Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Joël Dicker - Le Livre des Baltimore

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs et d'autres genres à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Elo
Clarice Starling (modo)


Age: 34
Inscrit le: 01 Mar 2006
Messages: 4378
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Oct 02, 2015 10:02 am    Sujet du message: Joël Dicker - Le Livre des Baltimore Répondre en citant

L'auteur du Prix Découverte Polars Pourpres 2012 revient avec un nouveau roman.



Citation:
Marcus Goldman (La vérité sur l'affaire Harry Quebert) s’attelle à son nouveau roman. Il quitte pour cela New York et son hiver glacé pour la chaleur tropicale de Boca Raton en Floride. C’est là qu’il décide d’écrire sur sa propre famille. Marcus vient des Goldman de Montclair : classe moyenne, maison banale à Montclair, petite ville dans la banlieue de New York. Rues à la Hopper, avec maisons de briques. Marcus a grandi dans la fascination pour l’autre branche de la famille, les Goldman de Baltimore, le grand port sur l’Atlantique, porte d’entrée historique pour de nombreux migrants. Ces Goldman-là habitent une grande demeure somptueuse dans la banlieue riche de la ville. L’oncle Saul est un avocat de renom. Tante Anita est médecin à l’Hôpital John Hopkins. Il y a aussi Hillel, leur fils, provocateur inspiré, et Woody, fils adopté par le couple, sauvé des gangs et qui rêve d’une carrière dans le football.



S'il y avait une part d'enquête dans La Vérité sur l'affaire Harry Quebert, l'auteur précise que ce n'est absolument pas le cas dans ce nouveau roman. Troisième livre publié, il s'agit de son septième texte. Lors de la rencontre à la fnac Saint Lazare en début de semaine, il expliquait qu'après avoir écrit plusieurs romans se déroulant en Europe, il avait souhaité écrire une trilogie aux Etats-Unis. Mais face au succès d'Harry Quebert, il a hésité à reprendre son personnage de Marcus Goldman, de peur que les lecteurs viennent y chercher la suite, ou le même genre de livre. Ici il s'agit tout d'une histoire de famille dans le temps, de trois cousins particulièrement soudés, et d'un Drame (avec majuscule).

Ayant eu un grand coup de cœur pour sa plume avec son précédent, je lirai forcément ce nouveau livre.
_________________
It's not who you are underneath, it's what you do that defines you
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Emil
Serial killer : Le Poète


Age: 38
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2165
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Ven Oct 02, 2015 10:11 am    Sujet du message: Re: Joël Dicker - Le Livre des Baltimore Répondre en citant

Elo a écrit:

Ici il s'agit tout d'une histoire de famille dans le temps, de trois cousins particulièrement soudés, et d'un Drame (avec majuscule).

Ayant eu un grand coup de cœur pour sa plume avec son précédent, je lirai forcément ce nouveau livre.


La jalousie y tient une place importante également.

Comme toi Elo, j'ai adoré l'affaire Harry Quebert, je ne passerai pas à côté de celui ci !
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 34
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Ven Oct 02, 2015 10:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pareil que vous !
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
voxac30
Meurtrier


Age: 48
Inscrit le: 14 Mar 2011
Messages: 399
Localisation: alpes de haute provence

La Ligne Noire

MessagePosté le: Ven Oct 02, 2015 4:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'en suis au milieu et j'aime beaucoup.
Les personnages sont attachants, l'histoire oscille entre grands moments de rire et d'émotion.
Assez différent du précédent, normal puisque ce n'est pas un polar mais il y a quand même cette quête de vérité qui nous pousse à poursuivre le roman avec curiosité.
je pense le terminer ce weekend.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://librairiejaubert.canalblog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
voxac30
Meurtrier


Age: 48
Inscrit le: 14 Mar 2011
Messages: 399
Localisation: alpes de haute provence

La Ligne Noire

MessagePosté le: Mer Oct 14, 2015 7:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Désolé, je n'ai pas eu le temps de venir vous dire mon ressenti final !

Il est plutôt négatif, j'ai ramé grave pour le terminer. Tout au long du roman, l'auteur nous fait miroiter des révélations incroyables.
Révélations qui sont restés totalement pour moi sans saveur. L'auteur en dit trop, il va trop loin sur certains passages et j'ai deviné longtemps avant, tout ce qui allaient se passer dans le final.
C'est vraiment dommage car l'idée de départ m'avait bien plu.
tout n'est pas négatif, il y a de l'émotion mais pour ce qui est du suspense c'est le bide total.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://librairiejaubert.canalblog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 43
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1198
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Oct 15, 2015 9:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

voxac30 a écrit:
Désolé, je n'ai pas eu le temps de venir vous dire mon ressenti final !

Il est plutôt négatif, j'ai ramé grave pour le terminer. Tout au long du roman, l'auteur nous fait miroiter des révélations incroyables.
Révélations qui sont restés totalement pour moi sans saveur. L'auteur en dit trop, il va trop loin sur certains passages et j'ai deviné longtemps avant, tout ce qui allaient se passer dans le final.
C'est vraiment dommage car l'idée de départ m'avait bien plu.
tout n'est pas négatif, il y a de l'émotion mais pour ce qui est du suspense c'est le bide total.


On va encore être à peu près d'accord, c'est fou ça !!! Laughing
Si je te rejoins sur certaines faiblesses de ce nouveau roman, je suis un peu moins sévère que toi tout de même. Dicker use parfois de grosses ficelles, manque de subtilité dans les dialogues et certains rebondissements, c'est vrai... mais rien à faire, je marche quand même, je n'arrive pas à m'en empêcher.
J'ai aimé ses personnages, leurs trajectoires, la réflexion légère mais juste qui en découle sur le succès, la jalousie, les choix d'une vie, ainsi que sur l'envers du rêve américain.
Le Petit Suisse a des gros sabots, mais j'ai encore aimé le suivre finalement, en toute simplicité et sans prise de tête excessive.
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
voxac30
Meurtrier


Age: 48
Inscrit le: 14 Mar 2011
Messages: 399
Localisation: alpes de haute provence

La Ligne Noire

MessagePosté le: Mar Oct 20, 2015 5:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Eh oui, Dodger, à peu près d'accord.. Wink

Tu as raison, je suis un peu rude avec le dernier Dicker. Faut dire que je suis resté sur ma faim, notamment dans les nombreux clichés et le dénouement du roman. Cette sensation de se dire " non, il ne va pas oser"....et bien, si ..
Je trouve qu'il a rajouté une phrase de trop dans certaines situations.
Mais, il faut l'avouer, j'ai ri et j'ai été ému, donc tout n'est pas négatif.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://librairiejaubert.canalblog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
JohnSteed
Meurtrier


Age: 46
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 420
Localisation: Moulins

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Avr 28, 2020 11:08 am    Sujet du message: Répondre en citant



Mon vote : 9 /10

Citation:
Comme tout le monde, j’ai découvert Joël Dicker avec son premier livre et succès littéraire : La vérité sur l’affaire Harry Quebert. Comme tout le monde, j’ai adoré cette histoire que j’ai dévorée. Mais je ne suis pas allé plus loin dans l’œuvre du Suisse. Je ne pensais pas qu’il pouvait réitérer cette performance littéraire. Je craignais que La vérité fût un accident, la chance du débutant. Je voulais éviter d’être déçu dans ma lecture du « prochain » livre du nouveau « phénomène de la littérature ». Je suis également réticent aux phénomènes de mode, je redoute…

C’est donc une fois l’effervescence passée, et profitant du #Restezchezvous que je me suis lancé dans Le livre des Baltimore. Et comme avec sa première œuvre, son style d’écriture à la fois épuré et percutant, à la fois simple mais addictif, a fait mouche. La magie de l’écriture de Joël Dicker a balayé toutes mes craintes et m’a emporté dans le tourbillon de cette tragédie aux multiples rebondissements, remplis de tendresse, d’amitié, d’amour, de trahison, d’espoir et de malheurs. C’est-à-dire tous les ingrédients nécessaires à un moment de lecture inoubliable.

M. Dicker, pardonnez les propos suivants, mais j’espère qu’il vous arrivera un moment de faiblesse dans l’écriture de vos prochaines œuvres. Juste pour constater que vous êtes humain, tant votre manière de raconter les histoires atteint la perfection. Mais je souhaite malgré tout que ce souhait ne soit jamais exaucé.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs et d'autres genres à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com