Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Delicious Foods — James Hannaham (Globe)
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 35
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7597
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Fév 07, 2021 6:36 pm    Sujet du message: Delicious Foods — James Hannaham (Globe) Répondre en citant



Résumé :

Citation:
Aucune enquête, aucun chiffre, aucun reportage ne saura nous faire prendre en haine l'esclavage contemporain comme l'image des moignons maculés de sang d'Eddie, 17 ans, conduisant sa Subaru dans la scène d'ouverture, hallucinée, de ce roman. Il vient de s'évader de la ferme Delicious Foods, exploitation géante - et pas seulement agricole -, au cœur de la Louisiane où Darlene, sa mère, a été recrutée 6 ans plus tôt, comme d'autres toxicomanes. Productrice de fruits et légumes, Delicious Foods maltraite ses ouvriers et les maintient prisonniers au cœur de la Louisiane grâce à la triple contrainte de la terreur physique, d'un endettement perpétuel à l'entreprise et d'une addiction à la drogue qui leur est continuellement fournie. Abandonné à son sort, le tout jeune Eddie fera tout pour retrouver la trace de sa mère, la rejoindre et l'aider à se libérer de ce piège.
Dans ce roman qui a valu à Hannaham tous les honneurs Outre-Atlantique (Pen/Faulkner Prize – roman), trois voix se succèdent pour raconter la spirale infernale : une mère prisonnière, un fils révolté et puis... la drogue, pour une fois présentée sous son jour le plus troublant : elle est un bateleur, un séducteur, un amant jaloux.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 35
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7597
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Fév 07, 2021 6:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Résumé un peu trop bavard à mon goût, il dévoile trop d'éléments que l'on ne découvre qu'après bien des pages tournées...

J'étais étonné de ne pas voir de topic ouvert pour ce titre sélectionné pour le prix découverte Polars Pourpres 2020 mais après avoir utilisé la fonction "Rechercher" du forum, force est de constater qu'il n'y en avait pas encore !

C'est donc chose faite.

Merci au passage à Emil' de m'avoir permis de découvrir ce roman noir, je suis en plein dedans. Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 35
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7597
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2021 8:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je me suis engagé à participer aux prix PP et découverte 2020, je m'y tiens.

Voici donc mon avis sur ce remarquable roman :

Citation:
Premières pages glaçantes dans lesquelles un adolescent de 17 ans, Eddie Hardison, est en pleine fuite, les mains amputées, à bord d'une voiture qu'il conduit les deux bras coincés dans les "branches" du volant. Eddie va se réfugier chez sa tante Bethella dans le Minnesota. Puis, par sa débrouillardise exceptionnelle il devient "le manchot pas manchot". Il a laissé derrière lui sa mère, Darlène, en Louisiane, travaillant pour "Delicious Foods".
L'écriture est belle, précise, travaillée, la curiosité du lecteur est piquée, on a envie de poursuivre, on a envie de savoir : que s'est-il passé en Louisiane ? Pourquoi sa mère n'est pas avec lui ? Et c'est quoi, Delicious Foods ?
C'est parti pour le chapitre 1, on suit Darlene sur le trottoir, flashback et l'écriture désormais très familière, argotique, change du tout au tout : c'est un certain Scotty qui parle...

Pfiou... que dire de ce roman ?
Allez, disons-le d'emblée, on frise le chef-d’œuvre. Ce roman est un bijou, d'une pierre sombre et rare.
On ne dévore pas ce roman, non. Car le texte est dense, les faits décrits sont durs et il n'y a pas un rebondissement toutes les trois pages. Non, rien de "delicious" dans cette histoire où beaucoup vont déguster. En revanche l'écriture est de celles qui transportent, marquent et émeuvent.
Dans Delicious Foods, l'auteur mêle avec maestria et poésie la misère, la drogue, l'esclavage moderne, l'avilissement mais aussi le racisme... au sein d'une exploitation agricole du fin fond de la Louisiane. On suit Darlene, sa jeunesse, ses espoirs, son amour et sa descente aux enfers. On assiste à sa déchéance, sa rencontre avec Scotty et la vie terrible qui se profile pour Eddie, son fils. On souffre avec les exploités de Delicious Foods, entre asservissement, captivité et dépendance...

Bon, je m'arrête là car je ne veux pas en dévoiler trop, ni être trop long. Je terminerai en remerciant l'auteur, James Hannaham, pour ce texte, beau, fort, poétique, qui m'a beaucoup touché et remué ; en remerciant aussi la traductrice, Céline Deniard, pour sa traduction réussie (notamment les passages de Scotty !), l'auteur de la remarquable couverture du roman, Gabriel Gay et les éditions Globe pour nous avoir fait parvenir, en France, ce titre.
Merci enfin à Emil de m'avoir fait l'amitié d'envoyer son exemplaire direction ma boîte aux lettres, je ne suis pas prêt d'oublier Delicious Foods !

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Emil
Serial killer : Le Poète


Age: 39
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2250
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Sam Fév 27, 2021 8:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Super cet avis le Juge, que je partage à 100% !
Un livre bouleversant et authentique que je ne suis pas prête d’oublier non plus.
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Polarbear
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 56
Inscrit le: 02 Nov 2015
Messages: 685
Localisation: Belin Beliet 33


MessagePosté le: Sam Fév 27, 2021 8:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un avis qui donne envie.. 🙂
_________________
"Ce qui compte dans le polar, ce n'est pas le crime, mais le monde dans lequel il se produit." Richard Price
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 35
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7597
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Avr 08, 2021 9:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'avis de Coco Lamartre :

Citation:
Quelle formidable salade de fruits ! Je me suis délectée de toutes cette explosion de ces saveurs fruitées épicées à souhait... J'en redemanderais bien un bol si j'osais. Je me voyais bien lire ce truc là, sous la véranda, avec les chênes du sud, enlacés par la mousse espagnole qui se balance. Un petit thé glacé, la chaleur moite, une petite pluie fine... Et puis, quelle écriture ! Y'a du Steinbeck, du Tennessee Williams, un peu de James Lee Burke. Des gars et des filles qui cherchent un monde meilleur, des pourris jusqu'à la moelle, un môme formidable, une mère qui a perdu une moitié !
Bon, en bref, c'est ce que j'ai lu de mieux depuis quelques mois ! Ce roman, c'est plus qu'une découverte, c'est un grand prix avec mention spéciale !!!
(Bravo à la traductrice !)

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Coco Lamarte
Témoin


Age: 58
Inscrit le: 25 Juin 2020
Messages: 94
Localisation: Duché de Savoie

Le Concile de Pierre

MessagePosté le: Ven Avr 09, 2021 9:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'attends qu'une chose : le prochain ! Ou la traduction du premier, il me semble qu'il n'est pas paru en France ?
Chapeau pour ton avis, Juge !
_________________
Un roman c’est comme un archet, la caisse du violon qui rend les sons, c’est l’âme du lecteur. STENDHAL
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 32
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10249
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Avr 09, 2021 12:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ouf, il est enfin arrivé. Je devrais pouvoir le lire avant dimanche soir.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 35
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7597
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Avr 09, 2021 6:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Enjoy !
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 32
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10249
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Avr 09, 2021 10:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci ! Je finis mon séjour en Inde et j'arrive.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Coco Lamarte
Témoin


Age: 58
Inscrit le: 25 Juin 2020
Messages: 94
Localisation: Duché de Savoie

Le Concile de Pierre

MessagePosté le: Sam Avr 10, 2021 5:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu ne seras pas déçu du voyage !
J'ai juste oublié de citer Toni Morrison et "Beloved", son chef d'oeuvre, dans mon avis parce qu'en lisant, j'y ai beaucoup pensé. Le roman de la Prix Nobel est dans mon coeur et mon top 10 depuis très très longtemps...
_________________
Un roman c’est comme un archet, la caisse du violon qui rend les sons, c’est l’âme du lecteur. STENDHAL
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patoche77
Complice


Age: 57
Inscrit le: 07 Mar 2020
Messages: 193
Localisation: 77 sud

Miserere

MessagePosté le: Dim Avr 11, 2021 3:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis plutôt moins bon que "vous autres"...

Citation:
Ce roman je l'ai autant aimé que détesté .
Je peux dire que mon opinion envers ce bouquin a changé de multiples fois à une vitesse ahurissante lors de ma lecture .
J'ai failli abandonner de nombreuses fois , l'ai réouvert et refermé de dépit , puis réouvert de nouveau , me suis quand même accroché et enfin terminé
Il en reste une œuvre marquante , très marquante même et qui pourtant , de temps à temps m'échappait sans rien que je ne puisse faire ou décider.
Et je me retrouve là , devant mon ordinateur a essayé de comprendre ce qui vient de se passer , à trouver des mots qui m'échappent , c'est frustrant .
Cette descente aux enfers me fait penser énormément au roman de Sandrine Colette " Les Larmes noires sur la Terre " .
Pas le même contexte ,pas la même histoire , mais même déchéance sans aucun ou peu d'avenir. Ce roman plus court m'avait moins perturbé néanmoins que celui-ci
J'ai aimé ce début de bouquin ahurissant , j'ai aimé la fin que je trouve réussie ,le reste m'as paru long , parfois très long et malgré tout parfois envoutant , et puis parfois déstabilisant , irritant
une drôle d'écriture , une drôle de construction ,une drôle de narration enfin bref un bouquin pas commun .
Un truc tout bête qui m'as gêné , l'absence de tiret pour bien montrer les dialogues au lecteur . C'est bête hein , mais j'ai trouvé que cela accentuait encore plus la lenteur de l'histoire .
Je ne suis pas un spécialiste de ce genre de roman , le roman noir n'est pas mon style préféré et je sort de ce bouquin penaud , avec l'impression de ne pas être au niveau , bizarre impression d'être passer à coté .
Très compliqué pour moi cette lecture mais bon comme on dit les gouts et les couleurs hein !.....

_________________
Je vais toujours bien.....ou presque
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 35
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7597
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Avr 11, 2021 8:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Même si je n'ai pas eu le même ressenti que toi patoche, je comprends ce que tu as voulu dire et je trouve ton argumentation très bonne. Wink
Visiblement ce livre divise !
Ca m'inquiète pour le prix découverte... pour moi pourtant il est au-dessus du lot. Very Happy
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Emil
Serial killer : Le Poète


Age: 39
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2250
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Dim Avr 11, 2021 9:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C’est vrai, je comprends aussi le ressenti de Patoche, je me doutais qu’il ne plairait pas à tout le monde ce bouquin quand j’ai vu qu’il était finalement sélectionné. Ce n’est pas un livre « grand public », j’entends par là qu’il n’est pas forcément facile à lire, à aborder. Les thèmes traités sont loin d’être de la fiction, la narration est singulière et le rythme lent.
Ce n’est pas une lecture aisée mais de grande qualité à mon goût (maintenant vous savez pour qui j’ai voté Embarassed ! )
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
patoche77
Complice


Age: 57
Inscrit le: 07 Mar 2020
Messages: 193
Localisation: 77 sud

Miserere

MessagePosté le: Lun Avr 12, 2021 6:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

je me doutais avant de le commencer que j'allais avoir des difficultés , çà n'as pas raté hélas . Embarassed et très content que vous ayez compris mon ressenti .
A priori ,j'en connais deux qui seront déçus si "Delicious foods " ne gagne pas Wink

Suspens
Cool
_________________
Je vais toujours bien.....ou presque
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com