Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Money Shot, de Christa Faust (Gallmeister)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8157
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mar 11, 2016 10:17 am    Sujet du message: Money Shot, de Christa Faust (Gallmeister) Répondre en citant

Le 2 juin prochain paraitra chez Gallmeister le premier titre de leur collection Néonoir écrit par une femme.
Money Shot, écrit par l'Américaine Christa Faust, paraîtra dans une traduction de Christophe Cuq.



Résumé

Je m’appelle Gina Moretti, mais vous me connaissez probablement mieux sous le nom d’Angel Dare. Vous en faites pas, je n’en parlerai à personne. J’ai tourné mon premier film X à l’âge de vingt ans, même si à l’époque, j’avais menti devant la caméra et prétendu en avoir dix-huit. Mais contrairement à bon nombre de filles avec lesquelles j’ai bossé, j’ai été assez maligne pour raccrocher. Le problème, c’est qu’à l’instar d’un catcheur ou d’un voleur de bijoux, je me suis laissé tenter par un retour. Je n’avais aucune idée que j’allais finir coincée dans un coffre de bagnole.

L'auteur



Christa Faust est née et a grandi à New-York. Elle a travaillé dans les peep-show de Times Square et dans l’industrie du porno, des deux côtés de la caméra, pendant dix ans. Elle a également écrit et réalisé la série Dita in Distress sur la reine du burlesque Dita Von Teese. Elle est l’auteur de onze romans et vit aujourd’hui à Los Angeles.


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9741
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mar 11, 2016 11:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il me semblait bien que ce nom me disait quelque chose, et je me demande si ce n'est pas la reprise de L'ange du porno que l'auteure avait publié en 2011 dans la collection Outside Thriller des éditions Alphée ? Ça y ressemble bien en lisant le résumé, en fait :


Citation:


Ex-star du porno, Angel Dare s'est reconvertie en fondant une agence qui fournit les services de jeunes actrices et danseuses pour les clubs de strip-tease.
Mais, lorsqu'elle reçoit un appel de son vieil ami le réalisateur de films X Sam Hammer, qui la supplie de venir le dépanner sur un tournage, Angel ne peut résister à l'appel de sa gloire passée.
C'est ainsi qu'elle va se jeter dans la gueule du loup: tabassée, violée et laissée pour morte, avec plusieurs balles dans le corps, Angel se réveille quelques heures plus tard dans le coffre d'une voiture, abandonnée sur un parking.
Elle apprend alors qu'elle est pourchassée par la police pour le meurtre de Sam.
Epaulée par Malloy, un ancien flic employé par son agence, Angel va prendre les armes pour mener sa vendetta et tenter de démanteler le réseau mafieux à l'origine de sa chute...


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 42
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8589
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mar 11, 2016 9:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nouvelle traduction alors puisqu'il semble que L'ange du porno était traduit par Aurélie Tronchet.
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9741
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Juin 05, 2016 12:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> L'émission Mauvais Genres sur France Culture qui était hier soir consacrée aux 10 ans des éditions Gallmeister, avec pour thème "L'Amérique sort les griffes" et pour invité Olivier Gallmeister, avec notamment la chronique de Money Shot, est à réécouter en podcast ici



>> La chronique de l'écrivain Jérôme Leroy dans Causeur :

Citation:

Christa Faust, un dernier coup avant la guerre


Ne ratez pas « Money Shot », roman noir teigneux



Amateurs de vrais romans noirs, vous qui êtes un peu fatigués des thrillers obèses avec des vampires nazis télépathes ou des polars scandinaves qui ont le plus souvent deux cents pages de trop (1), faites-vous plaisir avec Money Shot de Christa Faust dans la collection Néonoir de Gallmeister.
Néonoir a eu la bonne idée de se souvenir que dans l’offre pourtant pléthorique du polar aujourd’hui, les amateurs de Goodis, de Thompson ou même de Westlake était un peu orphelins, comme si on avait oublié les histoires de personnages ordinaires soudain empêtrés dans une série de catastrophes, ce qui est l’ADN du roman noir.


Dans Money Shot de Christa Faust, Gina Moretti est une ancienne star du porno connue sous le nom d’Angel Dare.
Elle a décroché quand il fallait, vers la trentaine, et tient une agence pour jeunes actrices afin de leur éviter les pièges d’un milieu qui a ses margoulins, ses psychopathes et autres salopards.
Christa Faust, comme souvent les auteurs de roman noir, sait de quoi elle parle puisqu’elle a travaillé dans les peep-show de Time Square et l’industrie du porno avant de se reconvertir dans l’écriture (plus de dix romans au compteur) et de scénarios de séries télévisées.


À travers le personnage d’Angel Dare, elle tient un discours assez original sur le porno, ou disons un discours qui serait mal vu dans la France néo-puritaine des années 10.
Son héroïne est un genre d’Ovidie, de féministe pro-sexe et les ennuis qui lui arrivent, dans Money Shot (titre qui vient de l’argot pornographique et que nous nous abstiendrons de traduire ici) n’ont pas tant avoir à cause du porno lui-même que de ceux qui veulent en tirer le maximum d’argent tout de suite sans la moindre considération morale.


Angel accepte ainsi un beau jour de rendre une dernière fois service à un vieux copain metteur en scène et d’aller le dépanner sur un tournage pour remplacer une actrice défaillante.
C’est évidemment un piège.
Elle est battue, violée, torturée et laissée pour morte dans le coffre d’une Honda Civic.
En plus, elle s’aperçoit qu’on l’accuse du meurtre de son copain metteur en scène.
Elle ne trouve pour l’aider que l’ancien flic qu’elle vient d’engager pour la sécurité de son agence.
C’est un « Irlatino », mélange d’Irlandais et de Latino qui a le « gêne catholique » comme il dit.
Il est taiseux, efficace, a été viré de la police pour des motifs plus ou moins avouables et surtout trouve toujours des solutions, comme lorsqu’il fait soigner clandestinement Angel dans le cabinet d’une dominatrice spécialisée dans le fétichisme chirurgical (si, si..) et qui se révèle une excellente praticienne.


Money Shot, on nous passera l’expression, est un roman qui ne débande pas.
La cavale et l’enquête menées de fronts laissent le lecteur essoufflé et le personnage d’Angel qui se révèle une narratrice insolente, teigneuse, drôle et émouvante donne à l’ensemble une énergie rageuse, c’est-à-dire exactement de ce que recherche le lecteur quand il a besoin de deux heures de plaisir solitaire.



(1) Comme si les personnages tétanisés par le froid avançaient au ralenti !


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9741
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Juin 14, 2016 4:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Yan sur Encore du Noir :

Citation:

Money Shot, de Christa Faust


Angel Dare, ancienne star du porno, gère dorénavant une agence d’actrices X et, à sa manière, a retrouvé une vie relativement rangée.
Quand un ami lui propose de faire un comeback aux côtés du nouvel étalon à la mode dans le cinéma pour adultes histoire de lui rendre service, Angel accepte.
C’est quand elle se retrouve enfermée dans le coffre d’une voiture après un passage à tabac qu’elle commence à se dire qu’elle a sans doute fait une erreur.
Laissée pour morte, recherchée par la police, elle est bien déterminée à se venger.


Amusant polar qui nous amène dans un territoire finalement assez peu exploré par le genre et qui a pourtant un véritable potentiel noir, Money Shot marche avant tout à l’énergie et à l’humour.
En effet, si l’intrigue tient plus ou moins sur un timbre-poste, le tableau que peint Christa Faust de l’industrie du cinéma pornographique n’est pas sans intérêt : ni diabolisé, ni idéalisé – l’héroïne est ici embringuée dans une sordide histoire en rapport avec un trafic d’êtres humains dont sont victimes de jeunes roumaines – et dépouillé de tout glamour pour ne montrer que ce qu’il est vraiment, c’est-à-dire un business dans lequel ce sont généralement les ouvriers qui ont le plus à perdre et le moins à gagner.


Tout cela n’empêche pas l’humour, omniprésent et souvent bien vu quand il s’agit de jouer avec les clichés :

« Il devait y avoir cinq mecs occupés à besogner les différents points de son anatomie, pendant que six ou sept autres se tenaient en retrait, s’astiquant le manche en attendant de prendre la relève. Un truc marrant quand on bosse dans le porno, c’est la vitesse à laquelle on s’habitue à voir des mecs se branler […] Beaucoup de types imaginent que ce doit être hyper excitant d’assister à un tournage de porno. Un conseil : à moins que vous aimiez vraiment regarder des mecs se branler, passez votre chemin. »


Peut-être est-ce Los Angeles, ou le duo que forment Angel Dare, ses réflexions décalées, et Malloy, l’ancien flic froid et violent, mais on pense volontiers aux premiers volumes des aventures d’Elvis Cole et Joe Pike, de Robert Crais.
Bref de la bonne série B sans temps mort qui, après une première et discrète publication chez Outside en 2011 sous le titre de L’ange du porno, trouve bien sa place dans la collection Neo Noir de Gallmeister.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8157
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Mar 24, 2018 3:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant


En Totem le 3 mai, en parallèle de la sortie en grand format de la suite des aventures de l'ex-actrice porno Angel Dare.

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9741
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Mar 24, 2018 4:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah mais c'est en mai, on a le temps de voir venir...
Je me prendrai le 1er opus sans hésiter.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
thibe
Meurtrier


Age: 41
Inscrit le: 29 Sep 2015
Messages: 222
Localisation: Charleroi

La Ligne Noire

MessagePosté le: Lun Juin 25, 2018 6:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis posté ce 25/6 Smile

8/10

Citation:
La (très bonne) couverture aguicheuse de l'édition de poche risque d'en attirer l'un ou l'autre (à moins que, si vous êtes un homme en couple, vous craigniez que votre partenaire tombe dessus Wink Croyez-moi (ou pas), le côté sexy et vraiment coquin du livre s'arrête presque là...
Christa Faust connaît le milieu du porno, elle a elle-même été stripteaseuse, actrice, réalisatrice (d'après Wikipédia, faute de mieux). C'est donc en toute connaissance de cause qu'elle dresse ici le portrait d'Angel Dare, ex-actrice, qui n'a pas vraiment lâché le milieu, étant elle-même à la tête d'un agence de sulfureux modèles.
Derrière les scènes de baisouille, au-delà des frotti-frotta auxquels se livrent acteurs membrés et actrices aux fortes poitrines, à l'appétit sexuel apparemment insatiable, Christa Faust nous révèle un dessous des cartes de nature à dégoûter tout spectateur en rut. Quoique...
C'est avec violence, détermination, sans manquer d'humour, que nous voici baladés du coffre d'une voiture à un réseau d'exploitation de jeunes personnes, du bureau de la très sélect agence "Daring Angels" jusqu'à une boîte de striptease puante...
L'auteure sait y faire pour happer son lecteur, pour l'accrocher à la lecture, pour l'interpeller sur les pratiques d'un milieu qui, sous l'apparence de propreté dans ses avatars les plus célèbres, ne cache encore souvent qu'une triste réalité. Et pourtant, une femme comme Angel Dare semble bien ne pas totalement vouloir quitter ses oripeaux ni les habits de la séduction.
Un très bon roman noir!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Jacques Reverdi


Age: 42
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 1992
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Lun Juin 25, 2018 10:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

je viens de me le prendre pour mes lectures estivales
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fab
Serial killer : Jacques Reverdi


Age: 42
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 1992
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mar Aoû 07, 2018 10:12 am    Sujet du message: Répondre en citant



Gina Moretti plus connue sous son nom de scène Angel Dare est une ex-pornstar reconvertie comme agent/manager d'actrices X.
En partie revenue des coulisses elle tient à faire profiter de son expérience les filles qu'elle prend sous son aile.
Tout roule pour elle jusqu'à ce que le démon de midi vienne un tantinet la chatouiller et qu'elle décide de revenir pour un extra suite à une proposition intéressante. Et c'est là que tout bascule.....
Envers du décor peu reluisant et sordide,trafic humain,drogue rien n'est passé sous silence dans la décente aux enfers de Gina/Angel.
C'est noir mais cette sacré nana apporte juste ce qu'il faut de lumière pour que ça passe.
Pas mal de rebondissements pour une lecture agréable même si pour du Gallmeister c'est une peu relevé au niveau de la qualité d'écriture et du scénario.
Je serai quand même de la partie pour L'ange gardien, la suite des aventures de miss Dare, pour voir si tout ça monte d'un cran.
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com