Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

L'enfant rivière – Isabelle Amonou (Dalva)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 35
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 11365
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Oct 17, 2023 7:56 am    Sujet du message: L'enfant rivière – Isabelle Amonou (Dalva) Répondre en citant

L'enfant rivière d'Isabelle Amonou est paru en début d'année chez Dalva, une nouvelle maison ne publiant que des autrices.



Il y a six ans, l’enfant a disparu. Zoé ne l’a quitté des yeux que quelques minutes, occupée à peindre la coque du bateau, mais voici son fils envolé. On a dragué le cours d’eau, étudié les courants, cherché en aval, la rivière n’a pas rendu le corps de l’enfant.
C’est peut-être ce savoir amérindien ancestral qu’elle porte en héritage ou un instinct maternel féroce mais Zoé le sait, Nathan ne s’est pas noyé. Il vit, quelque part. Elle est persuadée que son fils se cache parmi les migrants qui ont gagné le Canada, poussés par le réchauffement climatique et la chute des États-Unis. Alors elle le cherche. Jumelles au poing, fléchettes tranquillisantes et attirail de chasse en bandoulière, elle arpente les paysages sauvages pour traquer les invisibles de la forêt.
Sur les bords de la rivière des Outaouais, dans un monde où la nature a repris peu à peu ses droits et ne cesse de clamer sa puissance, L’Enfant rivière nous conte l’histoire d’une quête et d’un combat. Celui d’une mère prête à tout pour retrouver son enfant et comprendre qui elle est.



_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/


Dernière édition par Hoel le Mar Oct 17, 2023 7:59 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 35
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 11365
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Oct 17, 2023 7:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis vient de paraître sur Polars Pourpres.

Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
A la recherche de Nathan

Dans un futur proche où le gouvernement canadien se pose la question de la construction d'un mur pour faire face à l'afflux de réfugiés en provenance des États-Unis, Zoé tente de survivre à la disparition de son fils. Six années se sont écoulées depuis la perte de Nathan. La version officielle ? Noyade. Sauf que personne ne l'a vu se noyer et que son corps n'a jamais été retrouvé. Alors une part d'elle est persuadée qu'il est encore en vie, quelque part. Et s'il vivait avec ces migrants qui peuplent clandestinement les forêts québécoises ? Dès qu’elle le peut, Zoé parcourt donc les grands espaces de l'Outaouais avec une seule idée en tête : retrouver Nathan.

Une dizaine d’années après ses précédents opus, Morts fines à Morlaix et Val sans retour, Isabelle Amonou signe son come-back avec ce beau roman, qui n'aurait pas fait tache chez Gallmeister. Mais c’est chez Dalva qu’il est paru, une nouvelle maison prometteuse ne publiant que des autrices contemporaines, françaises comme étrangères. « À travers leurs textes, elles nous disent leur vie de femme, leur relation à la nature ou à notre société. Elles écrivent pour changer le monde, pour le comprendre, pour nous faire rêver. »
Mêlant noirceur, nature et (légère) anticipation, L’enfant rivière prend son lecteur aux tripes dès le départ. Comme Zoé, on se refuse à croire que Nathan soit mort, bien qu’il semble assez absurde de retrouver le garçonnet par miracle, six ans après le drame.
Le roman a été écrit sur place, en Outaouais, dans le cadre d’une résidence d’écriture. On sent bien à travers les trois-cent-quatre pages que l’autrice bretonne s’est imprégnée de ces paysages majestueux et sauvages.

Gageons que de nombreux lecteurs prendrons plaisir à découvrir le catalogue de cette jeune maison d’édition et à (re)trouver Isabelle Amonou avec un roman de cette qualité. Espérons qu’il ne faille pas attendre une dizaine d’années supplémentaire pour en lire un autre.




_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com