Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Tous les péchés sont capitaux, de Daria Desombre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 40
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9399
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Nov 04, 2019 5:21 pm    Sujet du message: Tous les péchés sont capitaux, de Daria Desombre Répondre en citant



Citation:
Depuis l’assassinat de son père, avocat renommé, Macha Karavaï, une jeune étudiante en droit de vingt-deux ans, nourrit une véritable obsession pour les tueurs en série. Pistonnée pour un stage à la Petrovka, l’état-major de la police de Moscou, elle est prise en grippe par Andreï Yakovlev, l’enquêteur en chef, qui décide de la mettre à l’écart en lui confiant d’anciennes affaires d’homicides qui lui semblent sans intérêt.
Mais quand Macha se rend compte que des cadavres ont été découverts à la cathédrale St Basile, à la Tour Koutafia et repêchés devant les remparts du Kremlin, elle identifie un lien entre l’emplacement de ces crimes et le plan de la ville médiévale de Moscou, construite par les architectes au Moyen Âge selon le modèle de la Jérusalem céleste. Contrairement aux catholiques pour qui il existe sept péchés capitaux, les orthodoxes, eux, estiment que tous les péchés sont capitaux. Les corps des victimes n’ont pas été abandonnés mais plutôt mis en scène par le tueur pour représenter divers péchés. Macha parvient enfin à attirer l’attention d’Andreï et ils se lancent alors sur les traces de ce tueur en série on ne peut moins ordinaire…
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 40
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9399
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Nov 05, 2019 8:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique sur Polars Pourpres :

Citation:
Moscou. Un cadavre repêché, avec le nombre 14 sur le crâne, et qui serait resté plusieurs mois dans un congélateur. La jeune Macha Karavaï, étudiante en droit, bénéficie d’un stage auprès du policier Andreï Yakovlev, et tous deux vont enquêter sur ce crime étrange et faire remonter à la surface d’autres homicides plus anciens, jusqu’à marcher dans les pas d’un tueur en série que l’on surnomme « Le Tourmenteur ».

Ce premier roman de Daria Desombre séduit rapidement. Le cadre de la capitale russe est joliment décrit, et c’est avec plaisir que l’on plonge dans le dédale de ses rues, de son histoire et de ses us et coutumes. Les personnages sont vraiment réussis. Macha, fougueuse, « attirée par la connaissance comme un tournesol par le soleil » comme le disait son défunt père, obsédée par les tueurs en série, et qui va d’ailleurs bigrement se rapprocher du prédateur à l’œuvre dans ce roman, à moins que ça ne soit l’inverse. Andreï, qui vit une relation bouffonne avec son chien Marilyn, d’abord agacé de devoir faire équipe avec Macha avant de plier devant son savoir… et sa beauté. Innokenti, ami de la jeune femme et antiquaire de son état, qui va se révéler déterminant dans cette traque au monstre. Dès l’entame, le rythme est haletant, les informations se bousculent, et les chapitres, très courts, peinent presque à contenir tant de rebondissements. Cet opus s’intéresse à certains pans de la religion orthodoxe, et notamment ceux que l’on appelle les « vieux croyants ». On retrouve de nombreuses références littéraires et cinématographiques, comme au Silence des agneaux de Thomas Harris, les ouvrages de Dan Brown, ou encore le film mythique de David Fincher Seven. Et c’est peut-être d’ailleurs sur ce point que ce livre pèche, sans pour autant que cet écart ne soit capital : on a parfois l’impression que Daria Desombre a du mal à s’extraire de l’ombre de ses aînés. Si certains clins d’œil sont évidemment complices, donc sans que l’on puisse taxer l’écrivaine de duplication, d’autres moments sont par trop devinables pour qui aura lu ou vu les œuvres précitées.

Un roman à suspense de bonne tenue, haletant et maîtrisé, qui a en outre le tact de ne jamais tomber dans la surenchère voyeuriste de scènes choquantes au prétexte de vouloir devenir mémorables. Mais Daria Desombre, avec le talent qui est indubitablement le sien, va devoir s’affranchir de ses prédécesseurs pour convaincre totalement.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com