Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Signe Suspect de Patricia Cornwell

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fredo
Michael Myers


Age: 45
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8726
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Mar 26, 2005 4:16 pm    Sujet du message: Signe Suspect de Patricia Cornwell Répondre en citant



Résumé:
Le Dr Kay Scarpetta qui a quitté la médecine légale institutionnelle pour l'expertise privée s'est installée en Floride. Pourtant, elle va devoir revenir à Richmond, la ville qui lui a tourné le dos cinq ans plus tôt. De bien désagréables surprises l'attendent. Et il n'est pas sûr qu'elle puisse tolérer la vérité qu'elle va découvrir dans sa dernière enquête...

Début du roman:
Sur ce vieux pâté de maisons qui a vu passer une foule de morts, les excavatrices et les bulldozers jaunes retournent la terre et abattent la pierre. Au volant de son quatre-quatre de location, Kay Scarpetta, bouleversée à la vue de l'entreprise de destruction, ralentit presque jusqu'à s'arrêter et fixe les machines couleur moutarde qui ravagent son passé.
- Quelqu'un aurait dû me prévenir, parvient-elle à dire.
En ce matin gris de décembre, son but était si bénin. Elle avait juste envie de s'accorder un petit accès de nostalgie en passant en voiture devant son vieil immeuble de bureaux, sans soupçonner un instant que celui-ci était en passe d'être rayé du paysage. Quelqu'un aurait dû la prévenir. Il aurait été courtois, peut-être même attentionné, d'y faire allusion, de mentionner au moins en passant : "Tiens, à propos, cet immeuble où vous travailliez lorsque vous étiez jeune, lorsque vous saviez encore rêver et espérer, où l'amour était toujours une certitude, eh bien, ce vieil immeuble qui vous manque et pour lequel vous éprouvez parfois un pincement au cœur, on est en train de le raser".
Un bulldozer fait une embardée, sa lame relevée prête à l'attaque, et cette violence mécanique ressemble à un avertissement bruyant, un dangereux signal d'alerte. J'aurais dû m'écouter, songe-t-elle en contemplant le béton lézardé et évidé. La moitié de la façade de son vieil immeuble a disparu. Elle aurait dû prêter davantage attention à ses sentiments lorsqu'on lui avait demandé de revenir à Richmond.
- Je suis sur une affaire pour laquelle j'espère que vous pourrez m'aider, lui avait expliqué le Dr Joel Marcus, l'actuel médecin expert général de Virginie, l'homme qui avait pris sa place.
La scène s'était déroulée la veille. Il lui avait téléphoné dans l'après-midi et elle avait choisi d'ignorer ses propres sentiments.
- Bien sûr, docteur Marcus, lui avait-elle répondu tout en arpentant la cuisine de sa maison du sud de la Floride. Que puis-je faire pour vous ?
- Une adolescente de quatorze ans a été retrouvée morte dans son lit il y a de cela deux semaines, vers midi. Elle était atteinte de la grippe.
Scarpetta aurait dû demander au Dr Marcus pourquoi il avait choisi de l'appeler. Pourquoi elle ? Mais, justement, elle n'avait pas pris garde à ses sentiments.
- Elle était chez elle ?
- Oui.
- Toute seule ? avait-elle demandé en concoctant un mélange de bourbon, de miel et d'huile d'olive, le téléphone coincé sous le menton.
- Oui.
- Qui l'a découverte et quelle était la cause de la mort ?
Elle avait versé la marinade sur un bifteck d'aloyau bien maigre aplati à l'intérieur d'un sac de congélation en plastique.
- C'est sa mère qui l'a trouvée. Il n'y a aucune cause de décès apparente. Rien de suspect, sinon que les constatations, ou plus précisément l'absence de signes, concourent à rendre ce décès incompréhensible.
Scarpetta avait fourré le sac de viande et de marinade dans le réfrigérateur, ouvert le casier à pommes de terre, puis avait changé d'avis et l'avait refermé. Elle allait se faire du pain complet, plutôt que des pommes de terre. Elle ne parvenait pas à tenir en place et encore moins à s'asseoir. En dépit de ses efforts afin de le dissimuler, ce coup de téléphone la déroutait. Pourquoi l'appelait-il, elle ? Elle aurait dû lui poser la question.
- Les parents étaient-ils à la maison ? avait-elle demandé.
- Je préférerais vous rencontrer afin de passer les détails en revue, avait répondu le Dr Marcus. Nous sommes confrontés à une situation très délicate.
Scarpetta avait d'abord failli dire qu'elle partait pour un séjour de deux semaines à Aspen, mais les mots n'avaient pas franchi le seuil de ses lèvres ; et, aujourd'hui, ce n'était plus le cas. Elle n'allait plus à Àspen. Elle avait prévu ce voyage depuis des mois, mais, en fin de compte, elle n'y allait pas. Pourtant elle n'avait pas pu se résoudre à mentir, préférant recourir à une excuse professionnelle : elle ne pouvait se rendre à Richmond parce qu'elle était plongée dans une affaire difficile, un décès par pendaison avec en toile de fond une famille refusant d'accepter l'hypothèse d'un suicide.
- Quel est le problème au sujet de cette pendaison ? avait demandé le Dr Marcus, et plus il parlait, moins elle l'entendait. C'est racial ?
- Il a grimpé dans un arbre, s'est passé une corde autour du cou. Puis il s'est menotté dans le dos pour s'interdire de changer d'avis, avait-elle répondu en ouvrant une porte d'un des placards scellés dans sa cuisine agréable et baignée de lumière. Quand il s'est jeté de la branche, il s'est fracturé la C2. La tension exercée par la corde a remonté la peau de son crâne en arrière, lui déformant les traits. Il avait l'air de froncer le front, comme s'il souffrait. Allez donc essayer d'expliquer cela, en plus des menottes, à sa famille ! Ajoutez à cela que les événements se sont déroulés dans le Mississippi, au fin fond du Mississippi : s'y planquer, c'est normal, mais être homosexuel, non.
- Je n'ai jamais mis les pieds dans le Mississippi, avait platement rétorqué le Dr Marcus.
En réalité, peut-être voulait-il dire qu'il se fichait de la pendaison ou de n'importe quelle tragédie sans impact direct sur sa propre vie, pourtant ce n'est pas ce qu'elle avait entendu parce qu'elle n'écoutait pas.
Elle avait ouvert une nouvelle bouteille d'huile d'olive vierge, un geste mécanique comme un autre, superflu à cette minute précise, en reprenant :
- Je serais ravie de vous aider, mais que j'intervienne dans l'une de vos affaires n'est sans doute pas une très bonne idée.
Elle était en colère, mais refusait de l'admettre, tout en s'activant dans sa vaste cuisine parfaitement équipée avec ses appareils en inox, ses plans de travail en granit poli et ses grandes baies vitrées donnant sur l'Intracoastal Waterway, cette voie d'eau semi-artificielle de plus de mille huit cents kilomètres navigables, qui emprunte parfois l'océan, pour suivre ensuite les rivières et franchir les lacs, et qui part de Norfolk, en Virginie, pour rejoindre Key West, en Floride. Elle était furieuse à propos d'Aspen, mais refusait de l'admettre. En dépit de sa colère, elle ne voulait pas rappeler sans ambages au Dr Marcus qu'elle avait été licenciée du poste qu'il occupait maintenant, ce qui l'avait décidée à quitter la Virginie sans intention d'y revenir. Mais un long silence de la part de Marcus l'avait obligée à continuer et à préciser qu'elle n'avait pas quitté Richmond dans des conditions idéales, ce qu'il savait sans aucun doute.
- Kay, c'était il y a longtemps, lui avait-il répondu.
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com


Dernière édition par Fredo le Dim Juin 04, 2006 5:00 pm; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 45
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8726
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Mar 26, 2005 5:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il est étrange de noter que ces nouvelles aventures de Kay Scarpetta soient annoncées aux Editions des Deux Terres pour 1 avril 2005 alors que les précédents romans de Cornwell étaient traduits chez Calmann Levy.

http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2848930160/qid=1111855180/sr=1-2/ref=sr_1_11_2/171-5197283-6342615
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com


Dernière édition par Fredo le Mer Mai 17, 2006 12:24 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Louve alpha
Témoin



Inscrit le: 24 Déc 2004
Messages: 12



MessagePosté le: Jeu Avr 28, 2005 7:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

je l'ai acheté dès sa sortie mais comme je suis en période d'exam, bah j'ai pu lire ke les 20 premières pages pour le moment !
Bref en tout cas dès que je l'ai fini je vous fais un topo. Merci Fredo d'avoir créer le topic !
Je précise pour ceux qui connaisse pas encore patricia cornwell, que ya environ 15 romans qui viennent avant celui-là mais que celà n'empêche en aucun cas de le lire car patricia cornwell prend toujours le soin de faire un rappel des "episodes" précédents !
@++
_________________
L'empire des Loups... à lire et à voir au cinéma absolument ! Depuis le 20 avril ! Je vous le conseille.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Frédérique
Victime



Inscrit le: 29 Avr 2005
Messages: 3
Localisation: Canada


MessagePosté le: Ven Avr 29, 2005 7:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis une fan de cornwell et j'ai trèèèèèèèès hâte de lire ce livre!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 45
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8726
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Avr 30, 2005 12:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

comment est Baton Rouge, je ne l'ai pas encore ouvert ?!
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Louve alpha
Témoin



Inscrit le: 24 Déc 2004
Messages: 12



MessagePosté le: Mar Mai 17, 2005 2:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"Baton Rouge" : un livre un peu long a démarrer mais une fois que l'histoire est lancé (vers la moitié du livre), c'est plein de révélations et on retrouve les sensations des autres livres.
Remarque il faut le lire avant "Signes secrets" sinon on a gros spoilers !
M'enfin mon préféré c'est "postmortem" personnellement !
_________________
L'empire des Loups... à lire et à voir au cinéma absolument ! Depuis le 20 avril ! Je vous le conseille.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 45
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8726
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Mai 18, 2005 12:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

tu voulais dire Signes Suspects ?!

lol

après avoir terminé mon cycle la Tour Sombre de King (j'en suis à la moitié du tome 5 .... pfuuuuuuuuuuuuu) j'attaquerai les 2 derniers Cornwell !
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com


Dernière édition par Fredo le Mer Mai 18, 2005 12:03 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Louve alpha
Témoin



Inscrit le: 24 Déc 2004
Messages: 12



MessagePosté le: Mer Mai 18, 2005 11:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

et bah t'es plutôt motivé pour lire la série "la tour sombre" de Stephen King ! bref c'était juste pour dire que mon préféré de Cornwell c'est pas "postmortem" (qui est le premier de la série), mais "mordoc", le premier que je lu !!
+++
_________________
L'empire des Loups... à lire et à voir au cinéma absolument ! Depuis le 20 avril ! Je vous le conseille.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 45
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8726
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Oct 07, 2005 7:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai terminé le dernier Cornwell.

1/ C'est très long comme début, le temps que tout s'installe ...

2/ J'ai cru à une suite directe du précédent, erreur de ma part, il m'a fallut quelques pages pour m'en rendre compte.

3/ Cette enquête me rappelle vachement le dernier Connelly, avec la réouverture d'un dossier classé et les recherches minutieuses de Scarpetta et Marino pour trouver la solution.

4/ La fin, une nouvelle fois, expédiée trop rapidement ... Le même problème était présent dans le précédent roman.


_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com