Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Méthode 15-33 - Shannon Kirk (Denoël)
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fab
Serial killer : Jacques Reverdi


Age: 41
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 1832
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Dim Fév 21, 2016 11:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

personne n'a pompé vos avis en se les appropriant. ils ont été relayés en nommant l'auteur et le site d'où ils venaient.
il ne faut pas tout mélanger

le vrai soucis de votre côté c'est que vos avis ont été relayés sans vous en demander l'autorisation.je peux le comprendre même si ça ne peut qu'être qu'un plus pour vous
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
jiji
Victime


Age: 33
Inscrit le: 20 Fév 2016
Messages: 3
Localisation: Besançon

Le Passager

MessagePosté le: Dim Fév 21, 2016 11:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Fab a écrit:
personne n'a pompé vos avis en se les appropriant. ils ont été relayés en nommant l'auteur et le site d'où ils venaient.
il ne faut pas tout mélanger

le vrai soucis de votre côté c'est que vos avis ont été relayés sans vous en demander l'autorisation.je peux le comprendre même si ça ne peut qu'être qu'un plus pour vous



En effet, peut être que le mot pomper n'est pas approprié et vous avez raison sur le fait que ne pas demander la permission c'est cela qui m'a dérangée également. Mais tout ceci est rentré dans l'ordre alors tout va bien. Je réagissais plutôt aux propos méchants cette fois-ci, étant donnée que la chronique a été supprimée.
Bon dimanche et bonne continuation.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8895
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Fév 21, 2016 12:49 pm    Sujet du message: Re: A propos de vos commentaires Répondre en citant

jiji a écrit:


Toute propriété intellectuelle est protégée même sur internet.

Droits d’utilisation
Les articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification).

Nos articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).
Aucune reproduction totale n’est tolérée. Même en nous citant.


C'est justement ce que je disais hier à Mimi, qu'aucun contenu sur le net n'était protégé s'il n'était pas au moins mentionné qu'il était par exemple sous une licence de type Creative Commons. Je suis heureux de voir que c'est le cas maintenant pour vous.
Sachez toutefois que cela s'applique pour quelqu'un qui s'approprierait votre contenu, or je me répète mais ce n'était pas le cas ici puisque l'auteur, le nom du blog et le lien vers le blog étaient mentionnés au préalable.
Et comme en plus ledit contenu avait déjà été partagé par vous sur un réseau social (Babelio), autant dire qu'il n'y a dans ce cas plus de propriété intellectuelle qui tienne... Bref.
Quant à la personne qui a supprimé la chronique, c'est moi (Mimi s'étant, elle, directement adressée à l'administrateur du site avec ses menaces hilarantes de dépôt de plainte).
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 36
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9007
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Fév 21, 2016 3:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Allez, oublions toutes ces histoires ridicules, et reconcentrons-nous sur le livre lui-même. Merci à tous.
_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8895
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Fév 25, 2016 8:08 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique-vidéo de Mélanie, libraire à La Griffe Noire :



_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 43
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 3573
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Avr 17, 2016 4:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu la moitié d'une traite. C'est vraiment chouette. Une séquestration tout à fait atypique avec une héroïne surdouée et un poil déjantée et une belle brochettes de personnages secondaires (la mère avocate, la flic Lola qui chique et marche comme un cow-boy, les deux jumeaux antinomiques, le fermier crasseux...).
La situation est sordide et épouvantable, pourtant l'auteure parvient à nous faire sourire.
J'attends de voir ce que me réserve la moitié restante, en espérant qu'elle ne soit pas plus "convenue".

Je crois qu'on va beaucoup parler de ce thriller cette année (Ma p'tite cocotte, connais-tu le prix Découverte Polars Pourpres ? Very Happy )
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8895
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Avr 17, 2016 5:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien, bien, bien, avis intéressant, le livre est dans ma Pal et je trouverai bien un moment tôt ou tard pour le lire !
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8895
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Juin 15, 2016 1:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Jeanne Desaubry sur son blog :

Citation:

La couv ne fait pas le livre !


On me pardonnera ce propos liminaire : quelle mouche a donc piqué Denoël pour qu’ils abandonnent la charte graphique gris métallisé ton sur ton de la collection qui a édité Sandrine Collette, pour ne citer qu’elle, au profit d’une association noir – rouge – argenté tapageuse et de mauvais goût ?
Hmm ? Aveu franc marketing ?
Cette nouvelle présentation met le doigt sur le moteur des ventes de livres de ce début 2016.
Du thriller en veux-tu en voilà…

Toutefois, il arrive que des affiches de film ou des couvertures de livre vous induisent totalement en erreur, voire même, jouent à tort les repoussoirs.
Ce livre, que j’avais laissé stagner dans ma pile à lire, n’en a atteint le dessus qu’à la faveur d’un chambardement vacancier.
Et pour ma plus grande surprise, je me suis trouvée résolument charmée par le contraste entre son apparence tape à l’œil et la solidité du contenu.

Thriller, certes, le suspense étant l’argument principal.
Enlèvement et séquestration de très jeunes filles enceintes afin de leur piquer leur bébé destinés à la vente.
Bien sur, les méchants sont un peu caricaturaux, bêtes, et très très vilains, avec la césarienne sauvage (sans anesthésie, vous pensez bien) figurant au nombre de leurs pratiques.
C’est du côté des victimes que cela devient intéressant.
Forcément, comme c’est un thriller, je ne puis déflorer la chute, ce serait malhonnête vis-à-vis de mes charmants lecteurs.

Mais sachez-le tout de même, une pathologie relationnelle peut s’avérer un sacré atout pour réveiller une fiction un poil plan-plan (FBI, tout ça) et représenter un ressort non conventionnel qui, bien traité, introduit un peps intrigant chez le personnage.

L’héroïne arrive à faire sourire de son handicap, qu’on lui envierait presque.
Le flic est juste ce qu’il faut plus malin que le méchant, mais moins que la victime.
L’auteur tire habilement le tapis sous le pied du lecteur qui, d’un coup, découvre, que mince, on ne parle plus de la même personne ?
Certes, l’intrigue ne restera pas inoubliable, mais le souvenir de la lecture aura perduré assez pour s’intéresser aux prochaines sorties de l’auteur dont c’est ici la première traduction française.



_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 38
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8305
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Fév 23, 2017 8:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Parution en poche le 18 mai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 43
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 3573
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Sep 13, 2017 7:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je fais remonter le topic pour cette Méthode 15-33 qui est un peu tombée aux oubliettes et dont la moyenne, 6,6 à ce jour, me semble bien sévère pour une histoire qui vaut le détour.
Il faut dire que le 1/10 de Jasonkite (qui, au passage, a étrillé quelques sacrés bouquins quand même) a bien contribué à cette note relativement faible.
D'ailleurs, j'aurais bien aimé qu'il vienne sur le forum pour nous expliquer un peu plus en détails ses ressentis de lecture sur les oeuvres auxquelles il a mis 1.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8895
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Sep 13, 2017 8:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant




El Marco a écrit:
Parution en poche le 18 mai.






(Sinon, bien d'accord avec Iron' sur ce genre de notes-sanctions qui ne sont pas explicitées)
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Jacques Reverdi


Age: 41
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 1832
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Jeu Sep 14, 2017 9:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ironheart a écrit:
Je fais remonter le topic pour cette Méthode 15-33 qui est un peu tombée aux oubliettes et dont la moyenne, 6,6 à ce jour, me semble bien sévère pour une histoire qui vaut le détour.
Il faut dire que le 1/10 de Jasonkite (qui, au passage, a étrillé quelques sacrés bouquins quand même) a bien contribué à cette note relativement faible.
D'ailleurs, j'aurais bien aimé qu'il vienne sur le forum pour nous expliquer un peu plus en détails ses ressentis de lecture sur les oeuvres auxquelles il a mis 1.


oui je suis allé voir ses votes. Il s’ennuie souvent Wink

quand je vois pour 22/11/63 un 5/10 avec d'un côté
Citation:
Certes un bon livre avec une histoire prenante et originale
(quand t'as une histoire prenante et originale c'est que normalement ça se présente vraiment bien) et de l'autre
Citation:
mais aucune révélation palpitante sur l'assassinat Sad( et au final un roman très long, trop long...
je reste perplexe.

quel charlot ce King même pas foutu de révéler la vérité Shocked Wink

et c'est prenant et original mais très long,trop long.

sur certains votes ça rejoint ce que je venais de dire sur les commentaires dans le topic dédié. Alors lui par contre on ne peut pas y voir la course aux points parce que seulement 137 votes mais pour d'autres la question peut se poser
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8895
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Sep 14, 2017 12:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fab a écrit:



quand je vois pour 22/11/63 un 5/10 avec d'un côté
Citation:
Certes un bon livre avec une histoire prenante et originale
(quand t'as une histoire prenante et originale c'est que normalement ça se présente vraiment bien)
et de l'autre
Citation:
mais aucune révélation palpitante sur l'assassinat Sad( et au final un roman très long, trop long...
je reste perplexe.

quel charlot ce King même pas foutu de révéler la vérité Shocked Wink



Laughing Laughing
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 43
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 3573
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Sep 14, 2017 4:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fab a écrit:
Citation:
mais aucune révélation palpitante sur l'assassinat Sad( et au final un roman très long, trop long..).


quel charlot ce King même pas foutu de révéler la vérité Shocked Wink



Mr. Green

Jasonkite est passé à côté de l'essence même de ce roman, qui n'avait aucune vocation à offrir de nouvelles thèses sur l'assassinat de Kennedy.

C'est vrai qu'il s'ennuie souvent et qu'il trouve que c'est long. Alors il ne faut plus que ses choix se portent sur des bouquins qui taquinent les 1000 pages comme 22/11/63 ou Meurtres pour redemption ! Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 38
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8305
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Oct 02, 2017 6:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique sur Polars Pourpres :

Citation:
Une adolescente, enlevée alors qu’elle est enceinte. Embarquée puis séquestrée par des individus qui n’en veulent qu’à son enfant à venir. Angoissant, n’est-ce pas ? Et si la peur venait à changer de camp ? Car la supposée victime a, peut-être, beaucoup à en apprendre à ses geôliers sur la survie et les moyens mis en œuvre pour se protéger et se venger.

Cet ouvrage de Shannon Kirk frappe vite et fort. Dès les premières pages, la narratrice – la kidnappée – nous narre ses quatrième et cinquième jours de captivité, et l’on comprend rapidement qu’elle n’est pas la tendre brebis que l’on pourrait imaginer. D’une intelligence supérieure. Capable d’éteindre ses sentiments et les refouler comme le ferait un pur sociopathe. Calculatrice et maniaque, ne perdant que très rarement pied. Et surtout dévorée par un appétit incroyable : celui de prendre le dessus sur ses cerbères. Dans ce genre de récit mettant en scène une victime extraite de force du monde libre puis détenue, l’aspect anxiogène est souvent décuplé par l’innocence de la malheureuse, aux mains de déments. Ici, l’écrivaine a eu la brillante idée de presque inverser les rôles, au point qu’à certains moments, on pourrait presque trembler pour les criminels. Car la séquestrée est redoutable, poussant le vice jusqu’à employer le théorème de Thalès pour calculer la taille de l’un de ses ennemis, ou à numéroter les divers objets dont elle dispose avant de les utiliser en retour contre ses adversaires. Dans le même temps, les deux agents du FBI retiennent également l’attention : Lola, garçon manqué, dévoreuse de nourriture et jurant comme un charretier, et Roger Liu, doué d’une vue et d’une mémoire prodigieuse, et traumatisé par l’enlèvement de son propre frère. Et tout le roman s’orchestre autour de ces divers personnages, bien humains, et où les rebondissements se multiplient, comme l’intervention en plusieurs temps de Boyd, éleveur de poulets ou un simple accident de la route qui va prendre des proportions incroyables. Shannon Kirk a su bâtir un livre diablement prenant et efficace, de bout en bout ; et même quand l’intrigue est achevée, l’auteure ajoute d'autres pierres à l’édifice psychopathe de l’adolescente. Certes, le trait est parfois un peu épais, et quelques monologues insupporteront probablement des lecteurs. Cependant, on ne pourra que difficilement ôter à cet opus ses qualités cardinales que sont une grande originalité à la fois dans le fond et dans la forme. Un livre, à l’image de sa protagoniste, en somme : il ne cherche pas à séduire, mais plutôt à bousculer les lignes, forer les tripes et marquer les esprits. A l’aune de ces critères, La Méthode 15-33 constitue une réussite éclatante.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com