Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Les BD de Jacques Tardi

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> Le polar en BD
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
grolandrouge
Complice


Age: 41
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 161
Localisation: Sarthe

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Mai 18, 2017 5:05 pm    Sujet du message: Les BD de Jacques Tardi Répondre en citant


Résumé:
Citation:
Survolant les collines tranquilles du Rouergue, M. Dubois-Chauffier découvre la région où il vient d’être nommé par la multinationale Parindus pour reprendre une mine dont l’exploitation avait pourtant été arrêtée des années auparavant. Installée en pleine forêt de Cassaniouze, cette reprise d’activité ne fait pas l’unanimité dans cette région rurale. Nombreux sont ceux qui pensent qu’elle va saccager l’environnement. À peine arrivé, M. Dubois-Chauffier doit affronter une grève illimitée, le courroux des habitants du coin. Mais aussi les drôles de bruits qui courent à propos de cette forêt. Il semblerait que le petit peuple des bois, gnomes, lutins, fées, diablotins… ne soient pas du tout prêts à être dérangés par les manœuvres industrielles, ni par les CRS déplacés par la préfecture pour rétablir l’ordre. Une partie de bras de fer commence. Écrit à l’aube des années 70, Rumeurs sur le Rouergue décrit un vieux monde paysan résistant à sa disparition programmée.

Mon vote sur Polars Pourpres: 6/10
Citation:
Cet album en noir et blanc mélange un contexte social très réaliste avec l'intervention de personnages fantastiques, caractéristiques que nous retrouveront plus tard dans les aventures d'Adèle Blanc-sec. Sans être formidable, cet album reste plaisant à lire.

_________________
"Le sérum de vérité est inoffensif pour les chiens qui ne peuvent parler, de toute façon."
Ruth Rendell, Son âme au diable.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Complice


Age: 41
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 161
Localisation: Sarthe

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Mai 19, 2017 7:03 am    Sujet du message: Répondre en citant


Résumé:
Citation:
Cela commence comme une intrigue lovecraftienne, avec des navires qui disparaissent dans la banquise. Jérôme Plumier, rescapé d'un naufrage, rentre en France pour assister à l'enterrement de son oncle. Héritier de celui-ci, il découvre ses étranges expériences qui l'inciteront à repartir vers les pôles.

Mon vote sur Polars Pourpres: 8/10
Citation:
BD en noir et blanc avec Tardi pour dessinateur mais aussi pour scénariste. Et ça se voit! La part belle est faite au dessin, avec 3 à 5 dessins par planche. De très beaux dessins, les ports, la mer, les bateaux et le monde subaquatique, on en prend pleins les yeux. Côté scénario, on retrouve les éléments de base d'un "Tardi", des savants fous voulant dominer ou détruire à l'aide de machines monstrueuses.

_________________
"Le sérum de vérité est inoffensif pour les chiens qui ne peuvent parler, de toute façon."
Ruth Rendell, Son âme au diable.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Complice


Age: 41
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 161
Localisation: Sarthe

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Mai 24, 2017 5:08 am    Sujet du message: Répondre en citant


Résumé:
Citation:
Autant à la recherche de lui-même que de l'assassin d'un chiffonnier bizarre, Nestor Burma parcourt dans l'espace et dans le temps un XIIIe arrondissement devenu pour nous une ville fantôme. Dans la lumière laiteuse du Foyer végétalien, Léo Malet se dessine derrière l'adolescent Nestor Burma. Et l'ombre des bandits tragiques hante cette reconstitution libertaire et nostalgique, éclairée par des confidences de l'auteur et des documents inédits.

Mon vote sur Polars Pourpres: 8/10
Citation:
Malet et Tardi nous font voyager à travers le XIII ème arrondissement de Paris et à travers l'histoire de Burma, en la remontant. De beaux dessins dans un Paris bien triste. Un scénario et des dialogues intéressants.

P.S.: Désolé pour la taille de l'image, comme il y à plusieurs œuvres avec ce titre dans la base PP, je n'ai pas réussi à faire autrement qu'un copier/coller de l'image. Embarassed
_________________
"Le sérum de vérité est inoffensif pour les chiens qui ne peuvent parler, de toute façon."
Ruth Rendell, Son âme au diable.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
TaiGooBe
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 56
Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 692
Localisation: The Pink City

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Mai 24, 2017 9:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

grolandrouge a écrit:

P.S.: Désolé pour la taille de l'image, comme il y à plusieurs œuvres avec ce titre dans la base PP, je n'ai pas réussi à faire autrement qu'un copier/coller de l'image. Embarassed


Quand il y a plusieurs oeuvres pour un même titre, il faut aller chercher dans la barre d'adresse le nombre correspondant au livre en question sur le site PP.

Exemple, ci-dessous: 15620


Il faut ensuite mettre entre les balises Polar




le symbole $ suivi de 15620 au lieu de "Brouillard au pont de Tolbiac"

Ce qui donnera:



Wink
_________________
"N'oublie pas que l'on écrit avec un dictionnaire et une corbeille à papier, tout le reste est litres et ratures." Antoine Blondin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 31
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 5287
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Mai 24, 2017 6:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne suis pas fan des dessins de Tardi, c'est pour cela que je n'ai jamais lu intégralement une de ses oeuvres.
Mais cela ne devrait plus trop tarder car il y a visiblement pas mal de pépites dans sa production.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Complice


Age: 41
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 161
Localisation: Sarthe

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Mai 25, 2017 7:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci TaiGooBe pour cette explication Very Happy
J'essaierai de la mettre en application dès que possible.
_________________
"Le sérum de vérité est inoffensif pour les chiens qui ne peuvent parler, de toute façon."
Ruth Rendell, Son âme au diable.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Complice


Age: 41
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 161
Localisation: Sarthe

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Mai 25, 2017 7:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Juge Wargrave a écrit:
Je ne suis pas fan des dessins de Tardi, c'est pour cela que je n'ai jamais lu intégralement une de ses oeuvres.
Mais cela ne devrait plus trop tarder car il y a visiblement pas mal de pépites dans sa production.

En effet, il n'y a que l'embarras du choix chez ce dessinateur.
Ses Nestor Burma, sa superbe série "Le cri du peuple" et ses adaptations des œuvres de Manchette restant pour mois ses meilleures œuvres.
_________________
"Le sérum de vérité est inoffensif pour les chiens qui ne peuvent parler, de toute façon."
Ruth Rendell, Son âme au diable.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Polarbear
Meurtrier


Age: 52
Inscrit le: 02 Nov 2015
Messages: 241
Localisation: Belin Beliet 33


MessagePosté le: Jeu Mai 25, 2017 7:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le Juge Wargrave a écrit:
Je ne suis pas fan des dessins de Tardi, c'est pour cela que je n'ai jamais lu intégralement une de ses oeuvres.
Mais cela ne devrait plus trop tarder car il y a visiblement pas mal de pépites dans sa production.

Pareil que toi, le catalogue est alléchant, mais j'ai du mal à apprécier ce dessin. Il me laisse froid, l'émotion ne passe pas.
_________________
"Ce qui compte dans le polar, ce n'est pas le crime, mais le monde dans lequel il se produit." Richard Price
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Janjak
Meurtrier


Age: 59
Inscrit le: 25 Juin 2015
Messages: 372
Localisation: Lalinde

La Forêt des Mânes

MessagePosté le: Jeu Mai 25, 2017 1:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour mol c'est le contraire, j'adore les dessins de Tardi.
J'ai lu tous les Adèle Blanc Sec, mais ceux qui m'ont le plus impressioné sont
"Putain de guerre" " Le cri du peuple" et " Moi René Tardi prisonnier de guerre" tous sont remarquables
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
chouchou
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 45
Inscrit le: 01 Mar 2014
Messages: 626



MessagePosté le: Jeu Mai 25, 2017 10:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Outre ses romans visuels historiques, je dois concéder un faible pour "Jeux Pour Mourir".
_________________
Celui qui affronte les monstres devra veiller à ce que, ce faisant, il ne devienne pas lui-même un monstre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Complice


Age: 41
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 161
Localisation: Sarthe

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Mai 27, 2017 10:17 am    Sujet du message: Répondre en citant


Résumé:
Citation:
Georges Gerfaut est cadre commercial. Marié, deux enfants, c'est l'heure des vacances en famille dans le Sud de la France. Mais un soir Gerfaut croise sur le périphérique un accidenté de la route qu'il dépose anonymement à l'hôpital. Trois jours plus tard, Gerfaut devient une cible à abattre.

Mon vote sur Polars Pourpres: 7/10
Citation:
Quand on joue les bons samaritains on prend des risques. Des tueurs peuvent débarquer dans votre vie bien tranquille et toute tracée. Gerfaut s'en souviendra! Une bonne petite histoire toute en actions durant laquelle Manchette nous fait partager ses goûts musicaux et cinématographiques, avec ici la complicité de Tardi.

_________________
"Le sérum de vérité est inoffensif pour les chiens qui ne peuvent parler, de toute façon."
Ruth Rendell, Son âme au diable.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Complice


Age: 41
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 161
Localisation: Sarthe

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Juin 05, 2017 6:21 am    Sujet du message: Répondre en citant


Résumé:
Citation:
1943. A peine libéré d'un camp de prisonniers en Allemagne, Nestor Burma rentre en France et s'attelle à l'énigme de cette adresse qui fait tant parler les mourants. Une enquête du détective de choc pendant l'Occupation, entre Lyon et Paris.

Mon vote sur Polars Pourpres: 9/10
Citation:
Dans cet épisode des aventures de Burma, Tardi nous gâte, bien aidé par le scénario de jean-François Douvry et l'histoire de Malet. Non seulement l'on peut admirer son talent dans les adaptations de polars, mais en prime, son talent pour les adaptations de récits de guerre. Deux villes pour le prix d'une également; en plus de la traditionnelle Paris, Tardi nous dessine Lyon. La période de l'occupation n'est pas étrangère non plus à l'intérêt que l'on porte à cette BD, avec l'ambiance mais aussi les affiches de propagande ou tout simplement les publicités d'époque que l'on peut croiser dans ses dessins. Une BD bien plus volumineuse que les autres épisodes (190 pages) mais la richesse du scénario et la beauté et la précision des dessins rendent la lecture très fluide.

_________________
"Le sérum de vérité est inoffensif pour les chiens qui ne peuvent parler, de toute façon."
Ruth Rendell, Son âme au diable.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Complice


Age: 41
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 161
Localisation: Sarthe

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Juin 13, 2017 6:29 am    Sujet du message: Répondre en citant


Résumé:
Citation:
Au début de l'année 1957, Nestor Burma qui ne s'est pas encore remis de l'affaire du Pont de Tolbiac, a tendance à abuser de l'alcool. Rentré d'une cuite dans un bistrot de banlieue, il a des cauchemars plein la tête : il se voit braqué par un clown triste près de chez un marchand de fuel... Le lendemain, il apprend qu'un cadavre avec ses empreintes est retrouvé près du café qu'il a fréquenté.

Mon vote sur Polars Pourpres: 8/10
Citation:
Nous retrouvons Burma dans une petite forme et en plus petit format que d'habitude. 1 à cinq dessins par page, mais cette fois ci, Tardi nous à rajouté la couleur, dans cet épisode un peu plus fantaisiste que d'habitude. Burma arrivera-t-il à se tirer des ennuis dans lesquels il s'est fourré bien malgré lui? Une bonne histoire sous fond de vengeance et de magot où ça dézingue à tout-va.

_________________
"Le sérum de vérité est inoffensif pour les chiens qui ne peuvent parler, de toute façon."
Ruth Rendell, Son âme au diable.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Muriel
Témoin


Age: 34
Inscrit le: 09 Juin 2017
Messages: 12



MessagePosté le: Mar Juin 13, 2017 7:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Autant j'adore Tardi, autant la seule oeuvre que j'attend de lui en ce moment c'est la fin d'Adèle blanc sec.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Complice


Age: 41
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 161
Localisation: Sarthe

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Juin 16, 2017 7:34 am    Sujet du message: Répondre en citant


Résumé:
Citation:
En goguette à la foire du Trône, Burma manque d'être jeté du haut d'un grand huit. Son agresseur, qui ne survit pas à la bagarre, laisse Nestor sur une interrogation puissante : pourquoi a-t-on voulu le tuer ? Une enquête du détective de choc dans le douzième arrondissement de Paris.

Mon vote sur Polars Pourpres: 8/10
Citation:
Une bonne histoire pleine d'humour, avec pas mal de clins d'œil, du fait de Tardi ou de Malet, je ne sais pas. Il faudra quand même que j'aille jeter un œil sur les romans de Léo Malet pour connaître la réponse. Un dénouement qui une fois de plus rassemble pas mal de personnages.

_________________
"Le sérum de vérité est inoffensif pour les chiens qui ne peuvent parler, de toute façon."
Ruth Rendell, Son âme au diable.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> Le polar en BD Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com