Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Les Dynamiteurs, de Benjamin Whitmer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10428
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Oct 18, 2021 6:39 pm    Sujet du message: Les Dynamiteurs, de Benjamin Whitmer Répondre en citant



Citation:
1895. Le vice règne en maître à Denver, minée par la pauvreté et la violence. Sam et Cora, deux jeunes orphelins, s’occupent d’une bande d’enfants abandonnés et défendent farouchement leur “foyer” – une usine désaffectée – face aux clochards des alentours. Lors d’une de leurs attaques, un colosse défiguré apporte une aide inespérée aux enfants, au prix de graves blessures que Cora soigne de son mieux. Muet, l’homme-monstre ne communique que par des mots griffonnés sur un carnet. Sam, le seul qui sache lire, se rapproche de lui et se trouve ainsi embarqué dans le monde licencieux des bas-fonds. Expéditions punitives, lynchages et explosions précipitent l’adolescent dans l’univers honni des adultes, qui le fascine et le repousse à la fois. Au point de modifier sa nature profonde, et de l’éloigner insidieusement de Cora.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10428
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Oct 18, 2021 6:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le vote de chouchou :

Citation:
Une énergie puissante souffle dans les pages de ce western suffocant. Une énergie haletante, provocante, sacrificielle.
L'auteur maitrise son sujet et insuffle, donc, une farandole de vie par des dialogues cinglants.
Le récit arcbouté sur quatre personnages cardinaux qui exprimeront tour à tour des sentiments paradoxaux dans cette atmosphère rude où ceux-ci ne sont guère permis.
Denver et le Colorado en toile de fond impriment au roman l'étiquette immuable du genre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10428
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Oct 18, 2021 6:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le vote de Polarbear :

Citation:
J'ai toujours le même problème avec les romans de Benjamin Whitmer. J'en sors soulagé d'avoir fini, pour passer à autre chose, et en même temps content d'avoir lu une oeuvre marquante, remarquablement écrite. Dieu que c'est noir. Le hic, se situe au niveau des émotions, je ne suis pas bouleversé par ses histoires pourtant elles relatent des faits extrêmement violents, des déchirements insoutenables, mais qui ne m’atteignent que partiellement. La forme prend toujours le pas sur le fond, au lieu de le sublimer. Des 3 (Pike et Evasion) que j'ai lu, celui-ci est quand même le meilleur, ce qui me laisse espérer que l'auteur me touchera dans un futur roman. 7.5
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10428
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Oct 18, 2021 6:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique :

Citation:
Denver, fin du XIXe siècle. La ville est une véritable Babylone. Prostitution, misère, violence, corruption. Dans le quartier des Bottoms – « Les Tréfonds », une poignée de jeunes orphelins tentent de survivre. L’histoire nous est contée par Sam, quatorze ans, et chaque jour est à la fois un calvaire et un petit miracle, car il faut tenter de subsister, en mendiant, en volant, et également en se protégeant des agressions extérieures. Squattant une usine désaffectée, ces gamins affrontent régulièrement des SDF qui les agressent et tentent de leur chiper leur repaire. C’est lors de l’un de ces assauts qu’ils font la connaissance de John Henry Goodnight, une force de la nature, muette, et au visage à moitié déchiqueté. Pour Sam, c’est le début d’un apprentissage très particulier : celui de la barbarie et du monde des adultes, et la révélation de ses sentiments pour Cora, une autre adolescente.

Benjamin Whitmer nous avait déjà offert Pike, Cry Father et Evasion. Dès les premières pages de ce roman, on est littéralement bluffés. L’écriture est prodigieuse de férocité, avec une description glauque, compacte et brûlante de ce Denver en 1895. Le prologue ne fait que cinq pages, et pourtant, il nous plonge avec maestria dans la noirceur qui constituera le reste du livre. On va y découvrir Sam, quatorze ans, et les autres orphelins, reclus volontaires dans cette ancienne fabrique et repoussant comme ils peuvent les tentatives d’invasion des « Crânes de Nœud » - le surnom que ces mômes ont donné aux adultes – à l’aide de pièges dévastateurs, comme des planchers munis de piques ou des hameçons pendant du plafond afin d’énucléer les envahisseurs. Sam et ses camarades de fortune rencontreront alors Goodnight ainsi que Cole Stikeleather, en quelque sorte son meneur, qui amèneront Sam dans le grand monde, celui des grandes personnes, pour une chevauchée brutale et sans la moindre concession. Nous n’oublierons jamais quelques passages qui marquent au fer rouge, comme les diverses confrontations avec les membres de l’agence Pinkerton, ce passage dans un wagon qui va être fatal à deux de ses trois voyageurs, les circonstances dans lesquelles Goodnight a été si mochement balafré, ou l’épilogue, terrible de cruauté, où l’on apprendra ce que sont devenus chacun des enfants bien des années plus tard. Vu à travers les yeux de Sam, le monde décrit par Benjamin Whitmer est impitoyable, crasseux, suffocant, traversé de convulsions sanglantes et de hurlements inhumains. L’auteur emploie une langue qui mêle argot, expressions ordurières, dialogues au cordeau et de nombreuses métaphores et autres images croustillantes, tandis que certains passages sont de purs instants de grâce, décrits avec une beauté inouïe. Finalement, de cette puissante alternance entre noirceur et lyrisme, il y a une phrase qui résume parfaitement la plume de Benjamin Whitmer : « Si vous voulez m’émouvoir, donnez-moi des bandits et des baleines blanches. Ce monde est un monde de têtes coupées, et il n’y a pas beaucoup de place pour les balades dans des putains de champs de jonquille ».

Voilà un ouvrage fabuleux d’obscurité, où la transition de l’enfance à l’âge adulte se fait à coups de gnôle, de crosse, de dynamite et de désillusions. Ce roman est brillant, et cet éclat s’observe avec d’autant plus d’évidence qu’il s’exerce dans les ténèbres.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
JohnSteed
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 47
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 597


Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Oct 24, 2021 4:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une chronique qui donne envie de plonger dans sa lecture. Mis dans mes achats prévus!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com