Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Où est le héro ?
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> Les Rivières Pourpres
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Elo
Clarice Starling (modo)


Age: 33
Inscrit le: 01 Mar 2006
Messages: 4378
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Nov 13, 2006 6:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est pas une réponse ça, c'est une répétition de question.... Rolling Eyes

Et le héros c'est Niémans. Il n'a pas besoin d'être parfait, héroïque, superbe, sans défaut, pour être le héros (d'ailleurs c'est la mode des anti-héros alors bon...)
Quand à dire que JCG a saboté ses personnages principaux pour se mettre en avant, très franchement, je ne vois pas quel aurait été son intérêt ! Neutral
_________________
It's not who you are underneath, it's what you do that defines you
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Steve-O
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 33
Inscrit le: 10 Juin 2004
Messages: 647
Localisation: Somewhere in the cold

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Nov 13, 2006 10:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Y-a-t-il vraiment un héros.... Pas sûr...

En tout cas je crois que même si il faut avoir je pense un peu d'égo pour être écrivain, je ne pense pas que l'on aille jusqu'à saborder ses personnages par peur qu'ils volent la vedette... La raison: parce que tout simplement dans chaque personnage y a un peu de l'auteur...autrement dit saborder un perso c'est se saborder soit même.... Wink
_________________
In girum imus nocte et consumimur igni
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Armoriq1
Témoin



Inscrit le: 11 Nov 2006
Messages: 11



MessagePosté le: Mar Nov 14, 2006 11:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Jean-Christophe Grangé dit pourtant détester la violence. Rolling Eyes
_________________
Je fais une croix.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8612
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Nov 14, 2006 1:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est quoi la définition d'un héros de roman pour toi ?
Qu'est ce qui caractérise selon toi la violence dans un roman ?
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Armoriq1
Témoin



Inscrit le: 11 Nov 2006
Messages: 11



MessagePosté le: Mar Nov 14, 2006 2:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un héros, on s'y identifie, il sert d'exemple, de référence. Je crois que je vais avoir du mal à définir la violence mais personne n'ignore qu'il y en a beaucoup dans les romans de JC Grangé.
_________________
Je fais une croix.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Elo
Clarice Starling (modo)


Age: 33
Inscrit le: 01 Mar 2006
Messages: 4378
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Nov 14, 2006 5:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Armoriq1 a écrit:
J'ai toujours pensé que le seul et unique héro dans les rivières pourpres était celui qui l'avait écrit.


Armoriq1, ensuite a écrit:
Un héros, on s'y identifie, il sert d'exemple, de référence



Ca veut dire que tu t'es indentifié à JCG ? Mr. Green
_________________
It's not who you are underneath, it's what you do that defines you
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9039
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Nov 14, 2006 6:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bria a écrit:
Armoriq1 a écrit:
J'ai toujours pensé que le seul et unique héro dans les rivières pourpres était celui qui l'avait écrit.


Armoriq1, ensuite a écrit:
Un héros, on s'y identifie, il sert d'exemple, de référence



Ca veut dire que tu t'es indentifié à JCG ? Mr. Green


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8612
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Nov 15, 2006 1:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne sais pas comment on peut s'identifier à un auteur en lisant une de ses fictions, en sachant qu'il ne se met pas en scène dans ses romans.

"Un héros, on s'y identifie, il sert d'exemple, de référence". On peut s'identifier au héros d'un roman oui, mais tu ne pourras certainement pas appliquer ces 3 choses sur la plupars des romans que tu es sensé avoir lu, puisque le personnage principal d'un roman auquel tu vas t'identifier n'est pas forcement un personnage qui a pour rôle ou vocation d'etre un exemple ou une référence. C'est là où ta définition se casse la gueule quand tu parles d'un roman de JCG, de Stephen King, de James Ellroy, de Michael Connelly, de Bret Easton Ellis, etc.

Un héros de romans n'a pas vocation à servir d'exemple ou de référence. Il est seulement là pour n'être que le fil conducteur d'une histoire.

Plus nous essayons de te comprendre, plus tu as du mal à être clair, plus tu t'exposes dans tes contradictions, comme le prouve le post de Bria. Tes motivations ici me sembles de plus en plus obscures... Tes questions sont vagues, c'est le monde à l'envers, c'est nous qui argumentons sur tes questions vagues, l'hallu quand même ...

Je comprends que des histoires de pneus te fassent perdre le fil d'une histoire, avec des aprioris pareils ...

"Un héros, on s'y identifie, il sert d'exemple, de référence".
Laisse tomber les polars, et va lire la bibliothèque rose, tu y trouveras certainement ton bonheur...
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
September
Témoin



Inscrit le: 27 Aoû 2006
Messages: 34
Localisation: Lausanne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Nov 15, 2006 7:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir à tous, Very Happy

Et merci pour le thème, même s'il est sujet à controverse. Exclamation

Selon moi, JCG a placé deux héros dans son livre (tout comme il l'a fait dans la Ligne Noire) : Niémans, le plus âgé et Karim, le plus jeune.
Ces deux personnages se complètent et s'épaulent tout au long du livre. Par des voies différentes, ils se rejoignent sur la même enquête et arrivent aux mêmes conclusions.

Le premier héro est Niémans : c'est lui que l'auteur utilise afin de démarrer l'histoire et celui qui a le plus d'expérience sur le terrain. Mais il a du mal à se contrôler. Puis, vient Karim que l'on pourrait presque qualifier de "double" de Niémans dans un tout autre style, beaucoup plus jeune, mais plus discipliné. A la base, Niémans est un exemple pour Karim, mais à la fin, c'est Karim qui survit, donc il prend la place de Niémans en tant que héro : il est une continuation de ce que représente Niémans et, en lui survivant, il le dépasse puisque contrairement à Niémans il ne se laisse pas submerger par les sentiments.

J'en viens toujours à la place que jouent les sentiments chez JCG. La fin de Niémans m'interpelle et je me dis que peut-être, de manière subtile, l'auteur suggère que les sentiments et l'absence de contrôle de soi peuvent mener le héro à sa perte.

Je suis tout à fait d'accord avec le fait qu'un héro n'est pas toujours quelqu'un qui donne une bonne image et auquel on voudrait forcément s'identifier. De nos jours, le héro apparaît, de plus en plus, sous des traits humains, c'est-à-dire avec des défauts et des qualités qui ont pour but essentiel de nous donner l'impression de réalité.

A bientôt.
September
_________________
J'ai mis tout mon génie dans ma vie; je n'ai mis que mon talent dans mes oeuvres. Oscar Wilde
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
September
Témoin



Inscrit le: 27 Aoû 2006
Messages: 34
Localisation: Lausanne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Nov 15, 2006 7:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le mot HEROS prend un "s" bien sûr :

désolée pour cette lamentable faute d'orthographe.

September
_________________
J'ai mis tout mon génie dans ma vie; je n'ai mis que mon talent dans mes oeuvres. Oscar Wilde
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Armoriq1
Témoin



Inscrit le: 11 Nov 2006
Messages: 11



MessagePosté le: Mer Nov 15, 2006 10:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"Tes motivations ici me sembles de plus en plus obscures"
Mon but premier était de vous faire part de mes impression et idées.
On dit parfois que l'occasion fait le larron. Je me suis donc rendu compte qu'il n'y a pas grande différence entre les lecteurs de JCG qui fréquentent ce site et les islamistes qui condamnent ceux qui bafouent le Coran car par deux fois je m'en suis pris à ce que fait votre auteur préféré qui reste aussi le mien et par deux fois j'ai reçu un tollé de protestation.
Vous ne me condamneriez pas à la peine de mort des fois ?
Convaincu que le fanatisme vous étreint, voire vous étouffe, je vous laisse et vous précise qu'il est inutile de me répondre puisque je ne viendrai plus.
Quant à moi, je m'en vais lire la bibliothèque rose, je crains fort que vos lecture ne vous abrutisse complètement.
Bonne prière.
_________________
Je fais une croix.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 38
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9171
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Nov 15, 2006 10:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois qu'on ne tirera plus rien de bon de ce sujet (qui a quand même amené plusieurs posts intéressants, merci September pour ton analyse), donc je locke avant que çe ne dégénère totalement.

Si vous voulez rebondir sur certains points évoqués ici, je vous invite à ouvrir un nouveau topic.
_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> Les Rivières Pourpres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com