Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Spada - Bogdan Teodorescu (Agullo Noir)
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 5:47 am    Sujet du message: Spada - Bogdan Teodorescu (Agullo Noir) Répondre en citant

La nouvelle maison indépendante Agullo Editions, spécialisée dans la fiction, vient de publier trois romans pour son lancement le 12 mai dernier, dont Spada du Roumain Bogdan Teodorescu, traduit par Jean-Louis Courriol.






Le livre :

« Personne ne pouvait négliger les deux millions de voix roms. »

Un petit truand est retrouvé égorgé dans les rues de Bucarest.
Quand un deuxième voyou, puis un troisième sont assassinés du même coup de lame mortel, il devient clair qu’un meurtrier en série sévit dans la capitale roumaine.
Ses victimes ont toutes le même profil : elles appartiennent à la communauté rom et possèdent un casier judiciaire.
À la veille de l'élection présidentielle, le gouvernement se serait bien passé d’une telle affaire, propre à réveiller les tensions entre la majorité roumaine et la minorité tzigane.
D’autant que le tueur, insaisissable, ne semble pas près de s’arrêter.
À chaque nouveau coup de celui que la presse a baptisé le Poignard, la haine entre communautés s’envenime, chauffée à blanc par la fièvre médiatique et une instrumentalisation politique éhontée.
Tandis que les vieux démons de la Roumanie refont surface, l’Union européenne s’inquiète : le pays est-il sur le point de basculer dans un sanglant conflit interethnique ?

En abordant une banale histoire de meurtres à travers le prisme des médias et de la vie politique, Bogdan Teodorescu dresse un portrait acide de la société roumaine contemporaine. Un roman de politique-fiction puissamment actuel, véritable « Borgen » des Balkans.




« Qui veut comprendre rapidement pourquoi le pays dans lequel nous sommes nés est dans l’état où il se trouve, doit absolument lire Spada. »
Georges Arion




>> Lire un extrait




L'auteur :

Bogdan Teodorescu, né en 1963 à Bucarest, après des études d’ingénieur passe un doctorat en communication et devient journaliste dès 1990, après la chute du régime communiste.
Il est professeur de marketing politique et électoral à l’Ecole Nationale d’Études politiques (l’ENA roumaine) depuis 1997.
Il est auteur d’une dizaine de volumes (romans, essais, livres de voyages, poésie).
Après Des mecs bien... ou presque (L'Ecailler, 2013), Spada est son second roman à paraître en France.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Sam Mai 06, 2017 11:55 pm; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 6:00 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Yan sur Encore du Noir :

Citation:

Spada, de Bogdan Teodorescu


Nouvelles venues, les éditions Agullo débutent leur collection noire avec deux titres, l’un italien (Le fleuve des brumes, dont nous aurons l’occasion de parler sous peu) et un curieux roman noir politique roumain, Spada, de Bogdan Teodorescu, dont le précédent roman traduit en français, Des mecs bien… ou presque, avait paru chez feu L’Écailler il y a de cela quelques années.


Un soir d’été, La Mouche, rom spécialisé dans le jeu de bonneteau sur les marchés est égorgé dans une ruelle.
Rien qu’un fait divers comme un autre, a priori.
Sauf que très vite, un autre Tzigane, lui aussi détenteur d’un casier judiciaire plutôt chargé, est assassiné de la même manière.
Et la série ne fait que commencer.


Partir à la recherche du tueur que l’on appelle désormais Le Poignard (Spada), eu égard à sa manière d’égorger d’un seul coup bien porté ses victimes ?
Là n’est pas le propos de Bogdan Teodorescu.
Ce qui intéresse l’auteur, ici, c’est la façon dont les actes de l’assassin vont être utilisés.
Par les hommes politiques, bien entendu, ceux qui sont au pouvoir comme ceux qui voudraient l’avoir, par les journalistes du pays ainsi que par ceux de l’étranger, et par diverses associations dont les missions vont de la défense des minorités à celle d’une Roumanie débarrassée des Roms.
Partant, Teodorescu met en lumière les engrenages et la manière dont ils s’emboîtent et finissent par tourner de concert.
Car aussi différents ou même antagonistes soient les buts de chacun, tout le monde, avec un cynisme consommé, finit par trouver son compte dans ce fait divers sanglant.


Ignorés par une partie de la population complètement coupée des médias et plus préoccupée par son propre sort que par les événements qui se déroulent dans la capitale mais bien vite médiatisés à Bucarest et instrumentalisés par tous, les actes du Poignard ne vont pas tarder à faire vaciller le pouvoir.
Et par la force d’une formidable autosuggestion appuyée tant par les éditorialistes que les hommes politiques qui les paient ou quelques présidents d’associations en recherche d’une crédibilité internationale qui leur fait défaut (« Une précédente initiative similaire concernant alors exclusivement les problèmes des homosexuels, avait déclenché un véritable scandale en Europe, scandale dont le paroxysme avait été le boycott par les organisations homosexuelles de Grande-Bretagne des vins importés de Roumanie. »), le crime sans revendication, l’acte crapuleux, porte lentement mais sûrement le pays au bord du conflit interethnique.


Décortiquant avec un malin plaisir et un humour à froid extrêmement grinçant cette tragi-comédie du pouvoir politique et médiatique, Bogdan Teodorescu livre ici un roman noir philosophique, une farce socio-politique, redoutable sur la construction d’un scandale national à partir d’un fait-divers.
Et si, en quatrième de couverture, Agullo Éditions convoque un autre auteur roumain, Georges Arion, pour dire que « Qui veut comprendre pourquoi le pays dans lequel nous sommes nés est dans l’état où il se trouve, doit absolument lire Spada. », on ajoutera que si Spada en dit beaucoup sur la Roumanie – et c’est là d’ailleurs un bon point en sa faveur, pour qui est curieux de savoir ce qui se passe à l’Est – il en dit tout autant sur notre propre société abreuvée d’information en continu et de commentateurs politiques aux motivations tout aussi douteuses que celles des protagonistes du roman de Teodorescu.


Si l’on ajoute à tout cela le soin particulier que portent les éditions Agullo à l’objet livre lui-même (couverture, bandeau/marque-page/encyclopédie, qualité du papier…), autant dire que c’est là une lecture qui vaut largement le détour.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9115
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 8:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ah, curieux.
Le roman avait un temps été annoncé chez Mirobole (j'avais créé la fiche puis je l'avais supprimée voyant que le livre ne paraissait pas).
Je ne sais pas ce qui s'est passé...
Tant mieux pour le livre en tout cas. Smile
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 8:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:
Ah, curieux.
Le roman avait un temps été annoncé chez Mirobole (j'avais créé la fiche puis je l'avais supprimée voyant que le livre ne paraissait pas).
Je ne sais pas ce qui s'est passé...
Tant mieux pour le livre en tout cas. Smile


En fait, Nadège Agullo, qui était l'un des deux cofondatrices de Mirobole, s'en est écartée l'an dernier pour fonder cette année sa propre maison. Peut-être que ça a entrainé une petite confusion au tout début.
En tout cas, à l'image de Mirobole, Agullo Editions est prometteuse.

On peut consulter son site ici : http://www.agullo-editions.com/
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9115
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 8:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas eu besoin de chercher longtemps pour avoir une partie de la réponse.

Citation:
Nadège Agullo, ex-Mirobole, revient avec une nouvelle maison portant son nom, Agullo éditions, diffusée par Interforum.

Source : Livres Hebdo, Nadège Agullo en solo


Et un article intéressant sur la création de la maison d'édition sur le site Addict Culture, avec des interviews croisées.

Agullo, une nouvelle maison d’édition audacieuse !
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9115
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 8:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ah, je viens juste de voir ton message Norbert, merci. Wink
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9115
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 8:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de voir qu'Agullo avait aussi "récupéré" (c'est peut-être pas le terme) le déjanté Moldave Vladimir Lortchenkov.

Le Dernier amour du lieutenant Petrescu est annoncé pour le 6 octobre.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 8:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:
Je viens de voir qu'Agullo avait aussi "récupéré" (c'est peut-être pas le terme) le déjanté Moldave Vladimir Lortchenkov.

Le Dernier amour du lieutenant Petrescu est annoncé pour le 6 octobre.


Yep, et pareil pour la Russe Anna Starobinets, dont Refuge 3/9 vient juste de paraître (on en parle ici).



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 38
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9177
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 8:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Juste par curiosité, concernant la charte graphique de cette nouvelle maison d'édition : la couverture en elle-même ne comporte jamais le titre du livre, qui est uniquement présent sur un bandeau, c'est bien ça ? C'est original quand même !
_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 9:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Nico a écrit:
Juste par curiosité, concernant la charte graphique de cette nouvelle maison d'édition : la couverture en elle-même ne comporte jamais le titre du livre, qui est uniquement présent sur un bandeau, c'est bien ça ? C'est original quand même !


En fait, le titre est écrit en tout petit et verticalement, en bas à droite de la couverture.
Sans le bandeau, ça donne ça :





Et le bandeau en lui-même est assez travaillé car sur son rabat gauche, tu as une petite carte géographique du pays de l'auteur (et de l'histoire), sur laquelle la ville où se déroule l'intrigue est localisée. Et la partie droite du rabat gauche (tu suis toujours ? Mr. Green ), est à découper pour servir de marque-page, et y figurent une citation du roman en langue originale avec son titre français.

Sur le rabat de droite du bandeau, là c'est selon les romans : par exemple, pour le polar italien Le Fleuve des brumes de Valerio Varesi, il y a une carte des vins préférés du commissaire Soneri.

C'est très original, la confection du papier comme de la matière pour les couv est très soignée, d'ailleurs c'est le même designer sud-africain qui avait créé la charte graphique de Mirobole qui a crée celle d'Agullo.

Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Sam Mai 21, 2016 12:03 am; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9115
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 9:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas encore vu de livre en librairie (j'irai peut-être tout à l'heure tiens, ça fait longtemps que j'ai pas été flâner chez Ravy) mais j'ai cru comprendre ça aussi Nico. Wink

EDIT : Bon, ben je crois que la réponse de Norbert est un peu plus complète que la mienne. Mr. Green
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9115
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 9:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Chouette, j'ai hâte de voir ça. Ça change, j'aime bien l'idée d'utiliser la bandeau autrement, comme un vrai complément de la couverture.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 9:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:
Chouette, j'ai hâte de voir ça. Ça change, j'aime bien l'idée d'utiliser la bandeau autrement, comme un vrai complément de la couverture.

Ouais, c'est vraiment sympa et bien réalisé.
En plus, outre le fait que tu peux t'en servir comme marque-page (même si je trouve que la partie à découper est un peu trop petite pour en faire un, mais c'est peut-être moi qui ai mal compris les explications...), du coup le bandeau personnalisé en fonction de chaque roman fait intégralement partie de "l'objet livre".
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 38
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9177
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 9:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

En espérant que le papier du bandeau soit de bonne qualité, parce que ça se déchire vite ces petites choses fragiles...
En tout cas l'idée est intéressante !
_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
thibe
Meurtrier


Age: 42
Inscrit le: 29 Sep 2015
Messages: 233
Localisation: Charleroi

La Ligne Noire

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 12:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis totalement "affolé" par votre discussion Smile comme écrit ailleurs, j'ai acquis ce matin un des autres romans sortis chez Agullo (Le fleuve des brumes), et je me suis fait quasi exactement les mêmes réflexions sur la belle qualité du papier, du bandeau (qui est plus épais que les bandeaux les plus courants, donc, ils ont dû anticiper le risque de "déchirure" du marque page découpable, qui m'a semblé une idée bien sympathique... moi qui ai tendance à jeter ou à plier les bandeaux, celui-ci, je vais le conserver précieusement...). Je n'ai pas acheté Spada (j'achetais déjà 3 bouquins en grand format...) mais il m'a interpellé et j'ai hésité à l'acheter malgré tout...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com