Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Les Derniers mots - Tom Piccirilli (Série Noire)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8246
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Mar 15, 2018 4:50 pm    Sujet du message: Les Derniers mots - Tom Piccirilli (Série Noire) Répondre en citant

La Série Noire publiera le 3 mai Les Derniers mots, premier volet d'un diptyque de Tom Piccirilli (auteur décédé en 2015 à l’œuvre riche mais assez rare en français, La Rédemption du marchand de sable notamment).



On ne choisit pas sa famille… Élevé dans un clan de voleurs et d’arnaqueurs, Terrier Rand a choisi de s’en éloigner après un massacre perpétré par son frère Collie, lors duquel huit personnes ont été tuées sans raison apparente.
Cinq ans plus tard, à quelques jours de son exécution, Collie reprend pourtant contact avec Terry. Il affirme n’être pas responsable de la mort d’une des victimes, et que le véritable meurtrier court toujours. Doutant des déclarations de son frère, Terry retrouve pourtant le reste de sa famille et les combines qui vont avec : son père Pinsch, un ancien cambrioleur ; son grand-père « Vieux Berger », qui malgré la maladie d’Alzheimer reste un pickpocket efficace ; ses oncles Mal et Grey, deux escrocs ; sa jeune soeur Dale, qui commence à céder à l’attrait du crime… Et Kimmy, la fiancée qu’il a abandonnée mais pas oubliée, qui a fondé une famille avec son ancien meilleur ami.
Terrier commence à enquêter sur ce qui est réellement arrivé le jour de la tuerie. La crise de démence de Collie a-t-elle les mêmes racines que le mal qui touche Vieux Berger et Pintsch ? Ce que Terry va découvrir pourrait bien révéler des secrets de famille profondément enfouis…

Avec un sens maîtrisé du suspense et le style singulier qui est sa marque de fabrique, Piccirilli explore dans ce roman les liens familiaux, et la manière dont ils peuvent être noués par la culpabilité, les contradictions entre trahisons et loyauté, et, possiblement, par une chance de rédemption. Les derniers mots est un thriller intense, une saga familiale hard-boiled, évoluant sur le fil du rasoir qui sépare la fraternité de la haine.



_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9747
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Mai 17, 2018 11:40 am    Sujet du message: Répondre en citant




Sortie aujourd'hui en librairie
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9747
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Juin 05, 2018 10:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Jean-Marc Laherrère sur Actu du Noir :

Citation:

Un roman déroutant



Je n’avais jamais entendu parler de Tom Piccirilli avant la sortie de ce roman à la série noire : Les Derniers Mots.


Terrier Rand fait partie d’une famille de cambrioleurs, joueurs et arnaqueurs.
Son grand-père, son père et ses deux oncles, son frère sont tous de la partie.
Quand il fuit sa famille pour aller s’installer dans l’ouest, il les laisse, en compagnie de sa mère et de sa sœur, encore gamine.
Cinq ans plus tard, son frère Collie est en prison, il a massacré huit personnes, a avoué, et va être exécuté dans quelques semaines.
Collie l’a fait appeler, il veut lui parler.

Sans trop savoir pourquoi, Terrier revient chez lui, et va essayer de comprendre la crise de folie de son frère, et chercher à savoir si, comme ce dernier le prétend, une des victimes du massacre a été tuée par un autre homme qui continue à sévir dans la région.
Une quête difficile qui va l’amener à douter de la santé mentale des membres de sa famille, et de la sienne propre.


Je ne sais pas trop quoi dire de ce roman assez déroutant.
Sauf peut-être que je suis certain de lire la suite, puisqu’une suite est annoncée à la Série Noire.
Ce qui en soi est déjà une forme de jugement.


D’un côté j’en retire une certaine frustration, tant il reste de questions en suspens.
Poser plus de questions que l’on donne de réponses peut-être un gage de qualité.
La seule chose qui m’interpelle ici est que je n’arrive pas à savoir si l’auteur le fait de façon volontaire, ou si c’est juste qu’il n’a pas toutes les réponses (en termes d’intrigue) aux questions qu’il pose lui-même.


Certes, on sait qui a tué qui à la fin du roman.
Mais le pourquoi reste un mystère complet.
Le lecteur referme la dernière page en plein doute, comme le narrateur.


C’est cette voix du narrateur qui emporte l’adhésion (ou au moins la mienne).
Un personnage complexe, qui tire sa consistance et sa vérité de la qualité de l’écriture, et du refus de l’auteur de se lancer dans de grandes explications sur ses motivations.
On ne saura jamais vraiment pourquoi il est parti, il ne s’explique pas totalement pourquoi il est revenu.
Il doute, il tremble de devenir comme son frère, il redoute la maladie, la vieillesse, la folie.
Parfois il ne comprend pas lui-même les impulsions qui le poussent à agir.


Tout cela rejaillit sur le lecteur, le déstabilise, le laisse en équilibre très instable.
Comme dans la vraie vie en fait.
Est-on toujours conscient des raisons qui nous font prendre telle ou telle décision ?
Souvent oui, heureusement, toujours…


Ce qui est certain c’est que ce n’est pas un thriller formaté, et que je lirai la suite, parce qu’avec ses frustrations, c’est un roman intéressant, un roman qui crée une attente, et que je suis très curieux de voir où il nous amène.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com