Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Les enquêtes du Poulpe
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10273
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Fév 22, 2010 10:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis concernant Un singe en Isère est paru sur Polars Pourpres :

Citation:
Deux-cent-soixante-quatrième aventure du Poulpe signée par Marin Ledun, cet opus constitue un épisode remarquable de la série. L'auteur de Modus Operandi, Marketing Viral et Le cinquième clandestin a parfaitement respecté le cahier des charges : un protagoniste têtu, des adversaires peu recommandables et une peinture au vitriol de la société de consommation. Le ton est sombre, l'enquête très dense et particulièrement bien menée, les dialogues toujours aussi bons. Assurément, Un singe en Isère est un roman palpitant, à la fois typique de la série et en même temps original, en grande partie grâce à la plume talentueuse de Marin Ledun. Il est d'ailleurs très agréable de retrouver un poulpe galvanisé par la déchéance du monde après un opus plus introverti et sage, Même pas Malte de Maïté Bernard.

En seulement cent-cinquante pages, Marin Ledun offre aux lecteurs un roman jouissif, enlevé et acide.À noter pour l'anecdote que le titre est un jeu de mots sur un film dialogué par Michel Audiard, au même titre que le sont d'autres épisodes de la série du Poulpe comme Les Teutons flingueurs de Stéphane Geffray et Ataxie pour Hazebrouck de Serge Turbé.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10273
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Fév 22, 2010 10:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis concernant Même pas Malte est paru sur Polars Pourpres :

Citation:
Après Le vrai con maltais de Marcus Malte, cette deux-cent-soixante-troisième aventure du Poulpe est signée par Maïté Bernard. On y retrouve avec plaisir Gabriel Lecouvreur, enquêteur libertaire féru de bière et toujours prêt à balancer des mandales aux canailles. Le ton est typique de cette série, à la fois enlevé et corrosif, et le lecteur découvre une autre facette du héros, attendri par un ancien amour qui refait surface. La traque est ici un peu moins détonante que d'habitude puisque Maïté Bernard s'intéresse davantage aux tourments émotionnels du Poulpe, même si l'ensemble tient bien la route. Les aficionados pourront juste déplorer de retrouver leur céphalopode préféré amoindri par ses problèmes de cœur.

Même si cet opus est moins jouissif que les précédents, il n'en demeure pas moins intéressant car il marque un jalon important dans la série, s'attachant plus que d'ordinaire à la personnalité de son protagoniste récurrent.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10273
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Mar 15, 2010 9:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un autre Poulpe vient de paraître.



Citation:
Plus de pied de porc au menu du Pied de porc à la Sainte Scolasse ! Un comble ! Un scandale !
Pour obliger le bistrotier à leur préparer sa spécialité au moins une fois par semaine, Gabriel fait appel au vieux Gaspard et à ses copains, et reconstitue sans le vouloir un commando d'anciens militants.
Les aïeux qui croupissaient dans leurs maisons de retraite ont beau vieillir, l'appétit et les colères restent intacts. Retrouvailles, ripailles,... mais bien vite pagaille et deuil quand, un à un, les petits vieux sont emportés, victimes collatérales d'attentats orchestrés par de mystérieux révolutionnaires qui ont décidé de refaire le monde dans le sang et la terreur...
Des morts, des bombes, des terroristes, des attentats... Du travail pour le Poulpe !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Marin
Complice


Age: 46
Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 199
Localisation: France


MessagePosté le: Lun Avr 05, 2010 8:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

...
_________________
---------
http://marin-ledun.pourpres.net


Dernière édition par Marin le Ven Fév 04, 2011 11:09 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10273
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Avr 12, 2010 7:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis quant à Vingt mille vieux sur les nerfs est paru sur Polars Pourpres :

Citation:
Deux-cent-soixante-cinquième enquête du Poulpe signée par Jean-Paul Jody, cet opus est un véritable régal. On retrouve avec délectation Gabriel Lecouvreur, cette fois-ci en butte à l'apathie sexuelle de sa compagne Chéryl. Le ton est toujours aussi acide, et l'auteur écorne au passage les sphères politiques et médiatiques avec un talent indéniable. Par ailleurs, l'intrigue est bien trouvée : la galerie des anciens peinte par Jean-Paul Jody est jouissive, à la fois tendre et corrosive. C'est avec empathie que le lecteur découvre puis suit les pensées de ces vieux militants, en proie à la détresse liée à leur âge, et affligés par l'incurie des gouvernants. Un parallèle peut être fait avec l'univers de Thierry Jonquet dans Le bal des débris ainsi qu'avec celui de Guillaume Darnaud dans Le crépuscule des vieux. Si le récit est moins axé sur l'énigme policière qu'à l'habitude, Jean-Paul Jody se rattrape avec jubilation dans cette aquarelle humaine, où ces vieillards sont encore bien verts... et prêts à passer à l'action.

L'auteur de Chères toxines et de La route de Gakona offre un épisode réjouissant et terriblement humain du Poulpe , battant en brèche de nombreux clichés sur la vieillesse et dédiant cet ouvrage à l'activisme politique.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10273
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Mai 10, 2010 6:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sortie en septembre d'un nouvel opus du Poulpe signé Antoine Chainas.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 44
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1205
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Juin 06, 2010 4:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Avant celui de Chainas, je voudrais signaler la sortie d'un autre Poulpe, qui paraîtra jeudi prochain, le 10 juin. Intitulé le Dolmen des dieux, il est l'oeuvre de Chrysostome Gourio.





Le pitch (quatrième de couverture) :
Ca y est !! C'est fait !! Il a cinquante balais !!
Un demi-siècle riche et houleux, durant lequel il aura vécu des histoires épiques, rencontré un sacré paquet de monde... Alors le Poulpe décide qu'il est bien temps de prendre un peu le large et des vacances.
Le nez au vent et aux embruns, il va traîner ses tentacules sur les sentiers des douaniers qui longent les Côtes-d'Armor, histoire de s'aérer les méninges.
Mais par une nuit de tempête, deux gardes de la Réserve naturelle et ornithologique du cap Fréhel font le grand plongeon. Accident ? Suicide ? Meurtre ? Si la maréchaussée n'a pas l'air de s'en faire, pour un céphalopode, cette histoire sent comme un banc de maquereaux échoué en plein mois d'août. Y'a vraiment pas moyen d'être tranquille !


Si j'insiste légèrement sur ce roman, c'est en partie parce que l'auteur est l'un de mes proches amis, et que je suis super fier de lui sur ce coup-là. Mais aussi parce que ce Poulpe est bon, vraiment bon (et je le dis avec le moins de subjectivité possible, ce qui fait encore beaucoup, évidemment Razz )
Et enfin parce que vous connaissez vous aussi le camarade Chrysostome, puisqu'il participe de temps à autre (pas souvent, mais c'est quelqu'un qui bosse beaucoup) à la vie de ce forum sous le pseudo de Baruch.

Voilà, amateurs de tentacules et de bons polars à tendance bretonnisante et poulpeuse, vous êtes prévenus, retenez la date du 10 juin Wink
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10273
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Juin 06, 2010 4:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de compléter ma fiche. Merci, Dodger ! Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 44
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1205
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Juin 09, 2010 1:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une chronique de Sébastien Gendron, l'auteur de Mort à Denise, sur Chrysostome Gourio, l'auteur du Dolmen des dieux :

Potentiel du chiotte breton
Le Poulpe : Le dolmen des dieux de Chrysostome Gourio


Non pas que l’on ait boudé le numéro 267 de Sergeï Dounovetz, mais à vrai dire, comme des grosses feignasses abonnées aux services de presse, on l’attend toujours. Du coup, on saute un épisode pour vous parler du dernier : un Poulpe qui revient aux sources.

Gabriel Lecouvreur a pris des vacances et est parti faire un tour le long des Côtes d’Armor. Mais comme le Poulpe reste un grand collecteur d’emmerdes, le voici avec deux suicides bizarres en une de Ouest France. Un peu étrange tout de même, ces deux ornithologues qui se balancent ensemble, un soir de tempête du haut d’une falaise, pour finir plusieurs mètres plus bas, déchiquetés sur les rochers. Mystérieuse encore, la mort de ce couple de retraités, quelques jours plus tard dans un accident de la circulation. Qu’est-ce qui joint donc ces drames bretons et universels ? Ne serait-ce pas lié à cette presqu’île voisine, paisible lieu de résidence d’une ribambelle de pêcheurs qui s’est peu à peu transformé en villégiature pour riches ? Un site protégé, où la belle-famille d’un certain Président de la République fait des pieds et des mains pour faire installer le tout à l’égout.

Que le poulpiste puriste se réjouisse, Gabriel Lecouvreur revient aux sources : la lutte sociale hexagonale. Après Sarko et Vanzetti (toujours pas lu depuis le chapeau de cette chronique) il est heureux de voir l’octopode se latter avec les sbires du Président. Dans une Bretagne qui rendrait presque un hommage grinçant à l’éditeur armoricain Bargain, notre Lecouvreur distribue les coups, en avale d’autres et se retrouve entre les pattes d’un auteur au style sèchement humoristique et centralisé sur son sujet. Ici, foin de Paris. Si Gourio se permet quelques références à de précédentes aventures (ce qui est toujours classe), l’entourage du Poulpe est convoqué de loin. Le Pied de Porc se retrouve doublé par la gargote locale d’un Aborigène anarchisant, Chéryl et consort sont restés à la capitale, tout ne se passe que dans la loupe qui encercle ce petit bled de Bretagne, un peu la manière de la page de garde d’un album d’Astérix.

Fafs, gros bras, grossium, riches, tout y passe dans cette lutte de classe pour le confort. Transposé sur les abords de la péninsule, l’affaire du tout à l’égout de la famille Bruni au Cap Nègre prend une tournure vengeresse et trouve une conclusion plutôt extraordinaire dans le genre terrorisme de chiottes.

Comme quoi, pas besoin de s’éloigner des côtes françaises pour donner au Poulpe de nouvelles proies, la France est encore pleine d’ordures à traiter.

_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10273
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Juil 29, 2010 8:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis concernant Le dolmen des dieux est paru sur Polars Pourpres :

Citation:
Deux-cent-soixante-huitième aventure du Poulpe signée par Chrysostome Gourio, Le dolmen des Dieux est, une fois de plus, un ouvrage bien mené et acide. Les sphères politiques, économiques et policières sont sacrément mises à mal par l'auteur, soulignant des relations pour le moins écœurantes. On retrouve le fort appétit de Gabriel Lecouvreur pour briser les injustices, en enquêteur libertaire opiniâtre. D'ailleurs, Chrysostome Gourio fait le lien avec d'autres opus de la série, comme Babel Ouest d'Gérard Alle, Certains l'aiment clos de Laurent Martin ou Arrêtez le carrelage de Patrick Raynal. L'intrigue est très bien menée, et sa résolution prend un écho significatif avec une récente actualité mettant en cause de hautes instances de l'État. Le lecteur aura donc le plaisir de voir Chrysostome Gourio renouer avec l'action et l'humour des précédents ouvrages, tout en offrant une passerelle inattendue avec Denis Bretin et Laurent Bonzon, en reprenant des personnages apparus dans Eden et Sentinelle.

Pour conclure, Le dolmen des dieux est un roman piquant et rythmé, poursuivant la série du Poulpe avec beaucoup de brio. Les aficionados se régaleront, et ceux qui ne connaissent pas ce feuilleton littéraire y verront un excellent moyen d'entrer dans la danse.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10273
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Juil 29, 2010 9:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis concernant Sarko et Vanzetti est paru sur Polars Pourpres :

Citation:
Deux-cent-soixante-septième aventure du Poulpe, ce Sarko et Vanzetti est cette fois-ci écrit par Sergueï Dounovetz. On y retrouve avec un plaisir non dissimulé le goût de Gabriel pour lutter contre les injustices, sans jamais oublier de se rincer régulièrement le gosier à la bière. Le verbe est haut, les réparties jubilatoires, et les personnages bien croqués. L'accent social est, comme toujours, de mise, avec une plongée dans le monde ouvrier, les luttes intestines entre syndicats et partis politiques, le milieu des trafiquants, et les sphères politiques opaques. D'ailleurs, Sergueï Dounovetz a choisi de mettre en avant les descriptions des grèves et leurs conséquences sociales, parfois au détriment d'une intrigue qui apparaît parfois secondaire ; cela pourra décontenancer voire décevoir des lecteurs qui auraient voulu une trame policière plus épaisse. Néanmoins, l'auteur assume pleinement ce choix, s'en délecte même, et offre des réflexions qui, à défaut d'être toujours partagées par le lecteur, n'en demeurent pas moins bien amenées et constitutives de l'esprit libertaire du Poulpe.

La série du Poulpe se porte donc très bien. Un auteur, un épisode, et l'on passe à la suite. Le prochain à animer le céphalopode sera Antoine Chainas avec 2010, l'odyssée de la poisse. Le roman de Sergueï Dounovetz se conclut sur un départ de Gabriel à Lille : Antoine Chainas y installera-t-il l'intrigue de son livre ? Suspense. La réponse en septembre prochain.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 40
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9266
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Juil 29, 2010 10:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et pour fêter ça, on vous propose un petit concours jusqu'au 20 août : http://polars.pourpres.net/?poulpe


_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Baruch
Témoin



Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 34
Localisation: UN peu partout où il fait sombre...


MessagePosté le: Jeu Juil 29, 2010 9:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Juste un grand merci Marco, parce que des critiques comme ça, j'en voudrais tous les jours au petit dèj' !!
_________________
Deus sive Natura sive Pouy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10273
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Juil 30, 2010 5:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Baruch a écrit:
Juste un grand merci Marco, parce que des critiques comme ça, j'en voudrais tous les jours au petit dèj' !!


Quand ça me plait, je le dis (ou plutôt, je l'écris), et là, effectivement, je me suis régalé !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10273
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Aoû 24, 2010 10:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Xavier a écrit:
Je viens de finir "Mort à Denise" de S. Gendron, que je trouve excellent.
Le Poulpe a refait surface ces dernières années pour le plus grand bonheur de ces lecteurs. Avec « Mort à Denise » de Sébastien Gendron, Gabriel mène son affaire sur les chapeaux de roue. Alors qu’il s’ennuie dans son XIe arrondissement, il hérite d’une mission à haute trépidation, aller récupérer 5 millions d’euros dans une banque offshore d’une île des Caraïbes en pleine agitation dite terroriste. L’odyssée sur un ton délirant enchaîne péripétie sur péripétie avec un humour qui m’a fait sourire et rire tout au long des 240 pages. Bardé d’une équipe de fumeur de 24 à 48 feuilles et d’une apprenti journaliste, il va mener la Révolution sur un mode déjanté et même burlesque tout en accrochant le lecteur. Tout comme le titre du roman, « Mort à Denise »chaque titre de chapitre est un jeu de mots à partir d’un film tel, « La folie des glandeurs » ou « Regarde les hommes bander ». Gendron en profite pour secouer le politiquement correct et émailler son texte de salves sans concession.
Un excellent Poulpe et un heureux moment de lecture.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivante
Page 2 sur 11

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com