Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Idaho – Emily Ruskovich (Gallmeister)
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9280
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Avr 25, 2018 5:09 pm    Sujet du message: Idaho – Emily Ruskovich (Gallmeister) Répondre en citant

Idaho, premier roman d'Emily Ruskovich, paraîtra le 3 mai chez Gallmeister, dans une traduction de Simon Baril*.
* Traducteur de Peter Temple ou William Boyle entre autres.



Idaho, 1995. Par une chaude journée d’août, une famille se rend dans une clairière de montagne pour ramasser du bois. Tandis que Wade, le père, se charge d’empiler les bûches, Jenny, la mère, élague les branches qui dépassent. Leurs deux filles, June et May, âgées de neuf et six ans, se chamaillent et chantonnent pour passer le temps. C’est alors que se produit un drame inimaginable, qui détruit la famille à tout jamais. Neuf années plus tard, Wade a refait sa vie avec Ann au milieu des paysages sauvages et âpres de l’Idaho. Mais alors que la mémoire de son mari s’estompe, Ann devient obsédée par le passé de Wade. Déterminée à comprendre cette famille qu’elle n’a jamais connue, elle s’efforce de reconstituer ce qui est arrivé à la première épouse de Wade et à leurs filles.

Idaho est un roman magnétique qui nous amène sur le chemin tortueux et imprévisible du souvenir. La voix particulière d’Emily Ruskovich, elle, demeure inoubliable.


L'auteur



Emily Ruskovich a grandi dans les montagnes du nord de l’Idaho dans les montagnes Hoodoo. Sa fiction est apparue dans Zoetrope, One Story et The Virginia Quarterly Review. Elle est la lauréate du prix O. Henry de 2015 et est diplômée son l'atelier d'écrivain en Iowa. Elle enseigne maintenant l'écriture créative à l'Université du Colorado à Denver.

Idaho est son premier roman.



_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9280
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Avr 25, 2018 5:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Prochaine lecture, ça m'a l'air très prometteur.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9280
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Mai 05, 2018 10:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis quant à cette petite merveille vient de paraître sur Polars Pourpres.



Citation:
Premier roman, premier bijou

1995
Wade et sa femme Jenny coupent du bois dans une clairière tandis que leurs deux filles jouent et chantent autour d'eux. Nous sommes en août. Il fait chaud, les insectes volent, les oiseaux piaillent. Et absolument rien ne peut annoncer le drame imminent qui va changer la vie de cette famille définitivement.
2004
Wade habite toujours près de Ponderosa, sur les flancs du Mont Iris (qui doit son nom aux fleurs éponymes, très à leur aise sur ses pentes). Mais il est désormais marié à Ann, et commence à perdre la mémoire. Son père étant décédé prématurément de cette maladie, Ann ne peut s'empêcher de penser à la fin à venir de Wade. Et tout cela fait remonter énormément de souvenirs, comme ceux du drame, neuf ans plus tôt.

En refermant ce superbe roman, on est bien en peine de croire qu'il s'agissait là du premier de la jeune Emily Ruskovich. Les habituels défauts du primoromancier sont aux abonnés absents. C'est plutôt la virtuosité de l'auteur qui frappe, tant dans l'écriture de ses personnages que dans la maîtrise d'une chronologie éclatée qui aurait pu s'avérer problématique. Les chapitres sont en effet proposés de manière presque désordonnée – l'action se situe de 1973 à 2025 – mais le lecteur s'y fait bien, et si tout cela peut presque paraître aléatoire au départ, il n'en est rien.
Comme souvent chez Gallmeister, la nature occupe une place prépondérante dans le récit. Emily Ruskovich a grandi dans les Hoodoo Mountains, vraisemblablement dans une rusticité heureuse, et son amour pour la flore et la faune de l'Idaho de son enfance transparaît pour ainsi dire à chaque page. Certains passages sont véritablement sublimes et donnent envie de se téléporter immédiatement dans les décors du roman.
De beaux paysages ne font pas un roman, mais l'auteur est aussi à l'aise pour peindre l'âme de ses personnages que leur environnement. Parfois, l'on en trouve un beau dans un roman, et n'éprouvons aucune empathie pour les autres. Parfois, ce sont même tous les protagonistes qui nous laissent indifférents. Ici, il n'y en a pas un seul qui ne fasse pas surgir quelque émotion. L'histoire entre Wade et Ann est belle, de même que le lien entre les deux sœurs ou encore d'autres, tissés entre des personnages dont on s'abstiendra de parler ici. Le passage de vie à trépas d'un des protagonistes est aussi l'une des plus belles scènes de mort lue depuis bien longtemps, mais ne déflorons pas plus l'intrigue...

Idaho aborde la vie, la mort, la famille, la solitude, le bonheur, la tristesse, la nature, les enfants, le deuil, les souvenirs, l'avenir... Il y a tout dans ce roman magnifiquement écrit qu'on voudrait ne jamais refermer. Comme avec Dans la forêt, Gallmeister atteint un nouveau sommet. On en redemande, de même qu'on sera on ne peut plus curieux de suivre le parcours d'Emily Ruskovich.


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10277
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Mai 05, 2018 11:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Encore un roman qui a l'air rudement bien décidément !
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
JohnSteed
Meurtrier


Age: 45
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 204
Localisation: Moulins


MessagePosté le: Lun Mai 07, 2018 9:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Superbe chronique Hoel qui m'a donné envie de lire ce livre. Vivement sa sortie en poche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9280
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Mai 07, 2018 9:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci. Va falloir attendre un peu, il sort tout juste en GF. Tu veux que je te le prête ?
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
JohnSteed
Meurtrier


Age: 45
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 204
Localisation: Moulins


MessagePosté le: Jeu Mai 10, 2018 8:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Hoel pour ta proposition mais étant quasiment fétichiste avec mes livres, je préfère avoir mon exemplaire. Sans parler de tous les livres qui m'attendent, il va d'ici là sortir en poche. Et je compte sur toi pour nous en tenir informé Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Polarbear
Meurtrier


Age: 54
Inscrit le: 02 Nov 2015
Messages: 499
Localisation: Belin Beliet 33


MessagePosté le: Jeu Mai 10, 2018 9:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai été ferré moi aussi. Wink
Belle chronique!
_________________
"Ce qui compte dans le polar, ce n'est pas le crime, mais le monde dans lequel il se produit." Richard Price
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9280
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Mai 10, 2018 10:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci.
JohnSteed, je veux même pas savoir ce que tu fais avec tes livres ! Du coup, j'ai pas de regret de pas te le prêter. Mr. Green Razz
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
JohnSteed
Meurtrier


Age: 45
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 204
Localisation: Moulins


MessagePosté le: Sam Mai 12, 2018 4:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

🤣
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10277
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Mai 12, 2018 5:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

JohnSteed a écrit:
Vivement sa sortie en poche.



Donc normalement dans 2 ans au minimum (sauf exceptions, selon le succès du GF).
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8632
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Déc 15, 2018 4:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai commencé, très bon.
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 43
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2162
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mar Déc 18, 2018 10:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'écriture d'Emily Ruskovich est très belle,très douce, presque poétique. Le talent est là,c'est indéniable.
Mais malheureusement je ne suis pas totalement entré dans ce drame. Parce ce n'est évidemment pas un roman policier ou un polar, ni même un roman noir, mais un récit dramatique sur l'amour et les souvenirs, la peine et la souffrance de la perte.
J'ai eu du mal avec les allers-retours dans le temps sans logique (ou elle m'a échappé) et sur un récit construit sur la psychologie abîmée des personnages et qui fait la part belle à quelques ellipses et les non-dits
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Meurtrier


Age: 45
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 204
Localisation: Moulins


MessagePosté le: Sam Déc 29, 2018 6:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon vote :
Citation:
Idaho, cet Etat américain qui, sur la base d’un mensonge, signifie « Reviens me voir », sonne comme un lieu empreint de mémoire. Foch disait qu’ « un homme sans mémoire est un homme sans vie ».
Emily Ruskovich, jeune et talentueuse écrivaine américaine, fait de ce thème un sujet de souffrance. La mémoire peut être aussi douloureuse par la perte de nos souvenirs que par la réminiscence de nos actes les plus cruels.
Le style de l’Américaine s’apparente à une musique douce et mélodieuse mais d’une noirceur implacable, à l’instar de cette chanson qui s’égrène le long de ce livre : « Décroche ta photo du mur/Pour que je n’aie pas à voir tes yeux/Et bientôt peut-être je ne me souviendrai plus/Des choses douloureuses qui jadis étaient douces ».

Pour apprécier ce livre, il faut aimer se laisser porter voire bercer par le style poétique et par l’histoire sombre de cette famille qui s’éclate suite au meurtre d’une des filles par la mère et à la disparition de la seconde. Il faut également aimer le genre de livres où la fin n’apporte pas, comme la vie sait bien nous le prouver, réponse à toutes les questions. Il faut apprécier ces atmosphères angoissantes et étouffantes qui dégagent un sentiment de malaise et de mal-être : le signe d’une écriture maîtrisée.
Idaho est un livre prenant mais a surtout l’intérêt de nous faire découvrir Emily Ruskovich qui a tout le talent pour nous écrire une œuvre encore plus puissante.

Je sens un vrai potentiel. Cette fille a le talent pour m'emmener encore plus haut. Et j'attends avec impatience et intérêt son prochain livre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9280
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Déc 29, 2018 7:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ravi que ça t'ait plu.
Je pense aussi qu'Emily Ruskovich peut nous proposer de très grands romans dans le futur. Et pour un premier roman, c'est déjà... waouh !
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com