Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Les romans de Georges Simenon
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
grolandrouge
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 42
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 500
Localisation: Sarthe

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Fév 25, 2018 10:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant


Mon vote sur PP: 6/10
Simenon nous propose ici une sorte de duel psychologique entre les 2 personnages principaux. Si dans un premier temps il est bien difficile d'y voir une intrigue policière, la construction assez originale fait croître l’intérêt du lecteur au fil des pages.
_________________
"On respire mieux dans la tempête."
Michel Bakounine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Témoin


Age: 44
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 95
Localisation: Moulins


MessagePosté le: Mar Fév 27, 2018 1:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant



La famille Donadieu, riche famille de La Rochelle, prospère dans l'industrie de la pêche. Quand le patriarche décède, dans des conditions assez troubles, tout s'écroule dans cette famille bourgeoise. D'autant plus que le testament de l'aïeul n'arrange pas les affaires des membres de la famille. La mère n'a que l'usufruit des affaires et des biens, et tout reste aux enfants, fille et garçons. Et ces derniers mènent des existences assez particulières. Et sans parler des secrets et des non-dits. Philippe, le gendre, qui a tout fait pour se marier avec la fille Donadieu et profiter de la richesse de la famille; Oscar, le plus jeune avec son mystérieux précepteur; Michel et son irrestible attrait pour la gente féminine.... On essaie bien de sauver les apparences, et l'argent y aide beaucoup. Mais...
Le Testament Donadieu fait partie des livres les plus longs et intenses de l'oeuvre de Simenon. Son aspect balzacien le consacre comme un livre unique de la bibliographie de cet auteur belge. Un vrai bonheur de lecture.
Si je devais donner une note, elle serait assez proche de 9/10.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Témoin


Age: 44
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 95
Localisation: Moulins


MessagePosté le: Mer Fév 28, 2018 3:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant



«-Vous êtes un jour en avance ! remarqua le steward.
- Je suis un an en retard ! »
Un an que Hans Kupérus, docteur dans une ville provinciale de Hollande, Sneek, a reçu cette lettre anonyme dénonçant l'adultère de sa femme avec M. de Schutter. A chacun de ses voyages hebdomadaires à Amsterdam. Alors Kupérus a décidé de mettre un terme à cette idylle, pistolet en poche. Ce mardi, il décide de rentrer au plus vite pour tuer les deux amants près du chalet estival de Schutter. Et puis faire comme si de rien n'était. Pas trop difficile dans cette bourgade où les habitudes et la routine ont force de loi.
À Sneek, on cause beaucoup. On le soupçonne. On parle de lui comme « l'assassin ». Ses amis, avocat juge, l'encouragent à partir : l’éloigner de la vie tranquille et honnête d'ici. D'autant que ce n'est pas un secret, Kupérus s'est épris de la bonne. Et il ne se cache pas.
Mais pourquoi a-t-il commis ces meurtres ? Pas par jalousie. Surtout pas. Non parce qu'il n'avait plus envie de suivre la même route toute tracée, par ennui, et parce qu'avec tous ces mensonges, ces non-dit on l'a trop humilié.

L'assassin est un magnifique livre qui découpe au scalpel l'âme d'un être désespéré par la banalité de sa vie. 8,5/10
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6069
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Fév 28, 2018 5:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

JohnSteed, pourquoi ne pas copier/coller tes avis du forum sur le site ?
Tu as déjà un compte sur le site Polars Pourpres, mais tu n'as jamais voté.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Témoin


Age: 44
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 95
Localisation: Moulins


MessagePosté le: Mer Fév 28, 2018 6:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'osais pas mais c'est chose faite. Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6069
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Fév 28, 2018 7:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pourquoi ? Ils sont intéressants tes avis en plus ! Wink
N'hésite surtout pas à le faire pour tous les autres polars que tu as lus ! Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8254
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Fév 28, 2018 7:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Complètement d'accord avec Le juge.
Tes avis sont top, n'hésite surtout pas. Wink
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Janjak
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 61
Inscrit le: 25 Juin 2015
Messages: 517
Localisation: Lalinde

La Forêt des Mânes

MessagePosté le: Lun Mar 12, 2018 3:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai adoré

mon vote sur Polars Pourpres : 9/10
Un roman de Simenon sans "Maigret", je n'en ai pas lu beaucoup et en plus pratiquement sans enquête, c'est le roman de la solitude de Dominique.
Ce livre est une très belle étude psychologique, point de suspense dans ce roman, c'est l'immobilité d'une vie face face aux mouvements des autres.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6069
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Mar 22, 2018 11:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cela fait à peine 5 ans que je lis Simenon et l'auteur comme ses romans me fascinent.
Pour celles et ceux qui n'ont jamais ouvert un Simenon, que ce soit un Maigret (environ 80 romans) ou un de ses "romans durs" comme Simenon les appelait lui-même (plus de 130), voici un court extrait de La fenêtre des Rouet (p. 73 de mon édition, Tout Simenon tome 1) :

Citation:
Le silence monte de la rue noire et luisante, suinte des maisons, des fenêtres aux rideaux tirés derrière lesquelles vivent des gens ; le silence coule des murs, et la pluie aussi est silence, son bruissement monotone est une forme de silence, car il rend le vide plus sensible.


Je trouve cet extrait absolument génial, au sens premier du mot, voilà ce que sait faire Simenon, mettre des mots simples sur des choses simples tout en leur donnant une signification qui va au-delà de la simple constatation, du simple décor qui habille une scène. Je me délecte de son écriture !
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Témoin


Age: 44
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 95
Localisation: Moulins


MessagePosté le: Sam Mar 24, 2018 7:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis sur:


Citation:
Lire ce livre de Simenon, c'est plonger au temps des colonies africaines dans les années 30-40. C'est découvrir ce qu'elles ont pu déchainer comme passion amoureuse, de romantisme et de folie au travers de deux drames aux conséquences opposées.

Le Blanc à lunettes, ou plus précisément « le blanc qui n'est homme qu'avec ses lunettes », pour le peuple congolais, c'est Ferdinand Graux. Bourbonnais d'origine, après quelques jours passés à Moulins auprès de sa fiancée, Emilienne, il rentre retrouver sa plantation de café qu'il exploite avec son ami d'enfance, Camille. Durant son voyage, il fait la rencontre d'un étrange couple franco-belge : Henriette Bodet, qui a la main mise sur son mari, nouvellement nommé à Nyangara en tant qu'adjoint à l'administrateur. Georges Bidet, à bout, exaspéré par les incantations « tu entends, Georges ? » de sa femme, commettra l'irréparable.

À son arrivée, Ferdinand rencontre Lady Makinson, cette mystérieuse et attirante anglaise, dont l'avion s'est échoué dans sa plantation. Et au fil des jours, il la séduira, et lui, par romantisme la suivra, alors que pour l'Anglaise , une simple aventure sans lendemain, sa vie confortable aux ambassades avec ses enfants doit se poursuivre.

Emilienne se fera cette réflexion, venue à l'exploitation essayer de sauver ce qui pouvait encore l'être : « N'est-ce pas étrange que des gens passent toute une vie sans frôler le drame ? » Simenon, à chacun de ses livres qualifiés de « romans durs », nous offre ces vies aux drames différents et finalement banales. Mais il nous les propose dans son style aussi bien puissant qu'attirant.
Le Blanc à lunettes aurait pu être deux ou trois fois plus long, tant les personnages auraient pu être plus développés et dépouillés. Mais au final, c'est un roman dur séduisant et dépaysant.

Ma note: 7/10
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Témoin


Age: 44
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 95
Localisation: Moulins


MessagePosté le: Dim Mar 25, 2018 4:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Mon vote :
Citation:
René Chevalier, qui se fait appeler De Ritter, revient dans sa ville natale après avoir bourlingué pendant 24 ans à travers le monde. Il arrive par le train avec Léa, une compagne d'infortune rencontrée à Clermont-Ferrand. Parti à 18 ans, désormais plus personne ne le reconnaît. Ils souhaitent mettre quelques combines. Même si Léa l'avertit qu'il n'est qu'un amateur, c'est ce qu'il a toujours plus ou moins bien fait jusque là. Preuve en est qu'ils arrivent à faire chanter un hôtelier, un copain d'enfance de René, et à récolter dix mille francs.

Mais qu'est-ce qui motive De Ritter ? Jusqu'où peut il aller ? Est-ce une tête brûlée, un demi fou, un aventurier ? Lui qui ne peut être dans un milieu étriqué et qui se révolte contre les mesquineries qui l'entourent peut il vivre simplement, comme un bourgeois ?
Au fil des pages, Simenon nous distille les réponses jusqu'à la dernière ligne. Un bon roman psychologique sombre pour les amateurs du genre et de l'écrivain.


Ma note : 7/10
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6069
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Mar 25, 2018 5:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce nouvel avis JohnSteed ! Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Témoin


Age: 44
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 95
Localisation: Moulins


MessagePosté le: Mar Avr 17, 2018 11:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je continue de lire l'univers inépuisable de Simenon.



Mon vote:
Citation:
Depuis 5 ans, le professeur Muller vit dans l'archipel des Galapagos, plus précisément sur l'île de Floréana. Éminent docteur allemand et professeur de philosophie, il est venu écrire un livre scientifique. Accompagné d'une de ses élèves, Rita, il met en pratique sa philosophie de vie, être en communion avec la nature. Ainsi il s'est fait arraché toutes ses dents afin de ne pouvoir manger les animaux de l'île tandis que sa compagne avec qui il entretient des relations purement platoniques vit toute nue.

À quelques centaines de mètres de leur campement vit la famille Hermann. Ils sont venus s'installer sur l'île afin que leur fils, Jef, se soigne de la tuberculose dans un climat plus doux et chaud. La vie sur l'île est rythmée par les pluies et le ravitaillement du San Cristobal, deux fois par an. La venue de l’énigmatique comtesse von Kleber et de ses deux amants va bouleverser l'équilibre précaire de ce microcosme. L'extravagante comtesse va vouloir faire des habitants de l'île ses sujets. Muller, personnage des plus froids et taiseux, sent que tout ça va mal se finir. Elle fait construire un hôtel en vue d'accueillir les plus riches personnes du monde qui souhaitent se dépayser, se nourrit de boîtes de conserve le tout arrosé d'alcool. Kraus, un des amants de la comtesse, ne veut plus être son esclave et se rapproche de Muller. Tuberculeux lui aussi il veut quitter l'île. Et l’eau commence à se tarir. La tension entre les personnages commence à monter…

Simenon s'est inspiré d'un fait réel pour écrire ce roman. Il est venu à l'archipel des Galapagos pour bien ressentir les lieux. La tension est bien palpable au fil des pages, sans pour autant pouvoir anticiper la fin de l'histoire. D'ailleurs Simenon nous laisse dans le flou et la liberté de nous faire notre opinion sur cette aventure que seul peut nous offrir l'écrivain belge. Si l'intrigue paraissait intéressante si l’angoisse est bien décrite, je n'ai pas trouvé ce roman de Simenon aussi puissant que d'autres plus intéressants.


Ma note: 6/10
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Xavier
Meurtrier


Age: 53
Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 458
Localisation: Paris

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Avr 18, 2018 8:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de lire . Plutôt très bien.

Mon vote :
Citation:
La femme d’Alain tue sa soeur. Pourquoi? Les apparences trompent.
La belle, Chaton, ira en prison.
Mais le mari, lui, découvre vite sa propre prison, le vide de son existence. L’argent et les femmes qu’il accumule ne sont qu’un voile pour lui masquer la futilité de sa vie.
Simenon excelle encore à camper ses personnages, un Alain qui a besoin d’être entouré, et qui aime appeler les autres, Mes Lapins. Un roman noir qui accroche très vite son lecteur.


Je ne sais pas comment insérer une photo ou faire le lien vers PP. Comment faire?
Wink


Dernière édition par Xavier le Mer Avr 18, 2018 9:10 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6069
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Avr 18, 2018 9:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu mets le titre, tu le surlignes puis tu cliques sur "Polar" juste en haut à droite du cadre dans lequel tu écris.
S'il existe plusieurs romans avec le même titre, il faut alors taper le numéro du polar précédé de $ puis faire la même manipulation que citée précédemment. Mais ici tu n'en as pas besoin.


_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com