Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Préparation d'une nouvelle interview : Thierry Serfaty

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> Interviews
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 38
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9189
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Fév 17, 2006 10:16 pm    Sujet du message: Préparation d'une nouvelle interview : Thierry Serfaty Répondre en citant

Bonsoir à tous,

Après Jean-Christophe Grangé et Olivier Descosse, un nouvel auteur de polars talentueux vient de me donner son accord pour une interview à paraître sur Polars Pourpres. Il s'agit de Thierry Serfaty, médecin chercheur et auteur de 4 romans, dont le dernier, La Nuit Interdite, est sorti il y a un peu plus d'un mois.
Thierry Serfaty m'a confié qu'il était déjà venu faire un tour sur le site, et a sympathiquement accepté le principe de l'interview malgré un emploi du temps plus que chargé en ce moment (en plus de la promo de La Nuit Interdite et de son activité médicale, il supervise actuellement une série télé sur les premiers pas dans la vie active de cinq internes, qui devrait être diffusée très prochainement).
Si vous avez des questions que vous souhaiteriez lui poser, n'hésitez pas à les proposer ici, j'essaierai de lui en poser le maximum.

@+,
_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres


Dernière édition par Nico le Ven Fév 17, 2006 11:06 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 38
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9189
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Fév 17, 2006 10:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour info, comme je sais qu'il y a pas mal de fans de séries télés sur le forum, je vous joins un article tiré du Quotidien du Médecin.


Des internes, futures vedettes de France 2

Actuellement en tournage pour France 2, la série « Cocon » présente l'univers hospitalier par la lorgnette de cinq internes. Benjamin, Aurélia, Vincent, Nathalie et Anis découvrent, avec plus ou moins de bonheur, le métier de médecin. Qui résistera à la pression ?


Le Dr Thierry Serfaty devant le décor de "Cocon" (S.Toubon)

ATTEINDRE le même succès que celui d'« Urgences » : c'est ce que l'on peut souhaiter de mieux à la série médicale actuellement en tournage dans une clinique de Seine-et-Marne, dont le titre provisoire est « le Cocon ». « Pourtant, nous ne nous situons pas du tout sur le même terrain, explique le Dr Thierry Serfaty, auteur du concept de la série, qui a aujourd'hui quitté la médecine générale pour l'écriture. Nous ne voulons pas faire du sensationnalisme. Dans "Urgences", nous sommes dans une zone de transition entre le monde du dehors et l'hôpital, où la relation de dépendance médecin/malade est très forte. Ici, nous sommes dans un contexte différent : nous avons plutôt choisi de montrer les interactions qui existent entre la société et l'hôpital à travers le lien du médecin avec son patient ». Moins d'action, mais plus de psychologie.
Le terme « cocon » désigne, dans la série, la salle de garde où les principaux protagonistes, de jeunes internes âgés de 22 à 28 ans, se retrouvent pour échanger leurs premières expériences. « C'est le lieu où l'on garde la blouse, mais où l'on fait tomber les masques », note Thierry Serfaty, également auteur de thrillers médicaux, dont « le Sang des sirènes », qui a remporté le prix Polar en 2000 (Editions Albin Michel).
Aux murs, les dessins donnent une idée sur le sujet dit de prédilection des médecins : le sexe. « Nous avons voulu que les décors soient réalistes, ajoute-t-il. Mais j'ai déjà vu pire ! » La production s'est chargée d'alléger les scènes.

Au premier étage d'une clinique.
Le tournage, qui a commencé à la fin du mois d'août et devrait se poursuivre jusqu'à la fin de novembre, s'est déroulé dans plusieurs parties de la clinique, spécialisée dans le traitement du cancer et de la nutrition. Le « cocon » a été reconstitué dans un bâtiment désaffecté, tandis que les services de gynécologie et de médecine interne ont été aménagés au premier étage d'une aile de l'établissement. Tranquillité assurée pour les patients de longue durée du rez-de-chaussée qui n'en sont pas à leur premier tournage : l'étage est loué à des équipes de télévision. Les sous-sols de communication se sont transformés temporairement en urgences, permettant à une cinquantaine de figurants de se faire soigner après l'accident d'un train.

Gestes techniques.
Comme dans tout hôpital, les cinq internes de la série sont surchargés de travail. Les acteurs, qui ont effectué, avant le tournage, un stage de deux ou trois jours dans un service hospitalier, doivent apprendre leur texte et réaliser des gestes techniques jusqu'à la perfection du naturel. Comptez une trente trente pour une piqûre. Des infirmières, radiologues, sages-femmes et autres soignants de passage s'assurent, avec l'œil du professionnel, de la véracité de la représentation. Bien sûr, on ne laissera pas l'interne en titre recoudre une paupière : une fine lamelle d'escalope de veau glissée au-dessus de l'œil donnera très bien le change. Les gestes techniques ne sont pas les moments préférés de Pascale Dallet, la réalisatrice : « Le plus dur, c'est de les rendre aussi réalistes que possible : mettre des gants stériles, ça n'a l'air de rien, et pourtant, on repère tout de suite lorsqu'il s'agit d'un néophyte. Ce que j'aime dans cette série, c'est le côté psychologique des personnages, le rapport qu'ils ont avec la maladie. »
Chaque interne se dévoile au fil des six épisodes : Benjamin, le séducteur, Aurélia, la plus jeune de tous, qui excelle en théorie et pèche en pratique, Vincent, timide mais volontaire, Nathalie, énergique et impulsive. Il y a aussi Anis, Marocain, le plus expérimenté du groupe, qui exerce en tant que FFI (faisant fonction d'interne). Benjamin et Aurélia sont internes en gynécologie, les autres travaillent dans le service de médecine interne. Tous ont un point commun : celui de découvrir un métier qui ne ressemble pas forcément à ce qu'ils avaient imaginé pendant leurs études. « Je voulais parler du choc que ressent l'interne. A peine sorti des bancs de la fac, il doit assumer des responsabilités qui sont parfois très lourdes. L'immersion est souvent violente », estime Thierry Serfaty.
Rien n'est épargné aux cinq internes. Ils seront confrontés à l'alcoolisme, à l'euthanasie, au sida ; ils rencontreront de jeunes mères déboussolées, des personnes âgées dépressives, des SDF isolés. Ils devront également faire face à la fermeture de lits, à une hiérarchie parfois rigide et aux impératifs d'une enveloppe budgétaire.
« Nous avons voulu traiter les choses sombres avec du recul, souligne Thierry Serfaty. Nous restons sur un mode tragi-comique. » Les six premiers épisodes de la série pourraient être diffusés sur France 2 dès le printemps. Mais on ne résiste pas à l'envie de dévoiler qu'un des internes lâchera finalement prise...
_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
AurélieMw
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 32
Inscrit le: 02 Aoû 2005
Messages: 1045
Localisation: Marseille

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Fév 17, 2006 11:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hi Nico le professionnel des interviews (pardonne moi , je ne peux pas résister là Wink )

Mais Nico , je te "charrie" peut-être un peu mais tu sais que je t'aime bien Wink et apprécie fortement ce que tu fais. Après cette journée qui fut difficile de mon côté.... je suis très contente de te lire et de constater que tu continues tes projets 'interview'

que de chemins....mais pour une passionné de polars comme toi ce n'est pas étonnant.

Je n'ai pas encore lu Serfaty (une honte , je sais , j'en connais un qui dirait pas le contraire )

Au sujet de la série avec les internes , j'étais au courant , mais je ne savais pas qu'il était mellé à ça.

En bref je vais me grouiller de le lire , ce soir....j'ai vu son petit dernier en +....

En tout cas bon courage Nico (rooh mais je m'inquiète pas pour toi) , éclate toi bien.... Wink
_________________
Il y a, au cours de l'existence, des rencontres imprévues et singulières, où bien des faits se produisent, en apparence anodins, et qui auront été les dons du destin.[Hector Bianciotti]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
weisses fleish
Complice



Inscrit le: 02 Fév 2005
Messages: 149


Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Fév 18, 2006 4:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Super nouvelle!!!

Merci Nico!

Et donc Thierry Serfaty est déjà venu faire un tour sur ce site... et peut etre sur le forum!!
Apparemment le site commence à etre connu et meme fréquenté par pas mal d' auteurs de polars! Shocked Very Happy ça doit etre super pour toi Nico de constater ça

Bon en ce qui concerne l'interview de Serfaty, plusieurs questions me viennent tout de suite en tete:

- Pourquoi a t il écrit 4 thrillers dans des styles radicalement différents (meme s'ils ont tous en commun le thème de la médecine)? Est ce que c'est volontaire ou est ce parcequ'il a mis du temps à trouver son style?

- J'ai lu quelque part que "La nuit interdite" était le début d'un cycle de 4 livres concernant la "personalité humaine". Est ce qu'il peut nous en dire plus sur les suivants?

- A t-il été témoin lui meme en tant que médecin de dérives de la médecine comparables à celles qu'il décrit dans ses livres?

Voilà pour le moment !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 38
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9189
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Fév 18, 2006 5:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour tes questions, Weisses Fleish ! Les deux premières étaient déjà prévues, je note ta troisième en plus également !

Si tu en as d'autres, n'hésite pas.

@+,
_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 38
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9189
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Mar 10, 2006 9:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

L'interview étant normalement prévue la semaine prochaine, je fais remonter le topic pour savoir s'il y a d'autres questions que vous voudriez poser à Thierry Serfaty.
_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> Interviews Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com