Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

L'évasion, de Dominique Manotti (Série Noire Gallimard)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 35
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 11266
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Avr 11, 2013 11:47 am    Sujet du message: L'évasion, de Dominique Manotti (Série Noire Gallimard) Répondre en citant

La Série Noire publie demain un nouveau Dominique Manotti, ayant pour toile de fond la prison et l'Italie, et sobrement intitulé L'évasion.



Résumé

Un jeune délinquant italien se prend d’amitié en prison pour son codétenu, un politique de l’extrême gauche italienne des années de plomb. Ils s’évadent ensemble. Puis le politique est abattu devant une banque, au cours d’un hold-up, et le jeune délinquant se réfugie en France, où il est plus ou moins bien accueilli par les réfugiés politiques italiens. On est en 1987. Le jeune homme est complètement perdu. Il commence à écrire sa rencontre en prison, son évasion, la suite. A travers ce travail d’écriture, de reconstruction, d’embellissement, il devient écrivain, se construit une personnalité, vit une histoire d’amour. Et se retrouve pris à son corps défendant dans un jeu très complexe entre réfugiés politiques, police et services secrets italiens. Vrai ou pas vrai ce qu’il raconte ? Le genre d’histoire dont on peut mourir.


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/


Dernière édition par Hoel le Jeu Avr 11, 2013 11:50 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 35
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 11266
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Avr 11, 2013 11:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Comme toujours avec Manotti, j'en serai. Smile

Et j'ai l'impression que toute ressemblance avec l'affaire Cesare Battisti... Wink
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 56
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Avr 11, 2013 12:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

comme toujours j'en serai pas l'arlette laguiller du polar Smile
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 35
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 11266
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Mai 22, 2013 10:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis quant à L'évasion vient de paraître sur Polars Pourpres.

Citation:
Dur d'échapper à son destin...

Rome, 1987.
Filippo Zuliani, derrière les barreaux, fait la connaissance de Carlo Fedeli, un célèbre prisonnier politique italien membre des Brigades Rouges, qu'il admire assez vite. Lorsque l'occasion se présente pour le jeune délinquant de s'évader avec cette pointure, il ne la laisse pas passer. Seulement, les choses ne se passent pas vraiment comme prévu et Filippo est obligé de s'exiler en France pour avoir une chance de rester en vie. Devant mener une vie discrète à Paris, il trouve son temps long et la solitude lui pèse. Il se met à écrire.

On ne présente plus Dominique Manotti auteur de nombreux romans noirs à succès comme Nos fantastiques années fric, adapté sur grand écran sous le titre Une affaire d’État, ou L'honorable société, écrit à quatre mains avec DOA et lauréat du Grand Prix de littérature policière en 2011. L'historienne de formation s'était jusqu'à présent contentée du présent et du passé de la France comme cadre de ses romans. Cette fois-ci, nouveau décor : elle franchit les Alpes pour nous raconter les « années de plomb », ce temps où la police italienne menait la vie dure aux groupuscules d'extrême gauche (et inversement) et où les attentats étaient monnaie courante.
A travers les personnages de Filippo, de Carlo et de sa compagne Lisa, on en apprend beaucoup sur cette période violente de l'histoire récente de l'Italie ainsi que sur le quotidien des réfugiés politiques. Filippo a beau être un protagoniste intéressant, on peine à s'y attacher, mais peut-être est-ce fait exprès ? Finalement, c'est peut-être Lisa qui émouvra le plus le lecteur, elle qui n'aura de cesse de chercher à découvrir la vérité quant à la mort de l'homme de sa vie. Connaissant Carlo comme personne, elle n'est guère convaincue par la thèse officielle, celle du braquage raté. Mais faut-il pour autant voir la main des services secrets italiens derrière ce bain de sang ?
Pas vraiment d'intrigue policière dans ce court roman – deux cents pages – qui se lit néanmoins très bien tant l'écriture de Dominique Manotti sert efficacement le récit. Comme d'habitude, l'auteur utilise le présent, privilégie les phrases courtes et ne s'embarrasse pas de superflu. Sans surprise, il s'agit de l'histoire d'une évasion et de ses conséquences, « L'évasion » étant aussi le titre du roman qu'écrit Filippo pour tenter d'aller de l'avant.

Ce dernier opus de Dominique Manotti n'est sans doute pas le plus réussi, ou tout au moins pas le plus à même de plaire à un large public. Dans la veine historique, on préférera Le corps noir, et côté politique, Nos fantastiques années fric ou Lorraine Connection. À défaut d'être véritablement passionnant, L'évasion n'en demeure pas moins un roman noir efficace, intéressant et sans concession, comme peu d'auteurs savent en écrire.


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11540
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Mai 22, 2013 11:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Excellente chronique, Hoel !
Je n'ai toujours pas lu L'honorable société, acheté il y a quelques mois et qui, co-écrit par DOA en plus, me tente à chaque fois que je me demande par quoi je vais enchainer...

holden a écrit:
comme toujours j'en serai pas l'arlette laguiller du polar Smile


Laughing
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
eric
Complice



Inscrit le: 22 Avr 2004
Messages: 176


L'Empire des Loups

MessagePosté le: Sam Juil 13, 2013 10:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ce livre me tente moins. Je vais passer mon tour.

Holden : si j'avais connu le côté "engagé" de Dominique Manotti j'aurais certainement aussi évité ses livres mais, franchement, ça aurait été dommage. Je te conseille d’éviter « Biens connus des services de police », par contre tu devrais te pencher sur des livres comme « Nos fantastiques années fric » ou « le corps noir » (je n’ai pas encore lu ce dernier, mais pour ce que j’en ai déjà entendu… ça ne va pas tarder).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 44
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 11328
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Jan 22, 2015 6:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sortie en poche le 1er mars.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com