Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Prise Directe - Eoin Colfer (Gallimard)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 48
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2388
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mer Juil 18, 2012 8:25 am    Sujet du message: Prise Directe - Eoin Colfer (Gallimard) Répondre en citant



Citation:
Présentation de l'éditeur
Je serai heureux quand j'aurai des cheveux !" Voilà ce que pense l'ex-casque bleu irlandais Daniel McEvoy, désormais portier dans un casino miteux du New Jersey. Sa morne existence se résume à gérer les clients difficiles, à supporter les crises psychotiques de sa voisine, et à lutter contre l'alopécie. Jusqu'au jour où non seulement son meilleur ami,l'inquiétant docteur Zeb Kronski, disparaît mystérieusement,mais également l'hôtesse qu'il a aimée, assassinée d'une balle dans la tête. Accusé d'un crime qu'il n'a pas commis, Dan se retrouve pris dans un engrenage où sa seule alliée est une policière tueuse de flics, et son pire ennemi, l'impitoyable trafiquant Mike Madden. II comprend alors que son combat contre la chute des cheveux est le cadet de ses soucis. Prise directe constitue la première incursion d'Eoin Colfer dans le roman noir. Un coup de maître de la part d'un des écrivains les
plus doués du moment.

_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 48
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2388
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mer Juil 18, 2012 8:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

même si je les ai chez moi j'avais fait jusque là l'impasse sur sa série Artémis Fowl et ce Prise Directe est donc mon 1er contact avec Eoin Colfer.
c'est une histoire qui se déroule pied au plancher du début à la fin.avec la mort d'une amie l'ex-casque bleu irlandais Daniel McEvoy,portier un minable casino du New Jersey, se retrouve embarqué dans un sacré pataquès.
un personnage principal bien sympa,des dialogues et monologues savoureux.une bonne lecture pour l'été


_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 35
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 11365
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Juil 18, 2012 9:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

On est d'accord sur ce coup-là. Wink
Ton intervention me permet de remarquer que je n'avais pas créé de sujet sur ce roman. Je poste donc ci-dessous mon avis, paru sur Polars Pourpres il y a quelques semaines.

Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Après avoir été un temps Casque bleu, Daniel McEvoy s’est reconverti comme videur dans un casino pouilleux du New Jersey. Il ne se passe rien de bien palpitant dans sa vie et ses plus grands combats du moment, il les livre contre la chute de ses cheveux et les coups de folie de sa voisine du dessus.
Les vraies emmerdes vont commencer lorsque son meilleur ami Zeb Kronski, un médecin peu préoccupé par la déontologie, disparaît subitement. Il a à peine le temps de commencer à le chercher que Connie, une serveuse pour qui il a le béguin, est retrouvée morte, une balle dans la tête. Comme si ça ne suffisait pas, la police le place en tête sur la liste des suspects.

En faisant le choix de raconter l’histoire à la première personne du singulier, Eoin Colfer plonge d’emblée le lecteur dans les pensées de Daniel McEvoy. L’Irlandais nous raconte ses déboires à sa manière, sans aucune langue de bois et avec un ton caustique fort plaisant à lire. L’humour est très présent dans ce roman noir, qui rappelle un peu ceux de Colin Bateman, autre habitant de la verte Erin publié à la Série Noire capable de faire travailler les zygomatiques de ses lecteurs. Aux situations cocasses s’ajoutent certaines scènes mémorables et hilarantes, le récit étant entrecoupé de flashbacks qui permettent à McEvoy de nous raconter quelques anecdotes croustillantes de plus, souvent issues de son passé de militaire.
L’intrigue, qui ne brille pas par son originalité, ne restera sans doute pas dans les annales mais le suspense est néanmoins présent du début à la fin. Les personnages hauts en couleur et l’humour d’Eoin Colfer font la différence. C’est certain, on ne tient pas là le polar de l’année – l’auteur n’a d’ailleurs sans doute jamais eu cette prétention en l’écrivant – mais on passe un agréable moment de lecture, à se poiler sur l’infortune de Daniel McEvoy, et c’est déjà pas mal !

Connu pour ses ouvrages destinés à la jeunesse – la série Artemis Fowl notamment, qui a séduit nombre d’adolescents de par le monde – Eoin Colfer prouve avec Prise directe qu’il peut aussi écrire pour les adultes. Le ton est à la fois plus sombre et plus drôle mais c’est là aussi une réussite.

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 48
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2388
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mer Juil 18, 2012 10:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:

Ton intervention me permet de remarquer que je n'avais pas créé de sujet sur ce roman


et pourtant il me semblait que oui.j'ai du rêver
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 56
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Juil 28, 2012 9:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

pareil que vous, un bon livre, ou j'ai beaucoup rigolé
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com