Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Enfermé.e / Jacques Saussey (French Pulp)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jackbauer
Témoin


Age: 44
Inscrit le: 28 Fév 2017
Messages: 50
Localisation: Grenoble

Le Passager

MessagePosté le: Mar Oct 23, 2018 9:42 am    Sujet du message: Enfermé.e / Jacques Saussey (French Pulp) Répondre en citant

En train de lire le dernier Saussey... Une bombe atomique...



Se retrouver enfermée en prison pour de longues années, alors que l’on est déjà enfermée dans un corps qui n’est pas le sien… une double peine. Est-ce possible de reprendre une vie normale, une fois la dette à la société payée, alors que les autres ne vous jugent pas normale ? L’histoire de Virginie, l’histoire d’une vie, l’histoire d’une vengeance…

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10509
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Avr 26, 2020 7:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique sur Polars Pourpres :

Citation:
Virginie naît garçon. Un trauma pour cet être qui ne parvient pas à s’assumer avec son pénis et ce que sa famille attend de lui. Alors elle va tout faire pour faire refluer cette identité sexuelle qu’elle n’a jamais désirée, quitte à devenir le jouet de monstres qui ne peuvent supporter un individu si différent d’eux.

Voilà un roman monstrueux, boulet de canon littéraire qui ne ressemble à aucun autre et qui broie les tripes. Le postulat de départ est, en soi, déconcertant : ou comment un jeune garçon, ébranlé par un sexe défini arbitrairement par la Nature, en vient à choisir, selon son libre arbitre, de s’orienter vers une enveloppe charnelle féminine. Sur trois époques, ce livre sidère d’un bout à l’autre. L’enfance du môme, déjà brutalisée par les jugements péremptoires d’un père peu compréhensif, et surtout démuni face à la spécificité de son fils, et surtout par ses camarades de classe, véritable meute sauvage. Puis vient la prison suite à un cambriolage qui tourne mal, et les horreurs que va subir Virginie dans sa geôle : les moqueries, les viols, individuels ou collectifs, les actes de violences, les humiliations, à la limite de l’indicible. Et enfin ce poste au sein du Centre, auprès de personnes âgées, plus un mouroir où, là encore, son corps fera autant fantasmer que provoquer le dégoût. Des scènes puissantes, enragées, où le glacial alterne avec le magmatique, à ne pas mettre entre toutes les mains. Jacques Saussey ne verse pas dans la férocité gratuite, ni dans le voyeurisme de mauvais aloi : il lâche juste sa protagoniste, inspirée de l’histoire véridique de sa nièce Aurore comme il l’explique dans sa postface, dans la jungle humaine. Celle qui observe, juge et punit, dès lors que la proie, le bouc-émissaire, l’être atypique ou discordant, au sein d’une soi-disant communauté homogène des âmes, en vient à dérouter les défenseurs zélés d’une morale douteuse. Des mots forts, acides, épinglant des maux insondables, puisque Virginie se trouve verrouillée dans un corps et une identité sexuelle qu’elle n’a jamais désirés. Et il y a ces ultimes chapitres, ardents, bestiaux, où la victime devient prédatrice pour venger le calvaire et la mort d’une amie, elle aussi victime des souillures humaines.

Un roman farouche, indéniablement original, et clivant, tout autant en raison du sujet choisi que de son traitement, sidérant de cruauté. Et si des lecteurs, légitimement, n’adhéreront pas à son contenu, nul ne pourra contester à Jacques Saussey son engagement humain, sa plume explosive et sa radicalité littéraire. Certains peineront à achever cet opus brûlant, d’autres le fermeront à regret : inutile de vous dire que nous faisons incontestablement partie de ces derniers.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
jackbauer
Témoin


Age: 44
Inscrit le: 28 Fév 2017
Messages: 50
Localisation: Grenoble

Le Passager

MessagePosté le: Dim Avr 26, 2020 7:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un livre monumental qui n'a pas eu, à mon goût, le succès escompté...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 47
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 621


Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Déc 08, 2021 3:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si ce livre a fait l'objet de nombreux avis sur le site, il n'y a pas beaucoup de post sur ce forum.


Mon vote : 8/10

Citation:
Abordé le sujet de la transidentité (avoir une identité différente du genre assigné à la naissance) dans la littérature est un exercice difficile, délicat, sensible. Alors dans le roman noir, cela peut se révéler être très périlleux.

Mais Jacques Saussey a réussi haut la main ce pari. Enfermé.e par son histoire, son intrigue est un livre tellement touchant. De plus, les chapitres alternant passé-présent rendent la lecture encore plus captivante de la vie tourmentée, cruelle et torturée de Virginie. Dans le post-face, on apprend les raisons personnelles qui ont permis et encouragé l’auteur français à écrire Enfermé.e. Cela rend encore plus fort la lecture, je trouve.

Mais Enfermé.e, outre ce sujet, n’en reste pas moins un roman noir. Si la vie de Virginie tient une place prépondérante dans le livre, elle est aussi une histoire de vengeance remplie de violence… et, paradoxalement, d’amour.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7966
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Déc 08, 2021 8:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ton avis, en tout cas, m'a donné envie de découvrir ce titre. Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 47
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 621


Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Déc 09, 2021 8:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est aussi l'objectif des votes.
Hâte d'avoir ton avis en retour.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7966
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Déc 09, 2021 6:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Yes, mais ce ne sera pas pour tout de suite, j'ai tant à lire ! Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
charlice
Meurtrier


Age: 59
Inscrit le: 04 Oct 2013
Messages: 330
Localisation: PAU


MessagePosté le: Jeu Déc 09, 2021 7:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Difficile d'échanger sur un roman, sans spoiler.
C'est vrai que des fois, j'aurais envie de le faire, et puis je ne le fais pas.
_________________
Promis, ce soir je ne lis pas et me couche plus tôt.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7966
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Déc 09, 2021 7:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a la fonction spoiler sur le forum. Wink

Donc

Spoiler:
n'hésite pas à l'utiliser. Wink

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
charlice
Meurtrier


Age: 59
Inscrit le: 04 Oct 2013
Messages: 330
Localisation: PAU


MessagePosté le: Jeu Déc 09, 2021 7:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je connais Wink
_________________
Promis, ce soir je ne lis pas et me couche plus tôt.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com