Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

J'irai tuer pour vous-Henri Loevenbruck

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 46
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4281
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Mar 09, 2019 9:10 am    Sujet du message: J'irai tuer pour vous-Henri Loevenbruck Répondre en citant

Je crois que ce roman mérite grandement l'ouverture d'un topic dédié, ne pensez-vous pas ?



Déjà parce qu'il commence à avoir une moyenne de malade : 9,6/10 après 7 votes et une belle collection de 10/10.

Et ensuite parce que c'est the big Henri Loevenbruck quand même ! Cet auteur est en train de faire exploser le compteur des bonnes notes sur Polars Pourpres.

Outre J'irai tuer pour vous, il a écrit plusieurs romans exceptionnels si on s'en réfère aux critiques. En particulier :





Je n'ai pas lu ses deux derniers ouvrages (chouette, de belles heures de lecture en perspective) mais fin 2018, j'ai englouti à la suite quatre de ses romans et je me suis régalée.

Henri Loevenbruck, talentueux, érudit et diablement intelligent. Il s'attaque à tous les genres, à tous les styles et je commence à être sacrément fan.
Nous ne sommes que 4 lecteurs (fichtre, c'est pas possible !) à l'avoir mis dans nos auteurs favoris. J'espère que cela va changer !

Edit : je ne sais plus comment on fait pour associer un roman et son lien sur le forum. Si une bonne âme pouvait me le rappeler, ce serait super gentil de sa part ! Embarassed
_________________
“Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une.” George R. R. Martin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 32
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9959
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Mar 09, 2019 12:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est fait.
Seuls les contributeurs avancés peuvent le faire actuellement, en indiquant le nombre que l'on trouve dans l'URL du sujet sur le forum (ici 8215 car http://rivieres.pourpres.net/forum/jirai-tuer-pour-vous-henri-loevenbruck-vt8415.html ) dans la partie Topic du forum de la fiche PP (sous le traducteur). Après, tout se fait comme par magie, le lien sur la fiche PP et la petite vignette avec la couverture sur le forum.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 46
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4281
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Mar 09, 2019 3:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Hoel.
Je suis contributeur avancé, donc je peux faire la manip.
J'avais bien mis le numéro du topic où il fallait mais j'avais rentré 14017 et non pas 8415 !
En fait, c'était le numéro du message que j'avais posté et non pas le numéro du sujet.
_________________
“Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une.” George R. R. Martin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 32
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9959
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Mar 10, 2019 1:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, parfois on n'atterrit pas immédiatement sur cette URL (si on va voir les derniers messages postés par exemple).
Pour être sûr, cliquer sur le titre du sujet.
En ce moment ce sont des nombres à quatre chiffres, les derniers sujets étant donc 8415, 8416, le suivant sera 8417...
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
charlice
Meurtrier


Age: 58
Inscrit le: 04 Oct 2013
Messages: 224
Localisation: PAU


MessagePosté le: Dim Mar 10, 2019 9:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai fini la semaine dernière et je l'ai trouvé passionnant.

Le syndrome Copernic est de bonne facture également.
_________________
Promis, ce soir je ne lis pas et me couche plus tôt.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Meurtrier


Age: 46
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 485
Localisation: Moulins

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Aoû 14, 2019 8:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai dévoré ce livre. C'est presque devenu une habitude avec Henri Loevenbruck.
Ma note : 9/10



Citation:
Je me suis procuré cet ouvrage de Loevenbruck dans les meilleurs délais pour deux raisons fondamentales : une incontournable, parce que l’auteur de Nous rêvions juste de liberté et de L’apothicaire a su me faire voyager et m’émerveiller par ses histoires et par ses mots justes et touchants ; l’autre purement subjectif lié aux avis unanimes et dithyrambiques pour ce livre qui relate de manière romancée l’histoire vraie de cet agent de l’ombre des services secrets français lors des attentats et des prises d’otages des années 1985/86.

J’ai cru bien évidemment, avec J’irai tuer pour vous, à un remake de Fargo des frères Coen qui, en avant-propos de leur film, annoncé également que l’histoire était tirée d’une histoire vraie. Cela s’était avéré faux. Mais est-ce que cela sert ou dessert l’œuvre ? Là n’est pas le sujet.

Non, je ne souhaite pas rentrer dans un débat de fond sur l’intérêt et le rôle des agents secrets dans l’histoire des Français et de la France. Je souhaite juste laisser parler mes émotions après ma lecture. Ce livre m’a profondément ému par cette histoire réaliste qui, grâce à des chapitres courts, se lit à grande vitesse malgré ses 630 pages. Nous sommes complétement absorbés par cette vie fascinante de Marc Masson au sein de la DGSE. Et les extraits de ses cahiers montrent à quel point l’homme a été exceptionnel dans sa foi et son dévouement pour la défense contre le mal. Merci M. Masson et M. Loevenbruck. J’ai découvert un héros. J’ai eu confirmation d’un écrivain talentueux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 32
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9959
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Mai 09, 2020 11:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

L'avis de l'équipe (écrit à quatre mains avec Athanagor) vient de paraître sur Polars Pourpres.



athanagor a écrit:
Ou la vie aventureuse de Marc Masson, espion d’État

France, 1985.
Paris est touché par une vague d’attentats sans précédent. Pour des missions dangereuses et on ne peut plus secrètes, la DGSE cherche de nouveaux profils et débusque Marc Masson, déserteur de l’armée française, dans la forêt amazonienne. Leur deal est simple : plutôt que la prison, il va travailler pour eux, mais comme agent externe. Autrement dit, il travaille pour l’Etat mais il n’existe dans aucun dossier administratif. Si tout va bien, il sera grassement payé. S’il lui arrivait quoi que ce soit, personne ne le connaît, on ne l’a jamais vu.

Vous n’aimez pas trop les romans d’espionnage ? Vous n’êtes pas contre un peu d’aventure mais la taille des romans de DOA vous fait aussi froid dans le dos que des listes d’acronymes qui sont presque du chinois pour vous : DGSE, DST, DGSI… ? La politique-fiction ne vous rebute pas mais vous peinez à vous attacher aux personnages de Thomas Bronnec ou Dominique Manotti ? Ce roman d’Henri Loevenbruck est peut-être fait pour vous.

Vous allez ainsi vous plonger dans la double vie de ce clandestin : d'un côté celle d'un homme abimé par des épreuves personnelles difficiles et de l'autre côté celle de sa "légende" avec laquelle il va devoir cohabiter pour se protéger lui et son entourage. Vous allez naviguer avec lui entre Lyon et Paris, aller jusqu'en Iran en passant par le Liban ou encore l'Autriche. C'est dépaysant, vous transpirerez car tout est basé sur une alternance de rythmes différents : sa préparation est lente et méticuleuse. L'action est rapide et... encore plus méticuleuse.

Certes, cela pourrait ressembler à de nombreuses histoires sur des espions français, sur l'espionnage en particulier. Vous penserez notamment à deux monuments très récents : le fabuleux Je suis Pilgrim et la non moins puissante série Le Bureau des Légendes. Mais ici, la manière que vous aurez de vous plonger dans ce milieu si secret va être passionnante car vous le ferez non seulement au rythme d'une "recrue" pleine de failles, comme nous pourrions tous l'être nous-même dans ces situations, mais surtout elle est écrite sur la base de faits réels ! L'histoire est en effet calquée sur des évènements majeurs de notre histoire contemporaine : les attentats et enlèvements de journalistes dans la seconde moitié des années 80.
Tous les personnages ont réellement existé : des hommes politiques aux journalistes. Et le fait que Henri Loevenbruck ait même connu ce secret Marc Masson va rendre les détails plus puissants encore qu'avec des personnages fictifs.

Très documentée sans jamais être une litanie de savoirs (piège dans lequel tombent certains récits dits techniques), cette lecture n'en est que plus addictive.
Construite sur des chapitres courts, avec dans des lieux et pays différents, des histoires parallèles, des personnages qui vont, on le sait dès le départ, se rencontrer à un moment donné, contribuent à vouloir sans cesse tourner les pages ! On veut découvrir comment tout une Direction aussi secrète s'est mise au service de la France, pour nous sauver, pour sauver des compatriotes. Et finalement, les réussites et les défaites se jouent à si peu de choses, à si peu de personnes aussi, qu'on se demande où vivent ces héros qui resteront inconnus même au-delà de leur mort et qu'on aimerait remercier !
Le réalisme des situations, et le fait de voir des noms connus nous permet de découvrir (ou confirmer) des jeux politiques infects alors même que des vies humaines sont en jeu ; tout ça pour uniquement "gagner" de la notoriété ou des élections. C'est abject et parfaitement retranscrit.

Une dernière chose assez géniale avec cette histoire : à partir du dernier tiers, le livre semble sans fin car il y a tellement d'histoires centrées sur un personnage ou un bout de l'intrigue qu'on a l'impression que tout va bientôt se terminer. Mais non ! le plaisir dure sans vouloir s'arrêter, comme l'Histoire avec un grand H.
C'est un livre grandiose !
Il vient de remporter le prix Polars Pourpres 2019. Beaucoup d'entre vous l'avez donc déjà lu car c'est vous qui l'avez élu ! Ceux qui n'ont pas encore franchi le pas peuvent s'y plonger sans hésiter : il vous laissera une trace, c'est certain !


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
JohnSteed
Meurtrier


Age: 46
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 485
Localisation: Moulins

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Mai 09, 2020 12:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très belle chronique MM.

L'ayant lu suite à un prêt en médiathèque je pourrais l'acheter en poche pour relire cette histoire. Parce que comme la plupart des histoires écrites par Loevenbruck j'ai été vraiment marqué.
Comme Nous revions juste de liberté. Si ce confinement continue(ou plutôt d'isolement je devrais plutôt dire, à partir de ce 11 mai, car je ne vais pas chercher la foule #peurdeladeuxièmevague), c'est peut-être une relecture que je vais m'imposer, pour m'évader...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
TaiGooBe
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 59
Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 999
Localisation: The Pink City

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Mai 13, 2020 9:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Dédicacé lors du dernier festival Lisle Noir, j'en garde un excellent souvenir de rencontre et de lecture dans la foulée.
_________________
"N'oublie pas que l'on écrit avec un dictionnaire et une corbeille à papier, tout le reste est litres et ratures." Antoine Blondin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com