Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Mes dernières lectures en BD polar...
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> Le polar en BD
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Emil
Serial killer : Le Poète


Age: 38
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2173
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Jeu Jan 31, 2019 9:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moi, je viens de terminer ,
Je suis épatée par le coup de stylo, ce roman graphique (terme qui correspond peut être mieux que bd) est monstrueux ! Plus de 400 pages remplies de dessins bourrés de détails, des portraits, des paysages, des monuments, des reproductions de tableaux, de couvertures de magazines... un travail impressionnant. Et puis, Karen petite fille de 10 ans qui nous livre son intimité et son imaginaire à travers ses dessins, est intéressante. Du Chicago des années 60 à l'Allemagne d'entre deux guerres, l'intrigue n'est pas insignifiante et tellement bien illustrée.
Et ce n'était que le livre premier !
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7250
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Avr 15, 2019 9:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Mon avis :

Citation:
J'ai beaucoup aimé cette BD atypique. Un peu désarçonné au début par le dessin, très inégal, j'ai accroché à ces "nouvelles dessinées" ("La Fourmi" est ma préférée) qui peuvent se lire de façon indépendante mais qui forme un tout cohérent, avec des thèmes abordés de façon intéressante comme la loi, l'art, les codes qui régissent nos sociétés, le bien/le mal etc... le tout sur fond de manipulation machiavélique. Une BD puzzle dont les pièces s'emboîtent à merveille.
Une oeuvre singulière qui mérite le détour.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9912
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Avr 24, 2019 9:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant


gamille a écrit:
2/10 Scénario confus et dessin moche, aucun plaisir dans cette lecture.

Voilà qui a le mérite d'être clair. Et c'est déjà admirable d'avoir lu le second tome si tu n'avais pas du tout apprécié le premier. Voilà donc une série que je ne lirai pas.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7250
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Aoû 16, 2019 10:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu le 5e tome de la série dédiée à Jacques Gipar :



Mon avis :

Citation:
Plaisant de retrouver Jacques Gipar, qui cette fois-ci enquête sur un trafic de cigarettes dans la région de Marseille. L'intrigue n'est pas transcendante (les scènes de course-poursuite sont redondantes et le tout fait déjà-vu) mais c'est agréable de se plonger dans les années 50, avec ces vieilles voitures (c'est la Ford Vedette, produite en France, qui est particulièrement à l'honneur dans cet opus) fidèlement reproduites. J'ouvrirai le 6e tome avec autant de plaisir.


J'ai aussi lu l'adaptation BD du roman du même titre de Didier Daeninckx :



Mon avis :

Citation:
Quelques mois après avoir lu le roman de D. Daeninckx, je découvre cette très fidèle adaptation. Le dessin est, comme l'intrigue, très réussi.
L'occasion de se replonger dans cette sombre histoire de tête coupée d'un chef canaque, disparue pendant plus d'un siècle et recherchée par Gocéné, "héros" de Cannibales, qui retraçait l'exposition coloniale de 1931 et son zoo humain parallèle.
La postface de Didier Daeninckx permet de découvrir la réelle histoire de cette tête, finalement retrouvée en 2011 dans les réserves du Musée de l'homme.
Une BD salutaire, à l'image du roman.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7250
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Aoû 19, 2019 3:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Résumé :

Citation:
Quelle merveilleuse idée que d'organiser une chasse à l'assassin ! Mais lorsque l'on découvre le corps sans vie de la "fausse victime", c'est la panique au village. Une enquête qui s'annonce bien difficile pour le plus célèbre des détectives, Hercule Poirot.



Mon avis :

Citation:
Il est toujours aussi difficile d'adapter en BD un roman d'Agatha Christie et si cet opus s'en sort mieux que d'autres de la même série, force est de constater qu'il est impossible pour le lecteur de deviner qui est l'assassin, faute d'informations qui arrivent toutes en deux pages à la fin.
Mais ce n'est pas bien grave car au final l'intrigue reste compréhensible, le dessin est sympa, on passe un bon moment à la lecture de cette BD et l'on a envie de découvrir le roman dont elle est tirée, donc contrat rempli pour ce Poirot joue le jeu.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7250
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Sep 02, 2019 2:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu et grandement apprécié



Résumé

Citation:
Aucune cellule, aucune prison, ne résiste à Carl Douglas, alias Fatman,le roi de l'evasion. Ce talent brut au flegme tout britannique et à la carrure xxl et recruté de force par des gros bras venus de NY. Ces derniers le somment de faire évader le parrain de leur famille mafieuse, emprisonné à perpetuite dans un établissement de haute sécurité. Ils ignorent que Fatman n' obéit qu' à lui même.


Mon avis :

Citation:
Excellente BD ! On suit Carl Douglas alias Fatman, un Anglais corpulent (d'où son surnom) auquel une famille de mafieux américains fait appel pour faire évader le doyen. Un doyen qui semble souffrir de pertes de mémoire, à moins qu'il ne simule...
Des personnages forts, à commencer par Fatman, une intrigue non linéaire habile et solide, de très beaux dessins et une belle immersion dans les rues new-yorkaises.
Une des meilleurs BD lues ces derniers mois !
Je ne sais pas si le personnage de Fatman n'est présent que dans cette BD, mais si c'est le cas, quel dommage de le cantonner à ce "one-shot" !

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7250
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Sep 18, 2019 4:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Résumé :
Citation:
1979. Reno, Nevada. Il fait une chaleur infernale, mais Ethan Karoshi s'en fiche, puisque tout ou presque va pour le mieux dans son existence de quadra épanoui : son boulot de flic reconnu par sa hiérarchie, ses parties de pêche assidues pratiquées avec passion, son foyer heureux avec sa femme Julie, ses amours clandestines bien réglées avec la rousse et volcanique Debra...
Pourtant, cette belle mécanique, va brusquement se dérégler. Tout se passe comme si un piège se met lentement en place, et Ethan est la proie toute désignée. Mais qui peut lui vouloir du mal à ce point ? Et pourquoi ?


Mon avis :

Citation:
Juillet 1980. Ethan Karoshi prend une douche avec sa maîtresse, la jeune Debra. Son emploi du temps est le même, toutes les semaines. Le mardi et le vendredi, c'est le jour de Debra. Ce qu'il ne sait pas encore, c'est que c'est la dernière fois qu'il la voit. En vie. En quelques jours, le doux rythme de vie du flic Karoshi va sévèrement se dérégler. Manipulation, vengeance, piège, Karoshi ne va plus savoir où donner de la tête dans le brûlant été au coeur du Nevada. Et il va avoir chaud, très chaud...
J'ai mis un peu de temps à me faire au dessin, inégal, rappelant parfois des dessins d'enfants. En revanche l'intrigue machiavélique n'est certes pas neuve mais très bien ficelée.
Un BD accrocheuse, prenante et réussie.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7250
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Sep 22, 2019 8:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Encore du bon avec



Résumé :

Citation:
La vengeance porte un nom de femme. À la Nouvelle-Orléans, dans la ville dévastée, juste après le passage du cyclone Katrina, une jeune femme se réveille seule, dans un hôpital. Totalement défigurée, elle comprend qu’on l’a laissée pour morte. Nola, elle s’appelle, et sa seule raison de vivre : La vengeance ! Ceux qui l’ont abandonnée vont payer... Désormais sans visage, elle est aussi sans pitié. Et dans une ville où le crime et le chaos règnent, comptez sur elle pour être implacable.


Mon avis :

Citation:
Nola, une ravissante jeune femme, a une liaison avec un homme marié. Comprenant que ce dernier n'a pas l'intention de quitter son épouse, une discussion alcoolisée s'envenime et se termine par un terrible accident de voiture. Lui est indemne, elle dans le coma, une grande partie du corps brûlée. Il ne fait rien pour l'aider, bien au contraire... Alors que se profile l'arrivée du terrible ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orléans, Nola ne sait pas encore qu'à son réveil, plus rien ne sera comme avant.
Une BD sur le thème de la vengeance, avec en toile de fond la ville exsangue de la Nouvelle-Orléans après le passage de Katrina à l'été 2005. L'intrigue se déroule sur 3 semaines (avant et après le passage), avec une construction un peu tortueuse (mais sans que cela ne pose de soucis au niveau de la compréhension), l'action navigant sans cesse entre l'avant et l'après. Au final c'est assez habile et surtout plaisant à suivre.
Une BD à l'intrigue solide et au dessin agréable, une réussite.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7250
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Oct 29, 2019 11:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai terminé



Résumé :

Citation:
Dans une petite gare de campagne où il ne se passe jamais rien. Une malle est abandonnée sur le quai. Ce qui intrigue Elias, le chef de gare. Ah ! En ouvrant la mystérieuse malle, il devient subitement un témoin gênant pour la mafia ! Et dans cette petite gare d'ordinaire si tranquille, descend une troublante jeune femme.



Mon avis :

Citation:
Un dessin très original, une intrigue un peu alambiquée au départ qui m'a pas mal désarçonné avant de comprendre où l'auteur voulait en venir dans les dernières pages. Beaucoup d'humour aussi dans cette BD décidément à part. Une chouette découverte au final.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7250
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Nov 11, 2019 8:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu



Résumé :

Citation:
Après la canicule toscane de l'album Puzzle gothique, Eloïse affronte cette fois l'hiver angoissant de la forêt anglaise. Femme de chambre dans la villa de l'étrange Kate Colds, son incorrigible curiosité la pousse non loin de là, dans les ruines calcinées du Saint Jane's Ladies College où disparurent 17 élèves et leur directrice. En hantant ces lieux, Eloïse ira de surprise en épouvante jusqu'à découvrir le secret sulfureux que recèlent les entrailles du pensionnat...



Mon avis :

Citation:
Une ambiance façon huis clos dans un coin retiré d'Angleterre. C'est sombre, dans le dessin (qui m'a fait penser à Miles Hyman) et dans l'intrigue, sur fond de pensionnat transformé en quasi-secte dirigée par une âme troublée et tyrannique et où le péché est sévèrement puni. Pas inoubliable je pense mais le dessin vaut le détour.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7250
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Fév 24, 2020 5:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu le diptyque composé de



Résumé :

Citation:
Sherlock Holmes reprend du service dans une enquête particulièrement troublante... Janvier 1894. Un an et demi s'est écoulé depuis la victoire de Sherlock Holmes sur James Moriarty et Taher Emara. Éprouvé par ce combat et ses conséquences, Holmes se fait discret et tient une modeste librairie au coeur de Londres. Une nouvelle vie qui lui convient parfaitement, mais que la reine Victoria vient étonnamment troubler en lui demandant de se mettre à son service. Aaron McBride, un savant à l'esprit perturbé qui n'avait plus fait parler de lui depuis vingt ans, est de retour. Et tout porte à croire qu'il prépare un attentat dans la capitale. Commence alors une enquête décisive pour Sherlock Holmes. Une enquête qui changera à jamais sa vision du monde...


Mon avis :
Citation:
Un peu perdu au départ, car j'ai le sentiment qu'il faut connaître a minima l'histoire de Sherlock Holmes (ce qui n'est pas mon cas) pour tout de suite apprécier cette intrigue. En revanche le dessin est réussi et colle bien à l'époque décrite (1894). L'histoire adopte résolument un point de vue fantastique avec un intrigue basée sur un voyage temporel et l'on assiste à du surnaturel et à de la magie. Ce n'est pas forcément ma came mais cela se laisse lire plaisamment.


et




Résumé :

Citation:
Sherlock Holmes découvre que Aaron McBride est un voyageur du temps, de retour du futur pour sauver la reine d'Angleterre. Le détective met au jour les plans de la souveraine et tente de s'y opposer, avec l'aide de Megan Connelly, Lynn Redstone, Marcellus Gunderson et du colonel Damiens.


Mon avis :

Citation:
Suite et fin du diptyque de la série "Sherlock Holmes et les Voyageurs du temps". Encore beaucoup de magie et de surnaturel au programme. Si j'ai de nouveau été séduit par le dessin, magnifique, de Laci, je l'ai moins été par l'intrigue et des personnages quasi-invincibles. Après le cliffhanger du précédent opus je m'attendais à plus qu'une simple "course contre la montre". Les références aux autres tomes des séries du même univers se multiplient et ne les ayant pas lus, je n'ai pu les apprécier à leur juste valeur. Le tout se tient mais j'ai préféré le 1er tome.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7250
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Avr 06, 2020 9:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pas une BD polar mais je ne savais pas trop où mettre mon message :

Dans la thématique "catastrophe nucléaire" évoqué à travers la série Chernobyl dont on parle dans un autre topic, je suis en train de lire le 1er tome du dyptique "Daisy, lycéennes à Fukushima" ; l'auteur explique avoir échangé avec plusieurs lycéens de Fukushima pour scénariser son manga.
Je n'accroche pas au côté romance mais c'est en revanche très instructif sur l'après catastrophe, comment la vie se passe là-bas, la façon dont les gens ont réagi (ceux qui partent, ceux qui restent) et les peurs (quand il pleut, quand il neige, concernant la nourriture etc...) ou même encore la façon dont les autres Japonais perçoivent les habitants de la région de Fukushima.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Lucas 2.0
Témoin


Age: 43
Inscrit le: 22 Mar 2020
Messages: 80
Localisation: Pays de Fontainebleau (77)


MessagePosté le: Mer Avr 08, 2020 7:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pas folichon ce début d'année en BD, du coup un petit topo sur les lectures du dernier trimestre 2019, bien meilleures.

J'ai lu (et c'était bien) :

Des victimes momifiées, en pays aztèque. Par Hub, une valeur sûre.


Notre croque-mort préféré, la jovialité même, Dans un nouveau cycle (T5). Par Meyer au dessin (un cador), et Dorison au scénario, encore des valeurs sûres.


Un histoire sombre au far-west, une bonne découverte. Par Gastine et Félix, auteurs à suivre.

C'était bien aussi, (mais un peu moins quand même) :
- Le scorpion T12, enfin le retour. Faut être fan (de Marini), les premiers sont meilleurs.
- Le château des animaux, la révolution à la ferme.
- Aristophania T2, "belle-époque" à la sauce féérique, avec des méchants aux pouvoirs magiques, des gentils aussi.

J'ai pas lu (et je pense que c'est bien dommage, il faut rectifier çà) :
- ballade du soldat Odawaa
- Holmes T5
- Marshall Bass T5
- Shelton & Felter T3
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7250
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Avr 12, 2020 9:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mes dernières lectures BD, notamment manga :

- Tout d'abord j'ai découvert l'univers hallucinant/halluciné de Minoru Furuya avec :



Citation:
Takehiko a 31 ans, et il croit qu'il est über-cool ! Il se fiche de tout, se croit inébranlable. Une pluie de crottes pourrait lui tomber dessus qu'il resterait là, debout, infaillible. Il profite de la vie, ainsi, en n'en branlant pas une. Pourtant un jour, son grand-père fatigué de son comportement nonchalant, lui donne un véritable électrochoc : tant qu'il ne s'émancipera pas, il sera un fardeau, pire, un parasite, pour sa petite sœur adorée. Profondément choqué, le jeune homme quitte le domicile avec pour objectif de « tuer le monstre ». Mais comment faire quand les seuls qui acceptent d’interagir avec vous sont les chiens et les chats errants ? De rencontres improbables en délires cyniques, Takehiko finira peut-être par trouver sa place dans ce monde…


Mon avis :

Citation:
Takehiko a 31 ans. Sans emploi, sans perspective, il vit confortablement chez son grand-père depuis ses 14 ans. C'est d'ailleurs à peu près l'âge de sa mentalité (cf la scène des mots sur sa porte, p. 27).
Sa petite soeur, professeure des écoles, a 28 ans. Elle n'est toujours pas mariée, ce qui inquiète beaucoup le grand-père. Sa raison est la suivante : elle ne se mariera pas tant que son grand frère ne le sera pas. Le grand-père décide alors d'affranchir son Tanguy en l'aidant à trouver un travail.
Mais Takehiko, persuadé d'avoir "un mental hors du commun" (selon ses propres mots et grâce à des entraînements d'un type particulier...) prend les devants et s'en va, direction Tokyo, à la découverte du monde...

Je ne suis pas très calé manga, je n'en ai pas lu beaucoup jusqu'ici (à part la série Détective Conan et Dragon Ball quand j'étais ado). Je trouve que les dessins sont souvent ressemblants d'un auteur à l'autre tout comme les "effets" (visages, réactions des personnages...).
Mais là, dès les 3 premières cases, j'ai accroché. Le dessin est particulièrement soigné, les traits des visages ne sont pas caricaturaux (pas des yeux démesurés etc...). C'est vraiment du très beau dessin. Et l'on sent rapidement le grand potentiel du personnage "habité" de Takehiko. Un personnage qui, par certains côtés, m'a fait penser à Polza Mancini de Blast. Ce manga est un OVNI, et j'en redemande !
Une belle découverte, je poursuivrai très sûrement l'aventure avec le tome 2.


puis avec



Résumé :

Citation:
Voici l’histoire de lycéens ordinaires, dont la vie aurait pu rester ordinaire, entre leur quotidien banal et leur manque de véritable ambition pour l’avenir. Mais derrière les apparences se tapit une douleur bien réelle : celle d’un vide existentiel. De petits riens en rêves brisés, leur quotidien se fissure et… C’est le début d’une insidieuse descente en enfer.


Mon avis :

Citation:
Je poursuis ma découverte de l’œuvre du mangaka Minoru Furuya avec ce 1er tome de la série Himizu. Et j'ai retrouvé la dureté de Saltiness, avec certains personnages sans cœur, sans aucune empathie pour leur prochain, cyniques, désabusés (le dessin est cependant ici moins "adulte", mais le propos l'est bien).
Il se dégage une certaine fascination mêlée de gêne à la lecture de ce manga, comme lors de celle de Saltiness (tome 1, je n'ai pas encore lu les autres). Et l'on se demande où veut en venir l'auteur, tout en sentant qu'il touche du doigt des choses sensibles et sensées... Vraiment intrigant et là encore je vais tenter de lire les autres tomes de la série.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7250
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Avr 12, 2020 9:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

- J'ai eu moins de chance avec deux titres de l'oeuvre du duo Katoaka/Kondou avec



Résumé :

Citation:
Accusé à tort d'avoir tué tous les élèves de sa classe, Ganta est incarcéré à la prison Deadman Wonderland. Chaque jour les prisonniers participent à des épreuves mortelles pour gagner quelques jours de vie supplémentaires. Ganta doit survivre pour prouver son innocence.


Mon avis :

Citation:
Deadman Wonderland est à la fois une prison et... un parc d'attractions. Les fonds générés par le parc servent à reconstruire Tokyo, à 70% détruit puis englouti par un séisme/tsunami.
10 après ce séisme, un mystérieux homme en rouge robotisé massacre 21 collégiens, mais c'est Ganta Igarashi, seul survivant, qui est suspecté.
Condamné à mort (après un procès expéditif et franchement peu crédible), il est envoyé dans le fameux Deadman Wonderland.
Bon, décidément, ces deux auteurs aiment le gore, le sanglant, le tranchant... (cf ma critique du tome 1 de Smokin' Parade). Ici j'ai cependant apprécié un peu plus l'intrigue, fort originale et qui amène à une réflexion sur le sort des criminels et sur la société spectacle. Le tout est teinté de fantastique, ce qui n'est pas ma came, mais ça reste "supportable" à mes yeux. Pas sûr que je poursuive la série car elle laisse augurer une surenchère qui ne sera probablement pas à mon goût...


et surtout :



Résumé :

Citation:
L'organisation de transplantation d'organes Ame no Tori est une société qui, après avoir développé une puissante technologie médicale, a permis de remplacer des parties défectueuses du corps humain par des pièces mécaniques. Ombre sur ce tableau, l'organisation semble être mêlée à d'atroces crimes où est laissée sur ces scènes un masque à l'effigie d'un animal.

Mirai Kakujô est une jeune fille qui vient de recevoir deux prothèses de jambes et peut à nouveau marcher. Alors qu'elle prépare une fête d'anniversaire pour son frère aîné, quelque "chose" vient frapper à sa porte. Son frère Yôkô, victime d'un cauchemar, se réveille à la table de sa sœur, physiquement "transformée" avec une tête de lapin. Alors qu'elle désire le tuer, les Jackalope Parade, un groupe formé pour lutter contre Ame no Tori, assassine violemment Mirai devant Yôkô. Tandis que ce dernier, démembrés, est sur le point de mourir, un des hommes présents semble lui porter attention...


Mon avis :

Citation:
Graphiquement, c'est un manga très réussi, le dessin est beau, rien à redire.
Mais pour le reste... du gore, du sanglant, de la mutilation en veux-tu en voilà, ça découpe à chaque page, ça démembre, ça décapite... bref, une accumulation de violence sordide dans un univers fantastique certes intrigant (les "Spider" et leur tête de peluche) mais très vite écoeurant. Les 20 dernières pages relèvent un peu le niveau avec une réflexion possible sur le trafic d'organes mais tout est vraiment too much dans ce manga à ne pas mettre entre toutes les mains.
Bref, je ne poursuivrai pas cette série, trop violente et gore pour moi.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> Le polar en BD Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivante
Page 8 sur 11

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com