Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Cartel - Don Winslow (Seuil)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9658
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Déc 20, 2016 1:20 am    Sujet du message: Cartel - Don Winslow (Seuil) Répondre en citant

Après le fameux La Griffe du Chien, Don Winslow a enfin publié sa suite tant attendue, Cartel, qui vient de paraître en septembre dernier au Seuil, traduit par Jean Esch.
Récompensé à sa sortie US par le Los Angeles Times Book Award du meilleur Polar, il a également reçu le prestigieux Ian Fleming Steel Dagger Award du meilleur thriller 2016 (décerné en Angleterre par la Crime Writers' Association) et vient d'être élu Meilleur Polar de l'année par le magazine LiRE.






Le livre :

« Le Guerre et Paix des romans sur la drogue. » James Ellroy


Dix ans après La Griffe du chien, Don Winslow revient avec un livre encore plus fort sur la montée en puissance des narco-empires.


Nous sommes en 2004.
Adán Barrera, incarnation romanesque mais à peine romancée d'El Chapo, ronge son frein dans une prison fédérale de Californie, Art Keller, l'ex-agent de la DEA qui a causé sa chute, s'est replié dans un monastère où il s'occupe des abeilles.
Il a tout perdu - sa famille, son partenaire, sa vie - au cours de sa lutte impitoyable de trente ans contre le baron de la drogue, et n'est plus habité que par un sentiment : la vengeance.

Puis Barrera s'échappe, reprend les affaires en main et met la tête de Keller à prix : deux millions de dollars.
Les Mexicains sont bien obligés d'accepter l'aide de l'Américain : lui seul connaît intimement le fugitif.

La guerre de la drogue reprend de plus belle entre les différentes organisations, brillamment orchestrée par Barrera qui tire toutes les ficelles : la police, l'armée, et jusqu'aux plus hauts fonctionnaires mexicains sont à sa solde.

Alors que la lutte pour le contrôle de tous les cartels fait rage, avec une violence et une cruauté insoutenables, Art Keller s'emploie à abattre son ennemi de toujours.




« Le plus grand roman noir sur la blanche. » J.Malaure - Le Point

« Cartel est une mécanique implacable, un page turner redoutable qui glace le sang. » LiRE

« Un monument exceptionnel. » L.D. - Notes Bibliographiques

« Un roman noir crépusculaire, désespéré, qui a tout d'un géant. » Version Femina

« Un chef-d'oeuvre. » L'Humanité Dimanche

« Un roman très puissant, qu'il sera difficile d'oublier. » Fabrice Nicolino - Charlie Hebdo

« Don Winslow réussit une oeuvre totale, à la fois drame shakespearien, histoire d'amour impossible et thriller géopolitique. » François Lestavel - Paris Match

« Un livre désespéré, mais quel livre ! » Jean-Michel Thénard - Le Canard enchaîné





>> Lire un extrait



>> Le site de l'auteur : http://don-winslow.com/

>> Sa page Facebook : https://www.facebook.com/DonWinslowAuthor





L'auteur :

Don Winslow, né en 1953, a grandi dans une petite ville du Rhode Island et fait des études de journalisme à l’université du Nebraska.
Établi à New York pour écrire, il gagnera sa vie comme gérant de cinéma, détective privé et guide de safari avant de devenir l’auteur de dix-sept romans, best-sellers traduits en une vingtaine de langues.
Il vit à San Diego, paradis du surf.





_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Lun Déc 26, 2016 1:06 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9658
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Déc 20, 2016 1:41 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Yan sur Encore du Noir :

Citation:

Cartel, de Don Winslow



Il y a quelques années, Don Winslow nous expliquait dans un entretien qu’il nous avait accordé à l’occasion de sa venue au Festival International du Roman Noir de Frontignan, que non seulement il n’avait jamais vraiment eu pour projet d’écrire La Griffe du chien, mais qu’en plus de cela, l’écriture de ce livre avait manqué signer sa disparition du paysage littéraire américain car, après cinq ans passés à écrire un roman, on avait tôt fait d’être oublié de tous, surtout en cas d’échec.
On connaît la suite de l’histoire.
Non seulement La Griffe du chien a fait de Winslow un auteur reconnu, mais en plus, le succès de ses romans suivants et l’adaptation de Savages au cinéma l’ont mis à l’abri du besoin.
Au risque peut-être de s’endormir sur ses lauriers et de décevoir parfois avec des livres banals et peut-être un peu vite écrits.


Et revoilà Winslow avec un roman annoncé comme la suite de La Griffe du chien.
Imposant (718 pages et un bon kilo), Cartel était donc très attendu et même, disons-le, un peu attendu au tournant.
Et, disons-le aussi puisqu’on en est aux confessions, Winslow ne déçoit pas ici et complète avec panache ce qui est sans doute la grande œuvre de sa vie.


La Griffe du chien s’achevait à l’aube des années 2000, une époque où la violence des narcotrafiquants commençait à monter en puissance mais était encore sans commune mesure avec celle qui allait exploser dans les années suivantes et qui est au cœur de [i]Cartel[/i] :

« Il contemple les corps dépiautés – manière choisie par Adán Barrera pour annoncer son retour à Nuevo Laredo – en songeant qu’il devrait être plus affecté. Des années plus tôt, son cœur s’était brisé devant le spectacle de dix-neuf corps, et aujourd’hui, il ne ressent rien. Des années plus tôt, il pensait ne jamais voir un spectacle plus atroce que le massacre à la mitrailleuse de dix-neuf hommes, femmes et enfants. Eh bien, il avait tort. »


2004-2014 : Cartel, c’est l’histoire de la guerre de la drogue au moment où les Zetas prennent leur indépendance et décident de devenir le Cartel, et où le gouvernement se voit obligé de réagir suite à des exactions de plus en plus violentes.
C’est aussi le moment où Adán Barrera, l’un des deux personnages principaux de La Griffe du chien, librement inspiré de Joaquín « El Chapo » Guzmán, chef du cartel de Sinaloa, tente d’imposer à nouveau son autorité tandis que l’agent de la DEA Art Keller reprend du service pour l’en empêcher.


Comme dans le précédent roman, Winslow choisi de multiplier les points de vue.
On suit tour à tour un Keller avide de vengeance, un Barrera sur le point de se faire dépasser, les Zetas et leur politique d’escalade de la violence, la Familia Michoacana, ses délires messianiques et sa fâcheuse tendance à décapiter à tour de bras, les journalistes bâillonnés, les femmes victimes, bourreaux, révoltées, les policiers mexicains corrompus ou pas, les positions ambigües du gouvernement américain et la realpolitik catastrophique d’un gouvernement mexicain obligé de soutenir un cartel contre un autre pour tenter de limiter les dégâts.
S’appuyant encore et toujours sur une riche documentation, Winslow dresse ainsi des portraits saisissants, émouvants ou effrayants, et constitue de nouveau une fresque romanesque dans laquelle les héros ne sont pas forcément ceux que l’on croit, et dans laquelle la frontière entre le bien et le mal fluctue et s’efface même parfois au gré des alliances de circonstances, des nécessités ou du désir de vengeance.


Empathique vis-à-vis de ses personnages principaux, Barrera compris, et en particulier de Marisol la médecin idéaliste, Pablo le journaliste et Chuy l’enfant-soldat, Winslow reste cependant sans illusion sur le cynisme avec lequel est menée non seulement cette guerre de la drogue mais aussi cette guerre contre les narcos dont il démonte patiemment les rouages et met en lumière les implications, qui ne se limitent pas au Mexique et aux États-Unis mais, mondialisation oblige, s’étendent aussi au reste de l’Amérique centrale et à l’Europe.
Instructif, donc, certes, Cartel est aussi et surtout un formidable roman plein de fureur, de sang et de trahisons, où la lâcheté et la folie le disputent à l’héroïsme.
Exceptionnel.


Et pour compléter tout ça, on peut bien entendu aller jeter un oeil sur Amexica, l'essai exemplaire d'Ed Vulliamy.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9658
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Fév 19, 2017 8:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> Cartel de Don Winslow vient d'être récompensé par le Prix Mystère de la Critique du Meilleur Roman étranger 2017.



Les avis postés (pour l'instant) sur PP :

>> 9/10 de la part d'Ottis Toole :

Citation:


Un monument de cette rentrée 2016. Un monstre de violence et de barbarie de plus de 700 pages. Une suite très attendue et à la hauteur du premier.
Une folle épopée sur 10 ans plus vraie que vraie. Tout simplement incroyable. Une histoire d'une tristesse sans nom qui nous offre ici encore l'envers d'une guerre de toujours et qui durera encore et encore.
Mais c'est aussi l'aspect sociale, et surtout journalistique qui apporte un vrai souffle nouveau ici.
Bref, un putain de pavé à lire !





>> 8/10 de la part de Xavier :

Citation:


Excellent, très entraînant même si on traîne un peu sur certains aspects du roman - les passages avec les journalistes notamment.
Winslow continue sa peinture au vitriol de l'envers du décor du traffic de drogue entre les deux frontières.





>> 10/10 de la part de Mephisto :

Citation:


Pour les amateurs du genre, c'est l'équivalent de "L'Odyssée" ! Un véritable monument, mené comme une enquête journalistique, tout en dressant le portrait d'une galerie de personnages incroyables : flics, agent infiltré, tueurs à gage, maîtresses, épouses, chefs de différents cartels, hommes politiques, reporters... Tous confrontés à une violence totale, absolue qui broie les corps, les esprits et les âmes. On plonge dans cette saga furieuse de 700 pages, et on y reste en apnée, longtemps, très longtemps, capté par les destins incroyables de ces hommes et de ces femmes, leur énergie à survivre et à se détruire. Un roman qui vous assène uppercut sur uppercut !




>> 9/10 de la part de Gamille67 :

Citation:


Un roman extraordinaire qui nous plonge dans le monde des narcotrafiquants mexicains, et c'est ..hallucinant. La puissance des cartels est sans limite. Quelques recherches sur le net confirment que Winslow s'est très largement inspiré de la réalité, ce qui rend l'horreur du système encore plus effroyable. Passionnant et instructif (bonne révision de la géographie mexicaine notamment).


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Memess
Serial Killer : Patrick Bateman



Inscrit le: 09 Mar 2007
Messages: 919


Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Mar 08, 2017 8:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Peu de commentaires ici mais j'ai hâte de le lire
_________________
Polars Addict : Chroniques des littératures de genre
So many books, so little time...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9658
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Mar 09, 2017 6:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moi il faut que je commence d'abord par La Griffe du chien, et j'ai hâte d'y plonger.
L'an dernier, rien à voir si ce n'est que ce sont des romans épais, j'avais adoré Romanzo Criminale de Giancarlo de Cataldo, et ça se dévore vite au final !
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
TaiGooBe
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 57
Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 962
Localisation: The Pink City

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Oct 29, 2017 12:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sortie en poche chez "Points" le 4 janvier 2018 Very Happy
_________________
"N'oublie pas que l'on écrit avec un dictionnaire et une corbeille à papier, tout le reste est litres et ratures." Antoine Blondin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Janjak
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 60
Inscrit le: 25 Juin 2015
Messages: 517
Localisation: Lalinde

La Forêt des Mânes

MessagePosté le: Lun Oct 30, 2017 5:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Formidable, je l'attends depuis un moment.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9658
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Jan 04, 2018 12:51 am    Sujet du message: Répondre en citant




TaiGooBe a écrit:
Sortie en poche chez "Points" le 4 janvier 2018 Very Happy




_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Ven Jan 05, 2018 9:52 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 42
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1240
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Jan 04, 2018 9:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas lu "la griffe du chien" mais ce Cartel, c'est de la bombe.
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
TaiGooBe
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 57
Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 962
Localisation: The Pink City

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Jan 04, 2018 9:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Assurément du lourd, à tous les niveaux Laughing
_________________
"N'oublie pas que l'on écrit avec un dictionnaire et une corbeille à papier, tout le reste est litres et ratures." Antoine Blondin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 42
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1240
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Jan 04, 2018 4:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le 10 août, je l'ai noté 9/10 avec ce commentaire : "Ouah, quelle claque ce roman ! Un peu comme dans la série Narcos, on a du mal à se dire que tout ce qu'ont fait les narcotrafiquants est vrai ! Entre corruption, meurtres et intimidations diverses, Don Winslow nous raconte une histoire sordide et qui n'est pas prêt de s'arrêter. Sorte de docu-fiction, ce roman est un régal."
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Memess
Serial Killer : Patrick Bateman



Inscrit le: 09 Mar 2007
Messages: 919


Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Fév 12, 2018 7:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

il faut que je le lise, la griffe du chien est aussi bon qu'on le dit !!
_________________
Polars Addict : Chroniques des littératures de genre
So many books, so little time...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 42
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1240
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Fév 13, 2018 8:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens d'acheter la "griffe du chien". Apparemment il est aussi bon que Cartel, donc on devrait se régaler.
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com