Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Gianrico Carofiglio

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8256
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Avr 11, 2009 12:50 pm    Sujet du message: Gianrico Carofiglio Répondre en citant



Gianrico Carofiglio est né à Bari en 1961. Il y exerce la fonction de procuratore della Repubblica. Spécialisé dans la lutte anti Mafia, il a à son actif l’arrestation de plusieurs chefs importants et le démantèlement de réseaux de prostitution. Il est entré il y a peu en politique et siège désormais au sénat italien pour le groupe démocrate.
Témoin involontaire est son premier roman.


Les enquêtes de l'avocat Guido Guerrieri

1.
2.
3.
4.

Autres romans





Ce topic pour vous faire découvrir ce talentueux auteur, étoile montante du roman noir italien.

Mon avis sur Le passé est une terre étrangère vient d'ailleurs de paraître sur cette page de Polars Pourpres.

A signaler également, cet article du Nouvel Obs, ma foi assez intéressant.

MAJ le 23/05/14
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/


Dernière édition par Hoel le Lun Sep 17, 2018 4:55 pm; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Laurent.V
Meurtrier



Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 488
Localisation: Nantes


MessagePosté le: Sam Avr 11, 2009 4:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai ses deux premiers romans dans ma PAL.

Laurent.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Xave
Meurtrier


Age: 44
Inscrit le: 03 Sep 2008
Messages: 374
Localisation: Val d'oise


MessagePosté le: Sam Avr 11, 2009 5:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le résumé et l'avis donnent une fois de plus bien envie. Merci Hoel
Je ne connais pas le polar italien, je me lance prochainement dans le romanzo criminale de Cataldo.
J'ajoute celui ci à ma longue liste (ou ma haute PAL au choix) Smile
_________________
"c'est dur à imaginer mais pour les enquêteurs, l'art et la manière, ça ne change pas grand chose. En revanche, si le légiste a raison, pour la victime, l'acide vivant ou mort, la différence a dû compter pas mal"
Pierre Lemaitre-Alex
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Laurent.V
Meurtrier



Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 488
Localisation: Nantes


MessagePosté le: Sam Avr 11, 2009 8:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Xave a écrit:
...
Je ne connais pas le polar italien, je me lance prochainement dans le romanzo criminale de Cataldo.
J'ajoute celui ci à ma longue liste (ou ma haute PAL au choix) Smile


J'ai pas accroché à Romanzo Criminale. Je l'ai abandonné en route.
Pour la PAL, je ne te le fais pas dire... Cool

Laurent.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8256
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Avr 11, 2010 11:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ajout du quatrième roman de Carofiglio, qui est aussi la troisième enquête de l'avocat Guido Guerrieri (que je commence tout juste).


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8256
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Avr 22, 2010 7:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et mon avis quant à ces Raisons du doute vient de paraître sur Polars Pourpres.

Citation:
Guerrieri en proie au doute

Guido Guerrieri est avocat pénaliste à Bari. On l'appelle en prison pour entendre un certain Paolicelli, condamné pour trafic de drogue. L'homme rentre de vacances au Monténégro avec femme et enfant lorsqu'on l'arrête à la frontière italienne. On trouve dans sa voiture pas moins de quarante kilos de cocaïne très pure. Le détenu jure à l'avocat qu'il n'y est pour rien et l'implore de le défendre en appel. Guido s'y refuse dans un premier temps, reconnaissant en Paolicelli le fasciste qui l'avait regardé se faire rouer de coups lorsqu'il était plus jeune. Il est même plutôt ravi du sort qui lui est réservé. Tout va changer lorsque la femme du détenu – une ex-mannequin qui sait se montrer persuasive – lui demande son aide.

On retrouve dans ce roman Guido Guerrieri, l'avocat déjà croisé dans Témoin involontaire et Les Yeux fermés. Divorcé, sa nouvelle compagne l'a pour ainsi dire abandonné et le voilà plus seul que jamais. Pour tromper l'ennui, il lit beaucoup – tout ce qui lui tombe sous la main – et délivre quotidiennement crochets et uppercuts dans le sac de frappe qui se trouve dans son appartement.
Comme dans ses précédentes aventures, Gianrico Carofiglio nous donne à voir un personnage mi-héros mi-looser auquel il est difficile de ne pas s'attacher. Guido, par l'intermédiaire duquel on suit cette histoire est certes un avocat, mais avant tout profondément humain : il ne supporte pas l'injustice et peut être qualifié d'homme de conviction. Loin d'être parfait, il a aussi ses failles, ses doutes, et a parfois du mal à se regarder dans la glace. Dans cet opus, il doit se faire violence pour défendre un homme qu'il hait profondément, mais bien conscient que la justice l'a condamné trop vite.
Juge antimafia et sénateur, Gianrico Carofiglio n'a pas son pareil pour nous donner à voir l'envers du décor de la justice italienne. Prison, procédure, procès : tout y est maîtrisé et sent le vécu, sans pour autant jamais ennuyer le lecteur. On se prend rapidement au jeu, se demandant si l'avocat parviendra à éviter à Paolicelli une lourde peine. Pas de temps mort, on vibre aux côtés de Guido, aussi bien dans la poursuite de son enquête que dans sa vie personnelle et affective. On rit aussi beaucoup, et l'ironie de ses réparties mentales, en complet décalage avec ce qu'il répond vraiment, nous offre des dialogues pas piqués des vers.

Les raisons du doute est au final un très bon roman noir, comme l'étaient les précédentes enquêtes de Guido Guerrieri. En quelques romans, l'Italien Gianrico Carofiglio a prouvé qu'il était un des auteurs européens sur lesquels il faut désormais compter et dont chaque traduction est attendue avec une certaine impatience.



Un auteur que je vous conseille vivement de découvrir ! Wink
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 37
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9138
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Mai 07, 2010 5:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai dévoré en une soirée ces Raisons du doute, et cela m'a bien plu. Très intéressant à suivre, un personnage central particulièrement charismatique, une intrigue qui tient la route. Si vous aimez les polars judiciaires, je pense que ce roman pourra vous combler !
_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8256
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mai 07, 2010 10:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Content que ça t'ait plu Nico. Wink
Et les autres romans sont du même niveau...
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8764
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Fév 11, 2011 7:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sortie en poche des Raisons du doute le 19 mai.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Simplet
Témoin



Inscrit le: 21 Jan 2010
Messages: 83
Localisation: Marseille


MessagePosté le: Sam Fév 12, 2011 7:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"temoin involontaire", lecture tres agréable avec un sujet contemporain (encore que le titre "témoins involontaire", en matière criminelle, le témoin volontaire est suspect (à part dans les mariages)).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 42
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2012
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Ven Sep 02, 2011 5:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai terminé Le passé est une terre étrangère et c'est une belle histoire.beaucoup plus forte sur toute sa partie initiatique (celle qui concerne Giorgio) que sur l'histoire secondaire qui met,du moins au départ, le lieutenant Chiti en avant.c'est très finement écrit et ça me donne envie d'aller lire sa série avec l'avocat Guido Guerrieri
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8256
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mai 23, 2014 12:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:
J'ai beaucoup aimé Le passé est une terre étrangère, la "descente aux enfers" est remarquablement décrite et totalement crédible, et les sentiments analysés avec une grande justesse.
Quant aux autres Carofiglio, depuis le temps qu'on me dit de me mettre à la série des Guerrieri !!... Pour le moment il y a 4 de ses enquêtes qui ont été traduites en France (2 chez Rivages et 2 au Seuil


Cool, content que ça t'ait plu.
Par contre je sais pas pourquoi Rivages l'a pas gardé (les premiers romans n'étaient peut-être pas partis comme des petits pains ? Seuil a mis le paquet pour l'avoir ?). En général quand ils lancent un auteur ils ne le lâchent plus, c'est étonnant.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9747
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mai 23, 2014 12:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:

Par contre je sais pas pourquoi Rivages l'a pas gardé (les premiers romans n'étaient peut-être pas partis comme des petits pains ? Seuil a mis le paquet pour l'avoir ?). En général quand ils lancent un auteur ils ne le lâchent plus, c'est étonnant.


C'est vrai, je me suis aussi posé la question, c'est étrange venant de Rivages, mais sans doute Seuil qui n'avait aucun auteur italien en catalogue Seuil policiers a-t-il mis la pression ?
Toujours est-il qu'en ce qui concerne les polars italiens, heureusement qu'il y a certes Rivages, mais surtout Métailié, parce que sinon...
À ce propos, mais j'en reparlerai, le dernier Carlotto est un vrai bijou !


Sinon, pour Carofiglio, on peut rajouter la 4e enquête de Guido Guerrieri :



ainsi qu'un autre roman paru l'an dernier :

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9747
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Mai 27, 2014 6:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Une spirale de déchéance remarquablement décrite et totalement crédible, des sentiments humains sondés et décrits avec une grande justesse, Carofiglio signe ici un roman noir fort et subtil à la fois, dont la mécanique implacable captive le lecteur, tout en le questionnant sur ses propres choix si celui-ci avait été à la place de Giorgio. Envoûtant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8256
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Sep 17, 2018 4:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Vous savez quoi, j'ai réussi à lire Les yeux fermés. Mr. Green
Et voici l'avis sur le roman en question.



Sur Polars Pourpres, Hoel a écrit:
Encaisser, rendre les coups

Guido Guerrieri est avocat à Bari. Surviennent l'inspecteur Tancredi et une femme en blouson de cuir qu'il prend pour son binôme. Il n'en est rien, l'habit ne fait décidément pas le moine, pas plus que la sœur. Claudia est religieuse et dirige un foyer recueillant des femmes fuyant la violence, conjugale principalement. Elle et Tancredi souhaitent que Guerrieri les aide à attaquer en justice un homme violent qui semble intouchable du fait de la position stratégique de son père dans les rouages de la justice locale. Bien qu'il eût été plus simple de décliner, le sens de la justice de Guido ainsi que son goût pour les ennuis le poussent à accepter.

Il y a quelques années, nous avions lu avec plaisir la première enquête de Guido Guerrieri, Témoin involontaire, qui n'était autre que le premier roman de l'auteur. Gianrico Carofiglio a depuis fait un sacré bonhomme de chemin, chez Rivages, puis au Seuil, bien que ses derniers romans n'aient malheureusement pas été traduits de ce côté-ci des Alpes.
Magistrat puis procureur à Bari, élu sénateur en 2008 : c'est peu dire que l'auteur connaît bien les rouages de la justice et la vie politique – animée – du sud de l'Italie. Cette connaissance transparaît dans ses œuvres, comme ici, sans qu'on n'ait jamais le sentiment que l'auteur étale ses connaissances de manière superflue.
Si l'on retrouve avec plaisir Guido, toujours bon avocat mais quelque peu désabusé par le système judiciaire qui condamne trop souvent les faibles pour réserver son laxisme aux plus aisés, d'autres personnages valent eux aussi le détour. C'est particulièrement le cas de sœur Claudia, qui brise tous les clichés sur les nonnes, notamment par sa pratique à haut niveau de la boxe. L'énergie brute de la jeune femme, ainsi que sa force de caractère donne envie à Guido de renfiler ses gants et de profiter d'un cours particulier. Mais peut-on décemment flirter avec une sœur ?
L'intrigue n'offre pas des rebondissements à gogo, il est vrai, mais Gianrico Carofiglio est un très bon conteur d'histoires et l'on suit les développements de l'histoire avec plaisir, en grande partie dans le prétoire mais aussi au cours de digressions, parfois mélancoliques, qui nous éloignent de l'activité de la cour. Assez lent, le roman prend le temps et nous offre par exemple de mémorables scènes de déambulations nocturnes dans les rues de Bari.

Après avoir abordé l'immigration et le racisme dans son premier roman, cette enquête prend à bras-le-corps le sujet peu évident des violences conjugales. Un procédural italien, très bien écrit, qui donne envie de retrouver le sympathique Guerrieri, amateur de musique et de boxe, dans ses enquêtes suivantes, Les raisons du doute et Le silence pour preuve.


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com