Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Les Somnambules - Chuck Wendig (Sonatine)
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 37
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8149
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Jan 28, 2022 6:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui je suis sûr que cela va te plaire Hoel. Les 200 premières pages sont un peu longues, le temps de tout mettre en place mais après... whouhahou ! Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
charlice
Meurtrier


Age: 60
Inscrit le: 04 Oct 2013
Messages: 366
Localisation: PAU


MessagePosté le: Ven Jan 28, 2022 7:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Zut, j'ai craqué au bout de 80 pages !
_________________
Promis, ce soir je ne lis pas et me couche plus tôt.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 37
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8149
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Jan 28, 2022 7:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

charlice a écrit:
Zut, j'ai craqué au bout de 80 pages !


Faut s'y remettre alors ! Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
patoche77
Meurtrier


Age: 58
Inscrit le: 07 Mar 2020
Messages: 384
Localisation: 77 sud

Miserere

MessagePosté le: Sam Jan 29, 2022 8:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

je vais le terminer ce weekend ....plus que 220 pages
je l'ai attaqué en deux fois avec une pause de 10 jours vers la page 400 .
Je peux comprendre Charlice , çà m'as paru long au début et çà s'arrange ensuite heureusement.
_________________
Je vais toujours bien.....ou presque
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 37
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8149
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Jan 29, 2022 10:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis (qui reprend en grande partie ce que j'ai écris plus haut) :

Citation:
Ce livre est excellent. Je sais, ce n'est pas une surprise, tous les avis sur PP et ailleurs l'ont déjà précisé. Mais quand même. Chuck Wendig croque la société américaine avec une justesse remarquable. C'est un roman qui nous raconte l'Amérique d'aujourd'hui. Et finalement, ce qu'il y a derrière les somnambules passe presque au second plan, au moins jusqu'à ce que l'on apprenne ce qui se trame derrière tout cela.
La place de la religion et son instrumentalisation, la place des médias, l'extrême-droite, les fake news, les réseaux sociaux et les excès liés, les nouvelles technologies (les nanotechnologies notamment), la tentation millénariste, l'obsession eschatologique, le suprémacisme blanc, une population américaine surarmée... Tout cela est formidablement dépeint. Oui les Etats-Unis d'Amérique sont bien malades. Et choisir le prisme des somnambules pour mettre en lumière tous ces maux est une idée fabuleuse.
En outre Chuck Wendig a créé des personnages auxquels on s'attache (Shana, son père, Benji, Sadie, Marcy, Arav, le vieux rockeur Pete et même, finalement, le révérend Matthew) ou qu'on déteste comme Ed Creel, Ozark Stover (véritable croquemitaine) et sa sinistre bande... Il réussit donc à tisser une vaste et brillante histoire qui se déploie sur près de 1200 pages en permettant aux lecteurs de s'identifier aux différents protagonistes qui la composent.
Enfin, Les Somnambules induit un réflexion sur l'intelligence artificielle une réflexion aux conclusions franchement inquiétantes.
Pendant un peu moins de trois semaines, ce roman m'a accompagné, quotidiennement. Quand je le refermais, je me repassais inconsciemment ou presque ce que je venais de lire. C'est dire ce que dégage ce roman !
Un grand merci à toutes celles et ceux qui ont mis en lumière ce formidable titre car il est très probable que sans cela (et notamment la sélection PP), je ne l'aurais jamais lu. Vraiment, merci !

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 34
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10729
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Jan 29, 2022 2:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Beau billet, ça donne envie.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
patoche77
Meurtrier


Age: 58
Inscrit le: 07 Mar 2020
Messages: 384
Localisation: 77 sud

Miserere

MessagePosté le: Lun Jan 31, 2022 7:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

mon avis à moi personnel

Citation:
Ce fut long mais ce fut bon
Pensez que j’ai commencé les premières pages de ce roman l’année dernière en 2021
Bon d’accord, dans les tous dernier jours de 2021, mais quand même 1164 pages, hein, çà parle non, j’ai explosé mon record de pages, je crois bien.
Vous rigolez mais il faut être au top pour lire ce genre de bouquin ,750 grammes au bas mot, çà pèse un peu musculairement sur les avant bras et puis faut être précis avec des pages ultrafines afin de ne pas tricher en tournant plusieurs pages en même temps. Tu en aurais presque envie parfois, seulement voilà, tu ne peux pas parce qu’en plus ce bouquin est bon, alors tu peux pas, et m….
Bon, moi vous me connaissez, les bouquins trop longs, ça m’angoisse et comme je n’avais pas envie de prendre rendez-vous avec un psy, ni de me jeter dans je ne sais quel cours d’eau, j’ai usé de stratégie.
Je l’ai lu en deux fois, j’ai coupé un peu avant la moitié du bouquin. Quand je dis coupé, c’est une image hein, je n’ai pas scié le roman en deux, quoique, un coup de folie est vite arrivé. Non j’ai fait simplement une grosse pause d’une dizaine de jours entre les deux parties.
Trêve de plaisanterie, n’empêche je hais cet auteur, non je déconne, son bouquin n’est pas loin d’être grandiose, hyper complet avec de multiples sujets variés qui nous montrent bien la folie dans laquelle l’humanité s’enfonce petit à petit. Les Américains surtout dans ce bouquin.
Heureusement que c’est une fiction, qu’une pandémie mondiale ne pourrait pas exister de nos jours, que l’intelligence artificielle n’en ai qu’à des balbutiements, que les présidents américains, surtout l’avant dernier, ne sont pas aussi fous que cela, que les réseaux sociaux ne sont pas aussi vils, que les religions ne sont qu’amour et béatitude, que les médias ne font pratiquement jamais de fake news et j’en passe.
Ça fout les trouilles, non ….
Je ne vais pas résumer ce livre, cela a été parfaitement fait par mes camarades et puis ce serait trop long.
Tout au plus, je voudrais saluer le travail de l’auteur qui a su nous restituer une soi-disant fiction apocalyptique impressionnante qui ne peut que nous faire réfléchir en tout cas il faut l’espérer.
Je voudrais le remercier également d’avoir su créer des personnages si attachants, ça fait du bien humainement.
Je ne peux que conseiller cet excellent livre qui malgré un nombre de pages impressionnant se lit assez facilement, car c’est très bon 0

_________________
Je vais toujours bien.....ou presque
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 37
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8149
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Fév 24, 2022 11:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Emil a écrit:
Je rejoins le club de ceux qui ont du mal ! Je n’ai pas beaucoup de temps à accorder à la lecture en ce moment, cela ne m’aide pas, je n’ai pas encore atteint les 700 pages, que c’est long !
J’aime bien l’histoire pourtant et les ressemblances avec ce que nous traversons font froid dans le dos mais je ne suis pas happée et j’ai l’impression de ne pas avancer … je m’accroche et je vais essayer d’accélérer !


Il est certain que ce livre nécessite du "temps de cerveau disponible". Je comprends du coup ta frustration lorsque l'on ne dispose pas de ce temps-là en quantité suffisante...
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 37
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8149
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Mar 07, 2022 7:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

charlice a écrit:
Perso, j'avais craqué au bout de 80 pages et je pense pas avoir le courage de recommencer, avec tout ce qui me fait envie par ailleurs.


patoche77 a écrit:
C'étais long aussi pour moi , les 400 premières pages furent difficile .
La deuxième moitié du roman m'as beaucoup plus intéressé .
Au final ,j'ai plutôt bien aimé ,


JohnSteed a écrit:
Je sais même pas si je vais terminer la lecture. C'est tellement poussif que de me dire que je vais me retaper encore plus de 400 pages de ce rythme, ça ne me motive pas du tout....


Emil a écrit:
Je n’ai pas envie d’arrêter maintenant il me reste 240 pages mais je me force Crying or Very sad c’est fâcheux !


charlice a écrit:
Il ressort de ces derniers commentaires, que la note de 8.7 pour 10 votes est plutôt flatteuse.
Personnellement, quand j'abandonne un livre aussi vite, je ne le note pas, considérant, que cela vient peut-être plus de mes goûts différents que de la qualité du livre.
Ici j'aurais pu mettre 2, alors qu'il vaut certainement plus.
Néanmoins, je constate que beaucoup ont eu du mal, voir non pas fini et pourtant, peu de mauvaises notes.


Je recopie ici la discussion issue du topic dédié au prix PP. Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 45
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11000
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Mar 12, 2022 7:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je lance un S.O.S : j'ai loupé le départ du roman et je suis bloqué à la page 23 depuis au moins 2 ou 3 semaines. À tel point que j'ai même abandonné toute lecture pour retourner sur Netflix depuis plusieurs jours... Rolling Eyes
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Emil
Serial killer : Le Poète


Age: 40
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2358
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Sam Mar 12, 2022 10:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Norbert, p. 23 Laughing je peux te dire d’ores et déjà que tu ne l’auras pas fini avant la fin des votes !
J’ai eu énormément de mal mais à partir des pages 500 … un vide presque jusqu’à la fin hélas. Je suis quand même fière de l’avoir fini, je ne voulais pas abandonner (trop de temps consacré et puis pour voter j’aime avoir tout lu Wink)
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Emil
Serial killer : Le Poète


Age: 40
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2358
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Dim Mar 13, 2022 3:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Pas facile de noter un tel bouquin, il m’a fallu presque 6 semaines pour en venir à bout, c’était long, très long ! Je ne cache pas que j’ai failli plusieurs fois capituler face à ce monumental pavé mais malgré tout je suis allée au bout sans regret.
Dans l’ensemble c’est super intéressant, les sujets sont nombreux et bien menés : virus, pandémie, IA, nanotechnologie, religion, problème des armes à feu aux États-Unis, complots, machination … beaucoup de choses sont abordées et traitées avec brio. Ce troupeau de somnambules énigmatique m’a amené à dévorer une bonne première partie du récit sans trop de problèmes (les similitudes avec ce que nous traversons sont effrayantes). Malgré tous ces bons côtés, mon intérêt est quand même vite tombé, l’histoire semblait piétiner, baisse de rythme qui ne m’a plus lâchée jusqu’à la fin hélas. Certains personnages sont sympathiques, agréables à suivre et d’autres pas du tout et sans en dire trop, quand l’auteur nous transporte « quelque part dans le temps » il m’a complètement perdue !
Au final, ressenti très mitigé.

_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 37
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8149
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Juil 12, 2022 8:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

Sortie en poche le 6 octobre prochain avec cette couverture :



1312 pages.

Je trouve cette couverture très en-deçà de celle du grand format.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 48
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4569
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Juil 12, 2022 4:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je la trouve carrément ignoble même !
_________________
“Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une.” George R. R. Martin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JohnSteed
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 48
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 666


Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Juil 13, 2022 12:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Elle ne va pas m'inciter à me replonger dans la moitié du livre qu'il me reste toujours à lire... Confused
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com