Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Inavouable - Zygmunt Miloszewski (Fleuve Editions)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10261
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Sep 14, 2017 9:30 pm    Sujet du message: Inavouable - Zygmunt Miloszewski (Fleuve Editions) Répondre en citant

Après sa Trilogie consacrée au procureur Teodore Szacki (Les Impliqués et Un Fond de vérité chez Mirobole, et La Rage chez Fleuve ; en poche chez Pocket), le Polonais Zygmunt Miloszewski change de registre avec Inavouable, un thriller historique qui vient de paraître chez Fleuve Editions, traduit par Kamil Barbarski.






Le livre :

Une version polonaise, contemporaine et surprenante de Monuments Men !


Zakopane, chaîne des Tatras, 26 décembre 1944.


Un résistant serre contre lui un étui métallique.
À ses oreilles résonnent encore les dernières instructions de l’officier nazi qui lui a confié « le plus grand secret de cette guerre »…
Alors qu’il est pris dans une tempête de neige, sa formation d’alpiniste pourrait se révéler cruciale.
Non loin de là, dans une auberge, un homme contemple par l’une des fenêtres la même bourrasque déchaînée.
Après une ultime hésitation, il croque sa capsule de cyanure.


Une matinée d’automne, de nos jours, à Varsovie.

Chef du département de recouvrement de biens culturels rattaché au ministère des Affaires étrangères, le docteur Zofia Lorentz est convoquée par le Premier ministre : le Portrait de jeune homme du peintre Raphaël, tableau le plus précieux jamais perdu et recherché depuis la Seconde Guerre mondiale, vient d’être localisé.
Accompagnée d’un marchand d’art cynique, d’un officier des services secrets à la retraite et d’une voleuse légendaire, Zofia s’envole pour New York, étape d’une quête contrariée qui pourrait inverser la lecture de l’Histoire et la politique internationale moderne…



« La nouvelle voix du thriller est polonaise. » Pierre Lemaitre

« Il n'y a pas que la Suède qui sache faire de bons polars. » Julie Malaure - Le Point





>> La page Facebook de l'auteur : https://www.facebook.com/Zygmunt.Miloszewski




L'auteur :

Né à Varsovie en 1976, Zygmunt Miloszewski est écrivain et scénariste.
Ses romans sont traduits en dix-sept langues.
En France, grâce à sa trilogie de romans policiers mettant en scène le procureur Teodore Szacki (Les Impliqués et Un fond de vérité, Mirobole, 2013 et 2015 ; La Rage, Fleuve Editions, 2016), il a été finaliste du Grand Prix des lectrices de ELLE, du Prix du polar à Cognac et du Prix du Polar européen du Point.
Dès sa sortie en 2016, La Rage (Fleuve Éditions ; Pocket, 2017) a reçu le Prix Transfuge du Meilleur Polar étranger.
Inavouable est son quatrième roman publié en France.








_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Dim Oct 01, 2017 12:32 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10261
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Sep 27, 2017 9:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> Déjà un très beau 9/10 sur PP de la part de Dany33 :

Citation:


Cette fois, l’auteur polonais s’échappe de la série du procureur Teodore Szacki pour nous entraîner dans un tout autre style, celui du roman d’aventure à suspense.
Un « club » de quatre personnes contraintes de jouer ensemble les Monuments Men pour le Gouvernement polonais, menés par « une » Indiana Jones peu préparée à une telle violence.
Un aspect « choral » qui relie habilement le prologue au dénouement… d’une traque hors du commun, de la Pologne montagnarde aux confins de la Croatie, via une banlieue chic de New York et en Suède, sur la trace de collectionneurs complètement fous ou de spéculateurs sans aucun intérêt pour l’art.
On y apprend beaucoup de choses sur les spoliations d’œuvres d’art opérées par les nazis et les trafics rémunérateurs qui suivirent leur chute, au cours de cette intrigue à tiroirs ô combien captivante.
Le style est fluide, percutant et pour avoir eu le grand plaisir de discuter (joyeusement) avec eux, je salue une fois de plus la complicité de l’auteur et de son traducteur qui concourt à cette efficacité remarquable.

Très bon moment de lecture et un auteur qui mérite qu’on complète sa lecture.







>> La chronique de Pascale Frey sur Onlalu :

Citation:

Un roman acrobatique !



Ça débute comme un film de James Bond avec une scène d’anthologie dans un téléphérique.
Alors que les cabines se balancent en très très haute altitude, un combat se mène à terre pour savoir si celui qui essaye de saboter le système pour les faire tomber va y parvenir ou pas.


Zygmunt Miloszewski poursuit au même rythme, avec des cascades de voitures, des cambriolages dans des maisons très sécurisées et ce genre d’amusement.
Tout cela pour quoi ?
Pour récupérer des œuvre d’art confisquées par les nazis pendant la guerre, et qui n’ont jamais refait surface.
Mais, comme nous allons le découvrir au fil des pages, ce trafic est la pointe de l’iceberg et des intérêts beaucoup plus explosifs sont en jeu.


Signant un roman très différent de ceux qu’il avait écrits jusqu’à présent, l’écrivain polonais nous livre avec Inavouable un thriller atypique, historique et on adore l’acrobatique pirouette de la fin.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10261
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Oct 24, 2017 7:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Jean-Marc Laherrère sur Actu du Noir :

Citation:

Un bon divertissement polonais



Avec La Rage, Zygmunt Miloszewski a abandonné son personnage de Teo Szacki.
Mais il n’a pas abandonné l’écriture.
Il revient avec un thriller survolté : Inavouable.


1944, du côté de la chaîne des Tatras en Pologne, un résistant part, en pleine tempête de neige, pour cacher le secret le plus important de la guerre.
Il meurt de froid sans atteindre sa destination.

De nos jours, toujours du côté des Tatras, un terroriste aux revendications assez floues menace de faire sauter les câbles du téléphérique alors que les cabines sont bloquées à mi-chemin au-dessus du vide.

Peu après, à Varsovie, Zofia Lorentz, chef du service de recouvrement des biens volés pendant la guerre, est contactée par les plus hautes autorités du pays.
Le tableau le plus célèbre volé par les allemands a été retrouvé.
Mais il est la propriété d’un citoyen inattaquable d’un pays ami, très ami.
Pour le reprendre sans risquer le scandale, une seule solution : le voler.

Le début d’une course au trésor bien plus dangereuse qu’il n’y parait.


Autant le dire tout de suite, j’ai nettement préféré la série Teo Szacki, bien plus dense, où l’action est profondément ancrée dans la société polonaise d’hier et d’aujourd’hui, avec ses traumatismes, ses héritages et ses travers.


Ici, nous sommes dans le thriller d’action pure.
Une sorte de Ocean Eleven, mâtiné de James Bond et d’Indiana Jones.
Secrets enfouis, trésors mythique, une bande de spécialistes qui passent de chasseurs à proies, et une action qui va de Varsovie à New York, en passant par l’Ukraine, la Suède et la Croatie.
Bref du cinémascope grand spectacle.


Ceci dit, même si je ne suis pas totalement convaincu par la résolution du mystère, l’auteur a un réel talent, ses scènes d’action sont impeccables, parfaitement rythmées et découpées, les pages tournent toutes seules, et il y a ce qu’il faut d’humour et de noirceur, de suspense et de poursuites pour que le pavé se lise d’une traite.


Je n’en garderai sans doute pas d’autre souvenir que celui d’avoir passé de bons moment de lecture plein d’adrénaline (ce qui n’est déjà pas mal), l’auteur s’est visiblement amusé (j’espère), et j’espère aussi qu’après cette récréation, il reviendra vers le style de romans qui l’ont fait connaître chez nous.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com