Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Mort-en-direct.com - John Katzenbach (Presses de la Cité)
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 50
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 5002
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Juil 13, 2013 3:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:
Pourtant, ce qui est bien avec Katzenbach, c'est qu'il n'a pas cherché à refaire "de L'Analyste" pour surfer sur son succès dans ses romans suivants.
Et à chaque nouveau roman, il investit un nouveau sujet, parfois dans des genres assez différents (comme par exemple avec l'excellent mais étonnant Une histoire de fous, roman noir psychologique vertigineux).



Le sujet de mort-en-direct.com est effectivement très différent de ceux traités dans l'analyste et une histoire de fous. Mais je retrouve des similitudes dans les personnages (Le "héros" de l'analyste, plus très jeune, veuf et psychiatre ressemble beaucoup à Adrian) , dans cet attrait manifeste de l'auteur pour les pathologies (ou déviances) mentales et surtout dans sa manière de décrypter tous les comportements humains.

Mon avis sur Mort-en-direct.com :

A l'heure où les thrillers donnent dans la surenchère de violence, j'apprécie tout particulièrement la manière dont J. Katzenbach a traité son sujet, pourtant des plus sordides. Beaucoup de pudeur, voire même de délicatesse dans son écriture et ses descriptions.
C'est un des aspects que j'avais aimé dans ses précédents romans et que je retrouve ici : peu de sang mais beaucoup de suspense et de l'émotion.

Etonnant aussi ce contraste : le thème est le snuff movie et l'auteur nous prend à contre-pied en effectuant des éllipses des moments trop durs, comme si nous, lecteurs, étions trop "bien "pour assister aux mêmes scènes que les personnages de l'histoire visionnant "mort-en-direct.com".

Je ne mets "que" 8/10 car j'ai trouvé que l'intrigue était moins tortueuse et sophistiquée qu'à l'accoutumée (l'auteur avait mis la barre très haut !). Pour le reste, ce roman est très bon, les personnages sont touchants, le scénario parfait. Katzenbach est vraiment un des maitres du thriller psychologique.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11618
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Juil 15, 2013 8:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis content de voir que tu as apprécié ce roman de Katzenbach. Wink

Evidemment, les ellipses que tu mentionnes permettent aussi de ne pas sombrer dans le sordide du snuff-movie et d'infliger au lecteur des scènes pornographiques de viols sur mineur(e)s. La description de l'enfermement et du traitement de la victime, celle de la psychologie de ses bourreaux et les chapitres consacrés à décrire en quoi consiste "Mort en direct" permettent largement de comprendre et d'imaginer ce qui a pu se passer lorsque Katzenbach en vient à simplement écrire le mot "viol".

Et puis je trouve aussi que l'auteur a parfaitement réussi son portrait de "nouveaux psychopathes" du XXIe siècle, à l'heure d'internet, du virtuel, de la télé-réalité,etc. Ce qui se retrouve immanquablement dans les brèves séquences du livres où l'on a à chaque fois un aperçu d'une nouvelle catégorie de clients-spectateurs de ce type de "spectacle" en ligne.
Ces séquences aussi sont surprenantes, déroutantes et dérangeantes, à l'image de :

Spoiler:
Ces deux adolescentes mal dans leur peau et rejetées par les autres au lycée qui s'identifient à la victime et ont décidé de se suicider en même temps que celle-ci, le moment venu.
Ou encore ces deux étudiants européens qui regardent le programme parce que beaucoup plus réaliste et addictif que toutes les scènes pornos qu'ils peuvent déjà trouver gratuitement sur internet.

_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Dim Aoû 04, 2013 8:04 am; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11618
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Aoû 04, 2013 8:02 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ajoute ici la note (9/10 !) d'Ironheart, ainsi que son commentaire :

Citation:

La critique de Norbert est complète, il a tout (très bien) dit !
Alors juste quelques mots : sur le thème du voyeurisme, Katzenbach nous propose, paradoxalement, un roman tout en pudeur, avec un scénario plein de suspense et surtout des protagonistes hyper attachants.
Mort-en-direct est mon troisième livre de cet auteur et décidemment, je trouve que cet homme là est pétri d'humanité. Il fait souffrir ses personnages certes, mais il les aime profondément et au milieu de toute cette noiceur, cette tristesse, il parvient toujours à faire jaillir un peu de lumière. Bravo.




Ca fait toujours plaisir quand un(e) lecteur(trice) avisé(e) partage le même plaisir, voire le même engouement, à la lecture d'un livre ! Very Happy
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Emil
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2507
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Lun Aoû 05, 2013 11:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
9/10
Le snuff movie, un sujet qui inspire les auteurs de noir forcément, l'occasion ici pour J. Katzenbach de nous prouver son talent car il va bien au delà du voyeurisme. Il creuse en profondeur et en finesse l'esprit de ses personnages, l'aspect psychologique de chacun est fouillé et retranscrit avec beaucoup de réalisme. Un livre bouleversant.


J'ai trouvé très intéressant d'avoir le profil des gens qui visionnent ce genre de "programme", et celui de ceux qui le réalisent. Elle qui souhaiterait la gloire, Lui veut rester dans l'anonymat mais qui pense qu'il fait de l'art, du dramatique, de l'unique.
" il se fichait absolument que sa création fut bâtie sur un crime "
La victime subie une torture psychologique inimaginable, ses bourreaux la déshumanise complètement.

Le personnage d'Adrian est très intéressant et attachant.
Spoiler:
Le chapitre 29 est terrible, lorsque Adrian vient demander de l'aide à l'exibititionniste Wolfe. C'est fort et déstabilisant à la fois, vraiment un passage des plus réussi je trouve.


Merci pour le partage Norbert de cet excellent bouquin.
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 38
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8659
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Nov 24, 2013 10:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ironheart a écrit:

Je ne mets "que" 8/10 car j'ai trouvé que l'intrigue était moins tortueuse et sophistiquée qu'à l'accoutumée (l'auteur avait mis la barre très haut !). Pour le reste, ce roman est très bon, les personnages sont touchants, le scénario parfait. Katzenbach est vraiment un des maitres du thriller psychologique.


Tu avais finalement monté ta note à 9/10 d'après ce que je lis sur PP.

Et bien après plus de la moitié du roman lu, je n'accroche pas énormément ; les dialogues entre Adrian et "ses" fantômes" sont pénibles je trouve, surtout lorsqu'ils évoquent leur passé.
Et puis je ne trouve pas le suspense si intense que ça. Certes on évite le trash (en tout cas jusqu'ici, et c'est tant mieux) mais je ne frissonne pas franchement, en tout cas pas autant que dans d'autres thrillers psychologiques.
L'arrivée de Mark dans l'intrigue va peut-être changer la donne mais pour l'instant, pas de coup de coeur pour Mort-en-direct.com.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 38
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8659
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Nov 25, 2013 10:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà, fini.
C'est quand même mieux à partir du moment où Mark entre en scène.
Les 60 dernières pages sont intenses en suspense.
Mais j'ai vraiment trouvé qu'il y avait trop de longueurs et que quelques dizaines de pages en moins n'auraient pas fait de mal.
Bon, faut que je digère un peu pour le commentaire et la note.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 38
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8659
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Nov 27, 2013 1:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon commentaire :

Citation:
Je serais beaucoup moins dithyrambique que les précédents commentaires : j'ai eu du mal à entrer dans ce roman que j'ai trouvé trop long, notamment à cause des trop nombreux dialogues entre Adrian et ses "fantômes". Le suspense n'est pas si intense que ça, sauf dans les 60 dernières pages. Le personnage de Mark Wolfe apporte un plus indéniable à l'histoire mais au final ce roman ne fut pas à la hauteur de mes attentes. Je reconnais à J. Katzenbach le fait d'avoir traité ce sujet hyper trash avec beaucoup de pudeur et j'ai été soulagé de ne pas assister à d'innombrables scènes gores. Il n'empêche, si j'ai lu un bon roman dans l'ensemble, je me suis trop souvent ennuyé pour mettre plus qu'un 6.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).


Dernière édition par Le Juge Wargrave le Lun Juin 02, 2014 10:14 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Emil
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2507
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Mer Nov 27, 2013 2:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Juge Wargrave a écrit:


Citation:
j'ai eu du mal à entrer dans ce roman que j'ai trouvé trop long, ... Le suspense n'est pas si intense ... .


C'est ce que j'avais ressenti lors de ma lecture de "L'Analyste", que je n'ai d'ailleurs jamais pu terminer.
Je ne voulais pas rester sur une mauvaise opinion et puis Norbert nous a tellement bien commenté sa lecture que j'ai eu envie de retenter. Et avec "mort en direct" je n'ai eu aucun mal à entrer dans l'histoire, j'ai trouvé le style moins lourd et le personnage principal plus captivant.
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11618
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Fév 08, 2014 7:33 am    Sujet du message: Répondre en citant




Sortie poche le 13 mars prochain, pile un mois après la parution du nouveau roman de John Katzenbach, Le Loup (voir ici) :



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com