Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Terreur de Dan Simmons
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs et d'autres genres à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8625
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Sep 26, 2008 5:05 pm    Sujet du message: Terreur de Dan Simmons Répondre en citant


# Broché: 720 pages
# Editeur : ROBERT LAFFONT (11 septembre 2008)
# Langue : Français
# ISBN-10: 2221107438
Présentation de l'éditeur
1845, Vétéran de l'exploration polaire, Sir John Franklin se déclare certain de percer le mystère du passage du Nord-Ouest. Mais l'équipée, mal préparée, tourne court; le Grand Nord referme ses glaces sur Erebus et Terror, les deux navires de la Marine royale anglaise commandés par Sir John. Tenaillés par le froid et la faim, les cent vingt-neuf hommes de l'expédition se retrouvent pris au piège des ténèbres arctiques. L'équipage est, en outre, en butte aux assauts d'une sorte d'ours polaire à l'aspect prodigieux, qui transforme la vie à bord en cauchemar éveillé. Quel lien unit cette "chose des glaces" à Lady Silence, jeune Inuit à la langue coupée et passagère clandestine du Terror? Serait-il possible que l'étrange créature ait une influence sur les épouvantables conditions climatiques rencontrées par l'expédition? Le capitaine Crozier, promu commandant en chef dans des circonstances tragiques, parviendra-t-il à réprimer la mutinerie qui couve? Désigné comme l'un des dix meilleurs livres de l'année 2007 par Entertainment Weekly et USA Today, Terreur arrive enfin en France. S'inspirant d'une histoire authentique - celle de l'expédition Franklin, qui passionna l'Angleterre victorienne -, Dan Simmons livre un roman sombre et grandiose, d'une intensité dramatique et d'un souffle exceptionnels.

Biographie de l'auteur
Maître incontesté de la science-fiction depuis la parution des quatre romans du cycle des Cantos d 'Hypérion et du diptyque Ilium/Olympos, Dan Simmons est également l'auteur de romans d'horreur et de romans fantastiques, tels que L'Échiquier du Mal.


Je ne connais pas l'œuvre de l'auteur mais comme j'ai peut être l'opportunité de lire ce livre, je vais peut être me laisser tenter...
Merci Jarod pour le tuyau.
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 42
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1198
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Sep 26, 2008 6:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne suis pas du tout entré dedans. Pourtant, sur le papier, ce bouquin avait beaucoup pour me plaire, mais dès les premières pages, il m'a laissé de glace (c'est le cas de le dire).
Grosse déception, donc. Ou peut-être n'était-ce pas le bon moment pour le lire ? Ca arrive...
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8625
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Sep 26, 2008 6:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, Jarod m'a confirmé que c'était très long comme déroulement et comme mise en place. 700 Pages, ce n'est pas anodin en plus ...
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
terramater
Meurtrier



Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 285
Localisation: Nantes


MessagePosté le: Ven Sep 26, 2008 7:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moi qui voulait le prendre... (même si je n'ai pas aimé L'échiquier du mal)
Pourtant il a une super critique sur Le Cafard Cosmique

Citation:
Loin des délires spatiaux mythologiques et de la post-humanité largement décrits dans le diptyque Ilium / Olympos, Dan SIMMONS se fait manifestement plaisir avec The Terror en revenant aux sources même de l’horreur. Dans cette histoire d’enfer blanc qui s’ouvre sur un passage de Moby Dick [celui-là même où MELVILLE disserte sur la terreur insoupçonnée intrinsèque à la couleur blanche], SIMMONS utilise toutes les ficelles du genre, mais avec tact et subtilité, pour un résultat aussi impeccable qu’impressionnant. La preuve que l’on peut faire du page-turner intelligent, bien documenté et enthousiasmant.
En grand professionnel, Dan SIMMONS reprend tout ce qui “marche” dans un roman ou un film d’horreur : un environnement hostile qui ne fait aucun cadeau à ceux qui ne s’en méfient pas assez [l’océan, l’espace, le grand nord, l’enfer vert - rayez les mentions inutiles], une créature griffue jamais vraiment décrite [passez par la case Alien et revenez contents], quelques points de vue intéressants sur la vie, l’univers et le reste, sans oublier la régulière et nécessaire mise à mort des protagonistes qui tombent peu à peu... Ce qui s’appelle un compte à rebours, et qui fonctionne décidément très bien.


Milieu du dix-neuvième siècle, époque pas si lointaine où la cartographie mondiale souffre encore de sévères lacunes. Époque où les pôles recèlent pas mal de mystères et où la Royal Navy anglaise possède son propre service d’exploration. Le graal, c’est le passage du Nord-Ouest [le canal de Panama n’est encore qu’un vague concept]. Si l’on pouvait trouver un moyen fiable et sûr de rallier l’extrême-orient par l’Ouest en passant au-dessus du Canada, le commerce ne s’en porterait que mieux. Et l’économie. Et la domination anglaise sur les mers. Autant de bonnes raisons pour le chercher sérieusement, malgré des conditions délirantes [obligation de passer plusieurs hivers bloqués dans les glaces, faim, froid, scorbut et tutti quanti] qui sont loin de garantir un quelconque retour.

Vétéran de l’exploration polaire, Sir John Franklin [décrit par SIMMONS comme un personnage somme toute assez médiocre] monte une expédition appelée à faire date. Il reprend les deux fameux navires Erebus et Terror [ceux-là même qui ont donné leurs noms aux deux volcans antarctiques lors d’une précédente exploration], les fait radicalement modifier en y ajoutant une propulsion vapeur [nous sommes alors au tout début de l’ère de la machine à vapeur, et cet ajout possède le double avantage de chauffer le navire et de se substituer aux voiles en cas de besoin], remplit les cales de boîtes de conserve [procédé là encore relativement nouveau], l’ensemble garantissant une autonomie d’environ cinq ans, ce qui devrait largement suffire pour découvrir ce fichu passage du Nord-Ouest.

Et voilà 129 hommes partis pour changer à jamais le visage du monde, sauf que, on s’en doute, les choses ne se passent pas exactement comme prévu.

Rigoureusement authentique d’un point de vue historique [faites confiance à Dan SIMMONS - ou faites vos propres recherches Internet ou autre, vous serez surpris de constater à quel point l’auteur n’invente rien], l’expédition Franklin disparut sans laisser de traces. Et paradoxalement, c’est l’acharnement de la veuve Franklin à découvrir la vérité qui entraîna la reprise des expéditions polaire [en multipliant les missions de secours] et la découverte du passage du Nord-ouest par un certain... Amundsen [mais en traineau, et pas en bateau...] quelques années plus tard au tout début du vingtième siècle.
De l’expédition Franklin, il fallut attendre plusieurs décennies avant de retrouver deux tombes érigées la première année sur une petite île et d’apprendre par là-même [via de très utiles cylindres en cuivre] que les deux navires avaient hiverné tranquillement à l’abri dans une baie, avant de faire route vers le sud-ouest au printemps, et que les deux hommes enterrés ici avaient succombé à un genre de pneumonie.
D’autres expéditions archéologiques [en 2002, notamment] mirent à jour les restes d’un canot et de quelques corps sur l’île du Prince Williams [pas encore connue comme une île, à l’époque de Franklin], et découvrirent des traces évidentes de cannibalisme.
Pour le reste mystère... Ah, si, dernier détail : les corps contenaient des concentrations de plomb anormalement élevées, défaut apparemment dû à la mauvaise qualité des conserves embarquées sur les deux navires et qui aurait entraîné du saturnisme parmi l’équipage, une maladie encore inconnue à l’époque provoquant notamment des crises de folie. Ambiance, donc, mais pour le reste, pas le moindre indice.

Autant de "trous" particulièrement alléchants que SIMMONS se fait une joie de combler par l’intermédiaire de plusieurs personnages, dont le superbe et impressionnant capitaine Francis Crozier qui assume le commandement de l’expédition après le décès de Franklin [drame qu’on apprend dans les toutes premières pages du livre, pas de spoiler, donc, rassurez-vous]...
Proprement englouti par une créature blanchâtre et indescriptible que l’on définit comme un très gros ours polaire faute de mieux et dont l’occupation principale consiste à transformer ses victimes en puzzle. Ajoutez à çà les ténèbres [il fait nuit longtemps pendant l’hiver polaire...], les températures glaciales, les mutineries qui grondent, la présence énigmatique d’une jeune Inuit qui a tout de la sorcière, une malchance avérée qui maintient les deux navires dans les glaces malgré le retour du soleil pendant l’été et vous obtenez une ambiance à couper au couteau, allégée parfois par quelques flashback savamment distillés au fil des pages et qui nous en apprennent plus sur l’histoire personnelle des personnages principaux.

Dan SIMMONS est décidément très fort. Dès les premières pages, le lecteur est littéralement happé par cette histoire aussi tragique que crédible, aussi angoissante que [presque] véridique.

Conçu comme un jeu de carte qu’on n’ose à peine regarder mais que l’auteur retourne peu à peu sans la moindre pitié, The Terror est un magnifique roman d’aventure. Une aventure vouée à l’échec de bout en bout et dont le lecteur assiste, impuissant, à la lente dégradation. Splendidement écrit, intelligent et impeccable du début à la fin, ce livre est un monument du genre. Tout simplement.


Laurent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8625
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Sep 26, 2008 8:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien bien, merci Laurent pour l'info.
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 51
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Sep 26, 2008 8:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai et aussi du mal à rentrer dedans
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
stfoch
Meurtrier


Age: 48
Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 467
Localisation: Lille

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Sep 27, 2008 7:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le début est un peu difficile , divisié en trois partie à différentes époques racontées par 3 protagonistes
La partie de Crozier est vraiment captivante mais j'ai du mal avec celle de Franklin
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger  
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8625
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Oct 07, 2008 5:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, la critique du livre à l'air d'avoir enthousiasmé un chroniqueur de Plume Libre, donc je me laisserai peut être tenter un de ces 4 ...
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
La liseuse
Complice


Age: 39
Inscrit le: 04 Jan 2008
Messages: 169
Localisation: Provence

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Oct 10, 2008 9:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il se trouve dans ma pile. Je n'aime pas trop les pavés mais comme l'histoire me plaît et qu'il y a énormément de bons retours, j'ai craqué. ce sera sûrement ma prochaine lecture.
_________________
Au fil de mes lectures
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 51
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Oct 10, 2008 9:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai repris

on en reparle
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 51
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Oct 12, 2008 10:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

pftttttttttttttt

une fois passé les 100 premieres pages, c'est une tuerie
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 51
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Oct 13, 2008 10:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

c'est le roman d'aventure
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
La liseuse
Complice


Age: 39
Inscrit le: 04 Jan 2008
Messages: 169
Localisation: Provence

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Oct 18, 2008 4:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Contente qu'il te plaise autant parceque je le commence ce soir Very Happy
_________________
Au fil de mes lectures
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
La liseuse
Complice


Age: 39
Inscrit le: 04 Jan 2008
Messages: 169
Localisation: Provence

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Nov 05, 2008 7:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Après un petit démarrage plutôt en douceur - je dirais -, j'ai savouré ce livre jusqu'à la fin. Impressionant ! Je l'ai même mis en coup de coeur sur mon blog. Wink
_________________
Au fil de mes lectures
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Elo
Clarice Starling (modo)


Age: 33
Inscrit le: 01 Mar 2006
Messages: 4378
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Déc 11, 2008 7:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Marin a écrit:
Holden, du forum, nous dit de ce roman de Dan Simmons, le dernier paru en France aux éditions Robert Laffont qu'il "faut réusssir à passer les 70 pages, puis bienvenue dans un monument d'aventure". C'est un formidable résumé de ce nouvel opus fantastico-réaliste (l'histoire de cette expédition au Pôle au milieu du XIXème siècle est rigoureusement exacte, faites confiance à Dan Simmons pour sa documentation), loin des délires d'Ilium et d'Olympos, et dans la veine de L'échiquier du Mal ou d'Hypérion, par sa formidable capacité de conteur d'histoire, Dan Simmons ne nous lâche pas d'une semelle et transforme une brève histoire humaine en épopée qu'il est impossible de lâcher avant le point final.



Pour allécher ceux qui seraient tenter par ce monument de près de 700 pages, voici le résumé donné par l'éditeur :

1845, Vétéran de l'exploration polaire, Sir John Franklin se déclare certain de percer le mystère du passage du Nord-Ouest. Mais l'équipée, mal préparée, tourne court; le Grand Nord referme ses glaces sur Erebus et Terror, les deux navires de la Marine royale anglaise commandés par Sir John. Tenaillés par le froid et la faim, les cent vingt-neuf hommes de l'expédition se retrouvent pris au piège des ténèbres arctiques. L'équipage est, en outre, en butte aux assauts d'une sorte d'ours polaire à l'aspect prodigieux, qui transforme la vie à bord en cauchemar éveillé. Quel lien unit cette "chose des glaces" à Lady Silence, jeune Inuit à la langue coupée et passagère clandestine du Terror? Serait-il possible que l'étrange créature ait une influence sur les épouvantables conditions climatiques rencontrées par l'expédition? Le capitaine Crozier, promu commandant en chef dans des circonstances tragiques, parviendra-t-il à réprimer la mutinerie qui couve? Désigné comme l'un des dix meilleurs livres de l'année 2007 par Entertainment Weekly et USA Today, Terreur arrive enfin en France. S'inspirant d'une histoire authentique - celle de l'expédition Franklin, qui passionna l'Angleterre victorienne -, Dan Simmons livre un roman sombre et grandiose, d'une intensité dramatique et d'un souffle exceptionnels.

Je ne développe pas plus. Les critiques, les avis et les chroniques pleuvent sur le web, il suffit de s'y référer. Pour celles et ceux qui hésiteraient encore à lire Terreur, consulter également l'interview de l'auteur ou encore l'article que lui consacre le Cafard Cosmique.

_________________
It's not who you are underneath, it's what you do that defines you
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs et d'autres genres à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com