Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Mon nom est N. - Robert Karjel (Denoël)
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11581
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Mai 24, 2016 8:39 am    Sujet du message: Mon nom est N. - Robert Karjel (Denoël) Répondre en citant

Véritable succès critique et public international, en cours d'adaptation en série TV par la Twentieth Century Fox, Mon nom est N. du Suédois Robert Karjel vient de paraître chez Denoël dans la collection Sueurs froides, traduit par Lucas Messmer.






Le livre :

Un thriller explosif autour des compromis que les hommes – et les nations – font au nom de la sécurité et de la survie.

En plein océan Indien, sur une base militaire isolée, le FBI essaie de faire parler un prisonnier.
Mais le détenu, suspecté d’avoir participé à une attaque terroriste aux États-Unis, refuse de parler.
Ernst Grip, un ex-officier suédois, est envoyé sur cette base afin de déterminer si le prisonnier, connu seulement sous le nom de « N. », est un citoyen suédois.

Peu à peu, Grip découvre que N. est lié à un autre groupe de personnes, aussi louches qu’hétéroclites : un impitoyable vendeur d’armes américain, un tueur à gages tchèque, une mystérieuse nurse du Kansas, un Pakistanais naïf à vous fendre le cœur – et un Suédois.
Leur seul point commun : tous sont des survivants du tsunami dévastateur qui a frappé la Thaïlande en 2004.

Plus Grip s’approche de la vérité, plus la situation semble inextricable.
Qui est sincère, et qui mène une double vie ?

Dans un monde dirigé par la peur, les secrets et les trahisons, Grip et N. devront apprendre à se faire confiance s’ils veulent rester en vie.




« Imaginez un mélange entre John Le Carré, Je suis Pilgrim et Homeland. » Entertainment Weekly



>> Lire un extrait



>> Le site de l'auteur : http://robert-karjel.com/

>> Sa page Facebook : https://www.facebook.com/robert.karjel





L'auteur :

Né en 1965 à Gothenburg en Suède, Robert Karjel vit actuellement à Stockholm.
Pilote de l'air, il est le seul pilote suédois à s'être entrainé avec les Marines américains.
Lieutenant-colonel dans la Swedish Air Force, il a voyagé à travers le monde, que ce soit pour le maintien de la paix en Afghanistan ou pour la chasse aux pirates en Somalie.
Il est également écrivain, avec quatre romans à son actif.
Traduit dans plus d'une quinzaine de pays, véritable succès critique et public, son roman Mon Nom est N., qui traite des conséquences de la guerre contre le terrorisme, a été comparé à la série Homeland.
Il est en cours d'adaptation en série TV par la Twentieth Century Fox et le producteur de Millenium.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 47
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1205
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Mai 25, 2016 8:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai repéré aujourd'hui, très tenté par ce roman... J'espère le glisser dans mon programme de lecture très vite !
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11581
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Mai 26, 2016 5:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Moi aussi, je le sens tellement bien qu'il a rejoint ma Pal d'ailleurs.



PS : Au fait, tu as lu Dodgers, Dodger ?
Mr. Green


(désolé, mais ça faisait un moment que je voulais la faire, celle-là...)
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 47
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1205
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Mai 26, 2016 7:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:
Moi aussi, je le sens tellement bien qu'il a rejoint ma Pal d'ailleurs.


Je l'ai commencé aujourd'hui. Bon début, le style n'est pas transcendant mais efficace, on fait des allers-retours dans le temps et à travers le monde en suivant des personnages non encore identifiés : bref, le suspense est bien lancé, à voir si ça tient sur la durée.

norbert a écrit:

PS : Au fait, tu as lu Dodgers, Dodger ?
Mr. Green

(désolé, mais ça faisait un moment que je voulais la faire, celle-là...)


Ah ah ah !!! Le pire, c'est que ce roman est aussi dans ma PAL, pas loin du tout d'être lu d'ailleurs... mais ce n'est même pas à cause de mon pseudo Laughing
Promis, je te tiendrais au courant, Norbert Wink
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11581
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mai 27, 2016 8:49 am    Sujet du message: Répondre en citant




Dodger a écrit:
norbert a écrit:
Moi aussi, je le sens tellement bien qu'il a rejoint ma Pal d'ailleurs.


Je l'ai commencé aujourd'hui. Bon début, le style n'est pas transcendant mais efficace, on fait des allers-retours dans le temps et à travers le monde en suivant des personnages non encore identifiés : bref, le suspense est bien lancé, à voir si ça tient sur la durée.


Super, ça a vraiment l'air sympa !


Dodger a écrit:
norbert a écrit:

PS : Au fait, tu as lu Dodgers, Dodger ?
Mr. Green

(désolé, mais ça faisait un moment que je voulais la faire, celle-là...)


Ah ah ah !!! Le pire, c'est que ce roman est aussi dans ma PAL, pas loin du tout d'être lu d'ailleurs... mais ce n'est même pas à cause de mon pseudo Laughing
Promis, je te tiendrais au courant, Norbert Wink


Avec plaisir ! Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11581
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Juin 01, 2016 7:09 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Livres for Fun :

Citation:

Mon nom est N. de Robert KARJEL


Mon nom est N. est un thriller suédois qui ne laisse pas indifférent.
Bien écrit, le suspense ne fait que s'accentuer au fil des pages.
Le rythme est effréné, l'enchainement des pages très rapide, et l'alternance des points de vue ne fait qu'accentuer cette sensation.


N. est un homme bien mystérieux, dont l'identité s'est perdue en Thailande, au moment du tsunami.
Cet homme détruit décide alors de mener une vengeance, accompagné de personnages rencontrés sur les plages asiatiques.
Capturé par les Américains, il refuse de parler.
Jusqu'à ce que Ernst Grip apparaisse.


Ces deux hommes au passé douloureux vont se comprendre, et permettre peu à peu au lecteur de prendre part à un complot aux retombées considérables.


La force de ce thriller repose dans ses personnages d'une part, très mystérieux, qui ne demandent qu'à se livrer.


D'autre part, l'histoire est juste indescriptible tellement elle est "compliquée" (mais pas dans un mauvais sens).
Chaque chapitre dévoile un nouveau mensonge, une nouvelle conspiration, un écheveau qu'il faudra attendre la dernière page pour pouvoir démêler.


Quand la dernière page se tourne, on est à bout de souffle, estomaqué et perplexe.
Mais qu'est-ce que ca fait du bien !


Vraiment un bon thriller que je vous conseille de découvrir !



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 47
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1205
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Juin 01, 2016 7:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'approche de la fin (il me reste une centaine de pages), et c'est effectivement un très bon thriller, qui monte redoutablement en tension au fil des chapitres. Ca me fait beaucoup penser à Usual Suspects, avec un jeu du chat et de la souris très habile qui finit par faire douter du moindre détail. Et comme le dit la critique ci-dessus, la construction est incroyablement complexe, avec un réseau d'intrigues assez tordu, mais le tout est parfaitement maîtrisé par Robert Karjel, qui jamais ne s'y perd.
J'ai vraiment hâte de voir comment toute cette histoire se termine maintenant !
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11581
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Juin 01, 2016 10:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà qui est bien alléchant, du coup !
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 48
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8970
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Juin 05, 2016 2:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de lire la chronique enthousiaste de Didier, livre aussitôt commandé ! https://cannibaleslecteurs.com/2016/06/04/mon-nom-est-n-de-robert-karjel/
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com et C'est Culturellement Dingue sur TikTok
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11581
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Juin 05, 2016 2:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Dodger sur Cannibales Lecteurs :

Citation:

Mon Nom est N., de Robert Karjel


Ancien agent de la Sûreté suédoise devenu garde du corps de la famille royale, Ernst Grip est expédié par son ancien chef aux États-Unis, où sa présence est requise en particulier.
Pourquoi, par qui ?
Baladé sans qu’on lui demande son avis jusque sur une île perdue en plein Océan Indien, Grip finit par avoir un élément de réponse : il doit déterminer si un homme détenu ici est ou non suédois.
Ce qui n’explique pas pourquoi on l’a désigné, lui, pour cette mission.

Coincé entre Shauna Friedman, l’agente du FBI qui l’a amené là et semble jouer un drôle de jeu du chat et de la souris avec lui, et les geôliers taciturnes qui gardent le prisonnier, Grip comprend que le problème est bien plus vaste, et qu’il pourrait bien y jouer un rôle déterminant…


En voilà un thriller qu’il est bon !!!
Et qui sort opportunément juste avant l’été, où il pourrait faire merveille dans les sacs de voyage.
Le romancier suédois Robert Karjel, dont c’est la première traduction en France, y démontre un art de la construction du récit tout simplement époustouflant.
Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas aussi bien fait balader dans une intrigue pourtant complexe et tortueuse à souhait, qui masque son jeu tout du long et oscille entre plusieurs registres avec talent : thriller géopolitique, histoire de gang, espionnage, suspense psychologique…


Pour tout vous dire, Mon Nom est N. m’a rapidement fait penser au film Usual Suspects.
Parce qu’il raconte notamment l’histoire aussi tordue que jubilatoire d’une bande très organisée, montant un plan invraisemblable pour atteindre plusieurs objectifs en même temps – je ne vous en dis pas plus, ce serait criminel !
Parce qu’il y a un peu de Keyser Söze aussi – oui, mais qui ?
Ah ah, à vous de lire…
Et parce que, surtout, Karjel a su élaborer un récit à multiples ramifications dont l’atmosphère sombre, quoique non dénuée de malice à l’occasion, évoque souvent le film de Bryan Singer, avec ses personnages systématiquement ambigus, ses malfrats inquiétants, ses stratagèmes machiavéliques et ses retournements de situation inattendus.


Pour autant, que je ne vous induise pas en erreur, le romancier n’a pas cherché à produire un twist final renversant.
C’est plutôt petit à petit que les masques tombent et que les surprises se produisent, sans estomaquer autant que l’identité de Keyser Söze (ce n’est pas le but recherché), mais avec un réel talent pour produire les bonnes révélations au bon moment.


Robert Karjel est un auteur patient qui sait ne pas rendre son lecteur impatient.
S’il prend le temps de poser ses personnages, dont Ernst Grip, superbement construit, et de faire durer certaines séquences (notamment au début, en Thaïlande), c’est toujours par nécessité dramatique, certains éléments disséminés ici ou là prenant toute leur importance deux ou trois cents pages plus loin, sans que jamais le lecteur n’en ait perdu la trace.


Le roman monte ainsi en puissance sans en avoir l’air, et c’est de manière insidieuse qu’il devient addictif et haletant.
Quatrième livre de Robert Karjel, paru en 2010 en Suède, Mon Nom est N. donne vraiment envie d’en découvrir davantage sur cet auteur habile, malin et intelligent, par ailleurs pilote d’hélicoptère dans l’Armée de l’Air suédoise.
On espère qu’il se posera vite pour nous donner de ses nouvelles littéraires !



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Alice
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 43
Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 543


Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Juin 06, 2016 12:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai rajouté dans mes achats prévus... j'ai résisté qq jours mais là... suis obligée !
Et pourtant, j'arrive pas à suivre le rythme Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 48
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8970
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Juin 06, 2016 8:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quel rythme ? :p
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com et C'est Culturellement Dingue sur TikTok
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Alice
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 43
Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 543


Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Juin 07, 2016 8:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je voulais dire que j'ajoute plus de livres dans mes achats prévus que ceux que j'arrive à lire réellement...
et ça me désespère à un point...
Crying or Very sad

on pourrait ouvrir une discussion là-dessus : à quel moments les amateurs de PP arrivent-ils à lire (tranquilles) dans leurs journées ?
en y faisant attention ces derniers temps, j'ai vu que j'avais 1 heure voire 2 heures seulement par jour... ça passe vite...
a peine plus le WE...
faut dire que je n'allume presque jamais la TV mais que les nuits blanches ne me réussissent pas trop non plus.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11581
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Juin 07, 2016 9:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Alice a écrit:
Je voulais dire que j'ajoute plus de livres dans mes achats prévus que ceux que j'arrive à lire réellement...
et ça me désespère à un point...


Peut-être cet été pendant tes vacances ?
Perso, je me dis que même si c'est dans plusieurs mois/années, je serai toujours content de retrouver dans ma bibliothèque les livres que j'ai achetés et que je n'ai pas pu lire sur le coup. Je vois ça un peu comme un investissement (bon, pas financier par contre, ça c'est sûr ! :p ), j'aime trop les livres (et la lecture).


Mais bon, revenons au sujet du livre. Smile
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Alice
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 43
Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 543


Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Juin 07, 2016 9:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Norbert !
je comprends ton point de vue... même si perso, une PAL trop importante me stresse Rolling Eyes

tu as raison de me remettre à l'ordre, ici nous parlons du livre "Mon nom est N." mais comme je suis quand même curieuse, je vais me trouver un autre endroit où poser ma question...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com