Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

On the Brinks - Sam Millar (Seuil)
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10702
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Avr 02, 2013 12:42 am    Sujet du message: On the Brinks - Sam Millar (Seuil) Répondre en citant

Après Poussière tu seras et Redemption Factory, traduits et publiés par Patrick Raynal lorsque celui-ci dirigeait la collection Fayard Noir, le tout nouveau roman (autobiographique) de l'Irlandais Sam Millar, qui sera certainement l'une des pépites de 2013, On the Brinks, vient de paraître au Seuil - sous la direction de Marie-Caroline Aubert.




Lisez-moi ça :

Présentation de l'éditeur a écrit:
« Sa vie, telle qu'elle est décrite dans On the Brinks, est une histoire conçue pour Hollywood à plus d'un égard. »
( Gary Craig, Democrat and Chronicle )

De fait, le spectaculaire récit autobiographique de Sam Millar a tout d'un thriller. A ceci près que si on lisait pareilles choses dans un roman, on les trouverait bien peu crédibles.

Catholique, Millar combat avec l'IRA et se retrouve à Long Kesh, la prison d'Irlande du Nord où les Anglais brutalisent leurs prisonniers. Indomptable, il survit sans trahir les siens : voilà pour la partie la plus noire, écrite avec fureur et un humour constant.
Réfugié aux Etats-Unis après sa libération, il conçoit ce qui deviendra le 5e casse le plus important de l'histoire américaine.
La manière dont il dévalise le dépôt de la Brinks à Rochester, avec un copain irlandais, des flingues en plastique et une fourgonnette pourrie, est à ne pas croire. Même Dortmunder, dans un roman de Westlake, s'y prendrait mieux.
Il n'empêche, le butin dépasse les 7 millions de dollars !
Un procès et une condamnation plus tard, il retrouve la liberté, mais entre-temps, la plus grande partie de l'argent a disparu.
Millar semble avoir été roulé par ses complices...
Saura-t-on jamais la vérité ? En tout cas, le FBI cherche toujours !


Biographie de l'auteur a écrit:

Né en 1958 à Belfast, Sam Millar s'est engagé très tôt dans l'IRA, ce qui lui a valu de passer 8 ans dans la tristement célèbre prison de Long Kesh.
Exilé aux Etats-Unis après sa libération, il y a exercé divers métiers dont croupier de casino clandestin, avant d'organiser le fameux casse du dépôt de la Brinks de Rochester en 1993.
Après sa condamnation, il fut gracié par le président Clinton.
De retour à Belfast, où il vit toujours, il a écrit, outre On the Brinks, deux romans ( Poussière tu seras et Redemption Factory, à paraître chez Points), et la série Karl Kane, qui sera publiée en Seuil Policiers.






Sam Millar faisait partie des (décidément) nombreux invités prestigieux de ces Quais du Polar 2013 !
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10702
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Avr 02, 2013 2:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et parce qu'il est toujours de bon conseil, voici la chronique que lui a récemment consacrée Jean-Marc Laherrère sur son blog. Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 32
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10178
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Avr 04, 2013 2:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'Irlande sera à l'honneur du prochain festival du Goéland Masqué (Penmarc'h, Finistère, du 17 au 20 mai), avec entre autres Sam Millar et Ken Bruen. Mais il y aura aussi des Italiens, des Argentins... Bref, du beau monde.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10702
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Aoû 06, 2013 2:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis sur PP :

Citation:

Entre révélation littéraire et témoignage explosif, le stupéfiant récit autobiographique de l'Irlandais Sam Millar est à couper le souffle. Une lecture indispensable, qui marque le lecteur au fer rouge. Rarement la réalité aura autant dépassé la fiction...

Suite de ma chronique : http://norbertlaidet.blogspot.fr/2013/07/chronique-on-brinks-sam-millar-seuil.html

_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10702
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Aoû 14, 2013 4:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

L'interview de Sam Millar sur Bibliobs :
« Je ne pardonne pas à ceux qui m’ont torturé »

Citation:
Sam Millar, ancien de l'IRA, prisonnier et torturé huit ans à Long Kesh, puis auteur du fameux casse de la Brinks aux Etats-Unis, publie son autobiographie. Témoignage d'un homme revenu de tous les enfers.
>> Lire la suite

_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Lun Déc 22, 2014 6:19 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Memess
Serial Killer : Patrick Bateman



Inscrit le: 09 Mar 2007
Messages: 920


Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Déc 15, 2013 9:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très bonne chronique sur ton blog Norbert.

On the brinks fait partie des livres qu'on n'oublie pas et qu'on peut conseiller à tout va.
Ce qui m'a le plus frappé (je suis de la jeune génération qui n'a pas connu les troubles Irlandais) et que ce qui est décrit à Long Kesh se passe en Europe dans une période encore récente. Par un pays supposé civilisé qui a vu la 2nde guerre mondiale et ses horreurs.

Bref un indispensable.

Sur un plan plus personnel, Sam Millar est très sympathique. J'ai la chance d'être en contact direct avec lui depuis 2009 par mail et là en 2013 j'ai pu discuté avec aux quais du polar à Lyon et à Paris Polar.
Par contre du coup pas facile pour moi, jeune français au parcours ultra classique, de parler avec un homme qui a tant de vécu derrière lui.
_________________
Polars Addict : Chroniques des littératures de genre
So many books, so little time...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10702
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Déc 26, 2013 4:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Memess a écrit:
Très bonne chronique sur ton blog Norbert.

On the brinks fait partie des livres qu'on n'oublie pas et qu'on peut conseiller à tout va.
Ce qui m'a le plus frappé (je suis de la jeune génération qui n'a pas connu les troubles Irlandais) et que ce qui est décrit à Long Kesh se passe en Europe dans une période encore récente. Par un pays supposé civilisé qui a vu la 2nde guerre mondiale et ses horreurs.

Bref un indispensable.


Merci à toi. Ce livre, s'il se lit comme un très bon polar, est malgré tout bien plus puissant car ce n'est pas de la fiction. Dans la première partie, et malgré l'extrême sobriété de Sam Millar qui refuse tout pathos, chaque chapitre nous plonge un peu plus dans l'horreur.
Outre le traitement humiliant et révoltant des catholiques d'Irlande du Nord, soit par leurs "compatriotes" protestants, soit par les Britanniques (eux-même protestants) dirigés à l'époque par Thatcher, et cet impérialisme intolérable qui en découle, découvrir que la prison de haute sécurité de Long Kesh dirigée par des Anglais n'a rien à envier aux camps de concentration national-socialistes ou communistes (que ces derniers soient soviétiques, maoïstes, ou autre) est un choc.
D'ailleurs, Millar et ses compagnons touchent du doigt la gigantesque mascarade du Système "démocratique" lorsqu'une énième machination invalide l'élection pourtant largement remportée d'un des leurs au Parlement (si je me souviens bien)... Et cela ne se passait pas en période de Seconde guerre mondiale, mais il y a trente ans, lorsque la France venait de célébrer l'élection de Mitterrand !

Enfin, il faut se souvenir que ce livre a d'abord été publié sur internet, notamment pour des raisons politiques évidentes : c'est un brûlot et il n'hésite pas à parler de personnalités politiques très influentes qui se défendent encore aujourd'hui d'avoir appartenu à l'IRA, alors qu'à l'époque elles faisaient partie de ces chefs qui les ont trahi, lui et les prisonniers de Long Kesh, sans vergogne.
Pas de chance pour eux, Adrian McKinty en rajoute une couche dans "Une terre si froide", détaillant même l'organigramme de l'organisation à Belfast et leurs places élevées au sein de celle-ci !

Memess a écrit:
Sur un plan plus personnel, Sam Millar est très sympathique. J'ai la chance d'être en contact direct avec lui depuis 2009 par mail et là en 2013 j'ai pu discuté avec aux quais du polar à Lyon et à Paris Polar.
Par contre du coup pas facile pour moi, jeune français au parcours ultra classique, de parler avec un homme qui a tant de vécu derrière lui.


Ben c'est un peu pareil que moi, mais on est resté en contact depuis les Quais du Polar de cette année (même si sur le moment on n'a pas eu le temps de discuter beaucoup), c'est surtout après, via Facebook ou autres, qu'on a pu échanger un peu. Il sait que j'ai les mêmes opinions politiques que lui et que je soutiens totalement ce que lui et ses amis ont fait pour l'Irlande et les Irlandais (même s'il est très facile d'arriver 30 ans plus tard pour dire que l'on soutient quelqu'un ! ).
Mais je n'ai pas la chance de le connaître depuis 2009... ni de pouvoir le lire en VO comme toi ! Wink
En tout cas, j'ai été très touché qu'il pense à moi ce mois-ci en m'envoyant un petit cadeau dédicacé ! Shocked Very Happy
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 53
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Déc 27, 2013 3:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

cool, un super auteur qu'il faut que je découvre
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 32
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10178
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Oct 03, 2014 10:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis concernant cette très belle autobiographie vient de paraître sur Polars Pourpres.
Ça vaut le détour, je vous en conseille vivement la lecture.



Citation:
Le roman d'une vie

On the Brinks, c'est l'autobiographie d'un gamin de Belfast devenu millionnaire aux États-Unis, l'histoire d'un homme qui aura finalement passé une grande partie de sa vie en prison. Cet homme, c'est Sam Millar, auteur de romans noirs comme Redemption Factory, Poussière tu seras ou plus récemment Les chiens de Belfast.

Privilégiant une trame chronologique, le Nord-Irlandais commence par nous raconter ses premières années à Belfast, dans des conditions déjà pas faciles. La maisonnée n'est pas riche, et surtout, la tension entre catholiques (sa famille l'est) et protestants est plus que palpable.
Jeune adulte, Sam Millar prend fait et cause pour l'IRA (Armée républicaine irlandaise) et se retrouve assez rapidement incarcéré dans la célèbre (et terrible) prison de Long Kesh. Pour militer contre la suppression par le gouvernement britannique du « statut spécial » réservé aux terroristes nord-irlandais, il devient l'un des ces fameux Blanket Men (refusant d'enfiler la tenue des prisonniers de droit commun, ils n'ont rien d'autre que leur couverture pour se « vêtir »). Il consacre ainsi une importante partie de son récit à cette expérience traumatisante qui, on peut le comprendre, l'a profondément marqué. Privations, humiliations, tortures, ces militants de l'indépendance nord-irlandaise ont vécu pendant des années un enfer innommable, à mille lieues des habituelles préoccupations des États occidentaux concernant les droits de l'homme. Dans un second temps, ces Blanket Men passent à un autre moyen de contestation connu sous le nom de Dirty Protest (protestation par la saleté) : ils refusent de se laver, de se raser ou de se couper les cheveux tant que leurs revendications n'auront pas été entendues. Si ses codétenus abandonnent peu à peu le combat au fil des années, Millar se retrouve parmi les derniers irréductibles, ce qui lui vaudra une grande notoriété dans son pays. Il assiste aussi de près, mais sans y prendre part, aux grèves de la faim ayant conduit à plusieurs décès dont celui du célèbre Bobby Sands.
Finalement libéré, Sam Millar décide de tenter sa chance de l'autre côté de l'Atlantique pour y démarrer une nouvelle vie. Assez rapidement, il se retrouve employé dans des casinos illégaux ce qui lui vaut quelques péripéties, qu'il relate ici avec brio. Il nous raconte enfin comment il a imaginé et mis en place le casse d'un dépôt de la Brinks qui l'a rendu célèbre et qui reste aujourd'hui encore l'un des braquages les plus importants de l'histoire des Etats-Unis, Millar et ses complices étant repartis avec quelque 7,4 millions de dollars.

Si tout le monde peut raconter sa vie, il en est quand même qui sont plus intéressantes que d'autres. À cet égard, le parcours hors du commun de Sam Millar place la barre très haut et n'a rien à envier à certains polars. Écrit avec une belle plume, le texte de Sam Millar, fort et poignant mais qui sait aussi être drôle par moments est sans doute amené à figurer en bonne position parmi les classiques du genre.


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10702
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Oct 03, 2014 12:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très bonne chronique, Hoel. Content que ce livre t'ait plu ! Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10702
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Oct 10, 2014 5:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Sortie poche le 14 novembre :


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 32
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10178
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Oct 10, 2014 7:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

L'occasion pour ceux qui hésitaient de découvrir la vie mouvementée de Sam Millar.
Le bandeau va peut-être changer vu qu'il vient de gagner le Trophée 813 du meilleur roman étranger.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10702
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Oct 10, 2014 8:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

En plus, c'est vraiment un récit qui a sa place dans la bibliothèque de tout amateur de polars (entre autres).
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 44
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2182
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Dim Déc 21, 2014 7:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

en plus d'être un très bon auteur Sam Millar a eu une vie assez exceptionnelle.
de sa jeunesse à Belfast et son appartenance à l'IRA au braquage de la Brinks à Rochester en passant par ses 8 années d'enfermement et de tortures à Long Kesh avec les autres Blanket Men ou son amour des comics,il nous livre une autobiographie toute en puissance, en noirceur mais aussi en sobriété et en humour.
Millar aurait pu en faire des tonnes mais il n'en a pas besoin. Avec lui la réalité dépasse la fiction
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10702
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Déc 22, 2014 6:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est exactement ça. Merci, Fab !
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com