Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Le Fleuve des brumes - Valerio Varesi (Agullo Noir)
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8896
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 7:05 am    Sujet du message: Le Fleuve des brumes - Valerio Varesi (Agullo Noir) Répondre en citant

Nouvelle découverte italienne grâce à la nouvelle maison d'édition Agullo Editions, avec Le Fleuve des brumes de Valerio Varesi, qui inaugure la série consacrée aux enquêtes du commissaire Soneri, et qui vient de paraître dans une traduction de Sarah Amrani.






Le livre :

« Ses recherches le conduisaient toutes vers le Pô, sur cette terre plate où l'on ne voyait jamais le ciel. Et lui ne croyait pas aux coïncidences. »

Dans une vallée brumeuse du nord de l’Italie, la pluie tombe sans relâche, gonflant le Pô qui menace de sortir de son lit.
Alors que les habitants surveillent avec inquiétude la montée des eaux, une énorme barge libérée de ses amarres dérive vers l’aval avant de disparaître dans le brouillard.
Quand elle s’échoue des heures plus tard, Tonna, son pilote aguerri, est introuvable.
Au même moment, le commissaire Soneri est appelé à l’hôpital de Parme pour enquêter sur l’apparent suicide d’un homme.
Lorsqu’il découvre qu’il s’agit du frère du batelier disparu, et que tous deux ont servi ensemble dans la milice fasciste cinquante ans plus tôt, le détective est convaincu qu’il y a un lien entre leur passé trouble et les événements présents.

Mais Soneri se heurte au silence de ceux qui gagnent leur vie le long du fleuve et n’ont pas enterré les vieilles rancœurs.
Les combats féroces entre chemises brunes et partisans à la fin de la guerre ont déchaîné des haines que le temps ne semble pas avoir apaisées, et tandis que les eaux baissent, la rivière commence à révéler ses secrets : de sombres histoires de brutalité, d’amères rivalités et de vengeance vieilles d’un demi-siècle...

Dans la lignée de Giorgio Scerbanenco ou du duo Fruttero et Lucentini, un polar impressionniste servi par une prose pleine de panache, qui nous plonge dans l'atmosphère humide et ténébreuse de l'Italie du Nord et de son histoire tourmentée.

Finaliste du Gold Dagger Award en Grande Bretagne et du prestigieux prix littéraire Strega en Italie.





« Dans Le Fleuve des brumes, Varesi réussit un double tour de force : une analyse tranchante de l'ignoble passé de son pays, mariée à la perspicacité narrative d'un maître conteur. »
The Independant




>> Le site de l'auteur : http://www.valeriovaresi.net/

>> Sa page Facebook : https://www.facebook.com/Valerio-Varesi-176977982384701/





L'auteur :

Valério Varesi est né à Turin le 8 août 1959 de parents parmesans.
Diplômé en philosophie de l’Université de Bologne après une thèse sur Kierkegaard, il devient journaliste en 1985.
Il est l’auteur de onze romans au héros récurrent, dont Le Fleuve des brumes, nominé au prestigieux prix littéraire italien Strega ainsi qu'au Gold Dagger Award en Grande Bretagne.
Les enquêtes du commissaire Soneri, amateur de bonne chère et de bons vins parmesans, sont traduites en huit langues.



_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8896
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 7:37 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Bob Polar sur Bob Polar Express :

Citation:

À FLEUR DE PÔ


Italie. Province de Reggio d'Émilie.
Le vieux Decimo Tonna gît au sol.
Une fenêtre de l'hôpital est cassée.
À quelques heures près la péniche de son frère Anteo semblait dériver sur le Pô en crue.
On le retrouve noyé.
Le commissaire Soneri cherche un lien.
Il doit y en avoir un.
Tandis que les eaux menaçantes finissent par retrouver leur lit, il le trouve.
Mais comment entrevoir la lumière dans cet épais crachin qui semble abriter des secrets inavouables ?


À l'annonce d'une nouvelle maison d'édition sur le marché du polar, on trépigne d'impatience.
On apprend que les auteurs qui ouvriront le bal sont italien, russe et roumain.
Et les Editions Agullo ne se sont pas fichus de nous.
Avec Le Fleuve des brumes qui vient de paraître en ce mois de mai, c'est une véritable belle découverte.
Bon, je pourrais fermer le ban et retourner à mes occupations...
Cependant, je ne vais pas me battre contre l'irrépressible envie de vous en toucher deux mots, voire trois.


Ce que va dépister Soneri est profondément lié aux exactions qui se sont déroulées sur les rives du Pô.
Ses visites lui ont permis d'échanger avec ces alerteurs, ces surveillants avisés et plutôt retraités des eaux du fleuve de ce cercle nautique local qui ont eu un parcours plutôt Rouge.
Au fil de l'enquête, la couleur des chemises va interpeller le commissaire.
Brunes, les chemises.
Erreur de jeunesse, culpabilité encombrante ?
Les deux frères Tonna avaient un penchant pour les brunes.
En effet, la vermine - milice volontaire pour la sécurité nationale - infestait la région.
La force tranquille de Soneri va ainsi pouvoir s'exprimer dans ces deux affaires de décès suspects.
C'est un sacré personnage ce commissaire.
Émoustillé - et souvent dérangé - dans sa noble indolence par sa copine avocate qui lui propose quelques acrobaties dans des lieux insolites, il finit toujours par craquer.
Il n'a que faire des honneurs qu'on ne lui promet pas puisque seule compte à ses yeux la résolution de l'enquête qu'il va traiter à pas lents sans se laisser happer par les apparences.
Cela permet de nous imprégner de l'atmosphère nébuleuse et sombre du récit.
Ne passons pas sous silence son profond attachement au terroir avec ses bons petits plats et ses crus gouleyants.


Si l'attraction terrestre est une belle invention pour nous permettre de tenir debout – sauf avec un séisme de magnitude 8 -, celle qui opère dans ce récit nous croche-patte puis nous ballotte au gré de l'onde furieuse puis apaisée.
On s'abandonne au flux fluctuant des flots du fleuve (hum...).
Et la mémoire s'éveille et s'agite pour troubler l'assoupissement du présent comme une vase engourdie arrachée de sa stagnance qui salit un peu plus l'impureté de l'eau.
La puissance narrative de l'auteur offre à ce récit une réelle dimension évocatrice.
Du Pô, boulevard ruisselant, il en fait la représentation du temps qui passe, qui n'en finit pas de passer, déversant parfois sur ses rives sa fureur puis s'apaisant pour livrer ses mystères immergés.
Le Fleuve des brumes nous interroge sur ces stigmates du passé qui ne s'effacent jamais.


On est conquis par ce premier roman de Valerio Varesi traduit en français ( titre original : Il fiume delle niebbe) et on se promet de ne pas tarder à poursuivre notre découverte du catalogue des Editions Agullo.



_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 42
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1176
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 8:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé ce roman. Une intrigue intéressante et des personnages singuliers. Mais c'est surtout l'écriture de l'auteur que j'ai adoré. C'est subtil et poétique à la fois. Ma chronique ici :
http://terredunoir.blogspot.fr/2016/05/le-fleuve-des-brumes-valerio-varesi.html
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8896
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 8:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il est dans ma Pal (forcément, un nouvel auteur italien !), et je languis de le découvrir, surtout que tous les échos sont très positifs jusque-là.

En plus, pour une fois, on est sûr que la série sera suivie par l'éditeur puisque le prochain roman est annoncé pour 2017 en fin d'ouvrage ! Smile
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
thibe
Complice


Age: 40
Inscrit le: 29 Sep 2015
Messages: 178
Localisation: Charleroi

La Ligne Noire

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 10:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Sans avoir vu du tout quoi que ce soit sur ce bouquin, je l'ai acheté ce matin... et je venais simplement l'ajouter à ma PAL sur le site quand j'ai vu qu'il faisait l'objet d'une discussion sur le forum Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 42
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1176
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2016 8:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Norbert, Thibe, vous pouvez le faire remonter en haut de votre PAL. Celui-là, c'est du tout bon.
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8896
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Mai 21, 2016 12:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

scarabe a écrit:
Norbert, Thibe, vous pouvez le faire remonter en haut de votre PAL. Celui-là, c'est du tout bon.


Pour ma part, il y est, c'est même ma prochaine lecture !
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
thibe
Complice


Age: 40
Inscrit le: 29 Sep 2015
Messages: 178
Localisation: Charleroi

La Ligne Noire

MessagePosté le: Sam Mai 21, 2016 9:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:
scarabe a écrit:
Norbert, Thibe, vous pouvez le faire remonter en haut de votre PAL. Celui-là, c'est du tout bon.


Pour ma part, il y est, c'est même ma prochaine lecture !


Merci pou le conseil Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8896
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Juin 14, 2016 4:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Jean-Marc Laherrère sur Actu du Noir :

Citation:

Le Pô, nouveau personnage de polar


Une nouvelle maison d’édition, Agullo, un nouvel auteur italien Valerio Varesi et avec Le fleuve des brumes, ce qui ressemble fort à une nouvelle série.


C’est l’hiver, quelque part dans la plaine du Pô.
Au cercle nautique les habitués jouent aux cartes et suivent attentivement la montée des eaux.
A la radio on commence à parler d’évacuation et tous surveillent les digues avec anxiété.
C’est sous une pluie battante que Tonna quitte le quai aux commandes de sa péniche.
Etonnamment, il n’a pas allumé ses feux de position, et sa manœuvre semble hésitante sur le fleuve en crue, lui qui navigue depuis plus de soixante ans.

Plus tard dans la nuit, la barge est retrouvée échouée, personne à bord.
Le lendemain le frère de Tonna passe par la fenêtre du troisième étage de la ville voisine.
Suicide ou meurtre ?
Le commissaire Soneri en charge des deux affaires va se heurter au silence des habitués du fleuve, un silence qui, cinquante ans après, couvre encore les haines du passé, quand les Tonna, fascistes membres des chemises noires chassaient les communistes et les partisans.


Du bon travail, solide, comme l’aiment les amateurs de polars.
Si on veut chipoter, on peut regretter un léger coup de mou dans le milieu du roman, quand l’intrigue et les personnages pataugent, mais c’est vraiment secondaire.


Le véritable personnage du roman, celui qui rythme l’intrigue et la vie de tous les autres, c’est bien entendu le fleuve.
Tout tourne autour de lui, des centimètres inondés, de ce qu’il cache, de ce qu’il finira par révéler.
Les hommes en vivent, y vivent et y meurent.
Il coule, déborde, se transforme en brume ou en glace.
C’est vraiment lui, le décor, le moteur, et le cœur magnifiquement décrit de ce roman.


Ensuite on est dans du classique efficace : De bons personnages, des meurtres qui plongent leurs racines dans un passé douloureux et jamais complètement réglé (le fascisme), l’oubli des nouvelles générations, la mémoire des plus anciens.


Ca marche, c’est bien fait et on aura plaisir à retrouver le commissaire Soneri … et le Pô.



_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8896
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Mai 06, 2017 4:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant




Vient enfin de sortir en poche chez Points :






Et on retrouve le commissaire Soneri dans La Pension de la via Saffi, le nouveau roman de Valerio Varesi déjà paru en librairie aux éditions Agullo (on en parle ici sur le forum) :



_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Jacques Reverdi


Age: 41
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 1832
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mer Sep 13, 2017 8:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Beaucoup de charme pour ce roman humide et brumeux avec le Pô en élément central.
Comme Soneri et les habitués des crues on se laisse porter par les eaux du fleuve. C'est le Pô qui dicte le rythme.Cela ne sert à rien de vouloir aller contre.
Le côté secrets enfouis qui ressortent à la lumière est tout ce qu'il y a de classique mais l'atmosphère un rien dilettante où l'on prend le temps d'apprécier le plaisir de bonnes tables et de rencontres gentillement grivoises emporte largement mon adhésion.
J'ai sincèrement apprécié cette lecture comme une parenthèse un peu rétro,un peu hors du temps.
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 42
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1176
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Sep 14, 2017 7:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Entièrement d'accord Fab. Je trouve qu'il y a un peu de Simenon chez Varesi.
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8896
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Sep 14, 2017 7:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Depuis le temps, il faut vraiment que je le lise et découvre cet auteur !
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
TaiGooBe
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 56
Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 839
Localisation: The Pink City

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Oct 07, 2017 4:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Vient d'obtenir aujourd'hui à Toulouse dans le cadre du Festival "Polars du Sud" le Prix Violeta Negra 2017.
_________________
"N'oublie pas que l'on écrit avec un dictionnaire et une corbeille à papier, tout le reste est litres et ratures." Antoine Blondin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
TaiGooBe
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 56
Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 839
Localisation: The Pink City

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Oct 08, 2017 10:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Avec le petit bandeau qui va bien et le badge offert avec le livre Very Happy


_________________
"N'oublie pas que l'on écrit avec un dictionnaire et une corbeille à papier, tout le reste est litres et ratures." Antoine Blondin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com