Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Les Yeux, de Slimane-Baptiste Berhoun

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 45
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 11468
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Juil 08, 2024 7:13 am    Sujet du message: Les Yeux, de Slimane-Baptiste Berhoun Répondre en citant



Citation:
Tout en haut du Plateau, le vent pouvait rendre fou.

On avait choisi d’y construire un asile. L’Orme : une grande bâtisse lugubre, battue par les vents et la neige. Même les bombardements de 44 n'avaient pu en venir à bout. À croire qu’il échappait à toute influence humaine.

Et des morts étranges, violentes, il y en avait toujours eu et il y en aurait encore, là-haut. D’ordinaire, personne ne venait s’en mêler. Ni la gendarmerie du Village, ni les réducteurs de tête de Paris.

Si on avait écouté les fous enfermés derrière les murs de l’Orme, on y aurait peut-être vu l’oeuvre d’un monstre. Mais les fous, ça ne s’écoute pas, ça se traite. Ce que le psycho-chirurgien à la tête des affaires médicales de l’établissement sait faire d’une main de fer. À l’abri des regards. À condition de parvenir à se débarrasser définitivement de cette trop curieuse disciple de Lacan venue fouiner dans les dossiers de ses malades.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 45
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 11468
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Juil 08, 2024 7:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon vote :

Citation:
… ou comment Lucie Klein, étudiante de vingt ans et disciple du professeur Lacan, en vient, en ce début des années 1950, à rejoindre L’Omre, un asile psychiatrique situé quelque part dans le Berry, pour étudier un cas de prosopagnosie et tenter ainsi de résoudre un double meurtre ayant eu lieu bien plus tôt à Paris, rue des Martyrs. Mais sur place, l’attend déjà le cadavre du petit Etienne ainsi qu’une longue série de meurtres, de tragédies, de pratiques inquiétantes et de phénomènes paranormaux. Je ne connaissais pas du tout Slimane-Baptiste Berhoun, et je me suis laissé emporter par son ouvrage. Une écriture dure, un univers glauque et anxiogène, des personnages sacrément denses, parfois complètement fracturés. Lucie, en jeune femme recélant un lourd passé, allergique aux métaphores et en quête d’une forme d’apaisement, est très bien rendue, à l’instar de tous les autres individus : le directeur Vidal, le pharmacien Gaultier, le neurochirurgien Valmont, les deux gardes-chiourmes de l’hôpital, l’enquêteur Durieux, sans compter tous les patients de L’Orme. Beaucoup de passages durs (notamment les lobotomies et autres séances de « rééducation » psychiatrique), et une sacrée charpente scénaristique pour cette intrigue complexe, avec de nombreuses interactions, rebondissements, manipulations et autres coups de théâtre. Une histoire un peu à la Franck Thilliez ou à la Nicolas Beuglet, sanglante, prenante, et très efficace. Un bémol pour moi : le virage fantastique et des longueurs dans le dernier tiers de l’ouvrage qui aurait pu être amputé de quelques dizaines de pages pour en préserver le rythme, et que ce tournant résolument surnaturel ne sert pas vraiment, selon moi. Ce n’est pas que ça arrive comme un cheveu sur la soupe, loin de là, mais ce choix de Slimane-Baptiste Berhoun ne correspondait pas trop à mes attentes ou à l’idée que je me faisais de la suite du livre. Et puis j’ai trouvé que l’écrivain avait tendance à complexifier inutilement les choses, avec des renversements de situation un peu artificiels et une accumulation de noms effrayants (« Les Yeux », « Le Maître des limbes », « La Hure », « La Vague de froid », etc.) parfois stérile. Bref, un bon moment de lecture dans l’ensemble, mais ayant une forte propension à la surcharge scénaristique et événementielle.

7/10
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com