Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Les "Chair de poule", de R. L. Stine
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7711
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Mai 11, 2013 11:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, je pense que certains étaient vraiment bons. Je vais les relire petit à petit pour voir si les ficelles sont aussi bonnes que ça, que mes souvenirs s'accordent avec la qualité des opus. Là pour Sous-sol interdit, c'est même une petite surprise car je n'en avais quasiment aucun souvenir.

Par contre, ce qui me surprend c'est la vitesse de lecture : en 3/4 d'heure aujourd'hui contre 2/3 heures à douze/treize ans !

J'attends les validations pour noter/commenter mes relectures.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10333
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Mai 13, 2013 5:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Juge : a priori, tout est ok, je viens de valider tous les romans en attente de l'être. Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7711
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Mai 13, 2013 7:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Parfait. Smile

Me reste plus qu'à les relire et les noter !

Pour les quelques 50 autres, je compte aussi sur tous les membres du forum et amis modos pour les proposer à la base ! Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7711
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Nov 15, 2013 11:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon commentaire sur :



Citation:
Mon 200e vote pour un "Chair de Poule" !
R.L. Stine quitte dans cet opus les Etats-Unis (où se déroulent la plupart de ses "Chair de Poule") pour Londres et sa "tour de la Terreur" dans laquelle Sue et Eddy vont connaître de nombreuses frayeurs. Les ficelles sont toujours les mêmes et bien que l'auteur ait voulu innover (avec un rebondissement qu'il utilise rarement), je n'ai pas été vraiment convaincu.
Pour commencer cette série, R.L. Stine ayant fait mieux, il est préférable de débuter avec un autre opus.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7711
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2015 11:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis sur



Citation:
Gregory Dunoy est un frêle garçon de douze ans, souffre-douleur de trois durs du quartier, risée de son collège, moqué par sa soeur... bref, lorsqu'une annonce s'affiche sur son ordinateur lui promettant d'échanger son corps (et donc sa vie) avec celui de quelqu'un d'autre, le jeune garçon ne tarde pas à saisir cette "chance".
Hélas pour lui, lors de la manipulation, son corps est échangé avec celui... d'une abeille. Il va alors connaître des péripéties toutes plus dangereuses les unes que les autres.
Si l'on dépasse le postulat clairement fantastique, on prend plaisir à suivre ce pauvre Gregory transformé en abeille qui fait face à de dangereux obstacles et tente par tous les moyens de retrouver son corps d'origine. Un polar jeunesse qui fera frissonner plus d'un enfant.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).


Dernière édition par Le Juge Wargrave le Mer Fév 22, 2017 10:28 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7711
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Aoû 21, 2015 5:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les récents et nombreux avis de Mamboo m'ont donné envie de me replonger dans les Chair de Poule, je vais m'en relire deux/trois ce weekend, histoire de voir si j'ai le même avis que lui sur les livres notés. Smile
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7711
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Fév 22, 2017 10:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai relu quelques livres de la série depuis mon dernier post, voici mes avis :



Mon avis :

Citation:
Pas mal du tout, avec un père de plus en plus louche, une cave mystérieuse dans laquelle se passe une "expérience botanique" particulière...
Et toujours ce suspense implacable. Une toute fin pleine de doute.
Quelques facilités cependant.




Mon avis:

Citation:
Efficace. RL Stine réussit en quelques 140 pages à faire frissonner son public (les jeunes ados) avec cette histoire de jeune garçon partant dans une colonie de vacances très particulière. Une fois n'est pas coutume les chapitres sont rarement très courts (il y a même un chapitre de 10 pages, une rareté pour un Chair de Poule) ! Comme souvent quelques facilités mais pris dans l'histoire, il n'est pas sûr que les jeunes lecteurs s'en rendent compte.
Pari réussi.




Mon avis :

Citation:
Très bon ! Frissons assurés pour le public visé (les 10-12 ans). L'auteur joue habilement des peurs enfantines et fait monter progressivement la tension. Un Chair de Poule réussi donc.




Le meilleur Chair de poule que j'ai lu. Mon avis :

Citation:
Probablement un des meilleurs de la série. J'en gardais un très bon souvenir qu'une relecture a confirmé.
En très peu de pages (à peine 100 pages) RL Stine raconte une histoire à la fois angoissante mais aussi belle et triste, ce qui est beaucoup plus rare dans la série Chair de Poule.
Oui, celui-ci est au-dessus du lot.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).


Dernière édition par Le Juge Wargrave le Mer Fév 22, 2017 10:44 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7711
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Fév 22, 2017 10:42 am    Sujet du message: Répondre en citant



Mon avis :

Citation:
Pas aussi bon que dans mon souvenir mais bon quand même.
Une nouvelle maison, un nouveau décor (les marécages de Floride, que prend le temps de détailler, plus que d'habitude, RL Stine), un ermite forcément étrange, des hurlements dans la nuit et des bêtes atrocement mutilées sont les ingrédients de ce Chair de Poule. Bonne chute.




Mon avis :

Citation:
Pas totalement convaincu par ce Chair de Poule. Ca se laisse lire mais je ne sais pas si les jeunes lecteurs vont vraiment frissonner avec cette histoire de masque terriblement... humain. Pas le meilleur, loin de là.




Mon avis :

Citation:
D'accord avec Mamboo, ce Chair de Poule n'a pas grand chose d'effrayant. Je m'attendais à une explication sensée en fin de roman mais l'auteur opte pour une solution dans la lignée du reste. Pas mauvais mais loin d'être le meilleur Chair de Poule.




Mon avis :

Citation:
Des enfants en vacances chez de lointains (et vieux) cousins, au bord de la mer, dans un endroit isolé. Une plage, une grotte, un très vieux cimetière à proximité. Voilà le décor de ce Chair de Poule plutôt réussi même si les rebondissements sont assez faciles et souvent prévisibles. Comme souvent la chute risque de faire frissonner les jeunes lecteurs. Un bon cru.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7711
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Fév 22, 2017 10:49 am    Sujet du message: Répondre en citant



Mon avis :

Citation:
Pour une fois, RL Stine prend le temps de poser le décor. Puis l'angoisse augmente au fil des pages, le jeune héros se voyant rajeunir un peu plus à chaque jour qui passe, rendant difficile le geste qui permettrait d'arrêter le cauchemar en marche.
Ce n'est pas le meilleur Chair de Poule mais il se laisse lire plutôt bien.




Citation:
Très inégal, souvent trop moyen, mais un dernier chapitre excellent qui rattrape, en partie, le reste.




Mon avis :

Citation:
Si l'on a lu La Nuit des pantins avant celui-ci, on a comme un air de déjà-vu. Mais objectivement il est tout aussi bon. J'en gardais un souvenir assez vif qui s'est confirmé à la relecture : on partage la détresse de Chloé confrontée à un pantin réellement maléfique qui la traite en esclave. La fin est très bien trouvée. Et que serait un Chair de Poule réussi sans une bonne couverture ? Coup de chapeau à Jean-Michel Nicollet qui illustre parfaitement l'histoire et met dans l'ambiance avec ce pantin effrayant.




Mon avis :

Citation:
Assez bon opus. Le sujet de celui-ci est le Groll, une sorte d'éponge aux pouvoirs maléfiques dont Cat et Daniel font la connaissance en aménageant dans leur nouvelle maison. Elle devient alors leur pire cauchemar...
Pas forcément le meilleur choix pour découvrir la série Chair de Poule, c'est loin d'être le plus "effrayant".

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7711
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Fév 22, 2017 10:58 am    Sujet du message: Répondre en citant



Mon avis :

Citation:
Je n'avais pas beaucoup de souvenirs de ce Chair de Poule. J'ai donc eu plaisir à le redécouvrir. Le cadre (une maison isolée dans les marais du Sud américain), des personnages intrigants (qui sont donc ces grands-parents qui vivent à l'écart de tout, sans télévision ni téléphone ?) et un suspense croissant. Les habituels ingrédients fonctionnent plutôt pas mal sur cet opus. J'ai regretté un peu la fin, pas forcément la meilleur choisie.




Mon avis :

Citation:
Lu il y a près de 20 ans, je n'en gardais pas un souvenir impérissable. Sa relecture m'a confirmé que ce Chair de poule est assez quelconque, loin des incontournables de la série. Les vingt dernières pages apportent une surprise de taille, relevant l'intérêt du lecteur, hélas vite balayé par un ultime chapitre que j'ai trouvé saugrenu.




Mon avis :

Citation:
Plutôt d'accord avec les avis précédents, ce Terrible internat est bâti sur un socle intéressant et la tension croissante captive le lecteur. Sauf qu'au fur et à mesure des pages Mme Maargh devient risible et certains passages pas du tout crédibles (un exemple, la prof qui se balade pieds nus tout le temps, même en présence des parents d'élèves...). Et la fin aurait pu sauver cette impression, mais hélas elle est clairement ratée. Ensemble moyen donc et décevant.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7711
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Déc 29, 2017 12:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Mon avis :

Citation:
Bethy (et non Lucy comme indiqué par erreur sur la 4e de couv' de mon exemplaire), jeune fille de douze ans, a une grande passion pour les monstres, et passe son temps à terroriser son petit frère de 6 ans en lui racontant des histoires de... monstres évidemment. Lassant son entourage, elle se persuade pourtant que le bibliothécaire est un authentique monstre... mais personne ne la croit.
R.L. Stine revisite à sa manière "le garçon qui criait au loup". Lu il y a plus de 20 ans (je n'en avais pas gardé un grand souvenir), et relu aujourd'hui, ce n'est pas le meilleur de la série Chair de Poule même s'il se laisse lire, avec une faim, pardon une fin, assez surprenante mais que je n'ai pas appréciée.




Mon avis :

Citation:
Lise, ses parents, son frère Luc et son ami Matthieu partent visiter un jardin zoologique. Problème, ils ne savent pas vraiment où il se trouve et n'ont pas pris de carte avec eux. C'est alors qu'ils tombent sur un parc d'attractions au milieu de nulle part. A peine arrivés sur le parking, les quatre pneus de leur voiture explosent. En attendant qu'elle soit réparée, ils décident de pénétrer dans ce "Parc de l'Horreur". Ils vont alors connaître des attractions qui vont mettre leurs nerfs à rude épreuve !
Un Chair de Poule plutôt réussi, avec de bons moments de frissons en perspective pour les jeunes lecteurs, qui regretteront peut-être une fin un peu facile.




Mon avis :

Citation:
D'accord avec Mamboo, Les Fantômes de la colo est un bon cran en-dessous de La colo de la peur et on devine effectivement assez rapidement l'origine des phénomènes inexpliqués dont les deux frères sont témoins (le titre du livre est d'ailleurs assez explicite). La fin a un air de déjà-vu, mais pas de déplaisir non plus pendant la lecture, simplement une absence de surprise, juste de la tension et du suspense, ça fait un peu réchauffé.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10778
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Déc 29, 2017 5:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En jetant un oeil à sa biblio sur PP, j'ai reconnu la collection "Peur bleue" chez J'ai Lu et j'ai enfin mis un nom sur les quelques bouquins fantastiques-jeunesse que j'avais lus quand j'étais gamin, dont un en particulier dont je me souviens qu'il m'avait bien filé la trouille (faut dire que j'étais vraiment jeune et qu'à côté je lisais Les six compagnons, donc le changement avait du être assez radical Laughing ) ! Par contre, impossible de me souvenir du titre ou de l'histoire.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7711
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Jan 06, 2019 9:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu et moyennement apprécié



Mon avis :

Citation:
Stanislas et sa classe se rendent dans le cimetière de leur ville (Hautetombe la bien nommée), situé tout en haut d’une colline.
Sur place, il a le malheur de renverser la stèle d’Oswald Manse, mort en 1785 à l’âge de 15 ans. Quelques temps plus tard, le défunt se venge d’une façon effrayante. La vie de Stanislas ne sera alors jamais plus la même.
Des ingrédients classiques mais un suspense qui fonctionne bien. Le thème du cimetière et des spectres est traité de façon assez superficielle mais les frissons chez les jeunes lecteurs seront très probablement au rendez-vous à mesure que la vie de Stanislas déraille sévèrement après la vengeance du spectre. Le subterfuge trouvé par l’auteur pour en terminer est léger, pas forcément à la hauteur du reste.
Au final, un assez bon Chair de Poule.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7711
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Mar 31, 2019 10:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis sur



Citation:
Brandon, adolescent cruel, terrorise sa petite soeur, les enfants du quartier et jusqu'aux petits dont il a la garde dans le cadre de soirées babysitting.
Une cruauté "pour rire" qu'il prolonge au collège, aidé de son ami Cal, une brute épaisse.
Tous deux préparent Halloween avec avidité, pressés de mettre en oeuvre leur "talent", en s'en prenant notamment à leur professeur d'EPS, "coupable" d'une remontrance à Brandon, ce qui n'a pas du tout plu à ce dernier.
Oui mais voilà, à force de trop tirer sur la corde, elle finit par casser.
Ou comment R.L. Stine illustre l'expression "l'arroseur arrosé" dans un Chair de Poule de bonne facture.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10333
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Mai 24, 2021 5:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
Chaque année, des enfants disparaissent le soir de Halloween. Malgré les mises en garde de la police et les protestations de leurs parents, Drew et ses amis ne veulent pas renoncer à leur tournée dans les rues, cette nuit-là. Pourtant, face aux inquiétantes créatures à tête de citrouille, ils s'en mordent les doigts !


Mon vote :

Citation:
Drew, douze ans, a encore en travers de la gorge une fête costumée qui s’est mal passée lors d’une précédente fête d’Halloween il y a deux ans de ça, au cours de laquelle on lui a joué, à elle ainsi qu’à d’autres jeunes un bien vilain tour, humiliant. Alors, avec trois amis, elle a décidé de se venger de Lee et de Tabby. Sauf que la mère de Drew s’y oppose : c’est toujours à Halloween que des enfants disparaissent. Elle finit par revenir sur sa décision, mais peut-être a-t-elle tort.
J’ai rarement été autant déçu par un « Chair de poule » et d’accord avec l’avis de Mamboo. Jamais cette histoire ne décolle. Les préparatifs d’une longueur pesante, le flashback sans grand intérêt quand Drew et ses copains ont été salement moqués, les péripéties assez tartes où le côté surnaturel n’apparaît que tardivement (il faut attendre le chapitre 14, soit la page 67 pour lire « Jour J »). Là, on se dit que ça va attaquer d’autant plus fort que l’on a attendu très longtemps le changement de vitesse… mais même pas. Un chapelet de péripéties plutôt pénibles à lire tant elles sont téléphonées, et même les twists m’ont fait éprouver de la peine pour R. L. Stine : guère d’inventivité, pas de panache, platitude totale. L’explication finale sent la énième resucée de ce que l’on a déjà lu ou vu des centaines de fois ailleurs, au point que même l’auteur ne semble pas y croire. Comble de l’abattement : il n’y a aucun renversement de situation lors de l’épilogue comme on en a l’habitude, comme si R. L. Stine avait définitivement abandonné l’idée de surprendre ou de faire frissonner ses lecteurs. Bref, selon moi, ce véhicule littéraire a non seulement quitté la route, mais il s’est également envoyé dans le décor plein pot, et son conducteur semble même l’avoir volontairement poussé à l’accident tout en écrasant l’accélérateur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com