Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Emmanuelle Pirotte : Today we live et De profundis
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 45
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4087
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Fév 12, 2017 12:44 pm    Sujet du message: Emmanuelle Pirotte : Today we live et De profundis Répondre en citant

Emmanuelle Pirotte est une scénariste belge passionnée par la deuxième guerre mondiale. Son premier roman, Today we live, traite d'un aspect particulier et assez méconnu de cette période, l'opération Grief dans laquelle des soldats allemands, triés sur le volet, se sont fait passer pour des américains.

Norbert m'avait proposé d'ouvrir un topic pour chacun des romans de l'auteure. C'est ce que j'aurais fait en temps normal si ces deux ouvrages avaient été très différents. Or, il se trouve qu'ils ont des sacrés points communs qui permettent de les traiter, à mon sens, dans un seul sujet.

Les deux oeuvres d'Emmanuelle se déroulent à chaque fois dans un monde en déliquescence, totalement ravagé, que ce soit par la seconde guerre mondiale (Today we live) ou par le virus Ebola (De profundis).
Les populations souffrent et ont faim. La violence explose et la seule solution pour s'en sortir consiste à fuir les villes et à se réfugier au fin fond des campagnes.
Dans Today we live, les personnages se terrent dans les caves d'une ferme en partie détruite par la guerre et dans De profundis, c'est dans une vieille demeure de famille perdue dans la forêt.

Justement, parlons des personnages...Là aussi, grosses similitudes entre les deux livres.
Today we live met en scène un soldat nazi de la pire espèce, sans foi ni loi ni remords ainsi qu'une petite fille de 7-8 ans, dont l'immense sagesse rivalise avec le courage.
Et c'est exactement la même chose dans De profundis : On retrouve la "même" petite fille mais l'allemand est remplacé par une femme immature qui ne s'embarrasse pas beaucoup de scrupules. Elle a abandonné son enfant en bas âge (et ne se souvient même plus de sa date de naissance) et survit en dealant des médicaments frelatés.
Bref, dans les deux cas, les deux "héros" adultes des romans d'Emmanuelle Pirotte ne sont pas des plus sympathiques et l'humanité leur fait parfois, et même souvent, un peu défaut.

Ces deux personnages vont "hériter", bien malgré eux, d'une petite fille, qu'il va falloir gérer et sauver dans ces mondes dévastés et dangereux. Au travers de cette enfant, ils retrouveront une part de cette empathie et de cet altruisme qui leur manquait tant.
Ils vont croiser sur leur chemin tout un tas de personnes, plus ou moins bienveillantes, plus ou moins déjantées par cette société qui les pousse parfois au pire.
Il y a aussi, dans les deux livres, un cheval, animal qui symbolise pour l'auteure l'espoir et la liberté.
Pour résumer (et le titre Today we live nous le fait comprendre), ces deux histoires sont une quête dont l'enjeu est le retour à la vie, tout simplement.

Les deux ouvrages sont très courts et se lisent vite et bien. On est immédiatement immergé dans chacun d'entre eux. Si Today we live est assez classique dans sa trame et dans son contenu, De profundis, par contre, peut s'avérer perturbant. Il mélange un peu tous les genres (Surnatuel, SF, historique, thriller, romance...). Moi j'adore quand ça part un peu dans tous les sens mais ça peut rebuter certains lecteurs.

Je ne saurais pas dire lequel des deux romans j'ai préféré. Lécriture d'Emmanuelle Pirotte est sensuelle, charnelle, parfois crue (que ce soit dans les scènes de sexe ou de violence, ce dernier aspect étant très présent dans De profundis) mais aussi poétique et visuelle. Je l'ai trouvée bien plus aboutie dans le second roman de l'auteure.
Par contre, je n'ai pas été séduite par la romance mise en place dans De profundis. La faute, peut-être, à un couple moyennement stimulant, d'un point de vue humain, trop antipathique pour que je m'y attache plus que ça.

Emmanuelle Pirotte est une romancière talentueuse, à suivre, qui, je pense, va nous proposer encore de belles choses dans les années à venir. J'espère qu'elle écrira des oeuvres un peu plus longues, à la fin un peu moins abrupte (j'ai été frustrée concernant ce point dans mes deux lectures).





Dernière édition par Ironheart le Lun Fév 13, 2017 6:20 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Fév 12, 2017 10:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Clap clap clap !

Alors là Iron', moi qui n'avait, à priori, envie de lire que De Profundis, ton analyse des deux a non seulement décuplé cette envie, mais a aussi suscité mon intérêt pour son premier roman, ce Today we live qui pourtant, de par la période historique durant laquelle il se déroule et qui est déjà inondée quasi-quotidiennement d'ouvrages en tous genres, avait plutôt tendance à m'être indifférent - même si l'avis de Jabba m'avait malgré tout interpelé.
Du coup, entre Jabba et maintenant toi, voilà une auteure qui est désormais clairement dans ma ligne de mire ! Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6486
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Fév 12, 2017 10:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très belle et riche analyse, merci Iron' pour ce super coup de projecteur ! Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Fév 13, 2017 12:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

D'ailleurs, un petit rappel des pitchs :





Citation:


Les Ardennes belges, décembre 1944.
Un curé confie une petite Juive âgée de 7 ans à deux soldats américains.
L'homme d'Eglise ignore qu'il s'agit en réalité de deux SS chargés d'infiltrer les Alliés pour désorganiser leurs troupes.
Ces derniers décident d'abattre la fillette, mais l'un des deux change d'avis au dernier moment, tue son coéquipier et s'enfuit avec l'enfant.

Aucun personnage de ce roman palpitant n'est blanc ou noir.
La guerre s'écrit en gris taché de sang. Une écriture efficace et limpide.

Récompensé par le Prix Edmée de La Rochefoucauld et le Prix Historia en 2016.









Citation:


Dans un monde à la dérive, une femme en fuite, une fillette murée dans le silence, et une ancienne demeure habitée d'un secret.

Bruxelles, dans un avenir proche.
Ebola III a plongé l'Europe dans le chaos : hôpitaux débordés, électricité rationnée, fanatismes exacerbés.
Roxanne survit grâce au trafic de médicaments et pense à suivre le mouvement général : s'ôter joyeusement la vie.
Mais son ex-mari succombe au virus, lui laissant Stella, une fillette étrange dont elle ne s'est jamais occupée.
Quand une bande de pillards assassine sa voisine, Roxanne part pour un hameau oublié, où l'attend une ancienne maison de famille.
La mère et la fille pourront-elles s'adapter à ce mode de vie ancestral et à cette existence de recluses ?

Entre dystopie et conte fantastique, De profundis est un roman hors normes. Une plongée en enfer, doublée d'une fabuleuse histoire d'amour.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6486
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Mai 07, 2017 3:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tes avis m'avaient beaucoup plu Iron' et hier je suis tombé sur De profundis dans ma médiathèque, je l'ai de suite emprunté.
Mais en rentrant, j'ai voulu relire ton commentaire et là je me suis rendu compte que tu ne l'avais pas noté.
Ce sera une lecture très prochaine pour moi.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 45
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4087
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Mai 07, 2017 6:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si j'ai eu quelques facilités pour rédiger cette comparaison entre ces deux romans, lus consécutivement, j'ai un peu "séché" sur le commentaire et la note à attribuer à De profundis. Il n'est pas évident à évaluer !
J'attendais un peu de "digérer" ma lecture pour écrire ma critique.
Je vais reprendre ce que j'ai noté dans ce topic en essayant de synthétiser.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6486
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Mai 09, 2017 9:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai commencé hier soir


_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
jabba
Meurtrier



Inscrit le: 30 Mai 2010
Messages: 353
Localisation: Douai

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Mai 09, 2017 11:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonne lecture, du coup je suis allé poster mon avis, un bon livre mais ma préférence va tout de même vers

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 45
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4087
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Mai 09, 2017 1:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonne lecture cher Juge !

Moi aussi j'ai une petite préférence pour Today we live.
_________________
“Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une.” George R. R. Martin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6486
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Mai 09, 2017 7:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'en suis p. 67. C'est super sombre... Sad
Mais le propos est très pertinent et en dit plus sur notre époque que sur celle imaginée par l'auteure.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6486
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Mai 11, 2017 8:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je trouve que c'est vraiment un livre difficile, l'ambiance est lourde, très pesante, c'est vraiment très sombre (j'en suis à la moitié). J'espère un peu de lumière d'ici la fin...
En tout cas, ce roman ne ressemble pour l'instant à aucun autre que j'ai lu !
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Mai 11, 2017 2:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Juge Wargrave a écrit:
Je trouve que c'est vraiment un livre difficile, l'ambiance est lourde, très pesante, c'est vraiment très sombre (j'en suis à la moitié). J'espère un peu de lumière d'ici la fin...
En tout cas, ce roman ne ressemble pour l'instant à aucun autre que j'ai lu !


Eh bien ça m'intéresse encore plus !
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 45
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4087
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Mai 11, 2017 4:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Non, c'est sûr, c'est pas l'éclate et ça ne s'arrange pas au fil des pages !
_________________
“Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une.” George R. R. Martin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6486
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Mai 11, 2017 6:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci d'éclairer ma future lecture Iron' ! Laughing
Norbert, j'ai pensé à toi durant cette lecture car je suis persuadé que ce livre te plairait.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 45
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4087
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Mai 11, 2017 8:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est pour te préparer psychologiquement !!!
Non, tu verras, y'a quand même quelques jolies lueurs d'espoir au milieu de cette noirceur.
_________________
“Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une.” George R. R. Martin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com