Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

L'Assassin des ruines - Cay Rademacher (Le Masque)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9658
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Fév 18, 2017 6:14 am    Sujet du message: L'Assassin des ruines - Cay Rademacher (Le Masque) Répondre en citant

« Les nouvelles publications pourraient bien [v]ous surprendre », prévenait le printemps dernier Laurent Laffont, directeur général des Editions JC Lattès et directeur éditorial des Editions du Masque. Et de fait, outre un changement de maquette pour les couvertures, il semble bien que le programme ait été particulièrement soigné depuis la rentrée de septembre ainsi que pour fêter ce 90ème anniversaire du Masque.

Après Les Morsures du froid des Américains Thomas O'Malley & Douglas Graham Purdy en octobre dernier, et en janvier Solovki de l'Italien Claudio Giunta (déjà auréolé du Prix Transfuge 2017 de la rentrée littéraire d'hiver du Meilleur Espoir Polar), voilà qu'une autre découverte particulièrement intéressante venue d'Allemagne vient de paraître ce mois-ci en librairie : L'Assassin des ruines de Cay Rademacher, traduit par Georges Sturm, premier volet d'une trilogie consacrée aux enquêtes de l'inspecteur Franck Stave.






Le livre :

« Notre société est dévastée, se dit l'inspecteur Stave. Nous, les flics, pouvons seulement déblayer les ruines. »

Hambourg, 1947.
Une ville en ruines, occupée par les Britanniques et confrontée à l'hiver le plus froid du siècle.
Les réfugiés et les sans-logis se retrouvent suite aux bombardements à aménager des trous de cave, à vivre dans la promiscuité des bunkers et des baraques.
Les aliments sont rationnés, le marché noir est florissant.

Lorsque le cadavre d'une jeune fille nue est retrouvé parmi les décombres sans aucun indice sur son identité, l'inspecteur Frank Stave ouvre une enquête.
Dans cette période d'occupation, la population hambourgeoise ne doit en aucun cas apprendre qu'un tueur menace la paix.
Les enjeux sont élevés et l'administration britannique insiste pour que l'inspecteur allemand soit accompagné par Lothar Maschke de la Brigade des moeurs et par le lieutenant McDonald pour élucider l'affaire.
Mais d'autres morts sans identité sont vite découverts et Stave, hanté par les souvenirs de sa femme décédée pendant la guerre et de son fils porté disparu, doit surmonter ses propres souffrances pour traquer l'assassin qui rôde sur les sentiers des ruines...

Inspiré d'une véritable affaire toujours non élucidée à ce jour, L'Assassin des ruines dresse le portrait glaçant d'une ville ravagée en proie à un serial killer sans pitié.



« Sans aucun doute le polar historique le plus puissant de l'année ! » The London Independent

« Il y a au moins deux raisons de lire ce chef-d’œuvre. D’abord pour le polar. Ensuite parce que l’auteur ancre l’action dans les ruines de Hambourg, en 1947, alors que les Britanniques contrôlent la ville. Absolument génial ! » Le Soir Magazine

« Ce récit très réussi se lit presque comme un document tant il est précis. Le suspense ne faiblit pas et l'enquêteur sympathique est attachant. » Notes Bibliographiques





>> Lire un extrait



>> Le blog de l'auteur : https://provencebriefe.blogspot.fr/

>> Sa page Facebook : https://www.facebook.com/cay.rademacher.9





L'auteur :

Né en 1965, Cay Rademacher a étudié l’histoire anglo-américaine et la philosophie à Cologne et à Washington avant de devenir journaliste et écrivain.
Il a écrit, entre autres, pour GEO et Die Zeit et est le cofondateur du journal GEO Epoche.
Ses romans et documents sont publiés dans huit pays.
Il a vécu à Hambourg avant de s’installer avec sa famille en Provence.
L'Assassin des ruines est le premier volet d’une trilogie et a été sélectionné pour le prix international Dagger de la Crime Writers’ Association.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Lun Avr 17, 2017 6:04 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 42
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8583
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Fév 18, 2017 7:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hop-là, je vais me l'acheter.
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9658
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Fév 19, 2017 10:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moi aussi, ça ne devrait pas tarder. Smile
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9658
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Avr 18, 2017 1:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique du webzine Songes d'une nuit d'été :

Citation:

Un polar historique grisant en pleine Allemagne d’après-guerre !



Normalement je suis beaucoup plus thriller que polar et je préfère quand le personnage principal n’est pas un enquêteur afin de ne pas avoir toute l’enquête tout du long qui peut parfois être longue et ennuyeuse.
Et bien comment vous dire que j’ai largement revu mes opinions après la lecture de ce brillant polar allemand !


Tout d’abord, nous sommes plongés dans l’après-guerre en 1947, dans la ville d’Hambourg qui est sous l’occupation des Britanniques après leur défaite.
Pour ne rien améliorer, en plus de la ville en ruines et du rationnement, l’Allemagne est plongé dans l’hiver le plus froid du XXe siècle.
Ce qui m’a le plus marqué dans ce roman, c’est la précision clinique des détails et le réalisme avec lequel chaque détail social et historique est amenée.
L’auteur a dû faire énormément de recherches car le roman me semble très juste historiquement et très bien documenté.
De plus je lis souvent des romans qui abordent la seconde guerre mondiale, mais très peu qui concernent directement l’après-guerre et surtout du côté allemand.
Et j’ai trouvé ça très intéressant, j’ai eu l’impression de découvrir une nouvelle partie de l’histoire grâce à ce polar.


En ce qui concerne l’intrigue, elle est bien menée et tenue jusqu’au bout.
Le roman est assez lent mais je pense que c’est voulu par l’auteur car les enquêteurs sont eux-mêmes en train de piétiner sur leur affaire insoluble pendant une large partie du roman.
J’ai trouvé parfois que ça tirait en longueurs, mais globalement, j’ai aimé lire ce roman par petits bouts, car ce n’est pas un livre qui se lit d’une traite justement.
Autant j’ai adoré la dernière partie du roman, avec toutes les révélations qui s’enchaînent et qui prennent forme, autant la première partie où l’enquête tâtonne est aussi très intéressante.
Surtout que le côté polar historique prend tout son sens car on voit à quel point c’était compliqué, mais aussi très intéressant à lire, à l’époque pour résoudre des affaires comme celle-ci : pas d’analyse ADN, pas de téléphone portable, pas autant de voitures.
De plus, l’après-guerre n’arrange rien avec les pénuries d’essences.


J’ai vraiment beaucoup apprécié ce roman, j’ai été embarquée par l’auteur, me croyant plongée moi aussi dans la froide et rude après-guerre en pleine Allemagne occupée.
Les révélations finales m’ont complètement retournée, même si je voyais où m’emmenait l’auteur sur certains points.
Les personnages sont également très intéressants, j’ai eu un énorme faible pour le personnage principal surtout, Stave, qui ne se remet pas de la mort de sa femme et de la disparition de son fils.


L'Assassin des ruines joue habilement entre les deux tableaux, à la fois historique et policier, sans perdre son lecteur.
Une histoire qui m’a touchée et que je ne peux que recommander pour la justesse des mots de l’auteur.
J’ai également appris que ce roman est le premier livre d’une trilogie, il est donc sûr que je lirai le deuxième opus.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8586
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Oct 16, 2017 5:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique sur Polars Pourpres :

Citation:
Hambourg, 1947. L’Allemagne tente de panser ses plaies. Le froid martyrise la population, tandis que tout manque : nourriture, vêtements, bois, etc. On découvre un cadavre anonyme dans les ruines. Frank Stave, Polizei-Oberinspektor, doit mener l’enquête aux côtés de Lothar Maschke, un collègue des mœurs, et MacDonald, représentant la tutelle britannique. Et quand d’autres morts sont retrouvés, les policiers savent que quelque chose de particulièrement grave est en train de se tramer.

Nouveau venu dans le cercle des auteurs de polars, Cay Rademacher fait très fort avec ce roman. D’entrée de jeu, le lecteur est plongé dans la tragédie hambourgeoise, simple miroir grossissant de la situation allemande. Un mois de janvier particulièrement hiémal. Des rationnements insupportables, conduisant la population à l’impensable. Le marché noir, pieuvre monstrueuse et imparable. Et une reconstruction qui tarde à s’amorcer, tandis que les vainqueurs se partagent encore le territoire national. A cet égard, l’auteur réussit de main de maître l’exercice de l’immersion, sans jamais que cela ne devienne pesant : les descriptions faites de la cité sont à la fois saisissantes de réalisme et inoubliables. Dans le même temps, le personnage de Frank Stave est très réussi : il a perdu sa femme dans un bombardement et est toujours sans nouvelle de son fils unique Karl, embrigadé dans les derniers jours de la guerre sur le front de l’est. Pugnace, assez fin, il est d’ailleurs un protagoniste que l’on retrouvera sous peu dans d’autres enquêtes, puisque c’est avec cet opus que s’inaugure une série centrée sur lui. D’autres individus sont également à l’honneur : Maschke, fumeur invétéré ; MacDonald, ayant une liaison avec la secrétaire de Frank, ou encore Ehrlich, procureur combattif bien décidé à purger sa patrie du démon nazi. L’intrigue est riche et réussie, tout en se montrant crédible : s’inspirant d’un fait divers non résolu, Cay Rademacher signe une histoire très prenante, sans effet de mauvais aloi et pétarade hollywoodienne, où les enquêteurs sont des limiers embarqués sur le long terme – le récit s’étale du 20 janvier au 18 mars, à la recherche d’indices, interrogeant les éventuels témoins, fouissant dans les dossiers, et c’est un entrelacement d’indices qui va permettre à Frank de comprendre les raisons de ces crimes. Une origine qui prendra une proportion toute particulière pour les lecteurs français.

Une entrée remarquable dans le cénacle policier, avec cette intrigue dense et prenante, et s’articulant sur une période et un lieu décrits avec une réelle maestria. Les amateurs de polars comme d’histoire – avec une majuscule, pour l’un comme pour l’autre – se doivent de ne pas rater ce rendez-vous.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9658
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Oct 16, 2017 7:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Eh bien, voilà qui donne envie. Il faudra que je me le prenne un de ces jours.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
thibe
Meurtrier


Age: 41
Inscrit le: 29 Sep 2015
Messages: 221
Localisation: Charleroi

La Ligne Noire

MessagePosté le: Mer Fév 14, 2018 9:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il vient de sortir en poche le 9 février 2018 Smile


Je l'ai cherché chez mon libraire vendredi dernier mais il ne l'avait pas encore mis en rayon... je vois sur son catalogue qu'il est maintenant là, au chaud! Je me le prendrai donc à mon prochain passage, ce vendredi Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com