Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

La Horse, de Michel Lambesc

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8813
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Mar 12, 2018 6:24 pm    Sujet du message: La Horse, de Michel Lambesc Répondre en citant



Citation:
Son univers, le marais où il chassait le soir, allait lui échapper, transformé parle progrès. Il lui restait l'honneur. Son honneur de paysan, à défendre.
Ils verraient bien, ces gangsters qui avaient osé se servir de son gabion pour cacher leur drogue, s'il se laisserait faire.
D'abord, la drogue, il ne la rendrait pas ! Et, en effet, seul contre l'armée des trafiquants il se battit... et gagna !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8813
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Mar 12, 2018 6:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique sur Polars Pourpres :

Citation:
Sept kilos d’héroïne. C’est ce qu’Auguste Desforges découvre, par le plus grand des hasards, soigneusement dissimulé, dans son gabion. Probablement un coup d’Henri, son petit-fils. Pour Auguste, patriarche et paysan doué d’un solide sens de l’honneur, une famille ne peut pas se laisser tenter par la lâcheté ou l’appât du gain. Quitte à déclencher une terrible guerre ouverte avec la pègre.

Voici un livre dont beaucoup connaissent l’adaptation cinématographique avec Jean Gabin dans le rôle principal. Mais ici, comme assez souvent, le roman se révèle encore plus savoureux. Michel Lambesc plonge le lecteur dans le monde agricole du Pays de Caux, dont les marais sont lentement dévorés par des engins de chantier, façon peau de chagrin, tels de petits mondes qui sont méticuleusement grignotés. C’est aussi l’univers des taiseux, dignes et fiers, peu enclins à aller se confier à la maréchaussée, et on ne peut plus hostile aux drogués et dealers. Aussi, quand c’est l’un des membres de la famille qui est impliqué dans une histoire de stupéfiants, le carambolage et le sang sont assurés. L’auteur signe un ouvrage beaucoup plus fin et délicat qu’on ne pourrait le penser, porté par une forme certaine d’empathie et de nostalgie vis-à-vis de ces communautés rurales dévorées par le progrès. Une peinture, toute tendre et intelligente, d’autant plus affectueuse qu’elle est ici confrontée au mitan, avec ses sales types, ses malfaisants, toujours prompts à jouer de la queue de détente, massacrer des bêtes, violer des femmes et oser les coups les plus tordus pour rester en haut de l’affiche criminelle. Les cinéphiles pourront d’ailleurs à loisir répertorier les nombreuses différences entre le roman et le film qui n’en est qu’une adaptation finalement lointaine.

Un opus d’une grande intelligence, aussi noble et majestueux que les personnages de la famille Desforges qui y sont décrits. Le récit d’une société et d’une époque en voie de révolution, tout autant qu’un polar à l’ancienne, à la manière d’un A.D.G.. Un ouvrage qui se clôt d’ailleurs de manière superbe et touchante, avec cet épilogue que l’on peut interpréter comme on le souhaite, et qui vient faire écho à ce lent trépas des campagnes. Un joli éclairage sur un monde qui s’éteint.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
grolandrouge
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 42
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 503
Localisation: Sarthe

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Oct 20, 2018 12:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon vote sur PP: 6/10
Citation:
Une histoire agréable où un patriarche fermier de province se retrouve confronté à des gangsters parisiens à l'époque où la France était une plaque tournante du trafic d'Héroïne. C'est bien fait et facile à lire.

_________________
"On respire mieux dans la tempête."
Michel Bakounine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com