Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

La série D.E.S.T.R.O.Y. de Serge Brussolo

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs et d'autres genres à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 38
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8319
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Juin 30, 2008 1:13 pm    Sujet du message: La série D.E.S.T.R.O.Y. de Serge Brussolo Répondre en citant

Je créé ce topic pour rassembler les divers ouvrages de cette série, dont je viens d'ajouter le troisième opus à la base :



Un organisme secret a décidé d'opposer à ses ennemis une nouvelle race d'espion. Pour ce faire, des femmes se voient greffer un équipement nanotechnologique indécelable qui, en modifiant leur métabolisme, leur permet d'affronter les épreuves les plus inhumaines. Hélas, toute médaille a son revers, et il faut parfois peu de chose pour qu'un super-héros se transforme en monstre ! Quelque part entre Alias et Kill Bill... Une série d'espionnage fantastique. James Bond chez les mutants !



Une femme, tombée du ciel, s'écrase en plein Tokyo. S'agit-il d'une sportive ayant perdu son parachute au cours d'un saut, comme certains le pensent ? A-t-elle été jetée d'un avion, comme le soupçonne la police ? Une question demeure : pourquoi, au terme d'une chute de 26 000 pieds, cette inconnue est-elle toujours vivante ?



Dépêchés dans l'espace par la N.A.S.A. pour étudier la trajectoire des météores potentiellement dangereux pour notre planète, un groupe de cosmonautes va se heurter à un bien curieux corps céleste... D'après les messages captés par Cap Canaveral, l'équipage semble avoir été frappé de démence soudaine. Intoxication gazeuse ? Influence des rayons cosmiques ? Une question demeure, cependant : pourquoi l'épave de la navette spatiale récupérée par la NAVY présente-t-elle de gigantesques traces de griffes ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 38
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8319
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Nov 08, 2008 10:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sortie en janvier du tome 4 : La voleuse d'icebergs.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 38
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8319
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Juil 26, 2016 7:43 am    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
Département d’Etude, de Surveillance Tactique et de Recherches Opérationnelles Y

Section spécialisée dans les missions de type Hit and run. (Localiser la cible, la détruire, disparaître)
Un organisme secret a décidé d'opposer à ses ennemis une nouvelle race d'espion.
Pour ce faire, des femmes se voient greffer un équipement nanotechnologique indécelable qui, en modifiant leur métabolisme, leur permet d'affronter les épreuves les plus inhumaines.
Hélas, toute médaille a son revers, et il faut parfois peu de chose pour qu'un super-héros se transforme en monstre !


Mon commentaire :

Citation:
Un mot pour caractériser Serge Brussolo et son œuvre ? L’ivresse. Des idées folles qui jaillissent de partout et de nulle part. Une imagination débordante, celle d’un homme à l’appétit sans bornes, qui veut autant enivrer ses lecteurs que lui-même, jusqu’au vertige. Même des passages qui ne nécessitaient aucune application particulière (comme les premières pages sur Peggy Meetchum allant rechercher un cadavre en pleine montagne) sont ponctuées de dizaines de fantaisies littéraires par chapitre. Le scénario et le récit peuvent rebuter les esprits les plus cartésiens (le coup des nanotechnologies si puissantes qu’elles en viennent à transformer leur hôte en animal, pour ne citer que cet exemple…), mais l’ensemble m’a fait penser aux très grandes heures de l’écrivain, où la maestria de son écriture se conjuguait à l’excellence et l’inventivité de ses histoires. Assurément le genre d’objet littéraire qui me donne envie de me replonger dans la bibliographie du monsieur !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 38
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8319
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Mai 09, 2017 6:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
D.E.S.T.R.O.Y. : Département d'Etudes, de Surveillance Tactique et de Recherches Opérationnelles Y. Section spécialisée dans les missions de type Hit and run (Localiser la cible, la détruire, disparaître).
Quelque part entre ALIAS et KILL BILL... Une série d'espionnage fantastique. James Bond chez les mutants !

Une femme, tombée du ciel, s'écrase en plein Tokyo. S'agit-il d'une sportive ayant perdu son parachute au cours d'un saut, comme certains le pensent ? A-t-elle été jetée d'un avion, comme le soupçonne la police ?
Une question demeure : pourquoi, au terme d'une chute de 26000 pieds, cette inconnue est-elle encore vivante ?


Mon commentaire sur Polars Pourpres :

Citation:
Deuxième tome toujours aussi délirant d’une série toujours aussi délirante écrite par un auteur toujours aussi délirant. On y retrouve Peggy Meetchum, cette fois-ci chargé de mener l’enquête sur une femme tombée du ciel, transformée en véritable sac à os et organes… mais toujours vivante. S’ensuit une histoire comme sait si bien les tricoter Serge Brussolo, avec une substitution d’identité, des scientifiques complètement barrés, l’emploi des nanotechnologies, un asile dans l’espace, des manipulations génétiques, des mères porteuses dévoyées, des monstres si puissants que l’on a du mal à s’en débarrasser, etc. Comme pour le précédent opus, certains regretteront la pléthore d’effets et de rebondissements ; à titre personnel, même s’il est indéniable que le bouchon est parti sacrément loin, l’écrivain sait captiver, générer des récits qui ne ressemblent à aucun autre, pour un plaisir distractif qui n’a jamais cessé de fonctionner.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 38
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8319
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Juin 21, 2017 5:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
Dépêchés dans l'espace par la N.A.S.A. pour étudier la trajectoire des météores potentiellement dangereux pour notre planète, un groupe de cosmonautes va se heurter à un bien curieux corps céleste... D'après les messages captés par Cap Canaveral, l'équipage semble avoir été frappé de démence soudaine. Intoxication gazeuse ? Influence des rayons cosmiques ? Une question demeure, cependant : pourquoi l'épave de la navette spatiale récupérée par la NAVY présente-t-elle de gigantesques traces de griffes ?


Mon commentaire :

Citation:
Un bon moment de lecture, où je me suis laissé une fois de plus entraîner par le fourmillement d’idées et le style de Serge Brussolo. Des spationautes envoyés sur une créature immense qui découvrent, sur les chairs enfiévrées de celle-ci, des êtres ayant développé leurs propres règles de vie, soumis à l’anatomie si particulière de ce monstre à la taille démesurée. J’y ai retrouvé des thèmes chers à l’auteur, comme la survie, l’émancipation de l’humanité telle que nous la connaissons, et l’avènement de préceptes nouveaux. Les pages ont littéralement défilé sous mes yeux sans que je ne m’en rende compte. Cependant, j’ai trouvé que cette histoire collait un peu moins avec l’univers de D.E.S.T.R.O.Y., comme si Serge Brussolo, certes toujours en grande forme, calquait une de ses idées sur un canevas préétabli, sans pour autant que la fusion ne prenne.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 38
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8319
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Sep 12, 2017 5:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
Message de l'auteur, Serge Brussolo :

Ce volume est le dernier de la série DESTROY, il ne fut pas publié car la maison d’édition connaissait alors des difficultés qui l’obligeaient à réduire de façon drastique le nombre de ses séries pour s’en tenir aux seules têtes d’affiche de l’époque : Brigade mondaine, L’Exécuteur, etc.
On lui reprocha par ailleurs d’être trop court, Hachette imposant à ses éditeurs de ne publier aucun texte inférieur à 350000 signes (Directrice littéraire dixit).
Personne ne se doutait alors que Vauvenargues allait bientôt subir le contrecoup des graves problèmes de santé de Gérard de Villiers, et qu’un coup de frein brutal serait ainsi donné à d’autres projets, notamment la reprise de la série Peggy Sue, dans la collection SIRIUS. Le dynamisme qui caractérisait jusque là cette maison en fut terriblement affecté.
La présente version synthétise le tome 3 et la première partie du tome 4 qui demeura inachevé.
Le décès de Gérard de Villiers mit un terme à tous les projets en cours.

Ce volume, jamais paru, est néanmoins trouvable sur certaines plateformes légales de téléchargement et sur le site de l'auteur.


Mon commentaire :

Citation:
Mon opus préféré de la série D.E.S.T.R.O.Y. avec le premier. Toujours ce fourmillement constant d’idées, qui jaillissent presque à chaque chapitre. Des pensées non seulement nombreuses, jusqu’à l’obsession, jusqu’à la satiété, mais également complètement folles. Le livre commence comme un épisode de la saga cinématographique « Alien », puis on déboule sur de bien mystérieux diamants issus d’une planète lointaine, un phénomène d’invisibilité particulièrement toxique et contagieux, puis… puis… et encore, ainsi de suite, jusqu’à la fin. C’est vraiment dingue, parfois loufoque, et cette overdose d’idées pourra souler certains lecteurs ; pour ma part, ils m’ont enivré. Un peu déçu que la saga se soit arrêtée, mais, ma foi, peut-être n’est-ce qu’un au revoir et non un adieu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs et d'autres genres à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com