Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Alabama 1963 Christian Niemiec et Ludovic Manchette

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
patoche77
Meurtrier


Age: 58
Inscrit le: 07 Mar 2020
Messages: 357
Localisation: 77 sud

Miserere

MessagePosté le: Dim Jan 23, 2022 11:50 am    Sujet du message: Alabama 1963 Christian Niemiec et Ludovic Manchette Répondre en citant

J'ai découvert ce magnifique roman
C'est un premier roman écrit à quatre mains , un coups de cœur pour moi





Histoire

Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d'une fillette noire est retrouvé. La police s'en préoccupe de loin. Mais voilà que d'autres petites filles noires disparaissent...
Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte d'enquêter pour le père de la première victime. Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et mère de famille, s'interroge : " Les petites filles, ça disparaît pas comme ça... "
Deux êtres que tout oppose. A priori.
Sous des airs de polar américain, Alabama 1963 est avant tout une plongée captivante dans les États-Unis des années 1960, sur fond de ségrégation, de Ku Klux Klan et d'assassinat de Kennedy.




Biographie

Installés à Plouhinec dans le Cap-Sizun depuis quelques années, Christian Niemiec et Ludovic Manchette, sont traducteurs. Ils adaptent en français des dialogues de films essentiellement américains. Sortant de ce cadre de travail, ils ont entrepris d’écrire ensemble leur premier roman Alabama 1963 (Cherche Midi, 2020).



mon avis

Citation:
Ce bouquin est formidable et le mot est faible, une bonne surprise en tout cas pour moi qui ne savait pas trop ou je mettais les yeux.
Déjà, je ne sais pas pourquoi, cela doit être une lubie " à la mort moi le je ne sais pas quoi " de ma part, je me méfie des livres écrits à quatre mains.
Ludovic Manchette et Christian Niemiec m’ont sévèrement démontré mon mauvais apriori, avec ce superbe roman tout en contraste, qui m’as littéralement déchiré le cœur émotionnellement.
Je tiens à préciser tout d’abord, que ce fut une lecture à l’écoute, avec une formidable narration de Marie Bouvier, une lecture parfaite en adéquation géniale avec l’histoire.
A se demander si j’aurais eu les mêmes perceptions si je ne l’avais que lu ….
Roman tout en contraste parce qu’il nous est présenté comme un roman noir alors que les auteurs eux même nous avouent dans un interview qu’ils voulaient écrire dès le départ une lecture plutôt blanche et qu’ils ont dérivé avec l’histoire.
Un bouquin mi-blanc, mi-noir ou l’action se passe en période de ségrégation américaine lors des années 60, vous avouerez que ça tombe bien.
Période très difficile pour ce pays qui prétend défendre toutes les libertés.
We love America, qu’ils disaient. We love rien du tout, que dalle, en tout cas pas à cette époque-là.
Pensez qu’à l’époque en Alabama où se déroule l’action la ségrégation était totale, qu’il y avait des écoles réservées au blancs, des bus avec une partie réservé aux blancs, des laveries automatiques pareils, et le pompon mêmes des pelouses ou les personnes de couleurs n’avaient pas le droit de piétiner la même herbe que les blancs …non mais sérieux !
Les supers Blancs emmenés au mieux de leur forme par le célèbre KKK qui faisaient régnés la terreur sur ce qu’ils appelaient des sous hommes, j’ai nommé les noirs …abjecte !
Calme-toi mon patoche, na vas pas péter une durite, va falloir parler un peu de l’histoire maintenant.
Ça commence mal avec des meurtres et des viols de fillettes noires, le psychopathe court toujours, la police est peu concernée, l’histoire peut commencer
A noter les trois premières pages du roman, qui m’ont ferré direct, un chef d’œuvre de début de roman.
Sans en dévoiler trop, c’est l’histoire d’une amitié profonde qui devrait naitre entre une femme de ménage noire, Adela, un bijou de petite bonne femme et un privé Bud, blanc, alcoolique, feignant et raciste.
L’intrigue sert ici de faire valoir et n’est donc pas la plus importante. Elle existe, c’est tout.
Alors ne croyez pas que ce bouquin est triste, lugubre, bien au contraire c’est un hymne à la vie, au changement, au bonheur tant recherché.
Malgré des faits qui ne s'y prêtent pas, les auteurs réussissent justement à nous faire rire avec des dialogues nombreux et savoureux ainsi qu’avec des situations cocasses et burlesques.
Mais là, ou ils ont tout réussit, c’est l’émotion qui suinte de ce bouquin, elle est partout et t’ensorcelle littéralement tout le long de ce roman merveilleux.
Je ne suis pas assez littéraire pour définir ou décider que c’est un chef d’œuvre ou pas, mais ce que je sais, c’est qu’il m’a fait rire et sourire, les larmes sont souvent apparues dans mes yeux embrumés et j’ai senti une super émotion me passer à travers tout le corps pendant l’écoute et cela fait le plus grand bien.
C’est ce que je recherche dans la lecture et quand par chance, je l’obtiens, eh bien je mets un 10.
Un petit bémol quand même
L’histoire débute au mois d’aout 1963 et se termine le 4 janvier 1964
Nous avons eu droit donc a quelques faits historiques comme l’assassinat de John Kennedy ou des discours de Martin Luther King, mais les auteurs ont oublié un fait mémorable qui s’est passé le 3 janvier 1964….
Ma naissance ….non mais sérieux, quoi !!

_________________
Je vais toujours bien.....ou presque
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
charlice
Meurtrier


Age: 60
Inscrit le: 04 Oct 2013
Messages: 362
Localisation: PAU


MessagePosté le: Dim Jan 23, 2022 5:33 pm    Sujet du message: Re: Alabama 1963 Christian Niemiec et Ludovic Manchette Répondre en citant

patoche77 a écrit:
mais les auteurs ont oublié un fait mémorable qui s’est passé le 3 janvier 1964….
Ma naissance ….non mais sérieux, quoi !!

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing


excellente critique patoche
_________________
Promis, ce soir je ne lis pas et me couche plus tôt.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com