Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Mes dernières lectures en BD polar...
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> Le polar en BD
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Emil'
Serial killer : Le Poète


Age: 37
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2082
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Mer Déc 18, 2013 4:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu et bien apprécié :


Citation:
Séléna est inspecteur de police. Séléna est obèse et souffre de compulsion alimentaire : à la moindre contrariété, il se rue sur la nourriture pour apaiser ses angoisses. Son poids le fait souffrir, autant physiquement que moralement, et son cardiologue ne lui prédit que deux années à vivre. Engoncé dans ses problèmes, Séléna se débat avec son passé, à l'origine de ses troubles. Mais lorsqu'il est chargé d'une enquête pour meurtre et qu'une jeune fille entre dans sa vie, celle-ci prend un tout autre tournant.

_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9386
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Déc 19, 2013 10:24 am    Sujet du message: Répondre en citant



Ajouté, tu peux voter. Wink

Je l'ai lu il y a des années, j'ose même pas le noter. Faudra que je le relise.
Adapté au ciné avec Cantona dans le rôlé-clé. Pas vu le film, il vaut quoi ?
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Emil'
Serial killer : Le Poète


Age: 37
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2082
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Jeu Déc 19, 2013 11:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'avais déjà lu aussi, il y a un petit moment. J'irai voter, merci Hoel.
Quant au film je ne l'ai pas vu je ne peux pas te dire !
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9386
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Déc 20, 2013 1:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Un cadre très original (le familistère de Guise) sur lequel les auteurs se sont assurément documentés. Des personnages intéressants et une intrigue qui accroche facilement le lecteur et connaît plusieurs rebondissements bienvenus. Seul le dessin ne m'a pas vraiment convaincu...
8/10


Je me suis refait les quatre premiers Blacksad en attendant que le Papa Noël m'apporte peut-être le 5.
Je viens de noter le 4e, chose que je n'avais pas faite à l'époque.



Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
L'ambiance de La Nouvelle-Orléans (clubs de jazz, carnaval, ...) est bien rendue. L'intrigue - pas la meilleure de la série - met un peu de temps à décoller mais la fin est pas mal du tout. Les dessins de Guarnido sont toujours aussi réussis.
8/10

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 40
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9435
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Jan 15, 2014 1:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
Le premier tome des aventures de XIII, où s’amorce une série qui a connu un très grand succès. Si l’intrigue semble de nos jours classique et le dessin très vieilli (datant de 1984), l’ensemble se laisse facilement lire.




Citation:
Un tome dans l’esprit de la série, où l’on en apprend un peu plus sur XIII. Le trait demeure daté (il est trentenaire), et, à défaut d’être original, l'ensemble n’en reste pas moins prenant.




Citation:
Une histoire classique de prison et d’évasion(s). Le suspense persiste, et malgré quelques ficelles épaisses comme des jambons, on se laisse volontiers embarquer, comme dans un film hollywoodien.




Citation:
Si les révélations pleuvent et le style dynamique demeure, je suis dubitatif quant à certains secrets dévoilés, notamment les rapports entre XIII, la femme, les liens de parenté, etc. Tout ça me semble excessivement tiré par les cheveux.




Citation:
On retrouve le ton des premiers ouvrages, avec le suspense et l’action. Même si la série se poursuit, ce sixième opus clôt un épisode important de la saga, de manière franche et bien menée, même si je reste réservé quant aux histoires de complots.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 40
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9435
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Jan 26, 2014 12:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
Sur le trajet de Bruxelles où il se rend pour d’importants entretiens bilatéraux, Burt Boverpick, ministre de la culture du Belgambourg, fait la connaissance d’une séduisante jeune femme bloquée par une panne de voiture, Betty, et lui propose de l’accompagner à destination. Grand amateur de femmes, Boverpick ignore que Betty ne se trouve pas sur sa route par hasard. Prostituée de haut vol, elle est en fait l’appât d’un piège sexuel ourdi par les adversaires politiques du ministre, sous le regard discret mais vigilant de Canardo, chargé de contrôler le bon déroulement du traquenard. Mais la météo hivernale, capricieuse, met en péril toute l’opération. L’enneigement soudain contraint le couple Betty-Boverpick à passer la nuit inopinément dans une chambre d’hôtes croisée sur la route, et non dans la chambre d’hôtel truffée de caméras et de micros qui lui était destinée. Canardo lui-même, bloqué par une congère la nuit venant, doit improviser…


Mon avis sur Polars Pourpres :

Citation:
Vingt-et-unième ouvrage de la série de bandes dessinées de Sokal consacrée à Canardo, ce Piège de miel réunit les éléments qui caractérisent cette saga. Le plus frappant est évidemment d’user de personnages ayant des têtes d’animaux. Au-delà de cette astuce graphique, le ton est toujours le même : cocasse. Les dialogues font mouche, lorgnant parfois du côté de Michel Audiard, avec de nombreuses trouvailles en la matière, et des réparties désopilantes (les métaphores piscicoles en guise de dialogues codés sont excellentes). Cet humour s’adjoint également d’une touche d’érotisme qui côtoie par moments le graveleux, réservant donc ce type d’ouvrages aux amateurs du genre. Canardo est parfait en antihéros, fumeur et buveur invétéré, certes débonnaire, mais dont les dernières planches prouvent aussi l’humanité sous-jacente. L’histoire est intéressante, s’appuyant, à mot couvert, sur les risques de scission de la Belgique et les heurts entre communautés. La galerie de personnages, notamment les De La Sapinière, bourgeois à la fois coincés et sacrément dévergondés, offre de bons moments de rigolade, et l’on suit l’intrigue jusqu’au bout, même si cette dernière n’offre pas non plus des instants exceptionnels, car au final assez classique.

Voilà une bande dessinée assurément délassante, usant d’un second degré salvateur. Si l’histoire n’est pas forcément très originale ni son traitement palpitant, elle permet néanmoins de passer un bon moment d’une lecture satirique et distrayante, que vient entacher le nombre élevé de fautes qui émaillent les dessins de Sokal.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9386
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Jan 30, 2014 1:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
Freddy, un truand à la petite semaine, se retrouve embarqué malgré lui dans une affaire qui le dépasse. S'il veut qu'on lui laisse la vie sauve, il lui faudra tuer un homme. Il a du mal à s'y résoudre. Une sombre plongée dans les rues de Belleville.
7/10




Citation:
Freddy ne parvient pas à éliminer Zhu et au contraire, en vient à coopérer avec le Chinois. A-t-il fait le bon choix ? Comment tout cela se terminera-t-il ? Un second tome à la hauteur du premier, avec une belle dernière planche qui vient clore avec brio ce dyptique.
7/10




Citation:
Soda est bien décidé, cette fois-ci, à avouer à sa mère qu'il n'est pas pasteur mais policier. Oui, mais voilà qu'elle est hospitalisée pour des problèmes cardiaques et Soda se retrouve mêlé par hasard à une affaire complexe où des vies sont en jeu. Sur un rythme trépidant, un opus réussi qui ne laisse aucun répit à Soda.
8/10

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9386
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Fév 03, 2014 6:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant


Citation:
Les dessins de William Vance ont vieillis mais le scénario de Jean Van Hamme tient toujours la route. 1984 : les débuts d'une série devenue culte, largement adaptée au fil des ans (jeux vidéos, séries télé...), et que l'on a toujours plaisir à relire.
Dans ce premier opus, XIII sort du coma. Il ne sait pas qui il est, ce qui n'empêche pas certains de vouloir l'éliminer.
7/10



Citation:
XIII commence à comprendre qui il est et cherche à retrouver Kim, celle qui semblerait être sa femme. L'enquête s'annonce compliquée, d'autant qu'il a plus d'un homme à ses trousses. L'action est au rendez-vous de ce 2e opus nerveux.
7/10



Citation:
Le coéquipier de Soda se retrouve dans le coma après avoir voulu s'interposer entre deux dealers rivaux. Cependant il reste des zones d'ombres et Soda est bien décidé à comprendre le fin mot de l'histoire. Un bon scénario, comme souvent dans cette série.
7/10



Citation:
Séléna est un commissaire atypique (boulimique, il pèse plus de 160kg et son médecin ne lui donne plus longtemps à vivre) et plutôt attachant. Un Ferrandez efficace au dessin et un scénario malin signé Benacquista achèvent de rendre cette bédépolar réussie. Signe de son succès, elle a d'ailleurs été adaptée sur grand écran avec Cantona dans le rôle de Séléna.
8/10



Citation:
Une adaptation "playmobilesque" du plus célèbre des Sherlock Holmes, fallait l'inventer ! L'idée en soi de reconstituer cette histoire culte avec des Playmobil était déjà très sympa. Mais en plus c'est très bien fait. Richard Unglik est talentueux et les petits comme les grands liront ce livre avec plaisir. Les lecteurs les plus attentifs dénicheront en plus dans les décors de multiples clins d’œil so british (Jack l’Éventreur, Mary Poppins, les Beatles...). On ne peut que souhaiter que Richard Unglik poursuive avec son super concept. En avant les histoires !
8/10

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10317
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Fév 03, 2014 8:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En ce moment, je lis beaucoup de bien dans la presse sur Tyler Cross. Ça vous dit quelque chose ?
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9386
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Fév 04, 2014 1:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Je l'ai ajoutée il y a quelque temps et je la lirai un de ces quatre je pense. Tyler Cross a effectivement accumulé les bonnes critiques et a récemment remporté le Prix BD FNAC 2014 (voir ici).
Ça ne m'étonne pas car Nury est un très bon scénariste (Il était une fois en France, Je suis Légion, Le maître de Benson Gate...).

Je l'ai feuilletée en librairie mais pas lue pour l'instant. Fredo ou Fab peut-être ?
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 40
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9435
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Fév 12, 2014 6:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
Au moment où débute cette histoire, Canardo a hérité d’une mission bien peu motivante : jouer les baby-sitter quelques semaines durant auprès de son petit neveu Marcel, pris de passion pour Momo le Mérou, un personnage de dessin animé et de jeu vidéo inspiré par le destin tragique d’une espèce en voie de disparition, le mérou à pois rouges. Bâillements... Mais il faut croire qu’on n’échappe pas à son destin : dans l’île tropicale de Koudoulia, terre d’élection du mérou à pois, on vient d’enlever l’épouse d’un baron de l’immobilier belgambourgeois, probablement otage d’un conflit opaque mêlant affairisme, corruption et politique. Et c’est Canardo qui est choisi par les autorités du Belgambourg pour tenter de solutionner, officieusement bien sûr, cette sale affaire aux implications diplomatiques potentiellement explosives… Et voici comment, toujours flanqué du petit Marcel et par 38° à l’ombre, le plus détonnant des détectives débarque séance tenante au Koudouland, le paradis du mérou à pois rouges... Action, ironie ravageuse et personnages hauts en couleurs : le Canardo nouveau est avancé. À savourer avec délectation...


Mon avis sur Polars Pourpres :

Citation:
Vingt-deuxième bande dessinée de la série consacrée à Canardo, cet opus ne déçoit pas, loin s’en faut. L’idée de départ, savoureuse, n’est que la première de tant d’autres. Au gré des saynètes, le lecteur bascule complètement dans l’univers de Sokal, où tous les personnages ont des visages d’animaux. Et c’est un régal burlesque de chaque instant : les pitreries de Marcel, qui va devenir le chantre de la lutte contre l’impérialisme, ses parents qui vont y voir un bon moyen de se faire de l’argent, le portrait acerbe de ce poisson qui ne correspond en rien à la vision édulcorée offerte par le dessin animé, les relations entre les États, les tirades finales de la Duchesse du Belgambourg, etc. Au-delà du saugrenu, passent de véritables messages, profonds mais dénués de toute pesanteur professorale, notamment à propos du racisme, du consumérisme et des relations géopolitiques.

Voilà une bande dessinée détonante, aussi absurde en apparence que très sagace dans les idées qu’elle véhicule. Un exquis moment de lecture, où le rire côtoie la pertinence, à partir du moment où l’on réfléchit aux discours à peine déguisés de Sokal.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 42
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1198
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Fév 16, 2014 3:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:


Je l'ai ajoutée il y a quelque temps et je la lirai un de ces quatre je pense. Tyler Cross a effectivement accumulé les bonnes critiques et a récemment remporté le Prix BD FNAC 2014 (voir ici).
Ça ne m'étonne pas car Nury est un très bon scénariste (Il était une fois en France, Je suis Légion, Le maître de Benson Gate...).

Je l'ai feuilletée en librairie mais pas lue pour l'instant. Fredo ou Fab peut-être ?


Moi je l'ai lue, et comme beaucoup de gens, adorée. Scénario hyper prenant, violent et mystérieux, graphisme tranchant, couleurs qui pètent, beaucoup de rythme et de mouvement... C'est du tout bon !
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Vic Mackey
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 37
Inscrit le: 07 Déc 2013
Messages: 596



MessagePosté le: Dim Fév 16, 2014 3:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quand je l'avais vu en librairie, j'avais pas accroché plus que ça au côté graphique de la BD.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9386
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mar 21, 2014 3:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu pas mal de BD pendant les vacances (un peu de tout, du noir mais pas que, aussi des mangas et autres...).
En bédépolar ça donne.





XIII


Soda


Canardo

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6736
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Mar 22, 2014 2:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu :



Pas le meilleur de la série, très classique, on ne voyage pas beaucoup (l'action se passe en Angleterre et en Ecosse)... sympa mais pas extraordinaire en somme.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> Le polar en BD Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 2 sur 8

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com