Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Toute la violence des hommes - Paul Colize (HC Editions)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
JohnSteed
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 47
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 563


Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Juil 27, 2020 3:10 pm    Sujet du message: Toute la violence des hommes - Paul Colize (HC Editions) Répondre en citant

Un petit focus sur le dernier livre de Paul Colize qui est vraiment charmant et prenant. Des chapitres très courts (2-3 pages maximum) alternants les personnages très attachants et le passé/présent qui nous emmènent au bout de 300 pages vers la vérité...



L'histoire de Nikola Stankovic et celle de tout un pays détruit par la guerre.
Dans la banlieue de Bruxelles, une jeune femme est retrouvée sans vie dans son appartement, criblée de coups de couteau. Tout accuse Nikola Stankovic, dernière personne que la victime a appelée avant sa mort. Il apparaît sur les caméras de surveillance juste après le meurtre, la police retrouve ses vêtements maculés de sang et découvre des croquis de la scène de crime dans son atelier d'artiste. Malgré ses airs d'enfant perdu, Niko est un graffeur de génie, que l'on surnomme le Funambule et qui émaille les rues de Bruxelles de fresques ultra-violentes.
Muré dans le silence, le jeune homme nie tout en bloc et ne répète plus qu'une seule phrase : c'est pas moi.
Si la force de Niko réside dans son mystère, les personnages clés de ce roman sont incarnés par Philippe Larivière, l'avocat de Nikola et Pauline Derval, la directrice de l'Établissement de défense sociale, qui va garder le jeune homme en observation pour quelques semaines. Ces deux professionnels rompus à l'exercice ont beau voir que tout accuse Niko, aucun des deux ne peut y croire. Ils vont devoir suivre leur instinct et laisser venir l'histoire. La vraie, celle de Niko et celle de tout un pays détruit par la guerre.



Mon vote : 8/10

Citation:
Même si je ne connais pas toute l’œuvre de Paul Colize, on peut distinguer deux types de romans du Belge, tous aussi intéressants les uns que les autres : les romans « sociaux engagés » (Back Up, Un Long Moment de Silence) et les romans « humour noir » (Concero pour Quatre Mains, L’Avocat, le Nain et la Princesse masquée). Roman noir social sur les incidences post-traumatiques de la guerre en ex-Yougoslavie, Toute la violence des hommes fait partie de la première catégorie.

Niko est inculpé du meurtre d’une jeune femme. Tout accuse ce jeune graffeur : dernier contact téléphonique avec la victime, empreintes du jeune homme dans l’appartement de la victime, arme du crime retrouvé chez lui… Pourtant, il clame haut et fort que « ce n’est pas lui ! ».
Son avocat tente désespérément de le faire parler. Niko se réfugie dans le silence. C’est la directrice de l’Etablissement de la Défense sociale, Pauline Derval, qui va lui permettre de se libérer, grace à son art de prédilection, la peinture murale. On découvre ainsi par un jeu d’écriture alternant le présent et le passé, l’histoire personnelle terrifiante de Niko et de la guerre en ex-Yougoslavie.

Toute la violence des hommes, sans faire de mauvais jeu de mots, fait le portait de personnages très attachants, notamment celui de Niko pour lequel nous avons beaucoup d’empathie, profondément humains, courageux devant l’adversité, fondamentalement bienveillants et ainsi, malgré la noirceur de la trame de l’histoire, ce livre offre au lecteur, un sentiment de bien-être et surtout d’espoir face à la cruauté humaine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
patoche77
Meurtrier


Age: 57
Inscrit le: 07 Mar 2020
Messages: 201
Localisation: 77 sud

Miserere

MessagePosté le: Ven Fév 12, 2021 3:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

une bonne découverte pour moi de Paul Colize

le choix va être réellement difficile pour le prix Polars Pourpres
Je vais avoir un problème pour départager les trois premiers lus ,espérons que le quatrième soit exceptionnel afin de ne pas faire de choix cornélien

ma note 9

Citation:
Il a fallu que Pierre Colize soit nominé pour le prix Polar pourpres 2020 pour que je daigne enfin ouvrir un de ses romans . Il en aura fallu du temps .
Pour ma défense , je pourrais plaider assez aisément , que j'ai été mal conseillé par le passé sur la valeur de ses bouquins , que vu le nombre de livres dans ma P.A.L j'ai pris du retard , qu'il y a surement plein d'autres auteurs de talent qui méritais d'être lu avant lui etc. etc...
Bref merci à PP de m'avoir inconsciemment forcé la main ,cela aurait été dommage d'attendre encore plus longtemps .
Le fait est que c'est mon premier de cet auteur alors que lui c'est son dernier .....l'écart est immense et s'en ai encore plus excitant .
Avez -vous remarqué cette émotion particulière qui vous étreins quand vous découvrez un auteur pour la première fois ?
Au delà de l'histoire ,que vous avez sur le 4eme de couverture ,vous découvrez l'écriture ,le style en vous posant la question primordial d'un lecteur encore craintif de ce qu'il va trouver , est que cela va vous plaire ? .
Apres quelques pages de découvertes ,ma réponse fut vite trouvé tant le bouquin m'a plu ... mais pas tout de suite
J'ai pris bien évidemment du plaisir à lire ce livre , au fil des pages mon intérêt n'as fait que décupler mais assez étrangement c'est après que je l'eu refermé ,Vous savez le moment juste d'après , ou vous repensez à toute l' histoire , eh bien là ,j'ai pris la mesure de la qualité de Paul Colize .
OUF on a eu chaud les gars ,mais bon encore une lecture de qualité , bravo tout le monde ...
Je ne vais pas résumer l'histoire ,cela a été parfaitement fait par les "collègues" qui m'ont précédé sur les votes de ce bouquin .
J'ai aimé la construction de l'histoire , les passages passé/présent avec cette terrible bataille de Vukovar méconnu pour ma part ou oublié tellement c'étais moche Quelle honte quand même pour la communauté internationale.
On découvre petit à petit la vérité de toute cette histoire ,chaque détail a son importance , j'avais l'impression d'être dans un tunnel ou la seul façon d'en sortir ,de connaitre la finalité de l'histoire c'étais d'avancé vers la lumière créer par l'auteur pour nous appâter.
Les personnages principaux sont très attachants ,au fond terriblement humains à l'opposé de la barbarie du passé de Nikola .
Un Nikola qu'on ne comprends pas au début ,et puis qu'on a envie de protéger sans pour autant le comprendre et qu'à la fin...que je ne vous dirais pas ,vous avez qu'a le lire non mais ! .....
En résumé un très bon bouquin qui mérite , je pense sa nomination au prix PP et un auteur de plus pour moi à continuer de découvrir.

_________________
Je vais toujours bien.....ou presque
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 35
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7621
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Avr 06, 2021 6:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

100 premières pages avalées d'une traite. Je retrouve le Paul Colize que j'ai tant apprécié dans Back Up et Un long moment de silence. Very Happy
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Coco Lamarte
Témoin


Age: 58
Inscrit le: 25 Juin 2020
Messages: 94
Localisation: Duché de Savoie

Le Concile de Pierre

MessagePosté le: Ven Avr 09, 2021 9:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Juge Wargrave a écrit:
100 premières pages avalées d'une traite. Je retrouve le Paul Colize que j'ai tant apprécié dans Back Up et Un long moment de silence. Very Happy


J'avoue, j'ai été un peu dure avec mon avis mais "qui aime bien châtie bien" ! Il n'en demeure pas moins que c'est un grand roman.
_________________
Un roman c’est comme un archet, la caisse du violon qui rend les sons, c’est l’âme du lecteur. STENDHAL
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 35
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7621
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Avr 09, 2021 10:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai fini hier soir. C'est mon choix pour le prix PP. Smile
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Coco Lamarte
Témoin


Age: 58
Inscrit le: 25 Juin 2020
Messages: 94
Localisation: Duché de Savoie

Le Concile de Pierre

MessagePosté le: Ven Avr 09, 2021 11:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Juge Wargrave a écrit:
Je l'ai fini hier soir. C'est mon choix pour le prix PP. Smile


Moi aussi ! Razz

Et "Delicious Foods" pour le Prix Découverte... Y'a pas photo pour ma part ! Wink
_________________
Un roman c’est comme un archet, la caisse du violon qui rend les sons, c’est l’âme du lecteur. STENDHAL
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 35
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7621
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Avr 09, 2021 6:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Coco Lamarte a écrit:
Le Juge Wargrave a écrit:
Je l'ai fini hier soir. C'est mon choix pour le prix PP. Smile


Moi aussi ! Razz

Et "Delicious Foods" pour le Prix Découverte... Y'a pas photo pour ma part ! Wink


Pareil ! Very Happy
Et a priori L'attaque du Calcutta... ne me fera pas changer d'avis.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 35
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7621
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Avr 15, 2021 9:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis :

Citation:
J'avais délaisse ces dernières années les écrits de Paul Colize. Back Up et Un long moment de silence figurent pourtant dans le haut panier de ce que j'ai pu lire dans ma vie.
Et puis voilà que son dernier titre, Toute la violence des hommes, est sélectionné pour le prix Polars Pourpres. Banco, voilà une occasion parfaite pour me replonger dans les écrits de l'auteur belge.
Et dès les premières pages je me dis "yes, le Colize que j'aime est de retour !". Et c'est donc avec plaisir et avidité que j'ai tourné les pages sombres, forcément sombres, de l'histoire de Nikola Stankovic, enfant rescapé du siège de Vukovar de 1991 durant le conflit en ex-Yougoslavie.
Un Stankovic dont on suit le destin terrible, frappé du sceau de "toute la violence des hommes", de la guerre ethnique. Une violence qui s'exerce depuis la nuit des temps comme en témoigne la couverture du roman, photographie prise par l'auteur d'une fresque anonyme peinte à Bruxelles. Sur cette fresque on peut y voir une adaptation du sacrifice d'Isaac. La scène est d'une violence crue, elle interpelle, les enfants sont sacrifiés au nom de Dieu ou d'un pays, d'une nation déchue... hélas pas de bélier de substitution pour l'âme de Nikola, sacrifiée dans les ruines fumantes de Vukovar agonisante.
Une fresque énigmatique, la guerre en Bosnie et voilà Paul Colize qui tisse une intrigue bien documentée (sur le monde psychiatrique, la guerre en Bosnie...), émouvante et qui tient la route et ce jusqu'au bout.
Alors, une nouvelle fois, bravo et merci M. Paul Colize !

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com