Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Collection "Thrillers Rageot"
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 47
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1296
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Déc 15, 2014 8:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai acheté en ebooks mais pas encore lu. Je le réserve pour les vacances.
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 43
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10798
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Aoû 17, 2015 7:55 am    Sujet du message: Répondre en citant



Mon avis sur Polars Pourpres :

Citation:
Le moins que l’on puisse dire, c’est que la malheureuse Lana Blum semble abonnée aux rencontres périlleuses. Après un trafic international dans Décollage immédiat et le terrorisme dans Nuit blanche au lycée, la voilà prise dans les rets d’un groupuscule malfamé. Fabien Clavel, en écrivain roué, sait planter un décor et une ambiance, par touches habiles, comme une araignée tisserait patiemment sa toile, jusqu’à achever un traquenard qui peut se révéler mortel. L’atmosphère se montre vite étouffante, les non-dits foisonnent, et Lana, aux côtés de sa nouvelle amie Ophélie, adolescente également en manque de repères, va devoir faire preuve d’une rare maturité pour échapper aux griffes d’une secte qui a aussi noué des liens étroits avec une puissante multinationale. Les scènes de suspense (la fouille du chalet du gourou) et d’action (la finale, se déroulant sur une autoroute) sont très bien écrites ; si l’on ajoute à cela le fait que Lana reste un personnage auquel les jeunes continuent de s’identifier sans mal, il est indéniable que Fabien Clavel a réussi son pari. Tout au plus pourra-t-on lui reprocher de ne pas avoir suffisamment creusé le fonctionnement de cette communauté (son organisation, ses desseins, etc.).

Malin et inquiétant, cet ouvrage tient ses promesses. Il se montre aussi angoissant que jouissif, en plus d’amorcer une nécessaire réflexion quant aux pratiques sectaires. Fabien Clavel poursuit donc sa série consacrée à Lana Blum chez Rageot d’une fort belle façon.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 43
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10798
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Sep 08, 2015 6:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Mon avis sur Polars Pourpres :

Citation:
Manon Fargetton poursuit donc sa série consacrée à ces jeunes gens, victimes d’expérimentations, à savoir des hybridations. Qu’on les ait croisés avec un chat, un dauphin, une étoile de mer ou une plante, les résultats demeurent étonnants. A l’aide de chapitres courts où alternent les points de vue de chacun, le lecteur ne voit pas passer les quelque deux-cents-soixante-dix pages de ce roman. Avec quelques touches d’humour, l’écrivaine nous restitue la psyché de ces jeunes individus, déboussolés dans leur quête d’identité, et pose de justes questions existentielles quant au rapport à autrui, le droit à la différence, etc. Peut-être que certains regretteront quelques aspects de ce livre – un léger manque d’audace dans l’exploitation des capacités si spéciales des mutants, un déficit en scènes d’action, ou certains passages un peu téléphonés, mais Manon Fargetton assume clairement ses partis-pris stylistiques et livre un ouvrage à la fois dépaysant et au ton juste.

Si la série de la Brigade des Fous de Philip Le Roy semble trop nerveuse, nul doute que les jeunes lecteurs apprécieront autant ce roman que le précédent opus.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 43
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10798
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Jan 04, 2016 6:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Mon avis sur Polars Pourpres :
Citation:

Anne Fakhouri revient avec les personnages et l’intrigue qui avaient tant charmé lors du premier opus, Hantés. Le style est toujours aussi convaincant, nerveux et explosif, faisant la part belle au mystère et à l’occulte. On s’éloigne encore un peu du registre policier pour aborder les rivages de l’ésotérisme, rappelant en cela certains films comme Sixième sens. Les talents paranormaux des deux adolescents vont être mis à rude épreuve, sachant que les collaborations ou confrontations avec les fantômes leur occasionnent à chaque fois de douloureuses violences. Il sera ici question d’une pension où règne un règlement martial et de la spoliation des biens des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. L’intrigue demeure riche et prenante, sans temps mort, et les scènes faisant appel au spiritisme regorgent, notamment vers la fin de l’ouvrage où l’on assiste à un véritable feu d’artifice surnaturel.

Voilà donc un roman saisissant et alerte, habile prolongement du précédent livre, où les ressorts parapsychiques abondent jusqu’à l’étourdissement.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 43
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10798
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Jan 23, 2016 8:23 am    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
Jumeaux américains, Véra et Théo débarquent à Paris sur les traces de leur mère Enigma, hackeuse et lanceuse d’alerte poursuivie par les services secrets de plusieurs pays.

Mais dès leur arrivée, ils sont séparés et leur père enlevé. Enigma persuade Véra de la suivre dans les Landes chez sa grand-mère, où elle découvre que sa mère a été responsable du projet Twin-Spirit, un programme qui la concerne directement ainsi que son frère...


Mon avis est paru sur Polars Pourpres :
Citation:

Véra et Théo ainsi que leur père Tom arrivent par avion à Paris afin de retrouver leur mère. Ils ont longtemps pensé qu’elle était morte mais ils se sont rendus compte qu’elle était une hackeuse de génie et sur la piste d’une étrange corporation. Dès leur arrivée, les jumeaux sont séparés et leur père kidnappé. Bientôt, une curieuse relation unit les deux jumeaux : ils semblent être capables de télépathie…

Après Prédictions, Johann Heliot revient avec ce deuxième opus de la série Enigma. Même s’il est bien évidemment préférable de prendre la saga dans l’ordre, il est possible d’entamer celui-ci sans avoir pris connaissance du précédent livre. Au gré des pages, on découvre tous ces ingrédients qui, bien liés, augurent du plaisir du lecteur : de l’action, du suspense, de l’humour savamment distillé dans les dialogues entre les deux jumeaux, et des rebondissements intéressants. Sans bouleverser ou renouveler le genre – mais était-ce seulement l’objectif de l’écrivain ? –, on prend un grand plaisir à suivre les péripéties de ces jeunes aventuriers en herbe, dans un genre littéraire qui oscille sans cesse entre roman fantastique, policier et d’espionnage. Et si certaines ficelles tiennent parfois de la corde de chanvre, nul doute que le jeune lectorat auquel se destine cet ouvrage ne s’arrêtera pas à ces considérations : Johann Heliot mène son histoire avec une grande limpidité et un plaisir communicatif, d’autant qu’elle s’achève sur une scène qui donne envie de connaître la suite, à savoir Machinations.

Un écrit de belle tenue, enthousiasmant, que ne gâchent nullement certains poncifs et autres facilités.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 43
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10798
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Juin 25, 2016 11:37 am    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
Grâce à son amie californienne Emma, Adam, jeune geek handicapé, collabore comme consultant à la réalisation d'un film hollywoodien. Dans la Silicon Valley, il parvient à visiter le laboratoire secret de Glasser, la puissante multinationale qui régit le Web. Mais Emma est enlevée. Pour la libérer, le ravisseur exige d'Adam d'améliorer un virus espion pour s'emparer de données personnelles.


Mon avis sur Polars Pourpres :
Citation:

Alors qu’il se trouve en Californie pour apporter son aide technique à la réalisation d’un film, Adam Verne, hacker en fauteuil roulant, est victime d’un chantage : contre la libération de son amie Emma, il doit améliorer un ver informatique. C’est le début d’une aventure saturée de machinations, ainsi que d’une cruelle plongée vers son propre passé.

Après Infiltrés et Dans l'oeil de Lynx, Laurent Queyssi revient avec ce troisième tome, qui ravira sans mal ses fans. On retrouve avec bonheur Adam Verne, petit génie de l’informatique, intrépide et courageux, ayant perdu l’usage de ses jambes dans un accident qui a également coûté la vie à son père. Les rebondissements sont légion, et l’on navigue, au gré des pages, de manigances informatiques aux coups bas des services d’espionnage, en passant par une vengeance dont l’enjeu pourrait être l’annihilement de toute vie privée sur Internet. Laurent Queyssi sait faire vivre ses personnages, et pour en percevoir tout le sel ainsi que les évolutions, il est préférable de lire ses ouvrages dans leur ordre de parution. Au-delà de l’intrigue policière et du divertissement procuré, le lecteur sera alerté, avec intelligence, sur les méfaits de l’emprise d’une entreprise de fiction qui est une habile transposition de Google, ou encore les failles dans lesquelles peuvent pénétrer les pirates informatiques.

Nerveux et adroit, engagé à sa façon, voilà un très bon ouvrage destiné à la jeunesse, où le suspense est enchâssé avec esprit et discernement dans une légitime critique de la toute-puissance de certaines entreprises informatiques.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 43
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10798
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Nov 30, 2016 6:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
Véra et Théo ont été séparés. La jeune fille et sa mère sont prisonnières du Conseiller qui supervise les activités illégales du groupe BEST. Il les transfère au Kazakhstan, direction l'espace, afin de connecter le super ordinateur à un satellite. Théo, lui, tente de regagner Paris pour retrouver son père.


Mon avis sur Polars Pourpres :

Citation:

Les jumeaux télépathes Véra et Théo ont été séparés. Tandis que la première, avec leur mère, vont être acheminées vers Baïkonour, le second va se démener pour faire libérer sa sœur, quitte à devoir affronter la terrible multinationale BEST.

Après Prédictions et Connexions, Johan Heliot revient avec ce troisième et ultime opus de la série consacrée à Enigma. Pour celles et ceux ayant raté les précédents ouvrages, deux pages permettent, d’entrée de jeu, de resituer les principaux personnages tandis que des notes de bas de page rappellent au début du récit quelques événements marquants ayant précédemment eu lieu. On retrouve avec plaisir tout ce qui a suscité le bonheur de cette saga : des récits courts faisant alterner les points de vue de Véra et de Théo, une bonne dose d’action, du suspense, des protagonistes marquants, quelques saupoudrages d’humour, et surtout pas mal d’éléments liés au paranormal ou à la technologie. Des jumeaux pouvant communiquer à distance en raison du programme Twin-spirit développé par leur propre grand-mère, mais aussi un superordinateur capable de prévoir l’avenir grâce à l’exploitation des mégadonnées, l’utilisation d’un cosmodrome au Kazakhstan, une station-satellite dont Théo et Véra pourraient détenir la clef, voire être la clef. C’est cette recette, épicée et fort roborative, qui a servi de base aux deux premiers ouvrages, et Johan Heliot ne s’en dédie pas : il l’applique encore ici, du début à la fin du récit. Cette accumulation d’ingrédients pourra rebuter certains lecteurs et les diriger plutôt vers deux autres de ses succès critiques et publics que sont Dans la peau d’une autre et Dans tes rêves, également dans la collection Thrillers de chez Rageot. Néanmoins, tout jeune lecteur qui cherche des émotions fortes, rehaussées par une belle créativité littéraire et nuancées d’un humour – qui rend d’ailleurs certains passages volontairement parodiques et leur confère une forme de distanciation de bon aloi – sera comblé.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 37
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8194
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Aoû 11, 2022 12:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu dernièrement la trilogie dédiée à Lana Blum par Fabien Clavel.

Mes avis :



Citation:
Si vous aimez les avions et les aéroports vous allez être servi ! On peut au moins dire que Fabien Clavel a bien trouvé son titre : des décollages immédiats, il va y en avoir un paquet ! Paris, Berlin, Budapest...
Par contre, "vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir (de vraisemblance) ! ". Une intrigue WTF, un rythme à cent à l'heure (gros point fort du livre) et surtout un sommet d'invraisemblances. Entre l'adolescente poursuivie par "Opioman" (le type est un tueur à gages) et qui s'en sort notamment en se déguisant en hôtesse de l'air (en se faisant passer pour sa mère) assurant même un vol, le petit génie de l'informatique alias "Creep" capable de craquer des données confidentielles d'une grande multinationale et j'en passe... Ok, je ne suis pas le public visé (roman destiné aux adolescents) mais tout de même, un peu plus de crédibilité n'aurait pas nuit à l'histoire. Et la fin est bof bof... Bref, Fabien Clavel a un réel talent pour insuffler du rythme et du suspense, ce titre est un véritable page-turner, par contre côté vraisemblance de l'intrigue, on n'y croit pas une seconde.




Citation:
Après la petite déception du premier tome ("Décollage immédiat") alors que j'avais aimé le 3e ("Captive", vous l'aurez compris je n'ai pas lu la série dans l'ordre), je me suis plongé dans ce 2e tome (le dernier pour moi, du coup) avec un brin de perplexité. Bon, c'est encore capillotracté mais j'y ai davantage cru. Le suspense est toujours aussi savamment entretenu, on tourne les pages à toute vitesse, le rythme est toujours aussi trépidant. Côté intrigue, c'est assez fouillé et plaisant à suivre. Au menu, entre autres, prise d'otages et néo-nazisme... Je n'en dis pas plus mais j'ai trouvé le fond de l'intrigue intéressant.
En bref, la trilogie dédiée à Lana Blum plaira assurément aux lecteurs adolescents. Pour ma part, après un premier tome mitigé, j'ai trouvé les deux suivants particulièrement réussis.




Citation:
Lu quasi d'une traite. J'ai tout de suite accroché au récit de Lana, cette adolescente de 15 ans qui, pour renouer avec son père parti du domicile familial voilà 2 ans, accepte de partir avec lui en Lozère dans une sorte de camp de vacances. La jeune fille a un gros caractère, est réfléchie et le récit à la première personne nous la rend à la fois sympathique et en même temps le ton et les mots employés par l'auteur sonnent juste. C'est très prenant et permet en outre aux adolescents (qui constituent le lectorat ciblé) d'avoir une réflexion sur les mouvements sectaires. J'ajoute que si Lana fait souvent référence aux aventures vécues dans les deux tomes précédents (car Captive est le 3e et dernier tome d'une trilogie), cela n'est pas gênant et au contraire donne très envie de découvrir ce qu'il s'est passé !
Une réussite sur toute la ligne que ce Captive et je regrette que l'auteur n'ait pas poursuivi l'aventure avec cette héroïne.
Me reste donc à découvrir les deux tomes précédents de la trilogie, à savoir "Décollage immédiat" et "Nuit blanche au lycée".

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com