Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Traverser la nuit – Hervé Le Corre (Rivages/Noir)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 37
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8152
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Déc 04, 2021 10:00 am    Sujet du message: Traverser la nuit – Hervé Le Corre (Rivages/Noir) Répondre en citant

Traverser la nuit est un roman d'Hervé Le Corre paru en janvier 2021 chez Rivages.



Citation:
Résumé :

Louise a une trentaine d'années. Après la mort accidentelle de ses parents, elle a dérivé dans la drogue et l'alcool. Aujourd'hui elle vit seule avec son fils Sam, âgé de 8 ans, sa seule lumière. Elle est harcelée par son ancien compagnon qui, un jour, la brutalise au point de la laisser dans un état grave. Il blesse aussi grièvement la meilleure amie de Louise. L'enquête est confiée au groupe dirigé par le commandant Jourdan, qui ne reste pas insensible à Louise. Parallèlement un tueur de femmes sévit, pulsionnel et imprévisible, profondément perturbé.

Au coeur de ces ténèbres et de ces deux histoires, Jourdan, un flic, un homme triste et taiseux, qui tente de retrouver goût à la vie...



_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 46
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8888
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Déc 11, 2021 10:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de le commencer. Mon premier Le Corre. J'aime beaucoup.
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com et C'est Culturellement Dingue sur Facebook
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Polarbear
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 57
Inscrit le: 02 Nov 2015
Messages: 792
Localisation: Belin Beliet 33


MessagePosté le: Dim Déc 12, 2021 6:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fredo a écrit:
Je viens de le commencer. Mon premier Le Corre. J'aime beaucoup.

je pense que tu vas adorer.. même si je n'ai pas encore lu celui-ci
_________________
"Ce qui compte dans le polar, ce n'est pas le crime, mais le monde dans lequel il se produit." Richard Price
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 46
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8888
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Déc 19, 2021 12:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis sur PP :
Fredo a écrit:
7/10.
Ma première incursion dans l'univers d'Hervé Le Corre. Impossible de rester insensible face à son écriture, sa manière si particulière de "slamer" parfois les descriptions de son narrateur omniscient. Un narrateur dont l'auteur semble parfois lâcher la bride. On a parfois l'impression qu'il s'offre des moments d'improvisations, des moments où l'écriture prend le dessus sur les intentions de l'auteur.
Par contre, c'est très sombre... Le lecteur traverse la nuit en compagnie de son héros en perdition et du reste du casting. Jusqu'à chercher la lumière, qui peine à se frayer un chemin.
Peut-être un peu trop de pessimisme à mon gout.

_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com et C'est Culturellement Dingue sur Facebook
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
patoche77
Meurtrier


Age: 58
Inscrit le: 07 Mar 2020
Messages: 384
Localisation: 77 sud

Miserere

MessagePosté le: Mar Déc 21, 2021 9:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis et ce sera un 8

Citation:
Soyons clair, c'est noir.
Moi, vous me connaissez, un peu débutant dans le domaine du noir, j'y vais donc par touche homéopathique pour découvrir ce style de littérature afin de ne pas me bruler les ailes, faut dire que je suis sensible, moi.
Alors, pour la petite histoire, je viens de terminer avant celui-ci « Le pic du diable » de Deon Meyer et ce qui est marrant là-dedans, c'est la comparaison qu'on peut faire entre ces deux bouquins. Trois personnages suivis dans les deux romans, un flic, une femme, un tueur, les trois bien usé par leur vie respectives.
La comparaison s'arrête là.
Le Meyer est un thriller noir, celui de Le Corre est un roman noir. Grace à ses deux bouquins, je comprends mieux la différence entre les deux styles
C'est intéressant, non …non, bon je continue alors
Je découvre Hervé Le Corre et je ne sais pas si tout ses bouquins sont de ce style, mais bon sang que c’est noir. Mais c’est vachement bien.
J’ai adoré son style d’écriture, fluide, tu imagines les images très facilement, t’as l’impression d’être dans la vraie vie, il m’est même arrivé de marcher, d’accompagner virtuellement les personnages tellement c’est naturel et je vous jure que je n’ai pas pris de produit illicite pour y parvenir. Bref c’est super bien écrit.
Par contre c’est sombre, c’est ultra anthracite, tu sais ou tout du moins tu devine que çà va mal finir à un moment ou à un autre, ça devient presque flippant. Heureusement l’auteur a eu l’heureuse idée d’écrire un roman plutôt court, un peu plus de 300 pages, ce qui a permis d’abréger ma souffrance. C’est quand même très dur comme fin et j’en ai voulu à l’auteur qui lui sans doute ne cherchais que çà, le coquin.
Le bilan est positif, c’est un excellent auteur, un bon roman noir mais j’avoue humblement que je ne pourrais pas lire que ce style, très dur émotivement
Malgré cela je suis content d’avoir fait un pas de plus vers le roman noir, celui -là en vaut la peine, aucun doute dans mon esprit.

_________________
Je vais toujours bien.....ou presque
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Polarbear
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 57
Inscrit le: 02 Nov 2015
Messages: 792
Localisation: Belin Beliet 33


MessagePosté le: Mar Déc 21, 2021 10:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pas trop le temps de développer, c'est la course !
Mais voici mon avis, un peu en dessous de mes attentes, mais c'est quand même très bon.
Citation:
Ce n'est pas le meilleur Hervé Le Corre que j'ai lu, mais cela reste de la très bonne came. L'écriture est merveilleuse, comme toujours, un régal. Le choix des personnages, l'intrigue c'est là que ça pèche un peu, cette histoire très sombre m'a plombé le moral mais ne m'a pas bouleversé.

_________________
"Ce qui compte dans le polar, ce n'est pas le crime, mais le monde dans lequel il se produit." Richard Price
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 45
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11000
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Déc 21, 2021 2:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce bouquin m'a réconcilié avec Le Corre. Son précédent, Dans l'ombre du brasier, m'avait profondément ennuyé et prodigieusement agacé avec sa prétention, ses longueurs, son écriture ampoulée et inutilement apprêtée, son absence d'intrigue et ses personnages caricaturaux.
Traverser la nuit est plus sobre, (beaucoup) plus court, ancré à Bordeaux, et semble davantage correspondre au sillon que creuse l'auteur. Son écriture, très travaillée, semble pourtant couler de source et réussit à embarquer le lecteur dès les premières pages. L'intrigue minimaliste sert surtout de prétexte pour cerner trois personnages en rupture. Jourdan, le flic de la PJ au bord du burn-out, Louise, femme battue par son ex qui se raccroche à son fils pour continuer d'avancer, et enfin Christian, rendu psychopathe par une mère abusive profondément toxique. Trois personnages dont la vie semble n'être qu'une longue nuit sans fin privée d'aurore. Et dont les trajectoires ne se croiseront que très (trop ?) tard.
Un roman noir et tragique qui n'est pas sans défaut mais qui parvient à plonger le lecteur dans une saisissante atmosphère nocturne battue par la pluie, saisie par le froid, rongée par la fatigue d'êtres en perpétuelle recherche d'une bouffée d'oxygène. Hervé Le Corre la leur refusera jusqu'au bout.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 37
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8152
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Déc 21, 2021 5:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Trois votes pour un même livre dans la même journée sur PP, ça doit faire très longtemps que cela n'était pas arrivé !
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Emil
Serial killer : Le Poète


Age: 40
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2358
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Sam Jan 22, 2022 5:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le premier livre de Le Corre pour moi aussi, alors je ne sais pas ce que l’auteur a fait subir à son personnage Jourdan dans les précédents mais ici on se retrouve avec quelqu’un de complètement meurtri, fatigué, déprimé et usé de mener des enquêtes sordides. Il n’en peut plus et ça se ressent ! J’avoue que j’ai eu un peu de mal à le supporter, s’ajoute à cela la triste vie de Louise, menacée, battue, seule et ce Christian devenu fou et meurtrier pour des raisons bien glauques … Le temps maussade et pluvieux tout au long de ces pages alourdi d’avantage l’ambiance. Je ne reproche rien à l’écriture de l’auteur, mais plutôt au contenu un peu trop dramatique à mon goût et comme Polarbear au manque d’émotions ressenties. Ce sera malgré tout un 7/10 !
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 37
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8152
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Mar 13, 2022 6:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'arrive à mi-chemin de ce roman et le moins que l'on puisse dire c'est que la nuit est loooooooooooooongue à traverser. Je n'accroche pas du tout et c'est à tel point que je me demande si le contexte international n'interfère pas dans mon intérêt : j'ai un mal fou à me concentrer sur le texte. Et puis faut dire que c'est noir de chez noir !
En tout ce ne sera clairement pas mon favori pour le prix PP.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 45
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11000
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Mar 13, 2022 6:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Juge Wargrave a écrit:
J'arrive à mi-chemin de ce roman et le moins que l'on puisse dire c'est que la nuit est loooooooooooooongue à traverser. Je n'accroche pas du tout et c'est à tel point que je me demande si le contexte international n'interfère pas dans mon intérêt : j'ai un mal fou à me concentrer sur le texte. Et puis faut dire que c'est noir de chez noir !


Tiens, c'est étrange qu'à sa lecture tu ne te sois pourtant pas laissé contaminer par la joie de vivre et l'enthousiasme communicatifs des personnages.. Laughing
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 37
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8152
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Mar 19, 2022 12:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon court avis :

Citation:
Noir c'est noir, il n'y a plus... Longue, très longue traversée d'une nuit sans fin... Trois personnages : un tueur en série (auquel je n'ai pas cru une seconde et dont l'histoire familiale est vue et revue), une femme battue (là, hélas, j'y ai cru) et un énième flic blasé aux portes du burn-out (ou en plein dedans c'est selon). Une histoire qui ne m'a accroché que tardivement quand les histoires des trois protagonistes se mêlent enfin.
Pour être sincère, je pense que ce n'était clairement pas la période pour lire un titre aussi noir. D'autres y trouveront leur compte, ce ne fut pas mon cas.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 34
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10729
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Avr 01, 2022 3:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Breaking News en provenance de Lyon.
Le Prix des lecteurs Quais du Polar – 20 Minutes vient d'être décerné à Hervé Le Corre pour Traverser la nuit.
Le prix lui a été remis par Frédéric Paulin, lauréat en 2019.

EDIT : l'éditeur a décidé en conséquence d'avancer la parution du poche au 6 avril.

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com