Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Sauf - Hervé Commère (Fleuve Editions)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10313
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Avr 17, 2018 9:31 am    Sujet du message: Sauf - Hervé Commère (Fleuve Editions) Répondre en citant

Surpris de voir qu'il n'y a toujours pas de topic consacré à Sauf, le nouveau roman d'Hervé Commère paru le mois dernier chez Fleuve Editions, je me lance donc (malgré mon pauvre clavier virtuel) :






Le livre :

Combien de temps reste-t-on prisonnier de son enfance ?

L’année de ses six ans, à l’été 1976, Mat a perdu ses parents dans l’incendie de leur manoir en Bretagne.
Rien n’a survécu aux flammes, pas le moindre objet.

Mat est aujourd’hui propriétaire d’un dépôt-vente.
Comme à chaque retour de congés, il passe en revue les dernières acquisitions.
La veille, ses employés ont récupéré un album photos à couverture de velours.
Sur chaque page de cet album, des photos de lui enfant.
Sauf que cet album ne devrait plus exister.
Il ne peut pas exister.
Et pourtant…

Mat a toujours aimé se raconter des histoires, mais à quarante ans passés, il semblerait que la sienne lui ait échappé.
De Montreuil à la pointe du Finistère, cherchant à comprendre quel message la vie veut lui adresser, il traquera les vérités, ses vérités, celles que recèle un album de famille resurgi brutalement des décombres.




>> Lire les premières pages



>> La page Facebook de l'auteur : https://www.facebook.com/Herv%C3%A9-Comm%C3%A8re-206689332676775/




L'auteur :

Hervé Commère est l’auteur remarqué de plusieurs nouvelles et romans, parmi lesquels Les Ronds dans l’eau (Fleuve Editions, 2011), lauréat du Prix marseillais du polar, Imagine le reste (2014), prix Plume de Cristal du Festival international du Film policier de Liège, et Ce qu'il nous faut c'est un mort (2016), prix Polar Pourpres et Prix Polar à Mauves-sur-Loire.
Il est traduit en Chine et au Japon.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9377
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Avr 17, 2018 9:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tu veux qu'on fasse une cagnotte Leetchi pour que tu puisses t'acheter un nouveau clavier ? Razz
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10313
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Avr 17, 2018 10:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:
Tu veux qu'on fasse une cagnotte Leetchi pour que tu puisses t'acheter un nouveau clavier ? Razz


Laughing

Idéalement, il me faudrait aussi une nouvelle voiture, la mienne vient d'être refusée au contrôle technique ! Mr. Green
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8638
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Avr 22, 2018 10:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique :
Citation:
C'est avec un immense plaisir que j'ai dévoré les pages du nouveau roman d'Hervé Commère. Plaisir décuplé en retrouvant au fil des pages cette construction de l'intrigue qui est devenu la marque de fabrique de l'auteur et qui avait trouvé naissance avec J'attraperai ta mort et les Ronds dans l'eau.

D'ailleurs cette signature, c'est avec l'image des ronds dans l'eau que l'on peut au mieux lui donner une forme. Alors oui, ses personnages vivent des péripéties hors du commun mais il transpire d'eux un amour comme on en croise rarement dans les livres du genre. Même les seconds rôles portent en eux ce petit truc poétique, à la fois mélancolique et optimiste, qui ne peut laisser les lecteurs insensibles.

L'image du rond dans l'eau est ce qui définit parfaitement bien les histoires de Commère : les mathématiques de la structure, le côté irrémédiable de la vague et la simplicité du mouvement. Voir ce que j'en disais dans la chronique de son second roman ICI : http://www.4decouv.com/2014/02/poche-les-ronds-dans-leau-herve-commere.html

Je n'ai pas lu ses deux précédents romans mais il faut que je rattrape ça, un peu comme je viens de me faire rattraper par un de ces fameux ronds dans l'eau.

Merci Hervé Commère.

_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10313
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Avr 27, 2018 3:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Thomas Bauduret sur K-libre :

Citation:



Pardonnez-nous nos enfances...



La vie de Mat est très tôt marquée par un drame : la mort de ses parents dans l'incendie de leur manoir breton alors qu'il n'a que six ans.
Après une peine de prison, il décide de changer de vie, d'étouffer la violence qui brûle en lui, et de devenir propriétaire d'un dépôt-vente.
Or le passé resurgit sous la forme d'un album de photos qui toutes le représentent, album qui aurait dû brûler avec le manoir de ses parents.
Manoir dont une photo apparaît sur Internet dans un site voué à l'exploration urbaine...
Et pourquoi des inconnus rôdent-ils autour du dépôt-vente pour finir par l'incendier ?
Le passé de Mat est-il vraiment tel qu'il le croit ?
Qui pourrait lui avoir inventé un passé, allant jusqu'à lui fabriquer une tombe à son nom parmi les enfants victimes d'un tragique accident d'autocar ?
Qui, et surtout, pourquoi ?
Voilà bien des questions !


C'est un beau parcours que celui d'Hervé Commère, depuis le très intéressant Deuxième homme – qui n'est pas en polar – jusqu'au fabuleux Imagine le reste et le presque aussi bon Ce qu'il nous faut c'est un mort.
On ne peut absolument pas dire que l'auteur se repose sur ses lauriers : fini les saga chorales aux multiples personnages, place à un narrateur en quête de lui-même avec toujours ce sens du tragique typique cher à Hervé Commère.


Quant à cette intrigue menée à cent à l'heure, un certain James Patterson ne l'eût point reniée si ce dernier avait les qualités littéraires du premier !
Sauf que loin de faire de la série télévisée prémâchée, Hervé Commère s'intéresse toujours à la vérité des êtres et à la façon dont un événement fondateur peut changer irréversiblement une ou plusieurs existences.
Sauf que... dans ce roman relativement court à l'heure des obligatoires pavés usinés pour les têtes de gondole, Hervé Commère nous parait fouiller moins profondément ses personnages qu'à l'habitude, et il faut parfois s'accrocher pour suivre une intrigue relativement complexe.
Comme quoi, lorsque l'on tutoie l'excellence, on rend son lecteur exigeant...
Mais inutile de dire que ce roman, s'il n'atteint pas les sommets de Imagine le reste, est largement au-dessus du tout-venant.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 40
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9433
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Sep 05, 2019 6:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique sur Polars Pourpres :

Citation:
Lorsqu’il avait six ans, Mat a vécu la disparition de ses parents, brûlés lors de l’incendie de leur manoir en Bretagne. Il est depuis propriétaire d’un dépôt-vente. Un jour, une inconnue vient déposer un album photo où il apparaît. Mais un détail va venir enrayer la perception du passé, un anodin anachronisme qui va l’obliger à plonger dans des secrets de sa propre famille.

Hervé Commère, à qui l’on doit Les Ronds dans l’eau, Imagine le reste, Le deuxième homme ou encore Ce qu’il nous faut c’est un mort est revenu l’an passé avec cet ouvrage qui se dévore plus qu’il ne se lit. Un rythme trépidant, au fil de chapitres particulièrement courts, déroulant une intrigue complexe et sacrément échevelée. Narré à la première personne, l’histoire embarque dès les premières pages, et nous ne serions guère éloignés de la vérité en prétendant que chaque fin de chapitre se clôt sur un cliffhanger, obligeant le lecteur, avec avidité, à se ruer sur la suite pour satisfaire sa soif de suspense. D’entrée de jeu, les événements s’enchaînent : cambriolage, course-poursuite, un voleur qui est victime de deux balles (l’une tirée par un policier, la seconde d’origine inconnue), des révélations qui se succèdent à une cadence effrénée, etc. Un tempo particulièrement enlevé, tellement efficace qu’il en viendrait presque à donner des leçons à des références littéraires anglo-saxonnes et autres films. Cependant, ce qu’Hervé Commère obtient en puissance de percussion, il le perd un peu en crédibilité : les éclaircissements sont à ce point nombreux et féconds que l’on en vient parfois à douter de la vraisemblance globale du récit, tandis que certains personnages n’ont pas le temps d’être développés et en viennent à n’être que des spectres, éthérés et sans réelle densité. Mais l’exercice, pour les lecteurs amateurs de sensations fortes et d’intrigues vécues avec entrain, ne pourra que les charmer voire les hypnotiser.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
JohnSteed
Meurtrier


Age: 45
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 251
Localisation: Moulins

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Nov 22, 2019 9:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ayant commencé ma lecture hier soir, je viens de dévorer la moitié du livre. Je suis plein d'empathie pour Mat. L'écriture à la première personne nous permet de nous identifier à lui. Comme Le deuxième homme, le seul livre que j'ai lu de Commère jusqu'ici.
J'en suis aux révélations de l'oncle et la tante de Mat. Mais, me restant encore la moitié du livre à lire, je me doute que d'autres rebondissements vont surgir. Je suis prêt!!
Hâte d'être à ce soir pour le terminer. La journée va être longue... Rolling Eyes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Meurtrier


Age: 45
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 251
Localisation: Moulins

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Nov 25, 2019 1:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant


Mon vote : 8/10

Citation:
Deuxième escapade, pour ma part, dans l’œuvre de Hervé Commère que j’ai découvert avec ce qui fut pour moi un véritable coup de cœur : Le Deuxième Homme.

Sauf reprend les mêmes règles d’écriture : un roman raconté à la première personne, ce qui nous permet de nous identifier au personnage et ainsi de vivre par lui ses déboires existentiels ; des retours passés présents dans la composition des chapitres ; et surtout (je ne sais pas si c’est un thème de prédilection de l’auteur), une trame qui porte sur la recherche d’identité du protagoniste principal.

Et, il faut le souligner, un style d’écriture qui rend la lecture prenante et développe une intrigue des plus efficaces. Cependant, j’ai eu un peu de mal à accepter qu’un homme, somme tout ordinaire, puisse aussi aisément découvrir la vérité cachée depuis des années sur sa famille. « La police ne me l’a jamais demandé, mais à vous, je vais tout dire » ou bien « Il est temps que j’avoue tout ».

Malgré tout, j’ai vraiment passé un agréable moment de lecture et je continuerai à lire les livres de cet écrivain que je place au-dessus de la liste des auteurs de polars hexagonaux contemporains.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
ericdesh
Témoin


Age: 46
Inscrit le: 20 Jan 2019
Messages: 10
Localisation: POITIERS


MessagePosté le: Lun Nov 25, 2019 8:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime beaucoup Hervé Commère et j'avais adoré Ce qu'il nous faut, c'est un mort.
Apparemment, Sauf ne fait pas l'unanimité. Cela me donne donc enviede le découvrir ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6731
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Nov 25, 2019 8:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ericdesh a écrit:
J'aime beaucoup Hervé Commère et j'avais adoré Ce qu'il nous faut, c'est un mort.
Apparemment, Sauf ne fait pas l'unanimité. Cela me donne donc enviede le découvrir ...


Cf l'avis de Schamak :

Citation:
"[...] Ce livre - encensé partout - est une vaste blague.
Une mascarade.

Incongruité de l’histoire.
Personnages sans épaisseur (le héros quelle fadeur !).
Absence de crédibilité (pour captiver je suis pas contre un brin d’exagération et quelques grosses ficelles, pas pour le n’importe quoi !)
Problème de temporalité (très difficile de situer l’action)
Écriture plate (ok pour la simplicité mais un peu de trouvaille stylistique aurait été appréciable)

Les 50 dernières pages, c'est d'un grotesque, d'une telle débilité !...


Mr. Green
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
charlice
Complice


Age: 57
Inscrit le: 04 Oct 2013
Messages: 114
Localisation: PAU


MessagePosté le: Lun Nov 25, 2019 9:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ça me rappelle quelque chose, avec juste 250 lignes de moins Wink
_________________
Promis, ce soir je ne lis pas et me couche plus tôt.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
ericdesh
Témoin


Age: 46
Inscrit le: 20 Jan 2019
Messages: 10
Localisation: POITIERS


MessagePosté le: Lun Nov 25, 2019 9:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une telle détestation me donne encore plus envie ... Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8638
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Nov 26, 2019 8:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La fin est un peu folle. Mais c'est ce qui fait le charme de cette histoire. Ça fonctionne avec Hervé Commère comme ça aurait pu me tomber des mains avec un autre auteur parce que je n'ai jamais perdu la confiance que j'ai confié à l'auteur en commençant son livre. Il pousse les potards dans la zone rouge mais je trouve que ça caractérise bien la folie qu'il infuse dans son livre. Et puis il y a une vibration à part qui ressort de ses personnages. Un bon cru, quoi !

Je suis curieux d'avoir ton retour Eric Wink
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
ericdesh
Témoin


Age: 46
Inscrit le: 20 Jan 2019
Messages: 10
Localisation: POITIERS


MessagePosté le: Mar Nov 26, 2019 11:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Commande passée ! Vivement la reception et le début de la lecture.
Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com