Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Le démon de la colline aux loups, D. Rouchon-Borie
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Emil
Serial killer : Le Poète


Age: 40
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2358
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Mer Nov 24, 2021 2:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le meilleur livre que j’ai lu cette année !
( Ça c’est un tout petit commentaire Laughing !)
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 34
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10729
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Déc 12, 2021 2:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ironheart a écrit:
Si il n'avait pas été sélectionné pour le Prix Découverte, c'est un roman que je n'aurais pas lu. Trop de maltraitances, trop d'horreurs, je ne peux pas.
D'une, je me suis forcée pour le prix, et de deux, je l'ai trouvé sur Audible avec le merveilleux Hervé Lavigne comme interprète.

Et voilà, je l'ai terminé et je renifle encore.
L'écriture est aussi belle (certaines phrases sont de haute volée) que le contenu est sordide. C'est d'une tristesse et d'une noirceur épouvantables et j'ai le coeur lourd face à la tragique destinée de Duke, si profondément pur et attachant. Il me fait penser à Virginie, l'héroïne d'Enfermé.e de Jacques Saussey. Des personnages qui malgré les monstruosités subies gardent leur humanité.
A côté de ça, c'est un roman difficile à noter comme tous ceux qui génèrent de la souffrance à la lecture.

Attention parce que j'ai vu sur internet que certains lecteurs avaient été terriblement gênés par l'absence de ponctuation. Je n'ai pas eu ce problème avec la version audio, forcément, donc ma perception est différente d'autant que l'interprétation simple et douce d'Hervé Lavigne amène un supplément d'âme que n'aura peut-être pas la version papier.

Contente d'en avoir terminé. Ca fait mal au bide.

Je vais maintenant partir vers le soleil de la Sardaigne pour le troisième sélectionné au Prix Découverte afin de me changer les idées.

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 34
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10729
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Déc 12, 2021 2:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai dévoré ce bouquin (papier) et j'ai même pas fait gaffe à la ponctuation, ça m'a happé du tout début à la toute fin. C'est dur mais j'ai trouvé que c'était aussi beau par moments. J'essaie de mettre tout ça en forme de chronique.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 48
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4569
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Déc 12, 2021 3:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui très beau avec même des touches d'humour qui font encore plus mal de part le décalage avec la sordide réalité.
Par contre, je n'ai pas trouvé cette lecture particulièrement prenante. Je l'ai appréhendé comme un témoignage et non pas comme un roman avec un quelconque "enjeu" ou une résolution à la clef.

Merci Hoel d'avoir déplacé mon message dans le topic dédié. J'allais le faire mais finalement je suis allée planter des arbres. Ca m'a fait du bien ! Mr. Green
_________________
“Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une.” George R. R. Martin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
charlice
Meurtrier


Age: 60
Inscrit le: 04 Oct 2013
Messages: 366
Localisation: PAU


MessagePosté le: Dim Déc 12, 2021 9:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'avais abandonné au bout de quelques pages, il me faut refaire une tentative quand je serais prêt. Rolling Eyes
_________________
Promis, ce soir je ne lis pas et me couche plus tôt.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 45
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11000
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Déc 14, 2021 4:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il n'y a pas si longtemps que ça, je me serais frotté les mains d'avance devant vos commentaires et tant de noirceur annoncée. Maintenant, j'avoue que ça a plutôt tendance à me refroidir (sans doute la vieillerie... à ce train-là, bientôt les rhumatismes ! Laughing ).
Bref, je tenterai quand même le coup parce qu'il fait partie du prix PP (et que j'en ai beaucoup entendu parler en bien depuis sa sortie), mais à vous lire il ne (me) fait pas rêver.


PS : Même moi, je suis surpris d'avoir changé aussi radicalement ! Bon je vous laisse, c'est l'heure de ma tisane à la verveine...
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 34
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10729
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Déc 14, 2021 5:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu peux alterner avec un Aurélie Valogne ou un petit Virginie Grimaldi. Mr. Green
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 45
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11000
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Déc 14, 2021 5:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:
Tu peux alterner avec un Aurélie Valogne ou un petit Virginie Grimaldi. Mr. Green


Tu m'as percé à jour ! Laughing
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 34
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10729
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Fév 02, 2022 9:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

panou71 a écrit:
Je n'ai pas pu lire plus de 40 pages. Je comprends pas cet engouement pour ce bouquin au style aussi illisible... et dont j'espère réellement qu'il remportera pas le prix Découvertes. Des trucs, j'en ai lu mais une bouillie de mots pareille j'espère ne plus en recroiser...


panou71 a écrit:
Première fois (ou presque) que je démonte un bouquin sur ce site. OK, c'est malhonnête de noter un livre dont on a lu qu'une cinquantaine de pages mais c'est bien la première fois qu'un style d'ecriture m'empêche autant de donner une chance au produit. Ecrit à la première personne par un taulard condamné à une longue peine (semble-t-il), ce récit-confession connait des critiques élogieuses de partout. Je suis passé à côté clairement mais relire des phrases bourrés de répétitions, et qui pourraient être écrites par un gamin de 7 ans m'a complètement éjectés de l'histoire. J'ai lu 50 pages, et je n'ai rien pané... Bande d'arrêt d'urgence, je m'arrête, ça ne sert à rien de continuer...


Panou, c'est précisément parce que le personnage a été maltraité (pour ne pas dire torturé) par ses parents qui ne lui ont, entre autres horreurs, pas appris à parler, qu'il s'exprime comme "un gamin de 7 ans". Au début du livre, ses frères et sœurs communiquent en grognant, en se touchant et en poussant des cris, faute de mots. Ils sont réduits, par la barbarie humaine, à se comporter comme des petits animaux sauvages. Le langage joue un rôle primordial dans ce texte, à plusieurs niveaux. Je comprends que l'écriture puisse rebuter mais ça fait partie intégrante de l'histoire, ce n'est pas juste un effet de style, ça aurait difficilement être pu écrit autrement.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Emil
Serial killer : Le Poète


Age: 40
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2358
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Mer Fév 02, 2022 10:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

Moi ça m’a fait l’effet inverse Panou, les mots, les phrases que tu trouves illisibles m’ont désarçonnés, comment peut-il en être autrement quand un être humain subit de tels sévices ? Ce « style » m’a bouleversé, une plongée au sein de l’horreur telle qu’a pu la ressentir cet homme/enfant qui n’a de repères que la violence, qui n’a pas de limites, qui distingue mal la frontière entre le bien et le mal …
Ce bouquin m’a secouée et émue en partie parce qu’il est écrit de cette façon.
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
charlice
Meurtrier


Age: 60
Inscrit le: 04 Oct 2013
Messages: 366
Localisation: PAU


MessagePosté le: Mer Fév 02, 2022 11:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais tenu 10 pages, je referai une tentative.
_________________
Promis, ce soir je ne lis pas et me couche plus tôt.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 48
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 666


Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Mar 07, 2022 3:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voici mon avis sur ce livre. Terminé il y a 2 semaines, j'ai eu besoin de prendre du recul, pour respirer, d'une part, et pour écrire mon commentaire, d'autre part.


Ma note : 8/10 (tendant vers le 8,5)

Citation:
Dérangeant, éprouvant, … : voici comment je pourrais qualifier ce livre, cette première œuvre de Dimitri Rouchon-Borie.

Dérangeant, car raconter l’histoire d’inceste c’est toucher à des domaines sensibles, à des interdits, aux limites du supportable. C’est traiter l’inhumain.

Eprouvant car les sentiments sont confus, mêlés d’aversion, de dégoût et de compassion. Pas évident de sortir un avis tranché de ce qu’il faut ressentir du narrateur et de sa vie.
Pourtant l’auteur a le mérite d’avoir traité son récit avec un style propre, avec les mots du narrateur au parcours scolaire limité : « son parlement » comme il le dit. Et on lit son parcours de vie effrayant, terrible et horrible qui l’a amené à ce moment et à cet endroit. Pas de jugement, juste une histoire qui laisse des images en tête, et des cauchemars que le fait de fermer le livre ne stoppera pas.

Si ce récit est purement fictif, on est légitime de remettre en cause cette fiction tant les faits peuvent malheureusement se dévoiler dans la vie réelle. Et c’est peut-être cela qui fait froid dans le dos. Cette absence de frontière entre la fiction et la réalité que l’auteur a délibérément choisi. Choisi par l’absence de lieu et de temporalité. Choisi en faisant parler un enfant, l’innocence même. Une approche littéraire traitée comme une vérité absolue que le lecteur se prend en pleine face.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 37
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8152
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Avr 02, 2022 6:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis :

Citation:
Un roman très original par son style puisque le narrateur emploie une langue (son "parlement") atypique comme l'est tout autant son sinistre parcours. Ouvrez grand les vannes du sordide, voici l'histoire de Duke, raconté par lui-même, écorché vif très peu scolarisé, traité d'abord comme un animal par ses parents, comme tous ses frères et sœurs, puis violé à de nombreuses reprises par son père, pendant que sa mère filme...
Et c'est toute une vie placée sous le sceau de l'ignoble qui se déroule, dans laquelle le "Démon de la Colline aux Loups" violente, tue, incendie par les mains de Duke...
C'est indéniablement un roman puissant, très dur, très noir, et dont on sait que, la réalité dépassant la fiction, ce genre d'histoires existe, en vrai.
Oui mais voilà, même si le style ne m'a pas dérangé (au contraire, je l'ai trouvé pertinent), c'est cette tartine d'ignominies que j'ai eu du mal à digérer. Dérangeant, et c'est voulu, certes, mais finalement trop indigeste pour moi.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com