Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

La Veille de presque tout - Víctor Del Árbol (Actes Sud)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 43
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 3655
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Déc 16, 2017 4:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sur la forme, c'est très beau, c'est même sublime. Un vrai talent de poète ce Victor del Arbol ! Mais sur le fond, je n'ai pas adhéré.
Une fois de plus, on a droit à des personnages complètement détruits, qui ont vécu des drames sordides et qui essayent tant bien que mal de survivre. Mais la recette ne prend plus et je n'ai pas aimé l'histoire. Je me suis profondément ennuyée et l'émotion n'a pas été au rendez-vous.
C'est long, c'est interminable même et très prévisible.

Spoiler:
On se rend compte, au bout de quelques pages, de la folie de Daniel. L'amie imaginaire, c'est un procédé qui a déjà été utilisé de nombreuses fois.


Et puis, je crois que je n'ai plus vraiment envie de lire ce genre de roman désormais. Le contenu est assez abominable (viols et meurtres d'enfants notamment) et l'humanité qui y est dépeinte est juste à vomir.
C'est du noir pathologique, on a l'impression que l'auteur se complet à en rajouter dans le sordide.

Spoiler:
Quel besoin avait-il, par exemple, à faire subir un viol à l'inspecteur durant son enfance. Sa vie était déjà assez dure comme ça !


Je préfère des lectures plus nuancées mais bon, ça c'est purement personnel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9189
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Déc 16, 2017 5:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant




Ironheart a écrit:
Sur la forme, c'est très beau, c'est même sublime. Un vrai talent de poète ce Victor del Arbol ! Mais sur le fond, je n'ai pas adhéré.
Une fois de plus, on a droit à des personnages complètement détruits, qui ont vécu des drames sordides et qui essayent tant bien que mal de survivre.


Hmm... Je sens qu'il va me plaire ce Del Arbol !

Mais après, je comprends totalement que l'on puisse ne pas adhérer à son style (peut-être que moi non plus je n'y adhèrerai pas sur ce roman finalement, qui sait !), ou que comme toi Ironheart on puisse trouver ce genre de textes tout simplement trop noir.

Pour tenter de te réconcilier avec le roman noir et rural (sacré défi ! ShockedLaughing), je te prescris un Lori Roy, lecture minimum deux fois par jour jusqu'à épuisement des pages du livre - aucune contre-indication. Wink

PS : Et visiblement le Nulle part sur la terre de Michael Farris Smith devrait lui aussi t'emballer davantage et te faire peut-être découvrir une autre facette du "rural noir" qui, après tout, a autant de nuances qu'il y a d'auteurs.
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 43
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 3655
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Déc 16, 2017 8:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:


Pour tenter de te réconcilier avec le roman noir et rural (sacré défi ! ShockedLaughing), je te prescris un Lori Roy, lecture minimum deux fois par jour jusqu'à épuisement des pages du livre - aucune contre-indication. Wink



Ca tombe bien, "mon" Père Noël m'a aussi envoyé un roman de Lori Roy dis donc ! Wink

norbert a écrit:


Mais après, je comprends totalement que l'on puisse ne pas adhérer à son style (peut-être que moi non plus je n'y adhèrerai pas sur ce roman finalement, qui sait !), ou que comme toi Ironheart on puisse trouver ce genre de textes tout simplement trop noir.



Je n'aime pas cette surenchère dans le sordide, à croire que les personnages n'ont rien de beau et de bon dans leur vie. Ils cumulent, à outrance, tous les maux. A part, peut-être, la misère financière, rien ne leur est épargné.
Cet aspect m'avait déjà gênée dans "La maison des chagrins" mais comme je découvrais l'auteur, je suis passée outre.
Là, j'ai eu l'impression de lire le même bouquin mais en nettement moins bien.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
thibe
Meurtrier


Age: 40
Inscrit le: 29 Sep 2015
Messages: 205
Localisation: Charleroi

La Ligne Noire

MessagePosté le: Lun Déc 18, 2017 9:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je comprends le sentiment de Ironheart. Même si mon avis est un chouia différent avec un 7/10:

Citation:
Victor Del Árbol a le chic de nous emmener dans le passé d'une Espagne et d'une Argentine meurtries, à travers le regards de personnages aux destins déchirés, arrachés, pour lesquels l'avenir n'est même plus un vain espoir. L'écriture - et la traduction - est une fois de plus remarquable. On pourrait dresser une liste de "citations" d'anthologie. Par ailleurs, la manière dont l'auteur rend compte de grands conflits dans lesquels les pays auxquels ses personnages appartiennent est saisissante et permet de s'immerger dans leur Histoire. Un régal de ce côté-là. Avec des identités jamais assez sombres à mes yeux pour un roman noir. Daniel, Eva et Dolores (dans une certaine mesure) sont des personnages assez réussis.
D'un autre côté, cependant, j'ai été quelque peu désarçonné par la narration, qui n'est pas linéaire - ce n'est pas là qu'est le problème - mais qui nécessite du lecteur une attention fine, voire des références historiques dont peu disposent en dehors soit de certains citoyens hispanophones ou d'un certain cercles de locuteurs francophones. Il s'agit par conséquent d'un roman excellent, mais qui manquera un peu d'accessibilité sur ce plan. Par ailleurs, pour des lecteurs qui disposent comme moi de 10 minutes par-ci, 20 minutes par là, et parfois juste 5 minutes pour lire 3-4 pages, on perd du coup parfois le fil de certains événements du passé. La lecture devient alors un peu trop aride, mais le tout est contrebalancé, comme déjà dit plus haut, par une plume maîtrisée.
Dans l'ensemble, un bon roman, qui n'est sans doute pas le chef-d'œuvre de l'auteur. Je ne le mettrais pas sous le sapin pour un néophyte du roman noir, hormis s'il s'agit de l'offrir à un amoureux de la culture et de l'histoire espagnole et argentine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Jacques Reverdi


Age: 41
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 1881
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Jeu Déc 28, 2017 10:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Del Arbol fait du Del Arbol. On en est donc en terrain connu. Il respecte son cahier des charges,un peu en mode automatique néanmoins, et convoque à nouveau les fantômes du passé de l'histoire de l'Espagne.
L'écriture est toujours aussi belle mais ça ne prend pas totalement.Il y a un manque d'ampleur,de souffle pour atteindre les sommets auxquels l'auteur nous avait habitué.
Pour autant ça reste un bon roman
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Polarbear
Meurtrier


Age: 52
Inscrit le: 02 Nov 2015
Messages: 326
Localisation: Belin Beliet 33


MessagePosté le: Sam Jan 13, 2018 2:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis
Citation:
Quel talent d'écrivain ce Victor Del Arbol! La poésie d'abord, la construction aussi, l'évocation des faits apparaissent progressivement par les points de vue des différents personnages qui se font par des aller retour dans le passé, plus ou moins lointain, avec en résonance, les conséquences que cela entraîne sur le présent. Des retombées toujours marquantes, voir tragiques. L'histoire est belle, triste parfois, mais emprunt d'une grande humanité. Une touche historique présente, mais moins prenante que d'habitude, par méconnaissance du sujet peut être, mais en tout cas des faits historiques qui ont du mal à nous atteindre, peut être aussi parce qu'ils ne constituent pas la clef de voûte du roman. Cela rend la lecture un peu moins intéressante, et du coup on peut trouver le récit un peu bavard.

_________________
"Ce qui compte dans le polar, ce n'est pas le crime, mais le monde dans lequel il se produit." Richard Price
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 32
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 5715
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Jan 13, 2018 2:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Super avis Polarbear je le partage à 100% ! Very Happy Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com