Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Manhattan Grand-Angle - Shannon Burke (Série Noire)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10153
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Déc 09, 2007 11:46 pm    Sujet du message: Manhattan Grand-Angle - Shannon Burke (Série Noire) Répondre en citant



New York, 1990.
Franck Verbeckas travaille comme infirmier de nuit. Son quotidien est une éternelle plongée dans la misère humaine et le chaos urbain d' un Manhattan à bout de souffle où le chômage et le crack se sont taillé la belle part de la Grosse Pomme.
Mais Franck n' est pas qu' un simple infirmier, il est aussi photographe à ses heures.
L' oeil dans le viseur, il traque l' humanité abîmée qui se dévoile devant lui. Les laissés-pour-compte de tout poil, blessés ou morts, sont ses sujets de prédilection.
Un soir, au détour d' une intervention mouvementée, Franck va croiser la route d' Emily, une jeune escrimeuse séropositive.
Malgré les mises en garde de ses proches et de ses collègues, Franck va tomber amoureux. S' opère alors un changement, comme si le prisme sombre de ses clichés peu à peu s' estompait...


Shannon Burke est romancier et scénariste. Avant de s' installer à Knoxville, il a travaillé comme auxiliaire médical à Harlem. Manhattan Grand-Angle est son premier roman.

"Le réalisme du reportage et le minimalisme de l' écriture font de Manhattan Grand-Angle un bijou noir entre Raymond Carver (pour l' énergie) et Dostoievski (pour la puissance morale). Beau à pleurer."
Technikart.

"Si l' on croise beaucoup de morts, Manhattan Grand-Angle n' est pas un polar, mais un grand roman noir.
L' écriture est elliptique et la contruction en 81 chapitres résonne comme un reportage photo.
Pas un mot de trop dans ce premier roman, pas un sentiment exprimé. Pourtant, tout est déchirant."
C.F. (Lire).


"Rapide, beau et émouvant."
Marc Villard.


Dernière édition par norbert le Sam Oct 10, 2015 9:19 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10153
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Déc 10, 2007 12:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Depuis sa parution début 2007, j' ai beaucoup entendu parler de ce roman comme d' une vraie découverte.
D' après Marc Villard et son blog c' est ZE découverte de l' année, il l' a d' ailleurs classé N° 1 de son Top Ten 2007.
Apparemment donc, un roman beau et déchirant, parait-il, sur un sujet plutôt difficile. Court et très découpé : en 81 chapitres pour 230 pages!
Même si c' est un roman noir et pas un polar à proprement parler, peut-être que certains ici l' auront lu ou seront intéressés.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 43
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2158
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Dim Aoû 09, 2015 3:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

démarré hier. c'est du tout bon
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 43
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2158
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mar Aoû 11, 2015 6:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

le constat est simpe,Manhattan grand-angle est le digne prédécesseur de 911.
Autant dans la forme et la construction avec,déjà, ces chapitres courts qui se succèdent les uns aux autres comme un journal intime,une chronique de vie pour nous raconter une partie de l'existence de Franck Verbekas ; que le sujet avec cette image de moines-soldats qui se dégagent de ces ambulanciers/urgentistes et avec leur mélange de vocation et de je m'en foutisme pour leur métier,ils sont capables à la fois de sauver des vies et de rouer de coups un alcoolo pour qui ils doivent intervenir quasi-quotidiennement.
à cela Burke ajoute plusieurs thèmes qui s'entremêlent à travers Franck et Emily: la photo bien évidemment,l'escrime et surtout le sida avec les idées et clichés de l'époque (l'histoire se passe en 1990).
Le ton est très sombre,quasi-désespéré et d'une infinie tristesse par moment mais il y a une étincelle d'espoir,de lumière qui donne énormément de force et de dignité à cette histoire.
2 romans de Shannon Burke,2 très grandes claques
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road


Dernière édition par Fab le Mer Aoû 12, 2015 9:20 am; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
chouchou
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 48
Inscrit le: 01 Mar 2014
Messages: 752



MessagePosté le: Mar Aoû 11, 2015 6:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fab a écrit:
le constat est simpe,Manhattan grand-angle est le digne prédécesseur de 911.
Autant dans la forme et la construction avec,déjà, ces chapitres courts qui se succèdent les uns aux autres comme un journal intime,une chronique de vie pour nous raconter une partie de l'existence de Franck Verbekas ; que le sujet avec cette image de moines-soldats qui se dégagent de ces ambulanciers/urgentistes et avec leur mélange de vocation et de je m'en foutisme pour leur métier,ils sont capables à la fois de sauver des vies et de rouer de coup un alcoolo pour qui ils doivent intervenir quasi-quotidiennement.
à cela Burke ajoute plusieurs thèmes qui s'entremêlent à travers Franck et Emily: la photo bien évidemment,l'escrime et surtout le sida avec les idées et clichés de l'époque (l'histoire se passe en 1990).
Le ton est très sombre,quasi-désespéré mais il y a une étincelle d'espoir,de lumière qui donne énormément de force et de dignité à cette histoire.
2 romans de Shannon Burke,2 très grandes claques

Bravo pour ton commentaire! Very Happy
_________________
Celui qui affronte les monstres devra veiller à ce que, ce faisant, il ne devienne pas lui-même un monstre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 43
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2158
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mer Aoû 12, 2015 9:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

merci Wink
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
chouchou
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 48
Inscrit le: 01 Mar 2014
Messages: 752



MessagePosté le: Ven Oct 02, 2015 9:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Reçue ce jour la commande de ce roman noir avec la délicate surprise d'un bonus de pages. (difficile de la trouver dans mes crèmeries attitrées!)

Ce geste amical se matérialise par un inconnu au bataillon en la personne d'un auteur écrivant sous l'alias de Delacorta pour un livre original de 1981 s'intitulant "Rock". Très belle surprise et découverte.... Very Happy
_________________
Celui qui affronte les monstres devra veiller à ce que, ce faisant, il ne devienne pas lui-même un monstre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 43
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2158
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Ven Oct 02, 2015 9:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

c'est cool ça Smile
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
chouchou
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 48
Inscrit le: 01 Mar 2014
Messages: 752



MessagePosté le: Ven Oct 02, 2015 10:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cool et rare...! Après, bien sûr, j'afficherais mon sentiment sur cet écrit s'il vaut le détour.
_________________
Celui qui affronte les monstres devra veiller à ce que, ce faisant, il ne devienne pas lui-même un monstre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
chouchou
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 48
Inscrit le: 01 Mar 2014
Messages: 752



MessagePosté le: Ven Oct 09, 2015 11:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis:
Citation:
Le préambule de la photographie "décalée" nous plonge dans un questionnment; étude sociologique, perversité expiant les blessures passées ou pure démarche artistique?
L'on se concentre ensuite mais progressivement vers un amour "improbable" révélant par la même la personnalité de Franck. La pathologie incurable de sa compagne soulignera alors son engagement, son humanité et sa sensibilité contrebalancés par une relation pudique avec un frère, figure tutélaire de sa propre existence.
Plusieurs lectures de cette oeuvre voire plusieurs sens qui expriment, sous couvert d'un plume suggestive et juste, les fêlures, les ressources insoupçonnées, l'intangible lien d'amour entre deux êtres faits de chair et d'os sur un sujet qui me porte à coeur et me concerne au premier chef. 7,5

_________________
Celui qui affronte les monstres devra veiller à ce que, ce faisant, il ne devienne pas lui-même un monstre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 34
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Sam Juil 30, 2016 5:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis :
Citation:
J'ai trouvé cet ouvrage trop similaire à 911 pour pouvoir l'apprécier réellement. SI la noirceur est appréciable, je reste sur ma faim compte tenu de la trop grande proximité avec le roman qui l'a suivi.


Ma chronique : http://destinationpolar.blogspot.fr/2016/07/manhattan-grand-angle-de-shannon-burke.html
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10153
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Juil 30, 2016 5:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant






Ssarlotte a écrit:
Mon avis :
Citation:
J'ai trouvé cet ouvrage trop similaire à 911 pour pouvoir l'apprécier réellement. SI la noirceur est appréciable, je reste sur ma faim compte tenu de la trop grande proximité avec le roman qui l'a suivi.


Ma chronique : http://destinationpolar.blogspot.fr/2016/07/manhattan-grand-angle-de-shannon-burke.html



Manhattan Grand-Angle a été écrit en 2004, soit 4 ans avant 911, même si c'est celui-ci que tu as lu en premier.
Je comprends que tu puisses être déçue par leur trop grande similarité, d'après ce que tu en dis (je ne les ai personnellement pas encore lu), mais à ce moment-là le reproche devrait logiquement plutôt s'adresser à 911 qu'au premier roman de Shannon Burke, non ? Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 34
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Sam Juil 30, 2016 6:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, c'est ce que je mets dans ma chronique sur mon blog. A posteriori, mon reproche est plutôt dirigé vers 911 effectivement.
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9227
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Fév 09, 2019 10:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis vient de paraître sur Polars Pourpres.



Sur Polars Pourpres, Hoel a écrit:
Shannon Burke, première

New York, 1990.
Franck est infirmier de nuit. Ses nuits se suivent et ne se ressemblent pas. La garde peut être interminable comme ressembler à une course contre-la-montre de tous les instants. Lui et ses collègues sont parfois appelés à sauver des victimes d’accidents divers et variés. Ou juste pour constater un décès. Passionné par la photographie, Franck se met à « voler » des clichés sur les scènes d’intervention. Ses collègues lui trouvent du talent et on lui suggère de proposer ses photos à des galeries. Lors d’une intervention qui a mal tourné – un jeune homme s’est donné la mort –, Franck sympathise avec une jeune femme. Il la revoit mais tombe finalement amoureux de sa meilleure amie. Seulement, Emily est séropositive.

Auteur de l’excellent 911 (Sonatine), Prix Mystère de la Critique du Meilleur Roman étranger 2015, et de Dernière saison dans les Rocheuses, paru l’an dernier chez 10/18, Shannon Burke s’est d’abord fait connaître avec ce premier roman, paru outre-Atlantique en 2004. Traduit en Série Noire par Francis Lefebvre, Manhattan Grand-Angle est un court roman noir sans un mot de trop.
Il ne comporte pas à proprement parler d’intrigue policière. Tout juste Franck se laisse-t-il convaincre par des collègues de les aider à voler des médicaments à l’hôpital où travaille aussi son grand frère, chirurgien de son état.
Sans véritable suspense à cet égard donc, Manhattan Grand-Angle vaut davantage pour ses personnages et pour son décor. On sent bien que l’auteur, qui a travaillé comme auxiliaire médical à Harlem, a mis beaucoup de lui dans ce premier roman (comme plus tard, dans 911). Le Manhattan des nineties, désespérant, où font rage le chômage, la drogue et le SIDA, est plus vrai que nature.
Les protagonistes sont atypiques et captivants, à commencer par Emily et sa jeune amie, toutes deux escrimeuses de haut niveau. Emily est une bosseuse acharnée et l’auteur rend bien compte des sacrifices et de la persévérance qu’il faut avoir pour progresser à l’entraînement puis en compétition. Franck est très attachant également malgré sa réserve, quasi maladive, y compris dans sa relation avec Emily. Sa passion pour la photographie occasionne de très belles pages, éminemment visuelles. Ensemble, ils forment un drôle de couple, ô combien touchant.

Roman noir. Roman d’une ville et d’une époque. Roman d’amour. Manhattan Grand-Angle est tout cela à la fois. Très joliment écrit et parfois déchirant, il marquera bien des lecteurs et fera peut-être verser une petite larme à certains d’entre eux.


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com