Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Christopher Moore
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 29
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8103
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Sep 13, 2008 10:20 pm    Sujet du message: Christopher Moore Répondre en citant

Je suis assez étonné qu'il n'y ait pas de topic sur Christopher Moore même si on a un peu parlé de lui à droite à gauche sur le forum.

Voila donc chose faite.



Biographie
www.evene.fr a écrit:
Auteur de polars atypiques où humour et fanstique font bon ménage, Christopher Moore se démarque du lot. Adolescent, il décide d'arrêter ses études pour se consacrer à des passions aussi diverses que la photographie, l'anthropologie et les animaux. Après une série de divers petits boulots, il s'établit à Santa Barbara où les démons de l'alcool s'emparent de lui, ajouter à cela, une autre faiblesse... les femmes. Christopher Moore décide de se soigner par la thérapie de l'écriture en s'inscrivant dans un cours. Et, en 1993, c'est la révélation lorsqu'il publie 'Pratical Demonkeeping'. Neuf romans plus tard où il ne ménage pas son talent au service du lecteur dont 'Le lézard lubrique de Melancholy Cove', 'Un blues de coyote' et 'L' agneau', Christopher Moore est considéré comme le roi du roman noir déjanté. En 2006, il publie encore une histoire de son cru 'Le sot de l'ange', conte frissonnant de Noël made in Christopher.


Bibliographie





Un sale boulot

Le Sot de l’ange

Le Lézard lubrique de Melancholy Cove

Un blues de coyote

La vestale à paillettes d'Alualu

et prochainement, le 8 octobre chez Calmann-Lévy

Les dents de l'amour
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 29
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8103
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Sep 13, 2008 10:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai eu l'occasion de découvrir cet auteur talentueux avec L'agneau.

Voici mon avis.

Citation:
Pour commencer je dois dire que j’ai été enthousiasmé par une très grande partie de ce livre.

Oser s’attaquer sur un ton humoristique assez rentre-dedans à la vie d’un personnage aussi célèbre que Jésus, il fallait le faire. Cela a donc été fait et bien fait par Christopher Moore dans L'agneau.

Ce qu’il faut vraiment mettre en avant dans ce roman c’est l’humour de l’auteur très bon mais aussi très varié. Cela va des situations absurdes aux personnages loufoques en passant par les jeux de mots à deux balles et autres. S’il faut convenir que Moore part quelquefois dans le grand n’importe quoi, un peu à l’image des Monty Pithon (qui ont également ri de Jésus dans Life of Brian soi dit en passant), il s’appuie toujours sur des bases « historiques » et a effectué un travail de recherche très important pour ce livre, démarche qu’il explique en toute fin de roman (lectures historiques sur la vie à l’époque, lecture des textes bibliques, …).
Je mets « historiques » entre guillemets puisque le peu de sources dont on dispose sur Jésus, les Apôtres, etc. sont peu sûres du point de vue de l’historien, c’est à dire difficilement vérifiable en croisant les sources : les évangiles notamment se contredisent sur certains points, et sont pour la plupart bien postérieures à la vie de Jésus.

Le personnage de Biff et son amitié avec Joshua (ou Jésus, comme vous préférez) est également l’un des points forts de ce livre. Certains thèmes, comme le rapport de Joshua avec les femmes, ou l’arrivée dans le présent de l’ange Gabriel (qui regarde Dallas, …) sont intelligemment traités et toujours dans le but de faire rire le lecteur.

J’ai dit enthousiasmé par une très grande partie du livre, et non pas du début à la fin puisque certains passages m’ont ennuyé, voire agacé. Moore fait parfois dans la surenchère et (à mon humble avis) ne gagne rien à en faire trop. Ce roman est aussi relativement long (plus de 700 pages en poche), ce qui peut expliquer la lassitude du lecteur envers certains passages un peu moins bons que les autres.

Au final, L’agneau est un roman désopilant sur la vie de Jésus et de son meilleur ami Biff, très documenté, mais de qualité un peu inégale par moments.



Ceux d'entre vous qui avez lu cet auteur, n'hésitez pas à venir en parler. Ne faites pas les timides, je sais qu'il y en a, j'ai une preuve.

holden a écrit:
et surtout christopher moore le roi du rire dans le polar

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8624
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Sep 14, 2008 7:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8624
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Sep 14, 2008 7:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8624
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Sep 14, 2008 7:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8624
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Sep 14, 2008 7:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 50
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Sep 14, 2008 9:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

allez je vais les noter

j'ai tout lu de lui

sauf les 2 derniers de chez calman levy
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 50
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Nov 12, 2008 10:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

pardon les 3 derniers
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 50
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Nov 18, 2008 12:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai commencé "un sale boulot"
mon dieu que c'est bon

oubliez le xanax les antidépresseurs, et achetez un christopher moore
meriterait d'être remboursé par la cpam tiens....
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8624
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Avr 01, 2017 8:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique à propos du Lézard lubrique de Melancholy Cove sur Polars Pourpres :

Citation:
Melancholy Cove, une petite station balnéaire des Etats-Unis. En apparence, une commune sans fièvre aucune, où le banal mois de septembre commence à apparaître. Mais cette fois-ci, il va y avoir du changement en ville.

De ce roman complètement barré de Christopher Moore, il est vraiment difficile d’en dire plus sans dévoiler la série de catastrophes imaginées par l’auteur. Sur un ton absolument foutraque et enthousiasmant, le lecteur va aller de surprises en surprises, et la faune – humaine – locale est irrésistible. Jugez plutôt. Bess, une femme pendue à qui on a peut-être donné un petit coup de main final. Théo, le policier local, fumeur invétéré de marijuana. Une tenancière de bar dont le corps a été patiemment complété de pièces de métal jusqu’à devenir une femelle Terminator. Valérie, la psychiatre du patelin, qui décide de faire remplacer tous les antidépresseurs prescrits à ses patients par des placebos. Winston, le pharmacien qui ne peut avoir des érections qu’en pensant à des dauphins. Molly, une ancienne actrice de films de série Z, entendant une voix intérieure et vivant dans une caravane. Catfish, un joueur de blues qui cache un bien étrange secret. Cette arche de Noé vous paraît-elle déjà saturée ? Eh bien non, pas tout à fait. Vous auriez bien encore un peu de place pour un lézard géant, rendu mutant par les radiations, particulièrement fâché que Catfish ait un jour tué l’un de ses petits ? Christopher Moore n’est pas seulement un écrivain, c’est également une aventure à lui tout seul. Une imagination débridée, aussi imaginative et corrosive que celle d’un sale gosse qui couche sur le papier ses plus incroyables délires et fantasmes. Le risque était immense, voire presque inéluctable, que cette abondance d’idées décalées devienne une fange stérile, un pathétique bordel, du grand-guignol. Pourtant, l’auteur, par on ne sait trop quel enchantement, nous rend l’ensemble non seulement hilarant mais aussi terriblement efficace. Sur les quelque quatre-cents pages de ce capharnaüm littéraire, tout s’emboîte, au gré des relations interpersonnelles, des conséquences imprévues du moindre geste anodin, et des mécanismes désopilants mis en œuvre par Christopher Moore. On retiendra de nombreuses scènes réjouissantes, comme la tentative ratée d’accouplement entre le lézard géant et le camion-citerne, les pèlerins venus rendre hommage au monstre dans la grotte, son intolérance au lait des vaches qu’il aura dévorées, ou encore ces dialogues burlesques (comme ceux du premier chapitres, où les policiers tentent de savoir si la victime était amish ou mennonite en vertu du fait qu’elle possédait un mixer et des fermeture Éclair sur ses vêtements).

Un roman sidérant, presque sidéral, assumant la plus saugrenue des déviances, de bout en bout. Une magnifique tranche d’un immense n’importe quoi, porté par le style et la plume décomplexés d’un Christopher Moore en état de grâce… ou sous l’emprise de puissants psychotropes, sachant que le lecteur n’est nullement obligé de consommer les mêmes stupéfiants pour prendre à son tour son pied.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9706
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Avr 01, 2017 11:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Décidément, cette (excellente) chronique m'a rappelé à quel point il fallait que je lise ce bouquin, depuis le temps que j'en entends parler et qu'on me met l'eau à la bouche !
Christopher, j'arrive ! Laughing
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
grolandrouge
Meurtrier


Age: 42
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 433
Localisation: Sarthe

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Avr 08, 2017 12:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:
J'ai eu l'occasion de découvrir cet auteur talentueux avec L'agneau.

Voici mon avis.

Citation:
Pour commencer je dois dire que j’ai été enthousiasmé par une très grande partie de ce livre.

Oser s’attaquer sur un ton humoristique assez rentre-dedans à la vie d’un personnage aussi célèbre que Jésus, il fallait le faire. Cela a donc été fait et bien fait par Christopher Moore dans L'agneau.

Ce qu’il faut vraiment mettre en avant dans ce roman c’est l’humour de l’auteur très bon mais aussi très varié. Cela va des situations absurdes aux personnages loufoques en passant par les jeux de mots à deux balles et autres. S’il faut convenir que Moore part quelquefois dans le grand n’importe quoi, un peu à l’image des Monty Pithon (qui ont également ri de Jésus dans Life of Brian soi dit en passant), il s’appuie toujours sur des bases « historiques » et a effectué un travail de recherche très important pour ce livre, démarche qu’il explique en toute fin de roman (lectures historiques sur la vie à l’époque, lecture des textes bibliques, …).
Je mets « historiques » entre guillemets puisque le peu de sources dont on dispose sur Jésus, les Apôtres, etc. sont peu sûres du point de vue de l’historien, c’est à dire difficilement vérifiable en croisant les sources : les évangiles notamment se contredisent sur certains points, et sont pour la plupart bien postérieures à la vie de Jésus.

Le personnage de Biff et son amitié avec Joshua (ou Jésus, comme vous préférez) est également l’un des points forts de ce livre. Certains thèmes, comme le rapport de Joshua avec les femmes, ou l’arrivée dans le présent de l’ange Gabriel (qui regarde Dallas, …) sont intelligemment traités et toujours dans le but de faire rire le lecteur.

J’ai dit enthousiasmé par une très grande partie du livre, et non pas du début à la fin puisque certains passages m’ont ennuyé, voire agacé. Moore fait parfois dans la surenchère et (à mon humble avis) ne gagne rien à en faire trop. Ce roman est aussi relativement long (plus de 700 pages en poche), ce qui peut expliquer la lassitude du lecteur envers certains passages un peu moins bons que les autres.

Au final, L’agneau est un roman désopilant sur la vie de Jésus et de son meilleur ami Biff, très documenté, mais de qualité un peu inégale par moments.



Ceux d'entre vous qui avez lu cet auteur, n'hésitez pas à venir en parler. Ne faites pas les timides, je sais qu'il y en a, j'ai une preuve.

holden a écrit:
et surtout christopher moore le roi du rire dans le polar


ça donne envie. Je vais aller voir ce que cela donne, en commençant par le coyote.
_________________
"On respire mieux dans la tempête."
Michel Bakounine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Meurtrier


Age: 42
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 433
Localisation: Sarthe

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Mai 03, 2017 5:44 am    Sujet du message: Répondre en citant


Résumé:
Citation:
Que sommes-nous de plus pour les dieux que des mouches importunes et lubriques qu'ils écrasent pour le plaisir ? Vaste question... que Sam Hunter, trente-cinq ans, parfait golden boy, n'avait pas eu à se poser avant que le Coyote ne débarque dans sa vie pour y semer la pagaille. Car l'animal en question n'est pas celui de Tex Avery (quoique) mais l'incarnation d'une divinité crow bien décidée à rendre infernal le quotidien de Sam. Pourquoi lui ? Dans quels buts ?.... L'occasion, entre légendes indiennes et réalités yankees, d'une balade ravageuse à mourir de rire, et de peur parfois, au pays des mythes anciens et des machines à sous...

Mon vote sur Polars Pourpres: 6/10
Citation:
J'ai eu un peu de mal à rentrer dans ce livre autant du fait de l'histoire que du style. A compter de la deuxième partie, ça va beaucoup mieux. Beaucoup d'humour et un style très original. Je devrais enchainer avec le lézard lubrique prochainement.

_________________
"On respire mieux dans la tempête."
Michel Bakounine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Meurtrier


Age: 42
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 433
Localisation: Sarthe

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Mai 22, 2017 12:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant


Mon vote sur Polars Pourpres: 9/10
Citation:
Deuxième livre de Christopher Moore pour moi après "le coyote". Si j'avais bien aimé ce premier livre, j'ai adoré "le lézard lubrique". J'ai rarement autant ri à la lecture d'un livre. Bien qu'ayant 2 livres en cours de lecture, je vais avoir beaucoup de mal à les finir avant de me jeter sur "l'agneau" que j'ai déjà sous la main, afin de le dévorer tout cru.

_________________
"On respire mieux dans la tempête."
Michel Bakounine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Meurtrier


Age: 42
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 433
Localisation: Sarthe

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Juin 09, 2017 1:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant


Résumé:
Citation:
Mais où a donc bien pu passer Jésus-Christ entre douze et trente ans, entre le jour où il époustoufle les docteurs de la Loi à Jérusalem et celui où il réapparaît sur les bords du Jourdain ? Seul Biff, le meilleur pote du Messie, le sait et c'est précisément pour nous le raconter qu'on l'a ressuscité d'entre les morts. En fait, l'histoire que Biff nous narre est en elle-même miraculeuse, pleine de voyages remarquables, de guérisons magiques, de Kung Fu, de gourous, de résurrections des corps, de démons et de filles aussi ravissantes que libérées. Malgré tout son dévouement et toutes ses ruses, le meilleur copain de Notre Sauveur n'arrivera pas à détourner Jésus de son destin tragique. Mais personne ne l'aime autant que lui sauf peut-être Maggie - Marie Madeleine -, et Biff n'est pas du genre à laisser son pote souffrir et monter au Calvaire sans se battre jusqu'au bout.

Mon vote sur Polars Pourpres: 7/10
Citation:
Belle réussite que ce livre, où Moore ose nous faire rire au sujet des religions. Sujet difficile a aborder autant pour l'auteur que pour le lecteur. De très bons moments de rire. Par contre, j'ai eu un peu de mal à avancé dans la lecture de ce livre. J'espère que les thèmes de ses livres suivants sont plus légers.

Après avoir lu et adoré "Le lézard lubrique..." je me suis jeté sur "l'agneau" alors que je lisais en parallèle un livre de 600 pages. Je m'en suis un peu mordu les doigts. D'autant qu'après avoir dévoré les 150 premières pages j'ai rencontré un problème de taille. Plus moyen de lire plus de 15 à 30 pages par session, impossible de rester concentré sur l'histoire (et quand je ne rencontrais pas ce problème, je piquais du nez rapidement) et ce, jusqu'au 200 dernières pages où j'ai pu retrouver un rythme normal.
J'espère ne pas revivre ça trop souvent. Sad
_________________
"On respire mieux dans la tempête."
Michel Bakounine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com