Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Sur le Seuil - Patrick Senécal

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Inka
Meurtrier


Age: 60
Inscrit le: 16 Fév 2006
Messages: 486
Localisation: Puteaux

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Jan 20, 2007 8:45 pm    Sujet du message: Sur le Seuil - Patrick Senécal Répondre en citant

Je viens de l'entamer, et je le trouve passionnant !!! dès la première page on est plongé dans l'histoire... Je comparerais Patrick Senécal un peu à Franck Thilliez version québécoise....



II se nomme Thomas Roy. C'est l'écrivain le plus adulé du Québec. La parution de ses romans d'horreur est toujours un événement médiatique majeur. Or voici qu'on le retrouve chez lui, horriblement mutilé et catatonique. Tentative de meurtre ou suicide manqué ? Pendant que la police enquête, Roy est placé en observation dans un hôpital de Montréal. Paul Lacasse, le psychiatre qui traite l'écrivain, considère au départ le cas comme banal. La découverte de faits troublants l'oblige cependant à reconsidérer peu à peu son opinion. Bientôt, ce sont toutes ses certitudes, tant personnelles que professionnelles, qui chancellent. Car, au-delà du drame de Roy, quelque chose de terrifiant se dévoile lentement, quelque chose d'inimaginable et aux conséquences monstrueuses...


Biographie de l'auteur
PATRICK SENÉCAL est né en 1967 au Québec où il vit et enseigne la littérature, le cinéma et le théâtre. Dès son premier roman, en 1994, il devient un auteur culte, réputé pour son intensité dramatique. Mais c'est avec Sur le seuil que son succès explose: best-seller instantané, il est adapté au cinéma en 2003, et les droits américains de remake sont aussitôt achetés par le groupe Miramax. Ce thriller, pour lequel on dirait que l'expression " suspense implacable " a été inventée, ne vous laissera pas dormir cette nuit...

J'ai déjà lu "Les Sept Jours du Talion" du même auteur, qui était vraiment un de mes favoris 2006.

Il va sortir au Québec un nouveau thriller "Le Vide" mais il y a peu d'infos qui circulent...

Je le lis avec autant de plaisir que les romans de Graham Masterton. En tout cas, je n'en manquerai aucun, je suis FAN !!!

Le prochain sur ma liste : 5150 Rue des Ormes qui a aussi d'excellentes critiques...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Inka
Meurtrier


Age: 60
Inscrit le: 16 Fév 2006
Messages: 486
Localisation: Puteaux

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Jan 25, 2007 6:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Au fait, (oui, remonte petit topic) on a déjà parlé du livre "Les Sept Jours du Talion)... c'est ici :

http://rivieres.pourpres.net/forum/les-sept-jours-du-talion-de-patrick-senecal-vt970.html?highlight=patrick+sen%E9cal

Je vous assure, c'est un auteur que vous aimerez beaucoup !!!

D'ailleurs, j'ai soumis ces 2 polars à Polars Pourpres...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 40
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9266
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Jan 25, 2007 6:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Inka a écrit:
D'ailleurs, j'ai soumis ces 2 polars à Polars Pourpres...


Je m'en occupe ce soir, c'est promis !
_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 40
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9266
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Jan 25, 2007 8:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant


_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Inka
Meurtrier


Age: 60
Inscrit le: 16 Fév 2006
Messages: 486
Localisation: Puteaux

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Fév 14, 2007 8:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà, je l'ai fini. L'histoire en fait est un drame survenu au Québec, on découvre le corps catatonique de Thomas Roy, il est encore en vie, mais il s'est tranché tous les doigts. Il est transporté dans une clinique phychiatrique où le Dr. Lacasse va s'occuper de lui. Ce cas l'intrigue. Pourquoi cet écrivain relatant des histoires d'horreur s'est t'il tranché les doigts ? il découvrira que c'est pour s'empêcher d'écrire. Le docteur Lacasse et un journaliste découvrent que tous les récits d'horreur de Thomas sont issus de faits réels.

Spoiler:
Mais les a t'il écrits avant où après que ces drames sont arrivés ?. Peu à peu le docteur Lacasse découvre que Thomas n'est pas un cas banal et qu'il aura peut-être affaire à des faits irrationnels...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 47
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4385
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Nov 23, 2010 12:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oh là, je déterre les vieux topics (presque 4 ans). Sniff, ça veut dire que ce roman n'a pas suscité un grand engouement. Dommage, mais en ce qui me concerne, je suis à fond dedans. Encore un gros pavé écrit tout petit, hé hé...de longues heures de plaisir (enfin, avec Sénécal c'est une forme de plaisir masochiste) en perspective.
_________________
“Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une.” George R. R. Martin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 47
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4385
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Déc 02, 2010 7:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est marrant parce qu'au début du roman, il y a une note de l'éditeur indiquant que pour ne pas dénaturer l'oeuvre de l'auteur, les expressions québécoises ont été laissées telles quelles. Malgré tout, pour chaque expression, il y a toujours une petite note en bas de page pour nous faire une 'tite traduction au cas où nous n'aurions pas compris...
Et pourtant, de tous les romans de Patrick Sénécal que j'ai lus, c'est celui qui comporte le moins de "québécois dans le texte". Les rares expressions (quelques criss et pantoute qui se sont égarées) sont très facilement compréhensibles et non pas besoin d'être traduites.
Dans "le vide", par contre, c"était un florilège !! Et là, pas de traduction, c'est démerdez-vous ! Very Happy

Je me demande pourquoi il y a un tel écart entre ces deux romans. Est-ce que Patrick assume mieux sa langue au fur et à mesure des bouquins ? Ou alors est-ce que cela tient aux personnages ? Dans "le vide", ce sont des monsieurs et madames Toutlemonde alors que dans "Sur le seuil", ce sont des médecins, des écrivains, des prêtres...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
belougas4ever
Complice


Age: 55
Inscrit le: 01 Mai 2007
Messages: 100
Localisation: Ramonville loin du Québec

L'Empire des Loups

MessagePosté le: Ven Déc 03, 2010 3:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Very Happy Dernièrement je lisais Aliss de cet auteur,(C'est pas mon préféré) et je trouvais qu'il y avait plein de Québécisme,(Tu parles d'une expression ). Je note : cute, kétaine, tigidou,guidoune,smatt,twit,épais et j'en passe.

Un site de polarophile québécois lui a d'ailleurs reproché son alternance entre le français populaire et le français internationale.

Pour ma part, j'ai tous mes sénécal achetés directement de la bas et je pense que c'est pas une ou deux expressions bizare qui vous empèchera d'apprécier son oeuvre. Wink

Sur le seuil est l'un de mes préféré d'ailleurs.
_________________
J'aurai pas assez d'une vie entière pour lire tout ce qu'il ya lire de bien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
stfoch
Meurtrier


Age: 50
Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 467
Localisation: Lille

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Déc 03, 2010 3:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le seuil est le seul paru chez une maison française bragelone les autre c'est au Québec chez Alire donc surement cette idée de traduction d'expression
A noter que Sur le Seuil est le premier roman de Senécal adapté au cinema il est trouvable sur le net
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 33
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10331
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Déc 03, 2010 4:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

stfoch a écrit:
Le seuil est le seul paru chez une maison française bragelone


C'est chez Le Seuil ou Bragelonne, j'y comprends plus rien. Laughing
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 47
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4385
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Déc 03, 2010 6:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

stfoch a écrit:
Le seuil est le seul


Phrase à répéter très vite, c'est encore mieux que les chaussettes de l'archiduchesse !

Merci Stfoch pour cette précision et merci Belougas pour ton commentaire intéressant. Wink

Par contre, pour en revenir à Sur le seuil, c'est celui qui m'a le moins plu pour le moment. Pourtant, Patrick tente une incursion dans le fantastique, genre que j'adore, mais je l'ai trouvé moins subtil qu'à l'accoutumée. Je le préfère quand il décortique les personnages, qu'il triture leur psychologie jusqu'à plus soif. Sur le seuil est une très bonne lecture, avec le thème du Mal cher à Patrick, mais un peu en dessous du vide ou de 5150 rue des Ormes selon moi.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mag
Serial killer : Le Poète


Age: 49
Inscrit le: 15 Nov 2005
Messages: 2278
Localisation: Dans le Sud !

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Mar 26, 2012 12:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une intrigue aux touches fantastiques, terrifiantes et horrifiques sur la fin et ou la tension monte peu à peu au fil des pages. Les personnages sont comme à l'habitude noirs et tourmentés sans aucune issue heureuse possible et c'est cette approche qui reste toujours aussi passionnante car remarquablement faite.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10333
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Mar 21, 2021 4:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon vote :
Citation:

… ou comment le psychiatre Paul Lacasse en vient à recevoir un hôte de marque en la personne de Thomas Roy. Roy est un écrivain célébré au Québec, dont chacun des opus est un best-seller. Sauf que là, il vient de se trancher les dix doigts au massicot et attenté à sa vie en se lançant à travers une fenêtre. Mais ce que Lacasse et sa collègue, Jeanne Marcoux, accompagnés d’un journaliste et de l’agent de l’auteur, va dépasser l’entendement. Quand je commence un livre de Patrick Senécal, je me sens aussitôt en terrain connu : écriture sèche avec de très (trop ?) rares figures de style, presque une sorte de ronronnement stylistique mais ce qui ne l’empêche nullement de charrier rapidement les éclats d’un décor ayant volé en morceaux. Ici, on bascule assez rapidement dans le suspense, intense, puis graduellement vers le thriller horrifique teinté de fantastique (surtout vers la fin et les explications qui vont avec). Je n’ai pas trouvé le moindre temps mort, tout s’est étiré et noué avec maestria à mes yeux, et les divers rebondissements venus nourrir mon intérêt pour l’histoire sont venus à rythme cadencé, depuis ces faits divers jusqu’au passé avec les dix-sept morts en passant par ces énigmatiques curés. Je me suis également attaché au personnage de Lacasse qui va se mettre à douter, après vingt-cinq ans d’exercice, de ses propres appuis déontologiques, de l’utilité de son combat, de la véracité de son expertise de praticien, mais également de sa fonction sociale et de sa responsabilité de psychiatre. Jusqu’au carnage final, je me suis littéralement faire happer par l’histoire. Un bémol néanmoins : je n’ai pas été pleinement satisfait de l’éclaircissement ultime de Patrick Senécal : il lui manque un je-ne-sais-quoi d’explication supplémentaire, d’interprétation, d’exégèse, de « concret » (même si on est bien évidemment dans une zone clairement fantastique), bref, une ossature sur laquelle auraient été intégralement soudées toutes les pièces de ce puzzle. Au final, j’ai vraiment un passé un très bon moment de lecture enfiévrée, porté moi-même jusqu’à ce seuil qui clôture le livre, mais je n’en demeure pas moins un peu frustré par l’absence d’un élément plus tangible dans les explications, élément que j’attendais tant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com