Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Les enquêtes de l'inspecteur Rebus, de Ian Rankin
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Polarbear
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 57
Inscrit le: 02 Nov 2015
Messages: 801
Localisation: Belin Beliet 33


MessagePosté le: Jeu Mar 04, 2021 11:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

9ème Rebus


Mon avis
Citation:
Un très bon Rebus, une fois de plus, même si la partie vie privée de notre Héros est moins entraînante que dans certains opus, Ici c'est plutôt une ambiance plombante dans la vie personnelle de notre inspecteur favori. En effet, sa fille Sam a été percutée (volontairement?) par une voiture et est plongée dans un profond coma à l'hôpital, ce qui permet à John Rebus de renouer les contacts avec Rhona, Patience, entre deux excursions mouvementées, les passages à l'hôpital sont quand même bien tristounet. Si Siobhan Clarke est très en retrait dans cette histoire, Brian Holmes lui a complètement disparu, c'est son ami Jack Morton qui monte au créneau et joue les infiltrés pour tenter de piéger un gros poisson et mettre un terme à la guerre des chefs que se livrent à distance le gros Gerry Cafferty, du fond de sa cellule et Tommy Telford, un jeune aux dents longues qui veut prendre la main sur les bas-fonds d’Édimbourg, et même au-delà, avec des ramifications jusque dans la mafia russe et même les Yakuzas. C'est bien à ce niveau que se situe l’intérêt du roman. La ligne entre les filous et les ripoux est de plus en plus floue, Rebus use de ses "bons" rapports avec le gros Gerry Cafferty, au point qu'on se demande qui manipule qui... En arrière plan, il est aussi question de criminels nazis ayant bénéficié, au lendemain de la seconde Guerre mondiale, d'une protections en haut lieu, gouvernements occidentaux et Vatican, la Ratline, et que notre sombre enquêteur va secouer comme le cocotier.. Vous l'aurez compris, il y a plusieurs niveaux d’intérêt, de nombreux personnages, c'est accessible pour le peu que l'on suive les aventures de Rebus depuis le début, c'est très intéressant, j'en redemande et vous le recommande.

_________________
"Ce qui compte dans le polar, ce n'est pas le crime, mais le monde dans lequel il se produit." Richard Price
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Polarbear
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 57
Inscrit le: 02 Nov 2015
Messages: 801
Localisation: Belin Beliet 33


MessagePosté le: Ven Avr 30, 2021 6:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

10ème Rebus


Mon avis
Citation:
9/10 J'ai englouti mon 10ème Rebus avec toujours autant de délectation. Cet opus est particulièrement bien équilibré. La complexité des différentes intrigues, les nombreux personnages aux histoires personnelles toutes captivantes, la montée du suspens, la fin qui répond aux attentes pourtant très élevées, la qualité d'écriture avec une construction parfaite, bref, un véritable coup de cœur pour ma part. Notre inspecteur a cette fois-ci plusieurs affaires à démêler. Un collègue qui s'est suicidé (?), un serial killer, un temps exilé aux USA, qui revient à Edimbourg, sur les lieux de ses supposés premiers crimes, non élucidés à l'époque, il est diaboliquement retors et manipulateur, un pédophile que les services sociaux relogent juste en face d'un jardin d'enfants, de quoi angoisser la population, quand un petit garçon disparait, c'est carrément la révolte, une ancienne petite amie de John, Candice, qui refait surface dans sa vie, alors que son fils a disparu mystérieusement, tant de directions, tant d'intrigues que seul le talent d'Ian Rankin parvient à nous raconter sans jamais nous perdre. Il est question de pédophilie et les questions soulevées sont très intéressantes. Dans la vie personnelle de Rebus, la réapparition de Candice provoque quelques remous, John remonte le temps, Sam qui se remt doucement de son "accident" et Patience sont sur la braise. Un pur régal! 600 pages et pas une de trop.

_________________
"Ce qui compte dans le polar, ce n'est pas le crime, mais le monde dans lequel il se produit." Richard Price
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Polarbear
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 57
Inscrit le: 02 Nov 2015
Messages: 801
Localisation: Belin Beliet 33


MessagePosté le: Lun Mai 16, 2022 9:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

11ème Rebus


Mon avis
Citation:
8/10 Peut être pas le plus aboutit en terme d'intrigue mais quel plaisir de retrouver Rebus ainsi que tous les personnages récurrents de la série, "Big Ger" Cafferty et Siobhan Clarke en tête. Plusieurs cadavres inexpliqués, sans rapport apparent, lancent Rebus dans une quête à plusieurs niveaux, impliquants de nombreux personnages, politiques, hommes d'affaires, plus ou moins, plutôt moins, recommandables. Côté ambiance de travail, Rebus a maille à partir avec un "golden boy" chouchou de la hiérarchie, gonflé d'ambition, mais incompétent sur le terrain, qui en plus, s'en prend à Siobhan, la harcèle sexuellement, ce qui a le don, on l'imagine, d'énerver notre enquêteur/protecteur de Rebus, en proie lui-même à ses vieux démons, alcool et incompatibilité d'humeur avec ses supérieurs. Si on ajoute à cela, un retour sur le terrain de son ennemi juré, le grand manipulateur machiavélique "Big Ger" Caferty, et sa relation amour/haine qu'il entretient avec Rebus, on a un cocktail explosif, qui fonctionne à merveille. Un régal! un brin compliqué mais tellement prenant, pour le peu qu'on suive la série depuis le début, c'est à mon avis, indispensable pour apprécier pleinement tous les ressorts de cette histoire.

_________________
"Ce qui compte dans le polar, ce n'est pas le crime, mais le monde dans lequel il se produit." Richard Price
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 46
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2254
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Lun Mai 16, 2022 9:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

jusqu'à il y a 2-3 mois je n'avais jamais lu de Rebus ni même aucun autre titre de Rankin. Je ne sais pas si j'ai eu tord parce que ça me permet de m'y mettre et de pouvoir enchainer ces lectures avec bonheur maintenant.
On me disait que je passais à côté de quelque chose. Après avoir lu mon 1er je n'en avais pas l'impression, verdict "oui mais bof". Au second "ah oui c'est quand même vraiment pas mal" et puis depuis c'est vraiment top de retrouver Rebus et son entourage. Dans un style d'écriture et un environnement différent je me régale autant que lorsque je lis un Craig Johnson et que je retrouve Walt Longmire comme je retrouve un vieil ami
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 46
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2254
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Lun Mai 16, 2022 9:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

javais démarré avec Le Fond de l'enfer
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Polarbear
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 57
Inscrit le: 02 Nov 2015
Messages: 801
Localisation: Belin Beliet 33


MessagePosté le: Lun Mai 16, 2022 10:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Fab a écrit:
jusqu'à il y a 2-3 mois je n'avais jamais lu de Rebus ni même aucun autre titre de Rankin. Je ne sais pas si j'ai eu tord parce que ça me permet de m'y mettre et de pouvoir enchainer ces lectures avec bonheur maintenant.
On me disait que je passais à côté de quelque chose. Après avoir lu mon 1er je n'en avais pas l'impression, verdict "oui mais bof". Au second "ah oui c'est quand même vraiment pas mal" et puis depuis c'est vraiment top de retrouver Rebus et son entourage. Dans un style d'écriture et un environnement différent je me régale autant que lorsque je lis un Craig Johnson et que je retrouve Walt Longmire comme je retrouve un vieil ami


tellement d'accord avec toi. Wink
_________________
"Ce qui compte dans le polar, ce n'est pas le crime, mais le monde dans lequel il se produit." Richard Price
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com