Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

L'horloger de Jérémie Claes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
patoche77
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 60
Inscrit le: 07 Mar 2020
Messages: 774
Localisation: 77 sud

Miserere

MessagePosté le: Ven Mai 24, 2024 10:27 am    Sujet du message: L'horloger de Jérémie Claes Répondre en citant

dont c'est le premier thriller




le pitch

La tête de Jacob Dreyfus est mise à prix depuis qu'il a participé au démantèlement d’une milice suprémaciste sévissant jusqu’au Capitole. Mais c’est sa femme qui est prise pour cible. Après cet assassinat, Jacob est exfiltré sous une nouvelle identité dans un petit village de Provence, où il tente de se reconstruire. Dix ans plus tard, alors qu’il coule enfin des jours apaisés dans une bastide des gorges du Loup, son passé le rattrape. La seule vengeance peut-elle expliquer la chasse à l’homme acharnée dont il est la proie ?
En compagnie de Solane, le vieux flic français chargé de sa protection, Jacob se lance dans une traque obsessionnelle de la vérité.
Thriller étourdissant qui nous entraîne de la Louisiane à Bruxelles, de la Patagonie à Paris, L’Horloger est une mécanique implacable qui révèle la part la plus sombre de l’humanité mais aussi la plus lumineuse.

L'auteur

Né en 1975, Jérémie Claes est caviste et chroniqueur à la télévision belge. Il vit entre Bruxelles et Namur, et retourne régulièrement en Provence, à Forcalquier et à Gourdon, le village de sa grand-mère. L'Horloger (Héloïse d'Ormesson, 2024) est son premier roman.

critique de Julie Cordier (Sens Critique)

« L’horloger » est le premier roman du belge Jérémie Claes. Et pourtant, ce livre est une bombe ! Autant vous dire que pour un premier essai, il est réussi et même, très fortement réussi ! Bien malin aurait été celui qui aurait pu soupçonner qu’il s’agissait d’un primo-écrivain.
Son protagoniste principal, Jacob Dreyfus, est un journaliste américain qui, durant plus d’un an, a infiltré une milice suprémaciste, les Aryan’s Blood. Celle-ci est occupée et protégée par les plus hautes sphères du pouvoir américain. Le travail de longue haleine de Dreyfus a permis d’en révéler les sympathisants évoluant dans toutes les strates de la société. Il a même décroché un Prix Pulitzer. Mais le revers de la médaille est que sa tête ainsi que celles de ses proches sont mises à prix, les obligeant à fuir et se cacher, une cible sur le dos…
Ce thriller est tout simplement fascinant et captivant de la première à la dernière page de l‘ouvrage. Pas un seul instant, je ne me suis ennuyée. Au contraire, j’avais même grand mal à devoir quitter les personnages. Dès ce livre de 450 pages entre les mains, préparez-vous à être embarqué illico et sur les chapeaux de roue dans une intrigue très bien ficelée, selon les codes des meilleurs auteurs de thrillers et ce, d’une main ou devrais-je plutôt écrire, d’une plume de maître.
Bien loin d’autres ouvrages traitant du même thèmes, Jérémie Claes a opté pour l’originalité. En effet, rien que la temporalité, par exemple, a de quoi surprendre. Au début en 2008-2009, on file ensuite en 2019 avec des bonds en arrière, au camp d’Auschwitz-Birkenau en 1942 !Terriblement actuel avec le sujet du racisme, du complotisme et des milices suprémacistes aux États-Unis, on y voyage mais aussi en France, en Italie, en Belgique et même en Patagonie tout ayant toujours à l’esprit que l’on veut à tout prix savoir qui est derrière ce fameux horloger.
Tant le fond que la forme ont tout pour plaire. En tout cas moi, je me suis régalée. Bon vent à Jérémie Claes qui a définitivement placé la barre très haute.

Mon avis légèrement a contre courant du Web en général

C’est le premier roman de Jérémie Claes, un roman complet, dense et on ne peut que féliciter l’auteur pour cela.
Qu’est-ce que j’ai pensé de ce bouquin ?
Je n’en sais trop rien, tu parles d’une réponse bateau bravo Patoche, disons que c’est plus complexe que çà, il y a du bon, il y a du très bon et puis il y a aussi du moins bon. Ben avec des réponses comme ça, je me rends compte qu’on n’avance pas bien loin. Plus sérieusement, mon intérêt a dangereusement fluctué par moment, J’ai trouvé pas mal de chose qui m’ont moins plu malgré, et j’insiste là-dessus que cette histoire reste attractive.
Dans le désordre, C’est une intrigue très dense avec trois temporalités importantes, des faits plus que surprenant genre fantastique qu’on n’attendais vraiment pas, des longueurs évitables, une fin que je trouve un peu juste en explication et donc pas loin d’être raté (je suis dur, je sais), c’est bizarre comme impression disons que mon sentiment c’est « un bon thriller mais qui aurait pu être beaucoup mieux ».
Comment résumé ce bouquin, disons que ça commence par la chute d’ un complot suprémaciste à cause de Jacob le héros qui en fin de compte n’est pas le héros de ce bouquin pour moi , ce dernier est exfiltré en Provence protégé pas Solane ancien flic a la retraite et qui pour moi est le véritable héros de cette histoire ,en Guest star nous avons là Donald Trump ,Emmanuel Macron et Chistophe Castaner , en parallèle des faits étranges qui se sont passé dans les camps de concentration allemand pour le grand père de jacob .Puis on découvre dix ans plus tard des méchants attractifs avec des noms sympas , l’horloger, le Maitre des machines et le scorpion , qui détruise la famille de jacob le même jour à la même heure et on demande bien comment c’est possible .Cà réveille enfin Jacob ,on bascule petit à petit dans le fantastique ,on joue pas mal avec la crédibilité mais bon au point ou on en est çà passe , pour finir en Patagonie avec une fin qui personnellement laisse à désirer , sans vouloir offenser l’auteur çà ressemble à un petit bricolage légèrement bâclé .
Vous voyez c’est simple mais compliqué à résumer et encore je ne vous ai pas tout raconter.
Malgré tout, il y a de l’action, il y a de l’humour, Solane l’ange gardien efficace de Jacob est une sorte d’Alexandre Benoit Bérurier en plus soft qui adore boire et bien manger, Je ne te dis pas le taux de triglycéride et de gamma GT dans la prise de sang, bon les records sont faits pour être battu.
Finalement, pour un premier roman, un bon thriller sans doute trop copieux mais néanmoins pas inintéressant
_________________
Je vais toujours bien.....ou presque


Dernière édition par patoche77 le Ven Mai 24, 2024 2:05 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11620
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mai 24, 2024 1:59 pm    Sujet du message: Re: L'horloger de Jérémie Claes Répondre en citant

patoche77 a écrit:
une sorte d’Alexandre Benoit Bérurier en plus soft qui adore boire et bien manger, Je ne te dis pas le taux de triglycéride et de gamma GT dans la prise de sang, bon les records sont faits pour être battu.


Tu m'as fait rire Patoche avec le coup du taux de triglycérides et de Gamma-GT, on reconnait les vrais ! Laughing

Pour le bouquin, j'attendrai certainement la version poche (si elle a lieu), je sais que pour moi c'était le coup de coeur de Dodger sur PP qui m'avait donné envie :

Citation:
8/10

Hé ben mes aïeux, quel entrée en scène littéraire pour Jérémie Claes ! Le néo-romancier belge signe un thriller époustouflant, servi par un style joueur qui s'amuse des niveaux de langue en usant, entre des dialogues qui claquent, d'un style indirect libre qui lui permet de forger une voix et une personnalité à chaque personnage. De la gouaille pour Solane, le vieux flic revenu de tout, amateur de vin et de bonne chère, de la vulgarité crasse pour King, le trumpiste sénateur américain, une douloureuse intériorité pour Jacob, le protagoniste... Claes fait preuve d'une réjouissante gourmandise littéraire qui fait filer les pages et donne un relief de dingue à une histoire sombre, parfois déchirante, conduisant le lecteur vers des sentiers de moins en moins battus, poussé par une audace revigorante (qui risque de faire grincer les dents des plus rationalistes). Du sang neuf, rouge écarlate, capable de réveiller le lecteur de thriller le plus blasé. Coup de coeur !

_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com