Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Animal – Sandrine Collette (Denoël)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
mireille
Complice


Age: 52
Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 104


Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Jan 18, 2019 10:57 am    Sujet du message: Animal – Sandrine Collette (Denoël) Répondre en citant

A paraître le 7 mars 2019 aux éditions Denoël



Humain, animal, pour survivre ils iront au bout d’eux-mêmes. Un roman sauvage et puissant. Dans l’obscurité dense de la forêt népalaise, Mara découvre deux très jeunes enfants ligotés à un arbre. Elle sait qu’elle ne devrait pas s’en mêler. Pourtant, elle les délivre, et fuit avec eux vers la grande ville où ils pourront se cacher. Vingt ans plus tard, dans une autre forêt, au milieu des volcans du Kamtchatka, débarque un groupe de chasseurs. Parmi eux, Lior, une Française. Comment cette jeune femme peut-elle être aussi exaltée par la chasse, voilà un mystère que son mari, qui l’adore, n’a jamais résolu. Quand elle chasse, le regard de Lior tourne à l’étrange, son pas devient souple. Elle semble partie prenante de la nature, douée d’un flair affûté, dangereuse. Elle a quelque chose d’animal. Cette fois, guidés par un vieil homme à la parole rare, Lior et les autres sont lancés sur les traces d’un ours. Un ours qui les a repérés, bien sûr. Et qui va entraîner Lior bien au-delà de ses limites, la forçant à affronter enfin la vérité sur elle-même. Humain, animal, les rôles se brouillent et les idées préconçues tombent dans ce grand roman où la nature tient toute la place.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10767
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Jan 01, 2020 5:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant




Parution demain au Livre de Poche :






En même temps que son nouveau roman chez JC Lattès, Et toujours les Forêts :





Citation:


Corentin, personne n’en voulait. Ni son père envolé, ni les commères dont les rumeurs abreuvent le village, ni surtout sa mère, qui rêve de s’en débarrasser. Traîné de foyer en foyer, son enfance est une errance. Jusqu’au jour où sa mère l’abandonne à Augustine, l’une des vieilles du hameau. Au creux de la vallée des Forêts, ce territoire hostile où habite l’aïeule, une vie recommence.

À la grande ville où le propulsent ses études, Corentin plonge sans retenue dans les lumières et la fête permanente. Autour de lui, le monde brûle. La chaleur n’en finit pas d’assécher la terre. Les ruisseaux de son enfance ont tari depuis longtemps ; les arbres perdent leurs feuilles au mois de juin. Quelque chose se prépare. La nuit où tout implose, Corentin survit miraculeusement, caché au fond des catacombes. Revenu à la surface dans un univers dévasté, il est seul. Humains ou bêtes : il ne reste rien. Guidé par l’espoir insensé de retrouver la vieille Augustine, Corentin prend le long chemin des Forêts. Une quête éperdue, arrachée à ses entrailles, avec pour obsession la renaissance d’un monde désert, et la certitude que rien ne s’arrête jamais complètement.


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10283
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Mai 12, 2020 7:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon vote sur Polars Pourpres :

Citation:
De Sandrine Collette, je n’avais jamais lu que le court polar « Une brume si légère ». Pour ce roman, j’ai vraiment été transporté du début à la fin. J’ai été happé par cette histoire, sombre et pourtant si humaine et crédible de Nun et de Nin, enfants frère et sœur pris dans la tourmente d’un Népal ténébreux et de leurs propres démons. Par la suite, la traque menée par ces sept individus (dont Lior et Hadrien) m’a largement tenu en haleine, notamment avec cet ours si intelligent et retors, avant un retour au Népal afin de boucler la boucle de cette histoire sans pareil. L’écriture de l’écrivaine est atypique, forte et poétique, narrant notamment de beaux passages dans les montagnes du Kamtchatka comme dans la jungle népalaise, avec, en ce qui me concerne, un moment particulièrement mémorable avec cette histoire d’appât. Et que dire de cette fin, tout à fait dans la continuité de cet opus à l’atmosphère pesante et empoisonnée, qui invite le lecteur à prendre la place de Mme Collette et imaginer son propre épilogue. Bref, une plume remarquable pour un ouvrage très noir qui, paradoxalement, me paraît plus relever de la littérature blanche en raison de son histoire, à mon avis très éloignée de l’univers policier.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7671
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Sep 13, 2020 6:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je me permets de mettre ton avis ici, Coco Lamarte, parce que comme très très souvent avec tes avis, il est remarquable :

Coco Lamarte a écrit:
Nin et Nun, Mara et Matthieu, quatre êtres aux destins liés. Nin et Nun comme le yang et le yin d'une fratrie, arrachés à la forêt et aux prédateurs par Mara pour sauver leur petite vie qui vaut moins que celle d'un animal. Deux petits d'homme sacrifiés. Malgré lui, Matthieu, fou amoureux inconditionnel, rendra Lior emportée par la foule à Nun qui va lui voler. Pourtant, elle avait trouvé la paix de l'âme. Deux chasseurs que les animaux réuniront pourtant. Après ça, fini la soif de sang et de vengeance... Un roman initiatique où les animaux détiennent la clé. Sommes-nous si bêtes pour ne pas les comprendre ? Sandrine Collette nous livre une belle réponse. Mon premier et pas mon dernier.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
patoche77
Meurtrier


Age: 57
Inscrit le: 07 Mar 2020
Messages: 216
Localisation: 77 sud

Miserere

MessagePosté le: Sam Fév 06, 2021 12:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hello




mon vote sur PP............8

C'est mon troisième Sandrine Colette et ce fut encore un bon moment de lecture .
L'auteure a vraiment une écriture atypique , je suis a peu près certain que si l' on me donnais un de ses textes à lire , en me cachant le nom de l'auteur , çà m'étonnerais que je ne m'exclame pas au bout d'un moment , "p'tain les gars ,çà ressemble vachement à la Sandrine votre truc " , certifié conforme .
Mais attention , tous ses bouquins ne se ressemblent pas pour autant , que nenni non point , l'auteur sait se renouveler avec des histoires bien différentes .
C'est noir ,c'est vrai ,y'as des drames ,y'as de l'émotion ,c'est surprenant...toujours...
Pas facile de résumé ce livre ,
Sachez qu'on voyage pas mal de Kamtchatka en Russie au Népal , que comme le titre l'indique ,il y a des animaux , des gros , des dangereux , des qu'on chasse ....
En parlant de chasse ,la partie de la traque de l'ours (et je pèse mes mots car qui traque qui ?) , est un grand moment . De même que la chasse à l'appât dans la deuxième partie du livre .
Je voit déjà les mines contrariées de lecteurs anti-chasse ,pas de panique ,ce n'est pas que çà ce bouquin de Sandrine Colette , y'as toujours l'histoire dans l'histoire , celle qui t' attire , celle qui te noie d'émotion , rassurez vous .
Bon maintenant les critiques ,
Oui je sais çà jette un froid mais bon ,on est là pour tout te ce dire .
Perso je me suis un peu perdu dans la partie psychologie de la deuxième partie , je ne suis pas sur d'avoir tout compris ou tout du moins c'est confus dans ma petite tète .
et puis bien sur la fin ... bon je sais ,c'est toujours comme çà avec Mme Colette ,la fin c'est le lecteur qui l'a fait tout seul , l'auteur t' emmène sur la route à prendre et hop elle te largue , tout s'arrête ... c'est brutal mais bon c'est comme çà que çà se passe , il faut le savoir ... et là sur ce livre ,çà m'as un peu déplu .
Cela reste néanmoins un très bon livre et je dois dire que cette fameuse Mme Colette m'impressionne de plus en plus .
_________________
Je vais toujours bien.....ou presque
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com